CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rudolf Klein-Rogge
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Michel Audiard



Date et Lieu de naissance : 15 mai 1920 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 28 juillet 1985 (Dourdan, France)
Nom Réel : Paul Michel Audiard

SCENARISTE
Image
1962 Mélodie en sous-sol – de Henri Verneuil avec Jean Gabin, Alain Delon, Maurice Biraud & Viviane Romance
Image
1969 Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause! – de Michel Audiard avec Annie Girardot
Image
1971 Le drapeau noir flotte sur la marmite – de Michel Audiard avec Jean Gabin & Ginette Leclerc
Image
1981 Garde à vue – de Claude Miller avec Michel Serrault, Lino Ventura, Guy Marchand & Romy Schneider

Paul Michel Audiard naît le 15 mai 1920 à Paris (France). Son certificat de fin d’études et un diplôme d’opticien en poche, le jeune homme exerce plusieurs petits boulots, dont celui de coureur cycliste, passion qu’il pratiquera toute sa vie.

Pendant l’occupation allemande, Michel Audiard devient journaliste cinématographique et écrit plusieurs romans policiers. André Hunebelle remarque le jeune écrivain en herbe et lui propose de rédiger le scénario de «Mission à Tanger» avec Gaby Sylvia. Les années suivantes, Audiard reste fidèle à Hunebelle et participe à l’écriture des scénarii pour des réalisateurs aussi différents que: Jean Stelli, Henri Verneuil ou Christian-Jaque. En 1955, il fait une rencontre primordiale avec Jean Gabin pour le film de Gilles Grangier «Gas-oil». Il devient le scénariste attitré de Gabin et travaille sur une douzaine de films de Grangier.

Dans les années soixante, Michel Audiard s’illustre avec des films aux dialogues inoubliables, tels que: «Un singe en hiver» (1962) de Henri Verneuil, «Les tontons flingueurs» (1963) de Georges Lautner et «La métamorphoses des cloportes» (1965) de Pierre Granier-Deferre. S’inspirant de la gouaille du peuple parisien, il écrit des rôles sur mesure pour les plus grands acteurs de l’écran français: Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche, Paul Meurisse, Jean-Paul Belmondo, etc… Il donne aussi la part belle aux seconds rôles, en leur offrant des répliques mémorables. Les Robert Dalban, Jean Lefebvre, Jean Carmet, Maurice Biraud, André Pousse, entre autres lui doivent beaucoup. Le style «Audiard» est alors une référence et son nom apparaît en gros sur les affiches. Il est alors le dialoguiste star du cinéma français et le restera jusqu’à sa mort.

En 1968, Michel Audiard s’essaye à la réalisation avec «Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages». Le titre déjà donne le ton de cette comédie où abondent les bons mots. Il réalise ensuite huit films dont «Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause !» (1970) et «Elle cause plus… elle flingue» (1972) tous les deux avec une Annie Girardot géniale, «Le cri du cormoran, le soir au-dessus des jonques» (1970) avec Paul Meurisse et Michel Serrault et «Bons baisers… à lundi !» (1974) toujours avec Girardot et Maria Pacôme.

En 1975, Audiard revient à l’écriture et associe son nom avec une nouvelle génération de cinéastes: Philippe de Broca, Claude Pinoteau, Jacques Deray et Yves Boisset en autres. En 1981, son talent est récompensé d’un César du meilleur scénario pour «Garde à vue» de Claude Miller.

Dialoguiste de plus de cent-vingt films, marqués par sa griffe inimitable, Michel Audiard a aussi écrit dix livres entre 1949 et 1978. Le «petit cycliste», comme l’appelait Gabin, meurt le 28 juillet 1985, à Dourdan (France), emporté par un cancer. Artiste aux talents multiples, il aura su donner quelques-unes des plus belles réplique du cinéma français. Pour n’en citer qu’une: «Le jour où on mettra les cons sur orbite, tu n’auras pas fini de tourner….» (le pacha-1968).

