CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tony Longo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Mario Monicelli



Date et Lieu de naissance : 16 mai 1915 (Viareggio, Italie)
Date et Lieu de décès : 29 novembre 2010 (Rome, Italie)
Nom Réel : Mario Monicelli

REALISATEUR

Fils de Tomaso Monicelli, célèbre journaliste, critique de théâtre et dramaturge, Mario Monicelli naît le 16 mai 1915 à Viareggio, ville de la province Toscane de Lucques en Italie. Ses trois frères Franco, Mino et Furio seront écrivains. Il passe une partie de son enfance à Rome puis revient à Viareggio où il fait son école secondaire avant de poursuivre des études d’histoire et de philosophie à Milan. En 1932, avant de terminer ses études à la faculté des Sciences Humaines de Pise, avec Riccardo Freda, Remo Cantoni, Alberto Lattuada, Alberto Mondadori et Vittorio Sereni, Mario Monicelli fonde «Camminare» un journal où il est en charge de la critique cinématographique.

En 1934, en collaboration avec Alberto Mandadori alors étudiant en architecture, Mario Monicelli réalise le court-métrage «Il cuore revelatore» et, dans la foulée le film «I ragazzi della Via Paal», une adaptation de Ferenc Molnár, qui sera présentée à la Mostra de Venise en 1936. Afin de se perfectionner dans les techniques du cinéma, Mario assiste Giacomo Gentilomo, Mario Bonnard, Pietro Germi et Mario Mattoli. Entre temps, sous le pseudonyme de Michele Badiek, il réalise en 1937 son second long-métrage, «Pioggia d’estate». De 1939 à 1949, il écrit principalement des scènarii, notamment pour Riccardo Freda, Goffredo Alessandrini, Mario Camerini, Gennaro Righelli ou Mario Soldati.

Dès le début des années cinquante, Mario Monicelli poursuit son parcours de scénariste et décide d’adapter ses propres textes, en collaboration avec Steno jusqu’en 1952, pour des comédies les plus réussies de l’après-guerre interprétées par Totò. Il s’impose en cinéaste à part entière en 1954, avec «Du sang dans le soleil» interprété par Mel Ferrer, Amedeo Nazzari et Lea Massari. En 1957, il remporte le prix du meilleur réalisateur au Festival de Berlin pour «Pères et les fils», mais c’est le succès international du «Pigeon» en 1958, qui fait de lui un des plus grands réalisateurs de son époque. Ce film interprété par Vittorio Gassman, Renato Salvatori et Claudia Cardinale, marque les vrais débuts de la «Comédie à l’Italienne». Un an plus tard, c’est «La grande guerre» qui gagne le Lion d’Or à Venise, ex-æquo avec «Le général Della Rovere» de Roberto Rossellini. Le film obtient une nomination pour l’Oscar du meilleur film étranger. En 1963 Monicelli tourne «Les camarades» qui lui vaut une deuxième nomination aux Academy Awards pour son scénario en 1965. «Casanova’70» (1965) avec Marcello Mastroianni est aussi nommé dans cette même catégorie un an plus tard. Par la suite, sa carrière est couronnée par des dizaines de prix, dont cinq David di Donatello (équivalent des Oscars italiens): quatre pour la réalisation de «Mes chers amis» (1975), «Un bourgeois tout petit, petit» (1977), «Pourvu que ce soit une fille…» (1985), «Le mal obscure» (1989) et un David d’honneur en 2005. Dans les années 2000, Monicelli apparait dans de nombreux documentaires. Il réalise son dernier long-métrage en 2006, puis deux courts en 2008 et 2010.

