CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Geraldine Fitzgerald
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marlene Dietrich



Date et Lieu de naissance : 27 décembre 1901 (Schöneberg, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 6 mai 1992 (Paris, France)
Nom Réel : Maria Magdalena Dietrich

ACTRICE
Image
1930 L’ange bleu (der blaue engel) de Josef von Sternberg avec Emil Jannings, Hans Albers & Kurt Gerron
Image
1937 Ange (Angel) de Ernst Lubitsch avec Melvyn Douglas, Herbert Marshall & Edward Everett Horton
Image
1951 L’ange des maudits (Rancho Notorious) de Fritz Lang avec Mel Ferrer, Arthur Kennedy & William Frawley
Image
1961 Jugement à Nuremberg (judgment at Nuremberg) de Stanley Kramer avec Montgomery Clift

Maria Magdalena Dietrich naît le 27 décembre 1901 à Schöneberg, une petite ville allemande, qui sera rattachée à Berlin en 1920. Dans le début des années vingt, elle entame une carrière d’actrice, sur les planches et au cinéma. Elle remporte notamment un grand succès aux côtés de Margo Lion dans «Es liegt in der luft», une revue musicale de 1928. Elle est, en outre, la vedette féminine de ses quatre derniers films muets: «Ce n’est que votre main madame» (1928), «Le navire des hommes perdus» (1929), «La femme que l’on désire» (1929) et «Gefahren der brautzeit» (1929).

Marlene Dietrich fait ensuite une rencontre qui va changer le cours de son existence. Le réalisateur Josef von Sternberg, venu à Berlin pour tourner «L’Ange bleu», décide de lui confier le rôle de Lola Lola, auprès de Emil Jannings. En 1930, la sortie du film en fait une grande star. La même année, elle quitte l’Allemagne pour les Etats-Unis et, sous la direction du même homme, est la vedette de «Cœurs brûlés» avec Gary Cooper. Elle s’impose immédiatement comme l’une des reines de Hollywood et accède rapidement au rang de mythe.

Sa collaboration avec le grand réalisateur se poursuit avec «X27» (1930), «Shanghai Express» (1932) et «Vénus blonde» (1932). On la voit ensuite dans «Le cantique des cantiques» (1933) de Rouben Mamoulian avant qu’elle ne retrouve von Sternberg pour deux dernières productions: «L’impératrice rouge» (1934) et «La femme et le pantin» (1935) qui ne sont pas des succès commerciaux. L’actrice retrouve, par la suite, les faveurs du public grâce à «Désir» (1936), une charmante comédie de Frank Borzage. Malheureusement, ses trois films suivants: «Le jardin d’Allah» (1936) de Richard Boleslawski, «Le chevalier sans armure» (1937) de Jacques Feyder et «Ange» (1937) de Ernst Lubitsch sont fraîchement accueillis. En 1939, le western «Femme où démon» de George Marshall, la réinstalle au premier plan. Durant la guerre, Marlene Dietrich, farouchement anti-nazie, apporte son soutien inconditionnel à la cause alliée. Son attitude courageuse durant ces années lui vaudra plus tard la Légion d’Honneur française ainsi que la Médaille de la Liberté américaine.

Après la fin du conflit, Marlene Dietrich revient au cinéma en France, dans «Martin Roumagnac» (1946) de Georges Lacombe, en compagnie de son amant de l’époque: Jean Gabin, puis retourne dans l’univers hollywoodien et y tourne encore plusieurs films. Après «L’ange des maudits» (1951) de Fritz Lang, elle décide de remonter sur les planches en 1953 et devient une show-woman accomplie. Elle réapparaît dans «Jugement à Nuremberg» (1961) de Stanley Kramer, mais c’est à la scène qu’elle consacre le maximum de son temps. Elle perpétue sa légende, en donnant des récitals, jusqu’en 1975 et fait une dernière apparition à l’écran, dans le film allemand «Gigolo» (1978) de David Hemmings.

