CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Arnoux
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Mario David



Date et Lieu de naissance : 9 août 1927 (Charleville, France)
Date et Lieu de décès : 29 avril 1996 (Paris, France)
Nom Réel : Jacques Paul Jules Marie David

ACTEUR

Né le 9 août 1927 à Charleville, Mario David, de son vrai prénom Jacques, est attiré dès son plus jeune âge par le monde du spectacle, il se produit comme dompteur et danseur acrobatique dans des cirques et sur des scènes de music-hall où sa carrure excelle. Au début des années cinquante, Mario David fait la connaissance de Robert Dhéry et Colette Brosset et participe à l’aventure au théâtre et au cinéma de la troupe des «Branquignols» qui regroupe un nombre important de fantaisistes de l’après-guerre. Puis, il rencontre Robert Hossein avec qui il collabore de 1954 à 1958 au Théâtre du Grand Guignol. Robert Hossein qu’il retrouve à trois reprises pour: «Des souris et des hommes» (1975) de John Steinbeck à l’époque du Théâtre Populaire de Reims mais aussi dans deux fresques historiques montées en collaboration avec Alain Decaux «Danton et Robespierre» (1979) repris sous le titre «La liberté ou la mort» (1988) au Palais des Congrès. Mais son parcours théâtrale est marqué par deux rôles emblématiques. D’une part, il interprète le rôle du kinésithérapeute Philippe Dubois dans «Oscar» de Claude Magnier créé par Pierre Mondy en 1958, pièce adaptée au cinéma par Edouard Molinaro avec Louis de Funès en 1967 puis reprise triomphalement au Théâtre du Palais-Royal en 1971. D’autre part, il fait partie de la distribution de la pièce «Reviens dormir à l’Elysée» (1980) de Jean-Paul Rouland et Claude Olivier qui est jouée huit ans à la Comédie Caumartin.

Au cinéma, Mario David débute avec ses camarades de la troupe des «Branquignols» dans une apparition non créditée dans «L’amour n’est pas un péché» (1952) avec Robert Dhéry et Colette Brosset puis apparaît pour la première fois au générique dans «Les corsaires du Bois de Boulogne» (1953) avec Raymond Bussières et Annette Poivre. Il joue dans la série «Champignol», paysan ahuri incarné par Jean Richard : «Nous autres à Champignol» en 1956, «Le gendarme de Champignol» en 1958 ou «Le caïd de Champignol» en 1965 réalisés par Jean Bastia. En 1959, les frères Hakin, producteurs, le présente à Claude Chabrol dont il devient l’un des acteurs fétiches: de «À double tour» (1959) à la fin de sa carrière, ils tournent neuf films et trois téléfilms. On remarque sa prestation de prisonnier dans «Le caporal épinglé» (1961) de Jean Renoir avec Jean-Pierre Cassel. À l’image de la scène d’anthologie de «Oscar» (1967) de Edouard Molinaro avec Louis de Funès, les metteurs en scène exploitent son physique d’athlète en lui attribuant des rôles de brutes. Outre Louis de Funès qu’il côtoie dans plusieurs films de l’époque des «Branquignols» à son statut de star, il est à plusieurs reprises le partenaire de Jean-Paul Belmondo et enchaîne les comédies populaires, notamment sous la direction de Jean Girault ou Michel Audiard. Dans un registre plus sérieux, il est dirigé par Costa-Gavras dans «Un homme de trop» (1966) ou par Jean-Jacques Annaud dans «Coup de tête» (1978) avec Patrick Dewaere.

