CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lois Nettleton
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Maurice Chevalier



Date et Lieu de naissance : 12 septembre 1888 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 1er janvier 1972 (Paris, France)
Nom Réel : Maurice Auguste Chevalier

ACTEUR
Image
1931 Le lieutenant souriant (the smiling lieutenant) de Ernst Lubitsch avec Claudette Colbert & Miriam Hopkins
Image
1936 L’homme du jour – de Julien Duvivier avec Elvire Popesco, Josette Day, Renée Devillers & Sinoël
Image
1950 Ma pomme – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Sophie Desmarets, Raymond Bussières & Jacques Baumer
Image
1960 Un scandale à la cour (a breath of scandal) de Michael Curtiz avec Sophia Loren & John Gavin

Maurice Chevalier naît le 12 septembre 1888 à Ménilmontant, quartier populaire de l’Est parisien. Mais son père, peintre en bâtiment, abandonne sa femme et ses trois enfants, une dizaine d’années plus tard. Maurice quitte alors l’école. A douze ans, il imite les chanteurs à la mode dans les cafés. Moins de dix ans plus tard il passe en vedette à Paris aux Folies Bergères. Après avoir fréquenté Fréhel, il devient pendant dix ans le partenaire à la scène et à la ville de Mistinguett.

Mobilisé en 1914, Maurice Chevalier est blessé et fait prisonnier dans les premiers mois de la guerre. Interné à Altengrabow (à l’ouest de Berlin), il y apprend l’anglais avec des soldats britanniques captifs. Libéré en 1917 grâce à Mistinguett, il remonte aussitôt sur les planches et se produit notamment devant les troupes nord-américaines récemment débarquées en France. Dans les années vingt, faute d’une belle voix, mais avec un accent populaire prononcé, une bonne humeur communicative et le canotier de guingois, il triomphe avec des rengaines pleines d’entrain comme «Dans la vie, faut pas s’en faire» ou «Valentine» et il fait ses débuts aux Bouffes-Parisiens aux côtés de Alice Cocéa dans l’opérette «Dédé» (1921) de Willemetz et Christiné. Il chante aussi à Londres mais ne réussit pas à s’imposer à Broadway. Il épouse en 1927 Yvonne Vallée, une jeune danseuse. Divorcé la décennie suivante, il a alors pour compagne pendant une dizaine d’années l’actrice roumaine d’origine juive Nita Raya.

Chanteur de revue confirmé, Maurice Chevalier signe en 1928 un contrat avec la Paramount, une excellente opportunité alors qu’Hollywood, au tout début du parlant, produit à outrance des œuvres musicales. Il travaille beaucoup avec Ernst Lubitsch et donne la réplique à Jeanette MacDonald et Claudette Colbert. Parmi ses grands succès citons «La veuve joyeuse» (1934), une version clinquante qui ne peut néanmoins faire oublier le chef-d’œuvre du muet réalisé par Erich von Stroheim avec John Gilbert et Mae Murray. Mais à partir de 1935 Maurice Chevalier préfère retrouver les music-halls parisiens et triomphe avec notamment «Ça fait d’excellents Français» (1939), chanson très révélatrice de l’état d’esprit du pays face à la menace hitlérienne. Il participe aussi à quelques films en France et en Angleterre. Pendant l’occupation, malgré sa notoriété Outre-Atlantique, il reste en France et se produit dans de nombreux récitals. Il ne cache pas, non plus, son admiration pour le maréchal Pétain. Ce qui lui vaudra quelques difficultés à la libération. Il retrouve vite la faveur du public comme chanteur et acteur avec encore une vingtaine de films de facture surtout hollywoodienne dont la nouvelle version de «Gigi» (1958) de Vincente Minnelli d’après Colette avec Leslie Caron. Il écrit plusieurs ouvrages de mémoires et termine sa carrière en interprétant la chanson originale du dessin animé «Les aristochats» (1970).

Maurice Chevalier dont on peut s’ébaubir que la gouaille d’une vulgarité achevée et l’élégance tapageuse, aient été considérées par les Nord-Américains des années trente comme l’archétype du charme à la française, n’en est pas moins un artiste qui mérite un grand respect, ne serait-ce que pour le chemin semé d’obstacles qu’il lui a fallu parcourir pour parvenir à un succès international. Vivant à Marnes-la-Coquette, près de Paris, avec sa dernière compagne Odette Meslier, il doit être admis dans un hôpital parisien, à l’hiver 1971. Il y décède dans sa quatre-vingt quatrième année le 1er janvier 1972.