Considéré comme le cinéaste qui a le mieux représenté le genre de la «Comédie à l’Italienne», Mario Monicelli fut marié de longues années avec Antonella Salerni, la mère de ses deux premières filles, Martina et Ottavia. Divorcé, il vécut en couple quelques années avec Chiara Rapaccini, la mère de Rosa Monicelli. Soigné pour un cancer de la prostate en phase terminale à l’hôpital romain de San Giovanni, il se suicide le 29 novembre 2010 en sautant par la fenêtre de sa chambre au cinquième étage. Il avait 95 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1934I ragazzi della Via Paal – de Mario Monicelli & Alberto Mondadori avec Alberto Vigevani
    + scénario
CM Il cuore rivelatore – de Mario Monicelli & Alberto Mondadori avec Giuseppe Pedrini
    + scénario
1936Ballerine – de Gustav Machatý avec María Denis
    Seulement assistant réalisateur
1937Pioggia d’estate – de Mario Monicelli avec Ermete Zacconi
    + sujet & scénario
1939La granduchessa si diverte – de Giacomo Gentilomo avec Paola Barbara
    Seulement assistant réalisateur & scénario – Non crédité
1940Le chevalier noir ( Marco Visconti ) de Mario Bonnard avec Carlo Ninchi
    Seulement assistant réalisateur
1941Brivido – de Giacomo Gentilomo avec María Mercader
    Seulement assistant réalisateur, dialogues & scénario
1942Finalmente soli – de Giacomo Gentilomo avec Enrico Viarisio
    Seulement assistant réalisateur
Pazzo d’amore – de Giacomo Gentilomo avec Tina De Mola
    Seulement assistant réalisateur
La donna è mobile – de Mario Mattoli avec Carlo Campanini
    Seulement scénario
1943Court-circuit ( cortocircuito ) de Giacomo Gentilomo avec Luigi Almirante
    Seulement dialogues & scénario
1945Le témoin ( il testimone ) de Pietro Germi avec Marina Berti
    Seulement assistant réalisateur
Il sole di Montecassino – de Giuseppe Maria Scotese avec Adriana Benetti
    Seulement sujet & scénario
Au diable la misère / À bas la misère ( abbasso la miseria ! ) de Gennaro Righelli avec Anna Magnani
    Seulement scénario
1946Jeunesse perdue ( gioventù perduta ) de Pietro Germi avec Carla Del Poggio
    Seulement assistant réalisateur & scénario
L’aigle noir ( aquila nera ) de Riccardo Freda avec Yvonne Sanson
    Seulement scénario
1947Le juif errant ( l’ebreo errante ) de Goffredo Alessandrini avec Valentina Cortese
    Seulement scénario
La fille du capitaine ( la figlia del capitano ) de Mario Camerini avec Laura Gore
    Seulement scénario
Le courrier du roi / Le rouge et le noir ( il corriere del re ) de Gennaro Righelli avec Rossano Brazzi
    Seulement scénario
L’évadé du bagne ( i miserabili ) de Riccardo Freda avec Gino Cervi
    Seulement scénario
1948Nuit de folie à l’Opéra ( follie per l’Opera ) de Mario Costa avec Constance Dowling
    Seulement sujet & scénario
Le chevalier mystérieux ( il cavaliere misterioso ) de Riccardo Freda avec Vittorio Gassman
    Seulement sujet & scénario
Harem nazi ( accidenti alla guerra… ) de Giorgio Simonelli avec Nino Taranto
    Seulement sujet & scénario
Le loup de la Sila ( il luppo della Sila ) de Dulio Coletti avec Silvana Mangano
    Seulement scénario
1949Trahison ( il tradimento / passado che uccide ) de Riccardo Freda avec Amedeo Nazzari
    Seulement scénario
Le comte Ugolin ( il conte Ugolino ) de Riccardo Freda avec Carlo Ninchi
    Seulement scénario
Au diable la célébrité ( al diavolo la celebrità ) de Steno & Mario Monicelli avec Mischa Auer
    + scénario
Totò cherche un appartement / Totò cherche une maison ( Totò cerca casa ) de Steno & Mario Monicelli avec Totò
    + scénario
Je suis de la revue ( botta e risposta ) de Mario Soldati avec Louis Armstrong
    Seulement sujet & scénario
Au nom de la loi / La maffia ( in nome della legge ) de Pietro Germi avec Charles Vanel