Marlene Dietrich décède à Paris dans son appartement de l’Avenue Montaigne le 6 mai 1992. Par un curieux hasard, le festival de Cannes, qui s’ouvrait le lendemain, avait choisi, cette année-là, comme affiche un portrait de la vedette dans «Shanghai Express». Bel hommage rendu à celle qui fut une des icônes cinématographiques les plus représentatives du vingtième siècle.

© Marlène PILAETE

copyright
1922Le petit Napoléon ( der kleine Napoleon / so sind die männer / Napoleon kleiner bruder ) de Georg Jacoby avec Wilhelm Bendow
La tragédie de l’amour I ( tragödie der liebe. Teil 1 ) de Joe May avec Emil Jannings
La tragédie de l’amour II ( tragödie der liebe. Teil 2 ) de Joe May avec Kurt Vespermann
La tragédie de l’amour III ( tragödie der liebe. Teil 3 / die gräfin von Paris. Teil 1 ) de Joe May avec Mia May
La tragédie de l’amour IV ( tragödie der liebe. Teil 4 / die gräfin von Paris. Teil 2 ) de Joe May avec Wladimir Gaidarow
1923L’homme au bord de la route ( der mensch am wege ) de William Dieterle avec William Dieterle
1924Der sprung ins leben / Der roman eines zirkuskindes – de Johannes Guter avec Xenia Desni
1925Manon Lescaut ( die geliebte des abbé ) de Arthur Robison avec Lya De Putti
Le danseur de madame ( der tänzer meiner frau ) de Alexander Korda avec Livio Pavanelli
1926Une Dubarry moderne / Mannequin de roi ( eine Dubarry von Heute ) de Alexander Korda avec Alfred Abel
Madame ne veut pas d’enfant ( madame wünscht keine kinder ) de Alexander Korda avec Camilla Horn
Tête haute, Charly ! ( kopf hoch, Charly ! ) de Willy Wolff avec Michael Bohnen
1927Le baron imaginaire ( der juxbaron ) de Willy Wolff avec Reinhold Schünzel
Le grand bluff / Le plus grand bluff ( sein größter bluff ) de Harry Piel & Henrik Galeen avec Kurt Gerron
Filles d’amour ( Café Elektric / die liebesbörse / wenn ein weib den weg verliert ) de Gustav Ucicky avec Willy Forst
1928Princess Ohlala ( prinzessin Olala ) de Robert Land avec Hans Albers
Ce n’est que votre main madame ( ich küsse ihre hand, madame ) de Robert Land avec Harry Liedtke
1929La femme que l’on désire / La femme dont on rêve ( die frau, nach der man sich sehnt ) de Curtis Bernhardt avec Oskar Sima
Le navire des hommes perdus ( das schiff der verlorenen menschen ) de Maurice Tourneur avec Gaston Modot
Gafahren der brautzeit / Liebenächte – de Fred Sauer avec Ernst Stahl-Nachbaur
1930L’ange bleu ( der blaue engel ) de Josef von Sternberg avec Emil Jannings
Cœurs brûlés ( Morocco ) de Josef von Sternberg avec Gary Cooper
X27 ( dishonored ) de Josef von Sternberg avec Victor McLaglen
1931Shanghai Express – de Josef von Sternberg avec Clive Brook
1932Vénus blonde ( blonde Venus ) de Josef von Sternberg avec Cary Grant
1933Le cantique des cantiques ( the song of songs ) de Rouben Mamoulian avec Brian Aherne
CM Hollywood on parade No. A-13 – de Louis Lewyn avec Buster Keaton
    Seulement apparition
1934L’impératrice rouge ( the scarlet empress ) de Josef von Sternberg avec John Lodge
1935La femme et le pantin ( the devil is a woman ) de Josef von Sternberg avec Lionel Atwill
Désir ( desire / the pearl necklace ) de Frank Borzage avec Akim Tamiroff
DO The fashion side of Hollywood – de Josef von Sternberg avec Mae West
1936Hotel Imperial / I loved a soldier – de Henry Hathaway avec Margaret Sullavan
    Inachevé
Le jardin d’Allah ( the garden of Allah ) de Richard Boleslawski avec Charles Boyer