© Caroline HANOTTE

copyright
1908 CM Trop crédules – de Jean Durand avec Joaquim Renez
1910 CM Un marié qui se fait attendre – de Louis J. Gasnier avec Georges Milton
1911 CM La mariée récalcitrante – de Louis J. Gasnier avec Max Linder
1912 CM Par habitude – de Max Linder avec Max Linder
1913 CM Le royaume nain de Lilliput contre Gigas le long, prince des géants – de avec Bazin
1914 CM Une valse renversante / Les danseurs obsédants – de Georges Monca avec Mistinguett
1917 CM Une soirée mondaine – de Henri Diamant-Berger avec Mistinguett
CM Ils y viennent tous au cinéma – de Henri Diamant-Berger avec Dorville
1921 CM Boubouroche – de Henri Diamant-Berger avec Charles Martinelli
1922 CM Par habitude – de Henri Diamant-Berger avec Pauline Carton
CM Le match Criqui-Ledoux – de Henri Diamant-Berger
Le mauvais garçon – de Henri Diamant-Berger avec Marguerite Moreno
1923Gonzague – de Henri Diamant-Berger avec Albert Préjean
CM L’accordeur – de Henri Diamant-Berger avec Albert Préjean
1924Jim Bougne, boxeur – de Henri Diamant-Berger avec Florelle
L’affaire de la rue de Lourcines – de Henri Diamant-Berger avec Marcel Vallée
1928Bonjour New York ( hello ! New York ! / skyscraper symphony ) de Robert Florey
1929La chanson de Paris ( innocents of Paris ) de Richard Wallace avec Margaret Livingston
Parade d’amour ( the love parade ) de Ernst Lubitsch avec Jeanette MacDonald
1930Paramount on parade – de Edmund Goulding, Ernst Lubitsch, Otto Bower, Dorothy Arzner, A. Edward Sutherland, Victor Heerman, Rowland V. Lee, Edwin H. Knoff, Lothar Mendes, Victor Schertzinger & Frank Tuttle avec Jean Arthur
Paramount en parade – de Charles de Rochefort avec Marguerite Moreno
    Version française de « Paramount on parade »
La grande mare ( the big pond ) de Hobart Henley avec Claudette Colbert
La grande mare – de Hobart Henley avec Claudette Colbert
    Version française de « The big pond »
Le petit café ( the playboy of Paris ) de Ludwig Berger avec Frances Dee
Le petit café – de Ludwig Berger avec Yvonne Vallée
    Version française de « The playboy of Paris »
El cliente seductor – de Florián Rey & Richard Blumenthal avec Imperio Argentina
CM Screen Snapshots Series 9, No. 22 – de Ralph Staub avec Mary Pickford
    Seulement apparition
1931Le lieutenant souriant ( the smiling lieutenant ) de Ernst Lubitsch avec Miriam Hopkins
Le lieutenant souriant – de Ernst Lubitsch avec Claudette Colbert
    Version française de « The smiling lieutenant »
CM Les bijoux volés ( slippery pearls / the stolen jools ) de William McGann avec Buster Keaton
    Seulement apparition
DA Bimbo’s Express – de Dave Fleischer
    Seulement voix
1932Aimez-moi ce soir ( love me tonight ) de Rouben Mamoulian avec Myrna Loy
Une heure avec vous / Une heure près de toi ( one hour with you ) de Ernst Lubitsch & George Cukor avec Genevieve Tobin
Une heure près de toi – de Ernst Lubitsch avec Lili Damita
    Version française de « One hour with you »
Make me a star – de William Beaudine avec Clive Brook
    Seulement apparition
1933L’amour guide ( the way to love ) de Norman Taurog avec Ann Dvorak
L’amour guide – de Jean Boyer & Gilbert Pratt avec Jacqueline Francell
    Version française de « The way to love »
Monsieur Bébé ( a bedtime story ) de Norman Taurog avec Helen Twelvetrees
CM L’accordeur – de Henri Diamant-Berger avec Albert Préjean
CM Hollywood on parade No. A-7 – de Louis Lewyn avec Joe E. Brown
    Seulement apparition
CM Hollywood on parade No. A-13 – de Louis Lewyn avec Joan Bennett
    Seulement apparition
1934La veuve joyeuse ( the merry widow / the lady dances ) de Ernst Lubitsch avec Jeanette MacDonald
La veuve joyeuse – de Ernst Lubitsch avec Akim Tamiroff
    Version française de « The merry widow »
CM Hollywood on parade No. B-6 – de Louis Lewyn avec Baby LeRoy
    Seulement apparition
1935Folies-Bergère ( the man from Folies Bergere / Folies Bergère de Paris ) de Roy Del Ruth avec Merle Oberon