© Philippe PELLETIER

copyright
1949Mission à Tanger – de André Hunebelle avec Raymond Rouleau
1950Caroline Chérie – de Richard Pottier avec Pierre Cressoy
On n’aime qu’une fois – de Jean Stelli avec Françoise Rosay
Méfiez-vous des blondes – de André Hunebelle avec Martine Carol
Le passe-muraille / Garou Garou le passe-muraille – de Jean Boyer avec Bourvil
Ma femme est formidable – de André Hunebelle avec Alfred Adam
Une histoire d’amour – de Guy Lefranc avec Daniel Gélin
CM Brune ou blonde – de Jacques Garcia avec Maurice Biraud
1951Massacre en dentelles – de André Hunebelle avec Raymond Rouleau
L’homme de ma vie – de Guy Lefranc avec Madeleine Robinson
Adorables créatures – de Christian-Jaque avec Martine Carol
CM Pour vous mesdames – de Jacques Garcia avec Jean Tissier
CM La marche – de Michel Audiard avec Maurice Biraud
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Michel Simon
1952Elle et moi – de Guy Lefranc avec François Périer
Les dents longues – de Daniel Gélin avec Jean Chevrier
C’est arrivé à Paris – de Henri Lavorel avec Evelyn Keyes
Destinées – de Jean Delannoy, Christian-Jaque & Marcello Pagliero avec Michel Piccoli
CM Le duel à travers les âges – de Pierre Foucaud avec Philippe Hersent
CM Le feu quelques part – de Pierre Foucaud
1953L’ennemi public N°1 / L’ennemi public numéro un – de Henri Verneuil avec Fernandel
Quai des blondes – de Emile Couzinet avec Michel Auclair
Les trois mousquetaires – de André Hunebelle avec Georges Marchal
Sang et lumière ( sangre y luces ) de Georges Rouquier avec Zsa Zsa Gabor
1954Poisson d’avril – de Gilles Grangier avec Jacqueline Noëlle
Série noire – de Pierre Foucaud avec Erich von Stroheim
Les gaîtés de l’escadron ( l’allegro squadrone ) de Paolo Moffa avec Silvana Pampanini
1955Gas-oil – de Gilles Grangier avec Ginette Leclerc
Mort en fraude – de Marcel Camus avec Daniel Gélin
La bande à papa – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
Courte tête – de Norbert Carbonnaux avec Fernand Gravey
1956Le sang à la tête – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
Mannequins de Paris – de André Hunebelle avec Yoko Tani
Jusqu’au dernier – de Pierre Billon avec Paul Meurisse
1957Retour de manivelle – de Denys de La Patellière avec Peter van Eyck
Le rouge est mis – de Gilles Grangier avec Annie Girardot
Trois jours à vivre – de Gilles Grangier avec Daniel Gélin
Les misérables – de Jean-Paul Le Chanois avec Jean Gabin
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
Maigret tend un piège – de Jean Delannoy avec Jean Debucourt
1958Le désordre et la nuit – de Gilles Grangier avec Nadja Tiller
Archimède le clochard – de Gilles Grangier avec Darry Cowl
Le fauve est lâché – de Maurice Labro avec Estella Blain
Les grandes familles – de Denys de La Patellière avec Pierre Brasseur
Babette s’en va-t-en guerre – de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot
Péché de jeunesse – de Louis Duchesne & René Thévenet avec Agnès Laurent
Les yeux de l’amour – de Denys de La Patellière avec Jean-Claude Brialy
CM Marchands de rien – de Daniel Lecomte
1959Maigret et l’affaire Saint-Fiacre – de Jean Delannoy avec Michel Auclair
Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Marie-José Nat
Le baron de l’écluse – de Jean Delannoy avec Micheline Presle
Pourquoi viens-tu si tard ? – de Henri Decoin avec Henri Vidal
125, rue Montmartre – de Gilles Grangier avec Robert Hirsch
La bête à l’affût – de Pierre Chenal avec Gaby Sylvia
CM Vel’ d’Hiv’ – de Guy Blanc & Frédéric Rossif
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Paul Meurisse
    Segment « L’adultère » de Henri Verneuil
CM Spécial Noël : Jean Gabin – de Frédéric Rossif avec Henri Verneuil
    + apparition
Les vieux de la vieille – de Gilles Grangier avec Pierre Fresnay
Un taxi pour Tobrouck – de Denys de La Patellière avec Hardy Kruger
Le président – de Henri Verneuil avec Henri Crémieux
1961Les lions sont lâchés – de Henri Verneuil avec Michèle Morgan
Le cave se rebiffe – de Gilles Grangier avec Maurice Biraud
Le bateau d’Emile – de Denys de La Patellière avec Michel Simon
Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
    Segment « Les comédiennes »
1962Le voyage à Biarritz – de Gilles Grangier avec Fernandel
Le gentleman d’Epsom / Les grands seigneurs – de Gilles Grangier avec Franck Villard
Un singe en hiver – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
Le diable et les dix commandements – de Julien Duvivier avec Madeleine Robinson
    Segment « Bien d’autrui, ne prendra »
Mélodie en sous-sol – de Henri Verneuil avec Viviane Romance
    Edgar du meilleur film étranger aux Edgar Allan Poe Awards, USA