Par la suite, accaparé par le théâtre, les apparitions de Mario David sur les écrans se font plus rares tournant dans deux remakes: «L’inconnu dans la maison» (1992) de Georges LautnerJean-Paul Belmondo reprend le rôle de Raimu et dans «L’enfer» (1993) de Claude Chabrol, d’après le film inachevé de Henri-Georges Clouzot, avec Emmanuelle Béart et François Cluzet, son dernier film. Il décède à l’âge de soixante-neuf ans d’une embolie pulmonaire à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris le 29 avril 1996 puis est inhumé au cimetière de Limoges.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1952L’amour n’est pas un péché – de Claude Cariven avec Colette Brosset
La tournée des grands-ducs – de André Pellenc avec Denise Grey
1953Les corsaires du Bois de Boulogne – de Norbert Carbonnaux avec Annette Poivre
1954Ah ! Les belles Bacchantes ! / Femmes de Paris – de Jean Loubignac avec Jacqueline Maillan
1955Gas-oil – de Gilles Grangier avec Ginette Leclerc
    Scènes coupées au montage
Impasse de vertus – de Pierre Méré avec Simone Paris
Une fille épatante – de Raoul André avec Sophie Desmarets
Plus de whisky pour Callaghan – de Willy Rozier avec Magali de Vendeuil
Cette sacrée gamine – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
Cherchez la femme – de Raoul André avec Geneviève Page
1956Pardonnez nos offenses – de Robert Hossein avec Marina Vlady
L’homme et l’enfant – de Raoul André avec Juliette Gréco
Et par ici la sortie – de Willy Rozier avec Dominique Wilms
Nous autres à Champignol – de Jean Bastia avec Jean Richard
1957Tous peuvent me tuer – de Henri Decoin avec Dario Moreno
Le triporteur – de Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
1958Une balle dans le canon – de Charles Gérard & Michel Deville avec Roger Hanin
Guinguette – de Jean Delannoy avec Zizi Jeanmaire
La chatte – de Henri Decoin avec Françoise Arnoul
Le gendarme de Champignol – de Jean Bastia avec Noël Roquevert
Le Sicilien – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
1959Les jeux de l’amour – de Philippe de Broca avec Jean-Pierre Cassel
Nathalie agent secret – de Henri Decoin avec Martine Carol
À double tour – de Claude Chabrol avec Madeleine Robinson
Les bonnes femmes – de Claude Chabrol avec Bernadette Lafont
Certain l’aime froide / Les râleurs font leur beurre… – de Jean Bastia avec Mathilde Casadesus
Recours en grâce – de Laslo Benedek avec Raf Vallone
1960Les tortillards – de Jean Bastia avec Roger Pierre
Les godelureaux – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
Les moutons de Panurge – de Jean Bastia avec Claudine Auger
1961Les livreurs – de Jean Girault avec Francis Blanche
Un nommé la Rocca – de Jean Becker avec Jean-Paul Belmondo
Le caporal épinglé – de Jean Renoir avec Claude Brasseur
Le tracassin / Les plaisirs de la ville – de Alex Joffé avec Bourvil
1962Les bricoleurs – de Jean Girault avec Darry Cowl
Landru – de Claude Chabrol avec Michèle Morgan
1963La bande à Bobo – de Tony Saytor avec Gaby Morlay
Le commissaire mène l’enquête / Fantaisies conjugales – de Fabien Collin avec Dany Carrel
    Segment « Fermez votre porte »
1964Comment épouser un premier ministre ? – de Michel Boisrond avec Jean-Claude Brialy
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
Le tigre aime la chair fraîche – de Claude Chabrol avec Maria Mauban
L’enfer – de Henri-Georges Clouzot avec Romy Schneider
    Inachevé
1965Les tribulations d’un Chinois en Chine – de Philippe de Broca avec Ursula Andress
Le caïd de Champignol / Deux cracks à Paris – de Jean Bastia avec Jean Richard
1966La ligne de démarcation – de Claude Chabrol avec Jean Seberg
Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Michel Piccoli
Un choix d’assassins – de Philippe Fourastié avec Robert Dalban
L’homme à la Buick – de Gilles Grangier avec Fernandel
1967Oscar – de Edouard Molinaro avec Louis de Funès
Le fou du labo IV – de Jacques Besnard avec Pierre Brasseur
Les grandes vacances – de Jean Girault avec Claude Gensac
1968Le gendarme se marie – de Jean Girault avec Geneviève Grad
Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages / Opération Léontine – de Michel Audiard avec Françoise Rosay
Le cerveau – de Gérard Oury avec David Niven
1969Une veuve en or – de Michel Audiard avec Michèle Mercier
Mais qu’est ce qui fait courir les crocodiles ? – de Jacques Poitrenaud avec Michel Serrault
Borsalino – de Jacques Deray avec Alain Delon
1970La rupture – de Claude Chabrol avec Michel Bouquet
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Marlène Jobert
L’explosion – de Marc Simenon avec Mylène Demongeot
1971Les malheurs d’Alfred / Les malheurs d’Alfred ou après la pluie... Le mauvais temps – de Pierre Richard avec Anny Duperey
CM Les machins de l’existence – de Jean-François Dion avec Laurence Imbert
1973Le magnifique – de Philippe de Broca avec Jacqueline Bisset
Ursule et Grelu – de Serge Korber avec Annie Girardot
1974Bons baisers… à lundi ! – de Michel Audiard avec Bernard Blier
1975Flic story – de Jacques Deray avec Jean-Louis Trintignant
Le gitan – de José Giovanni avec Paul Meurisse
1976Drôles de zèbres – de Guy Lux avec Coluche
L’animal – de Claude Zidi avec Raquel Welch
1977La zizanie – de Claude Zidi avec Annie Girardot
Violette Nozière – de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert
1978Coup de tête – de Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dewaere
Le gendarme et les extra terrestres – de Jean Girault avec Louis de Funès
1980La mer couleur de larmes – de Serge de Sienne avec Paul Guers
1981Signé : Furax – de Marc Simenon avec Jean Le Poulain
1982Les fantômes du chapelier – de Claude Chabrol avec Charles Aznavour
Tir groupé – de Jean-Claude Missiaen avec Gérard Lanvin
1983En cas de guerre mondiale, je file à l’étranger – de Jacques Ardouin avec Denise Grey
1985De flyvende djævle / De flygande djävlarna – de Anders Refn avec Senta Berger
1986La vie dissolue de Gérard Floque – de Georges Lautner avec Roland Giraud
1992L’inconnu dans la maison – de Georges Lautner avec Geneviève Page
1993L’enfer – de Claude Chabrol avec Emmanuelle Béart
1994 CM Mort de rire – de Christophe Luthringer avec Sylvie Joly
Fiche créée le 31 juillet 2010 | Modifiée le 18 mai 2016 | Cette fiche a été vue 5382 fois
PREVIOUSBruno Davézé || Mario David || Marion DaviesNEXT