    Seulement scénario
1950Dans les coulisses ( vita di cani ) de Steno & Mario Monicelli avec Gina Lollobrigida
    + scénario
È’arriviato il cavaliere ! – de Steno & Mario Monicelli avec Silvana Pampanini
    + scénario
Soho conspiracy – de Cecil H. Williamson avec Zena Marshall
    Seulement sujet
Mon frère a peur des femmes ( l’inafferrabile 12 ) de Mario Mattoli avec Walter Chiari
    Seulement scénario
Mara, fille sauvage ( il brigante Musolino ) de Mario Camerini avec Silvana Mangano
    Seulement sujet & scénario
1951Totò et les rois de Rome ( Totò e i re di Roma ) de Steno & Mario Monicelli avec Lilia Landi
    + scénario
Gendarmes et voleurs ( guardie e ladrie ) de Steno & Mario Monicelli avec Aldo Fabrizi
    + scénario
Vendetta… Sarda – de Mario Mattoli avec Giovanna Pala
    Seulement scénario
Tizio, Caio, Sempronio – de Marcello Marschesi, Vittorio Metz & Alberto Pozzetti avec Tamara Lees
    Seulement scénario
È l’amore che mi rovina – de Mario Soldati avec Lucia Bosè
    Seulement sujet & scénario
Core’ngrato / Cuore ingrato – de Guido Brignone avec Gabriele Ferzetti
    Seulement scénario
Accidenti alle tasse!! – de Mario Mattoli avec Dorian Gray
    Seulement sujet & scénario
Amo un assassino – de Baccio Bandini avec Delia Scala
    Seulement scénario
1952Totò et les femmes ( Totò e le donne ) de Steno & Mario Monicelli avec Clelia Matania
    + scénario
Totò en couleur ( Totò a colori ) de Steno avec Galeazzo Benti
    Seulement scénario
Pardonnez-moi ( perdonami ) de Mario Costa avec Antonella Lualdi
    Seulement scénario
Cinque poveri in automobile – de Mario Mattoli avec Eduardo De Filippo
    Seulement scénario
Cani e gatti – de Leonardo De Mitri avec Titina De Filippo
    Seulement scénario
Les infidèles ( le infedeli ) de Steno & Mario Monicelli avec Anna-Maria Ferrero
    + scénario
1953Un turc napolitain ( un turco napoletano ) de Mario Mattoli avec Aldo Giuffre
    Seulement dialogues
Le spectacle le plus comique du monde ( il più comico spettacolo del mondo ) de Mario Mattoli avec May Britt
    Seulement scénario
Duel en Sicile ( cavalleria rusticana ) de Carmine Gallone avec Anthony Quinn
    Seulement scénario
Verdi / La vie passionnée de Verdi ( Giuseppe Verdi ) de Raffaello Matarazzo avec Pierre Cressoy
    Seulement scénario
Totò et Carolina ( Totò e Carolina ) de Mario Monicelli avec Totò
    + scénario
1954Femmes et soldats ( guai ai venti ! ) de Raffaello Matarazzo avec Lea Padovani
    Seulement scénario
Du sang dans le soleil ( proibito ) de Mario Monicelli avec Mel Ferrer
    + scénario
Violence sur la plage / Violence sur le lac ( violenza sul lago ) de Leonardo Cortese avec Virna Lisi
    Seulement scénario
1955La belle des belles ( la donna più bella del mondo / beautiful but dangerous / the world’s most beautiful woman ) de Robert Z. Leonard avec Gina Lollobrigida
    Seulement scénario
Un héros de notre temps ( eroe dei nostri tempi ) de Mario Monicelli avec Giovanna Ralli
    + scénario
1956Donatella – de Mario Monicelli avec Elsa Martinelli
    + scénario
1957Le médecin et le sorcier ( il medico e lo stregone ) de Mario Monicelli avec Marcello Mastroianni
    + scénario
Pères et fils ( padri e figli ) de Mario Monicelli avec Vittorio De Sica
    + sujet & scénario
    Ours d’Argent du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1958Le pigeon ( i soliti ignoti ) de Mario Monicelli avec Claudia Cardinale
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Coquille d’Argent au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne
1959La grande guerre ( la grande guerra ) de Mario Monicelli avec Bernard Blier
    + scénario
    Lion d’Or au festival du cinéma de Venise, Italie

