CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sophia Loren
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Maurice Ronet



Date et Lieu de naissance : 13 avril 1927 (Nice, France)
Date et Lieu de décès : 14 mars 1983 (Paris, France)
Nom Réel : Maurice Julien Marie Robinet

ACTEUR

Maurice Ronet voit le jour à Nice le 13 avril 1927. Il hérite de ses parents comédiens le goût du théâtre. Après le conservatoire d’art dramatique de Paris et des débuts prometteurs sur les planches, il interprète à vingt-deux ans son premier rôle au cinéma dans «Rendez-vous de juillet» (1949) de Jacques Becker. L’année suivante, il épouse la comédienne Maria Pacôme mais leur mariage ne dure guère. Durant les années cinquante il apparaît dans une vingtaine de films aux thèmes variés dont «Le grand patron» (1951) de Yves Ciampi, avec Pierre Fresnay et Jean-Claude Pascal, sur le monde médical contemporain, et «Lucrèce Borgia» (1952) de Christian-Jaque avec Martine Carol et Pedro Armendariz, frère et sœur à l’écran de cette terrible famille de la Renaissance italienne. Il travaille aussi sous la direction de réalisateurs étrangers comme Carmine Gallone : «A toi… toujours» (1954) avec Nadia Gray. Et il découvre le monde hispanique: «Châteaux en Espagne» (1953) de René Wheeler, où Danielle Darrieux tombe amoureuse de Pepín Martín-Vázquez, authentique torero; «Portés disparus» (1956), film réalisé en Argentine par Pierre Chenal. L’acteur s’impose en bel homme à la personnalité ambiguë voire fragile: «Gueule d’Ange» (1954) de Marcel Blistène, avec Viviane Romance; «Ascenseur pour l’échafaud» de Louis Malle, prix Louis Delluc en 1957, avec Jeanne Moreau; et «Plein soleil» (1959) de René Clément, avec Marie Laforêt et Alain Delon qui rendra toujours hommage au talent de son partenaire qu’il retrouvera dans plusieurs grands succès dont «La piscine» (1968) de Jacques Deray, avec Romy Schneider.

Dans les années soixante, Maurice Ronet est l’un des acteurs préférés de Claude Chabrol. Il est également dirigé par Roger Vadim dans «La ronde» (1964) avec Jane Fonda, Jean-Claude Brialy et Bernard Noël. Mais sans a priori dans ses choix cinématographiques, il peut aussi donner la réplique à l’actrice et chanteuse populaire espagnole Sara Montiel dans «Casabianca, nid d’espions» (1963) de Henri Decoin puis être officier parachutiste dans «Les centurions» (1965) avec Anthony Quinn. Les deux décennies suivantes, Maurice Ronet poursuit une carrière française et internationale avec des œuvres tantôt grand public et tantôt d’auteurs. Citons notamment «Raphaël ou le débauché» (1971) de Michel Deville, avec Françoise Fabian, «Les galets d’Étretat» (1972) de Sergio Gobbi avec Virna Lisi, «Lié par le sang» (1978) de Terence Young, avec Audrey Hepburn et James Mason, sans oublier «Beau-père» (1981) de Bertrand Blier avec Patrick Dewaere, et «La balance» (1982) de Bob Swaim, avec Philippe Léotard. Il tourne un dernier film avec Roger Vadim quelques mois avant sa mort, totalisant ainsi une filmographie de près de quatre-vingt dix titres.

