CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Marais
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Mario Lanza



Date et Lieu de naissance : 31 janvier 1921 (Philadelphie, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 7 octobre 1959 (Rome, Italie)
Nom Réel : Alfred Arnold Cocozza

ACTEUR

Enfant d’une famille d’immigrants d’origines hispano-italiennes, Alfred Arnold Cocozza vient au monde le 31 janvier 1921, à Philadelphie, en Pennsylvanie. Son enfance est bercée par la voix du Caruso au sein de la petite épicerie familiale. À quinze ans, ses parents, conscients de ses capacités vocales, lui font prendre des cours de chant. Alfred participe à plusieurs spectacles locaux. Il masculinise le nom de sa mère (Maria Lanza) et devient Mario Lanza.

En 1942, le jeune homme auditionne pour le chef d’orchestre Serge Koussevitsky et décroche une bourse de musique pour chanter au Festival d’été de Berkshire, en Nouvelle-Angleterre. Une première consécration interrompue par son appel sous les drapeaux. Mario est intégré au théâtre des armées et s’illustre dans le spectacle militaire: «On the beam». En 1944, il fait une première incursion au cinéma dans «Winged victory» de George Cukor.

Démobilisé en 1945, Mario Lanza participe à plusieurs émissions de radio et envoûte, au cours de tournées triomphales à travers les Etats-Unis, des millions d’admirateurs. En 1947 et 1948, il triomphe au Hollywwod Bowls et, toujours en 1948, il interprète «Madame Butterfly» sur la scène de l’Opéra de New Orleans. L’année suivante, il signe un contrat avec Louis B. Mayer et tourne des productions en vedette qui exploitent merveilleusement bien la puissance de sa voix. Il donne ainsi la réplique à Kathryn Grayson à deux reprises dans «Le baiser de minuit» (1949) et «Le chant de la Louisiane» (1950), tous deux mis en scène par Norman Taurog.

En 1951, Mario Lanza, au sommet de sa popularité, interprète l’idole de sa jeunesse dans «Le grand Caruso» de Richard Thorpe aux côtés de la charmante Ann Blyth. Un an plus tard, la Metro-Goldwyn-Mayer lui impose le tournage de «Tu es à moi» de Alexander Hall. Mario qui déteste ce projet, devient capricieux et entre en conflit avec les patrons du studio. Devenu obèse, il est évincé du tournage de «Le prince étudiant» (1954). Le rôle du jeune et beau Prince Karl lui échappe au profit de Edmund Purdom, seul reste sa voix sublime. Son contrat avec la MGM est rompu, mais ce déclin cinématographique n’entame en rien sa popularité et l’amour de son public. Il est le premier chanteur d’après-guerre à vendre un million de disques avec un répertoire classique et les spectateurs se déplacent en masse pour ses exhibitions.

En 1955, Mario Lanza signe avec la Warner Bros pour «Serenade» avec la vedette espagnole Sara Montiel, puis fatigué par la vie américaine, il s’installe à Rome, patrie des ses aïeux. Il y tourne «Les sept collines de Rome» (1957) de Roy Rowland.

Après le tournage à Londres de «La fille de Capri» (1959) avec Zsa Zsa Gabor, et, épuisé par une tournée européenne éprouvante et plusieurs cures d’amaigrissement, Mario Lanza meurt subitement d’une crise cardiaque à son domicile romain. Il avait trente-huit ans. Son corps sera inhumé au cimetière Holly Cross de Culver City, en Californie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1944Winged victory – de George Cukor avec Jeanne Crain
1949Le baiser de minuit ( that midnight kiss ) de Norman Taurog avec Kathryn Grayson
1950Le chant de la Louisiane ( the toast of New Orleans ) de Norman Taurog avec David Niven
CM Moments in music – de ? avec Jeanette MacDonald
    Seulement apparition
1951Le grand Caruso ( the great Caruso ) de Richard Thorpe avec Ann Blyth
    Prix de la star masculine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA
1952Tu es à moi ( because you’re mine ) de Alexander Hall avec Rita Corday
1954Le prince étudiant ( the student prince ) de Richard Thorpe avec Edmund Purdom
    Seulement chansons et voix de Edmund Purdom
1955Serenade – de Anthony Mann avec Sara Montiel
1957Les sept collines de Rome ( arrivederci Roma / the seven hills of Rome ) de Roy Rowland avec Peggie Castle
1959La fille de Capri / Come prima ( for the first time ) de Rudolph Maté avec Zsa Zsa Gabor
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’acteur le moins coopératif par les Golden Apple Awards, USA ( 1952 )
Fiche créée le 31 janvier 2006 | Modifiée le 14 décembre 2015 | Cette fiche a été vue 8740 fois
PREVIOUSLisette Lanvin || Mario Lanza || Andrzej LapickiNEXT