DO Lettere dei condannati a morte – de Mario Monicelli
1960Larmes de joie ( risate di gioia ) de Mario Monicelli avec Anna Magnani
    + scénario
1961À cheval sur le Tigre ( a cavallo della Tigre ) de Luigi Comencini avec Nino Manfredi
    Seulement sujet & scénario
La beauté d’Hippolyte ( la bellezza d’Ippolita ) de Giancarlo Zagni avec Enrico Maria Salerno
    Seulement assistant réalisateur
1962Boccace 70 ( boccacio 70 ) de Luchino Visconti, Federico Fellini, Mario Monicelli & Vittorio avec Marisa Solinas
    + scénario – Segment « Renzo é Luciana »
1963Frenesia dell’estate – de Luigi Zampa avec Michèle Mercier
    Seulement scénario
Les camarades ( i compagni ) de Mario Monicelli avec Annie Girardot
    + scénario
    Meilleur film au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine

Haute infidélité ( alta infidelità ) de Luciano Salce, Elio Petri, Mario Monicelli & Franco Rossi avec Ugo Tognazzi
    + scénario – Segment « Gente moderna »
1965Casanova 70 – de Mario Monicelli avec Virna Lisi
    + scénario
    Prix San Sebastián du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne

I nostri mariti – de Luigi Filippo D’Amico, Luigi Zampa & Dino Risi avec Akim Tamiroff
    Seulement scénario – Segment « Il marito di Olga » de Luigi Zampa
1966L’armée Brancaleone ( l’armata Brancaleone ) de Mario Monicelli avec Barbara Steele
    + sujet & scénario
Les ogresses ( le fate ) de Mauro Bolognini, Antonio Pietrangeli, Luciano Salce & Mario Monicelli avec Gastone Moschin
    Segment « Fata Armenia »
1967La fille au pistolet ( la ragazza con la pistola ) de Mario Monicelli avec Stanley Baker
1968Caprices à l’italienne / La contestation ( capriccio all’italiana ) de Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Franco Rossi, Pino Zac & Steno avec Silvana Mangano
    Segment « La bambinaia »
1969Toh, è morta la nonna ! – de Mario Monicelli avec Ray Lovelock
    + scénario
1970Brancaleone aux croisades / Brancaleone s’en va-t-aux croisades ( Brancaleone alle crociate ) de Mario Monicelli avec Stefania Sandrelli
    + sujet & scénario
Drôles de couples ( le coppie ) de Mario Monicelli, Alberto Sordi & Vittorio De Sica avec Monica Vitti
    Segment « Il frigorifero »
1971La mortadella – de Mario Monicelli avec Sophia Loren
1972Nous voulons les colonels ( vogliamo i colonnelli ) de Mario Monicelli avec François Périer
    + scénario
1974Romances et confidences ( romanzo popolare ) de Mario Monicelli avec Ornella Muti
1975Mes chers amis ( amici miei ) de Mario Monicelli avec Philippe Noiret
    David du meilleur réalisateur, Italie
1976Mesdames et messieurs bonsoir ( signore e signori, buenanotte ) de Mario Monicelli, Ettore Scola, Luigi Magni, Luigi Comencini & Nanni Loy avec Andréa Ferréol
Cher Michel ( caro Michele ) de Mario Monicelli avec Delphine Seyrig
    Ours d’Argent du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

Gran bollito / La signora degli orrori – de Mauro Bolognini avec Max von Sydow
    Seulement scénario
1977Un bourgeois tout petit, petit ( un borghese piccolo, piccolo ) de Mario Monicelli avec Shelley Winters
    + scénario
    David du meilleur réalisateur, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Les nouveaux monstres ( i nuovi mostri / Viva Italia ! ) de Dino Risi, Ettore Scola & Mario Monicelli avec Alberto Sordi
    Segments « Autostop » & « First aid »
1978Voyage avec Anita ( viaggio con Anita ) de Mario Monicelli avec Goldie Hawn
    + scénario – Non crédité
1979Rue du Pied-de-Grue – de Jean-Jacques Grand-Jouan avec Jacques Dufilho
    Seulement interprétation
Rosy la bourrasque ( temporale Rosy ) de Mario Monicelli avec Gérard Depardieu
    + scénario
Je suis photogénique ( sono fotogenico ) de Dino Risi avec Michel Galabru
    Seulement apparition
1980Chambre d’hôtel ( camera d’albergo ) de Mario Monicelli avec Monica Vitti
    + scénario
1981Mes chers amis II ( amici miei atto 2 / amici miei atto secondo ) de Mario Monicelli avec Adolfo Celli
    + scénario
Le marquis s’amuse ( il marchese del grillo ) de Mario Monicelli avec Caroline Berg
    + sujet & scénario
    Ours d’Argent du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1983Bertoldo, Bertoldino e… Cacasenno – de Mario Monicelli avec Ugo Tognazzi
    + scénario
1984La double vie de Mathias Pascal ( le due vite di Mattia Pascal ) de Mario Monicelli avec Senta Berger
    + scénario
1985Don Quisciotte e Sancho Panza – de Mario Monicelli avec Vittorio Gassman
Pourvu que ce soit une fille… ( speriamo che sia femmina ) de Mario Monicelli avec Liv Ullmann
    + scénario
    David du meilleur film, Italie