1937Le chevalier sans armure ( knight without armour / knight without armor ) de Jacques Feyder avec Robert Donat
Ange ( Angel ) de Ernst Lubitsch avec Melvyn Douglas
CM Screen snapshots series 16, No. 7 – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
1939Femme où démon ( destry rides again / justice rides again ) de George Marshall avec James Stewart
1940La maison des sept péchés ( seven sinners / Cafe of the seven sinners ) de Tay Garnett avec Broderick Crawford
La belle ensorceleuse ( the flame of New Orleans ) de René Clair avec Bruce Cabot
1941L’entraîneuse fatale ( manpower ) de Raoul Walsh avec Edward G. Robinson
1942Madame veut un bébé ( the lady is willing ) de Mitchell Leisen avec Fred MacMurray
Les écumeurs ( the spoilers ) de Ray Enright avec John Wayne
Pittsburgh – de Lewis Seiler avec Randolph Scott
1943 DO Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 – de Louis de Rochemont avec Darryl F. Zanuck
    Seulement apparition
1944Hollywood parade / Suivez les gars ! ( follow the boys / three cheers for the boys ) de A. Edward Sutherland avec George Raft
    Seulement apparition
Kismet / Oriental dream – de William Dieterle avec Ronald Colman
1946Martin Roumagnac – de Georges Lacombe avec Jean Gabin
1947Les anneaux d’or ( golden earrings ) de Mitchell Leisen avec Ray Milland
1948La scandaleuse de Berlin / L’ensorceleuse de Berlin ( a foreign affair ) de Billy Wilder avec Jean Arthur
L’ange de la haine ( Jigsaw / Gun Moll ) de Fletcher Markle avec Henry fonda
    Seulement apparition
1950Le grand alibi / Le trac ( stage fright ) de Alfred Hitchcock avec Jane Wyman
1951Le voyage fantastique ( no highway / no highway in the sky ) de Henry Koster avec Jack Hawkins
L’ange des maudits ( Rancho Notorious ) de Fritz Lang avec Mel Ferrer
1956Le tour du monde en quatre-vingts jours ( around the world in eighty days ) de Michael Anderson avec Cantinflas
1957Une histoire de Monte Carlo ( Montecarlo / the Monte Carlo story ) de Samuel Taylor avec Vittorio De Sica
Témoin à charge ( witness for the prosecution ) de Billy Wilder avec Tyrone Power
DO Das gab’s nur einmal – de Géza von Bolváry avec Walter Ambrock
    Seulement apparition
1958La soif du mal ( touch of evil ) de Orson Welles avec Charlton Heston
DO Das kommt nicht wieder – de Martin Ulner avec Albert Bassermann
    Seulement apparition
1961Jugement à Nuremberg ( judgment at Nuremberg / judgement at Nuremberg ) de Stanley Kramer avec Spencer Tracy
1962 DO The black fox / The black fox : The true story of Adolf Hitler / The rise and fall of Adolf Hitler : The black fox – de Louis Clyde Stowmen
    Seulement narration
Paris qui pétille / Deux têtes folles ( Paris – When it sizzles ) de Richard Quine avec William Holden
1972 DO I wish you love / An evening with Marlene Dietrich – de Clark Jones avec Stan Freeman
1978Gigolo ( schöner gigolo, amer gigolo / just a gigolo ) de David Hemmings avec David Bowie
1984 DO Marlene ( Marlene Dietrich – Porträt eines mythos ) de Maximilian Schell avec Patricia Schell
    Seulement voix & narration
AUTRES PRIX :
      
    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 1962 )

    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1980 )
Fiche créée le 4 juin 2005 | Modifiée le 17 juin 2016 | Cette fiche a été vue 23586 fois
PREVIOUSWilliam Dieterle || Marlene Dietrich || Albert DieudonnéNEXT