Maurice Ronet se fait aussi metteur en scène dès 1964 en réalisant, à Barcelone, un film policier «Le voleur du Tibidabo» avec Anna Karina et José Nieto. Mais il n’obtient qu’un succès d’estime. Il tournera par la suite un documentaire et un autre long métrage, puis enfin un téléfilm «Ligeia» (1980), avec Joséphine Chaplin, troisième fille du grand Charles Chaplin, sa compagne à la ville et la mère de leur fils Julien. Maurice Ronet, cet acteur discret mais au charme fou, également réalisateur, musicien, sculpteur, photographe, et écrivain, meurt prématurément des suites d’un cancer le 14 mars 1983. Il allait prendre cinquante-six ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1948 CM Crime à la clinique – de Pierre Blondy avec Philippe Richard
1949 Rendez-vous de juillet – de Jacques Becker avec Brigitte Auber
1951Un grand patron – de Yves Ciampi avec Pierre Fresnay
Les sept péchés capitaux – de Yves Allégret, Eduardo De Filippo, Claude Autant-Lara, Jean Dréville, Roberto Rossellini, Georges Lacombe & Carlo Rim avec Viviane Romance
    Segment « La luxure » de Yves Allégret
1952Horizons sans fin – de Jean Dréville avec Jean Chevrier
Lucrèce Borgia – de Christian-Jaque avec Martine Carol
La jeune folle – de Yves Allégret avec Danièle Delorme
La môme vert de gris – de Bernard Borderie avec Dominique Wilms
1953Châteaux en Espagne ( el torero ) de René Wheeler avec Danielle Darrieux
Le guérisseur – de Yves Ciampi avec Jean Marais
1954A toi… toujours ( casta diva ) de Carmine Gallone avec Nadia Gray
La maison du souvenir ( casa Ricordi ) de Carmine Gallone avec Myriam Bru
Gueule d’ange – de Marcel Blistène avec Viviane Romance
1955Les aristocrates – de Denys de la Patellière avec Brigitte Auber
1956La sorcière – de André Michel avec Marina Vlady
Section des disparus – de Pierre Chenal avec Nicole Maurey
1957Celui qui doit mourir – de Jules Dassin avec Nicole Berger
Ascenseur pour l’échafaud – de Louis Malle avec Jeanne Moreau
Cette nuit-là – de Maurice Cazeneuve avec Mylène Demongeot
1958Agent secret S.Z. ( carve her name with pride ) de Lewis Gilbert avec Virginia McKenna
Ce corps tant désiré – de Luis Saslavsky avec Belinda Lee
CM Un jeudi comme les autre – de Daniel Wronecki
    Seulement voix
1959Carmen de Grenade ( Carmen la de ronda ) de Tullio Demicheli avec Sara Montiel
Le séducteur / Le péché des vertes années ( il peccato degli anni verdi / l’assegno ) de Leopoldo Trieste avec Alida Valli
Plein soleil – de René Clément avec Marie Laforêt
1960Les grandes personnes – de Jean Valère avec Micheline Presle
Mon dernier tango ( mi último tango ) de Luis César Amadori avec Sara Montiel
Portrait robot – de Paul Paviot avec Andréa Parisy
1961La dénonciation – de Jacques Doniol-Valcroze avec Françoise Brion
Le rendez-vous de minuit – de Roger Leenhardt avec Lilli Palmer
1962Le meurtrier – de Claude Autant-Lara avec Marina Vlady
Liberté 1 – de Yves Ciampi avec Corinne Marchand
Tempête sur Ceylan ( das todesauge von Ceylon / tempesta su Ceylon / storm over Ceylon / scarlet eye ) de Gerd Oswald avec Magali Noël
1963Le feu follet – de Louis Malle avec Alexandra Stewart
    Etoile de Cristal du meilleur acteur aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

Les vainqueurs ( the victors ) de Carl Foreman avec George Hamilton
Casablanca, nid d’espions – de Henri Decoin avec Sara Montiel
Les parias de la gloire – de Henri Decoin avec Curd Jürgens
Le désir / Où que tu sois ( donde tú estés / un amore e un addio ) de Germán Lorente avec Claudia Mori
CM Le puits et le pendule – de Alexandre Astruc
1964La ronde – de Roger Vadim avec Jane Fonda
Amador – de Francisco Regueiro avec Amparo Soler Leal
Le voleur du Tibidabo ( la vida es magnífíca ) de Maurice Ronet avec Anna Karina
    + scénario
Trois chambres à Manhattan – de Marcel Carné avec Annie Girardot
1965Les centurions ( lost command ) de Mark Robson avec Anthony Quinn
La longue marche – de Alexandre Astruc avec Berthe Granval
1966Le scandale – de Claude Chabrol avec Yvonne Furneaux
    Prix du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne

Le jardin des délices ( il giardino delle delizie ) de Silvano Agosti avec Lea Massari
La ligne de démarcation – de Claude Chabrol avec Jean Seberg
1967Histoires extraordinaires ( tre passi nel delirio ) de Federico Fellini, Louis Malle & Roger Vadim avec Alain Delon
    Seulement narration de « Metzengerstein » de Roger Vadim
La route de Corinthe – de Claude Chabrol avec Michel Bouquet
Delphine – de Eric Le Hung avec Dany Carrel
Le diable sous l’oreiller ( un diablo bajo la almohada / calda e… infedele ) de José María Forqué avec Ingrid Thulin
La femme écarlate – de Jean Valère avec Monica Vitti
1968Adorablement vôtre ( how sweet it is ! ) de Jerry Paris avec Debbie Reynolds
Les oiseaux vont mourir au Pérou – de Romain Gary avec Jean Seberg
La femme infidèle – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
La piscine – de Jacques Deray avec Alain Delon
Les femmes – de Jean Aurel avec Brigitte Bardot
1969La modification – de Michel Worms avec Sylva Koscina
Le dernier saut – de Edouard Luntz avec Cathy Rozier
1970Que fais-tu grande folle ? / Splendeurs et misères de Madame Royale ( splendori e miserie di madame Royale ) de Vittorio Caprioli avec Ugo Tognazzi
Un peu, beaucoup, passionnément… – de Robert Enrico avec Lucienne Hamon
La maison sous les arbres – de René Clément avec Faye Dunaway
1971Raphaël ou le débauché – de Michel Deville avec Françoise Fabian
Qui ? ( il cadavere dagli artigli d’acciaio ) de Léonard Kriegel avec Romy Schneider
L’odeur des fauves – de Richard Balducci avec Katia Tchenko
1972Les galets d’Etretat – de Sergio Gobbi avec Virna Lisi
Don Juan 73 / Si Don Juan était une femme – de Roger Vadim avec Jane Birkin
DO Vers l’île des dragons – de Maurice Ronet
Sans sommation – de Bruno Gantillon avec Mario Adorf
Le diable dans la tête / Le diable sans cervelle ( il diavolo nel cervello ) de Sergio Sollima avec Micheline Presle
La chambre rouge – de Jean-Pierre Berckmans avec Françoise Brion
1973Commissariat de nuit ( commissariato di notturna ) de Guido Leoni avec Rosanna Schiaffino
Séduction ( la seduzione ) de Fernando Di Leo avec Lisa Gastoni
L’affaire Crazy Capo – de Patrick Jamain avec Jean Servais
1974Le cri du cœur – de Claude Lallemand avec Stéphane Audran
Marseille contrat ( the destructors / the Marseille contract ) de Robert Parrish avec James Mason
La messe dorée – de Beni Montrésor avec Brigitte Rouän
Jackpot – de Terence Young avec Richard Burton
    Inachevé
Seul le vent connaît la réponse ( die antwort kennt nur der wind ) de Alfred Vohrer avec Marthe Keller
TV Histoires insolites – de Maurice Ronet
    Seulement réalisation & scénario – Série
1975À l’ombre d’un été – de Jean-Louis van Belle avec Josephine Chaplin
Perchè si uccidono – de Mauro Macario avec Beba Loncar
Bis zu bitteren neige – de Gerd Oswald avec Suzy Kendall
    + scénario
1976Nuit d’or – de Serge Moati avec Klaus Kinski
Bartleby – de Maurice Ronet avec Michael Lonsdale
    + scénario
Oh ! mia bella matrigna ! – de Guido Leoni avec Sabrina Ciuffini
Madame Claude – de Just Jaeckin avec Françoise Fabian
1977Mort d’un pourri – de Georges Lautner avec Ornella Muti
1978Liés par le sang ( bloodline / Sidney Sheldon’s bloodline / blutspur ) de Terence Young avec Audrey Hepburn
1980Sphinx – de Franklin J. Schaffner avec Lesley Ann Warren
TV Ligeia – de Maurice Ronet avec Josephine Chaplin
    Seulement réalisation & scénario
1981La guérilléra ( la guerrillera / le geurrigliera ) de Pierre Kast & Antonio Tarruella avec Agostina Belli
Beau-père – de Bertrand Blier avec Patrick Dewaere
Le règlement intérieur – de Michel Vuillermet avec Patrick Chesnais
1982Un matin rouge – de Jean-Jacques Aublanc avec Marie Trintignant
La balance – de Bob Swaim avec Nathalie Baye
Surprise party – de Roger Vadim avec Philippine Leroy-Beaulieu
Fiche créée le 28 mai 2007 | Modifiée le 20 mai 2016 | Cette fiche a été vue 13967 fois
PREVIOUSClaire Rommer || Maurice Ronet || Mickey RooneyNEXT