    David du meilleur réalisateur, Italie

    David du meilleur scénario, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film italien par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1987Une catin pour deux larrons ( i picari ) de Mario Monicelli avec Giuliana De Sio
    + scénario
1988 TV La moglie ingenua e il marito malato – de Mario Monicelli avec Fernando Rey
1989Le mal obscur ( il male oscuro ) de Mario Monicelli avec Stefania Sandrelli
    + scénario
    David du meilleur réalisateur, Italie

DO 12 registi per 12 città – de Mario Soldati, Mauro Bolognini, Michelangelo Antonioni, Carlo Lizzani, Giuseppe Bertolucci, Bernardo Bertolucci, Alberto Lattuada, Carlo Lizzani, Mario Monicelli, Ermanno Olmi, Gillo Pontecorvo, Francesco Rosi, Lina Wertmuller & Franco Zeffirelli
    Segment « Verona »
1991Rossini ! Rossini ! – de Mario Monicelli avec Jacqueline Bisset
    + scénario
1992Une famille formidable ( parenti serpenti ) de Mario Monicelli avec Tommaso Bianco
    + scénario
1993Cari fottutissimi amici – de Mario Monicelli avec Paolo Villaggio
    + scénario
    Mention Spéciale au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

DO La vera vita di Antonio H. – de Enzo Monteleone avec Bernardo Bertolucci
    Seulement apparition
1995Facciamo paradiso – de Mario Monicelli avec Aurore Clément
    + scénario
Il ciclone – de Leonardo Pieraccioni avec Lorena Forteza
    Seulement apparition & voix
1996Esercizi di stile – de Sergio Citti, Volfango De Biasi, Maurizio Dell’Orso, Claudio Fragasso, Alex Infascelli, Francesco Laudadio, Luigi Magni, Lorenzo Mieli, Mario Monicelli, Alessandro Piva, Pino Quartullo, Dino Risi, Faliero Rosati & Cinzia Th. Torrini avec Massimo Wertmüller
    Segment « Idillio edile »
1997I corti italiani – de Romeo Conte, Daniele Constantini, Camilla Constanzo, Simona Izzo, Alessio Cremonini, Raimondo Crociani, Mario Monicelli, Gillo Pontercorvo, Federico S. Quadrani, Ettore Scola & Ricky Tognazzi
    Segment « Toppi di appartamento »
DO L’uomo dal sigaro in bocca – de Mario Sesti avec Daniele Luchetti
    Seulement apparition
1998Panni sporchi – de Mario Monicelli avec Paolo Bonacelli
    + scénario
1999 DO Un amico magico : Il maestro Nino Rota – de Mario Monicelli avec Franco Zeffirelli
    + scénario
2000 TV Come quando fuori piove – de Mario Monicelli avec Omero Antonutti
    + scénario – Série
    FIPA d’Or du meilleur scénario pour une série télévisée au festival international des programmes audiovisuels de Biarritz, France