Folies-Bergère – de Marcel Achard & Roy Del Ruth avec Natalie Paley
    Version française de « The man from Folies Bergeres »
1936Le vagabond bien-aimé ( the beloved vagabond ) de Curtis Bernhardt avec Betty Stockfeld
Le vagabond bien-aimé – de Curtis Bernhardt avec Betty Stockfeld
    Version française de « The beloved vagabond »
Avec le sourire – de Maurice Tourneur avec Marie Glory
L’homme du jour – de Julien Duvivier avec Elvire Popesco
1938Fausses nouvelles ( break the news ) de René Clair avec Jack Buchanan
1939Pièges – de Robert Siodmak avec Erich von Stroheim
1947Le silence est d’or – de René Clair avec Marcelle Derrien
    + musique & chansons – Non Crédité
1949Le roi – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Annie Ducaux
1950Ma pomme – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Sophie Desmarets
CM La nuit des étoiles – de Louis Fehr-Lutz avec Samia Gamal
    Seulement apparition
1952Jouons le jeu : L’avarice – de André Gillois
1953Parade des succès / Hit parade ( schlagerparade ) de Erik Ode avec Germaine Damar
Un siècle d’amour ( cento anni d’amore ) de Lionello De Felice avec Jacques Sernas
CM Chevalier de Ménilmontant – de Jacques Baratier
1954 CM Sur toute la gamme – de Maurice Regamey avec Luis Mariano
J’avais sept filles – de Jean Boyer avec Paolo Stoppa
CM Visite à Maurice Chevalier – de René Lucot & Georges Folgoas
CM Caf’ Conc 1954 – de André Berthomieu
1957Ariane ( love in the afternoon ) de Billy Wilder avec Audrey Hepburn
La route joyeuse ( the happy road ) de Gene Kelly avec Barbara Laage
    Seulement chansons
CM Rendez-vous avec Maurice Chevalier N°1 – de Maurice Régamey avec Eddie Constantine
CM Rendez-vous avec Maurice Chevalier N°2 – de Maurice Régamey
CM Rendez-vous avec Maurice Chevalier N°3 – de Maurice Régamey
CM Rendez-vous avec Maurice Chevalier N°4 : Paris – de Maurice Régamey
CM Rendez-vous avec Maurice Chevalier N°5 : Soirs de Paris – de Maurice Régamey
CM Rendez-vous avec Maurice Chevalier N°6 : Une américaine à Paris – de Maurice Régamey
CM The heart of show-business – de Ralph Staub avec Bing Crosby
    Seulement apparition
CM The heart of show business – de Ralph Staub avec Lena Horne
    Seulement apparition
1958Gigi – de Vincente Minnelli avec Leslie Caron
1959J’ai épousé un français / À quoi rêve les filles ( count your blessings ) de Jean Negulesco avec Deborah Kerr
Can-Can – de Walter Lang avec Shirley MacLaine
DO Premier Khrushchev in the USA – de ? avec Shirley MacLaine
    Seulement apparition
1960Un scandale à la cour ( a breath of scandal ) de Michael Curtiz avec Sophia Loren
Pepe – de George Sidney avec Donna Reed
    + chansons
Les collants noirs / Un deux trois quatre ( black tights ) de Terence Young avec Cyd Charisse
    + narration & voix
1961Fanny – de Joshua Logan avec Charles Boyer
La sage-femme, le curé et le bon dieu ( Jessica ) de Jean Negulesco avec Angie Dickinson
1962Les enfants du capitaine Grant ( in search of the Castaways ) de Robert Stevenson avec Hayley Mills
Un américain à Rome ( panic button ) de George Sherman avec Jayne Mansfield
1963La fille à la casquette ( a new kind of love ) de Melville Shavelson avec Joanne Woodward
1964Deux fiancés sur les bras ( I’d rather to be rich ) de Jack Smight avec Robert Goulet
La chance et l’amour – de Claude Berri, Charles L. Bitsch, Bertrand Tavernier & Eric Schlumberger avec Françoise Arnoul
1965 CM Reflets du temps passé – de Marcel Leray avec Annie Cordy
    Seulement apparition
1966Singes, go home ! ( monkeys, go home ) de Andrew V. McLaglen avec Yvette Mimieux
1970 DA Les aristochats ( the aristocats ) de Wolfgang Retherman
    Seulement voix & chansons
AUTRES PRIX :
      
    Oscar d’honneur aux Academy Awards, USA ( 1959 )

    Prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes, USA ( 1959 )
Fiche créée le 21 mai 2007 | Modifiée le 19 juillet 2017 | Cette fiche a été vue 12549 fois
PREVIOUSLeslie Cheung || Maurice Chevalier || Maurice ChevitNEXT