DO Mario Monicelli, l’artigiano di Viareggio – de Marco Cucurnia avec Philippe Noiret
    Seulement apparition
2001Sous le ciel de Toscane ( under the Tuscan sun ) de Audrey Wells avec Diane Lane
    Seulement apparition
DO Un altro mondo è possibile – de Alfredo Angeli, Francesca Archibugi, Giorgio Alorio, Mario Balsamo, Marco Bellocchio, Gioia Benelli, Giuliana Berlinger, Mimmo Calopresti, Maurizio Carrassi, Guido Chiesa, Cristina Comencini, Francesca Comencini, Umberto Contarello, Damiano Damiani, Josée Dayan, Carlo Di Carlo, Massimo Felisatti, Nicolò Ferrari, Gianfranco Fiore, Massimiliano Franceschini, Andrea Frezza, Giuliana Gamba, Roberto Giannarelli, Marco Tullio Giordana, Franco Giraldi, Emidio Greco, Ugo Gregoretti, Simona Izzo, Wilma Labate, Carlo Lizzani, Daniele Luchetti, Luigi Magni, Salvatore Maira, Francesco Ranieri Martinotti, Mario Martone, Francesco Maselli, Mario Monicelli, Paolo Pietrangeli, Michele Placido, Gillo Pontecorvo, Pasquale Pozzessere, Bruno Roberti, Nino Russo, Gabriele Salvatores, Massimo Sani, Stefano Scialotti, Maurizio Sciarra, Pasquale Scimeca, Ettore Scola, Daniele Segre, Gianni Serra, Carola Spadoni, Sergio Spina, Elda Tattoli, Paolo Taviani, Vittorio Taviani, Ricky Tognazzi & Fulvio Weltz
2002 DO Lettere dalla Palestina – de Franco Angeli, Giuliana Berlinguer, Maurizio Carrazzi, Giuliana Gamba, Roberto Giannarelli, Wilma Labate, Francesco Ranieri Martinotti, Mario Monicelli, Francesco Maselli, Ettore Scola & Fulvio Weltz
    + montage
2003 DO Firenze, il nostro domani – de Franco Angeli, Franco Berrini, Francesca Comencini, Nicolò Ferrari, Gianfranco Fiore, Franco Giraldi, Francesco Maselli, Mario Monicelli, Gillo Pontercorvo & Fulvio Weltz
DO I nostri trent’ anni – de Giovanna Taviani avec Nanni Moretti
    Seulement apparition
2004 DO Il cinema ritrovato : Istruzioni per l’uso – de Giuseppe Bertolucci avec Peter Weir
    Seulement apparition
DO Come inguaiammo il cinema italiano : La vera storia di Franco e Ciccio – de Daniele Ciprì & Franco Maresco avec Bernardo Bertolucci
    Seulement apparition
2005 DO Adolfo Celi, un uomo per due culture – de Leonardo Celi avec Ennio Morricone
    Seulement apparition
2006La rose du désert ( le rose del deserto ) de Mario Monicelli avec Michele Placido
    + scénario
DO Marcello, una vita dolce – de Mario Canale & Annarosa Morri avec Anouk Aimée
    Seulement apparition
2007SoloMetro – de Marco Cucurnia avec Anna Valle
    Seulement apparition
DO Prevodachkata na cherno-beli filmi ( Преводачката на черно-бели филми ) de Tedi Moskov avec Ettore Scola
    Seulement apparition
2008 DO Franco Cristaldi e il suo cinema Paradiso – de Massimo Spano avec Mario Monicelli
    Seulement apparition
CM Vicino al Colosseo c’è Monti – de Mario Monicelli
    + montage
2009 DO L’ultimo gattopardo : Ritratto di Goffredo Lombardo – de Giuseppe Tornatore avec Alain Delon
    Seulement apparition
2010 DO Voi siete qui – de Francesco Matera avec Nanni Moretti
    Seulement apparition
CM La nuova armata Brancaleone – de Mario Monicelli avec Roberto Renna
    + scénario
AUTRES PRIX :
      
    Noisette d’Or au festival du cinéma de Giffoni, Italie (1984 )

    Prix Pietro Bianchi au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1985 )

    Lion d’Or pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1991 )

    Prix pour sa carrière au cinéma au Prix International Flaiano de Pescara, Italie ( 1994 )

    David Spécial aux Prix David di Donatello, Italie ( 2005 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Milan, Italie ( 2007 )
Fiche créée le 25 janvier 2009 | Modifiée le 14 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 5631 fois
PREVIOUSSilvia Monfort || Mario Monicelli || Yvonne MonlaurNEXT