Carambolages – de Marcel Bluwal avec Sophie Daumier
1963Les tontons flingueurs – de Georges Lautner avec Bernard Blier
Cent mille dollars au soleil – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
Les pissenlits par la racine – de Georges Lautner avec Michel Serrault
La chasse à l’homme – de Edouard Molinaro avec Catherine Deneuve
L’arme à gauche – de Claude Sautet avec Sylva Koscina
1964Par un beau matin d’été – de Jacques Deray avec Geraldine Chaplin
Une souris chez les hommes / Un drôle de caïd – de Jacques Poitrenaud avec Dany Saval
Les barbouzes – de Georges Lautner avec Francis Blanche
1965La métamorphose des cloportes – de Pierre Granier-Deferre avec Irina Demick
Quand passent les faisans – de Edouard Molinaro avec Bernard Blier
Les bons vivants – de Gilles Grangier & Georges Lautner avec Jean Richard
1966Tendre voyou – de Jean Becker avec Geneviève Page
Ne nous fâchons pas – de Georges Lautner avec Mireille Darc
Un idiot à Paris – de Serge Korber avec Dany Carrel
La grande sauterelle – de Georges Lautner avec Hardy Kruger
Sale temps pour les mouches / Commissaire San Antonio – de Guy Lefranc avec Gérard Barray
1967Fleur d’oseille – de Georges Lautner avec Anouk Ferjac
Johnny Banco – de Yves Allégret avec Horst Buchholz
Toutes folles de lui – de Norbert Carbonnaux avec Julien Guiomar
La petite vertu – de Serge Korber avec Jacques Perrin
1968Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages / Opération Léontine – de Michel Audiard avec Marlène Jobert
Le pacha – de Georges Lautner avec Jean Gabin
Sous le signe du taureau – de Gilles Grangier avec Colette Deréal
1969Une veuve en or – de Michel Audiard avec Michèle Mercier
Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause ! – de Michel Audiard avec Annie Girardot
TV Les dossiers du professeur Morgan / Un mystère par jour – de Michel Audiard avec Henri Crémieux
1970Sortie de secours – de Roger Kahane avec Claude Giraud
    Seulement interprétation
Le cri du cormoran, le soir au-dessus des jonques – de Michel Audiard avec Paul Meurisse
1971Le drapeau noir flotte sur la marmite – de Michel Audiard avec Ginette Leclerc
R. comme Roger ( Baxter ) de Lionel Jeffries avec Patricia Neal
1972Elle cause plus… elle flingue – de Michel Audiard avec Jean Carmet
1973Comment réussir… quand on est con et pleurnichard – de Michel Audiard avec Stéphane Audran
DO Vive la France ! – de Michel Audiard
    + narration
O.K. patron – de Claude Vital avec Jacques Dutronc
C’est jeune et ça c’est tout ! / Y’a pas de mal à ce faire du bien / L’éducatrice – de Claude Mulot avec Michel Galabru
    Seulement interprétation
Bons baisers… à lundi ! – de Michel Audiard avec Maria Pacôme
1975L’incorrigible – de Philippe de Broca avec Geneviève Bujold
1976 DO Chantons sous l’occupation – de André Halimi avec André Pousse
    Seulement apparition
Le grand escogriffe – de Claude Pinoteau avec Yves Montand
Le corps de mon ennemi – de Henri Verneuil avec Marie-France Pisier
1977Mort d’un pourri – de Georges Lautner avec Alain Delon
Tendre poulet – de Philippe de Broca avec Philippe Noiret
    + interprétation
1978Le cavaleur – de Philippe de Broca avec Jean Rochefort
L’animal – de Claude Zidi avec Raquel Welch
Les égouts du paradis – de José Giovanni avec Lila Kedrova
1979On a volé la cuisse de Jupiter – de Philippe de Broca avec Francis Perrin
Le guignolo – de Georges Lautner avec Jean-Paul Belmondo
Flic ou voyou – de Georges Lautner avec Marie Laforêt
Le coucou ( il lupo e l’agnello ) de Francesco Massaro avec Tomas Milian
DO La fabuleuse histoire de Roland Garros – de Charles Gérard
1980Pile ou face – de Robert Enrico avec Michel Serrault
L’entourloupe – de Gérard Pirés avec Jean-Pierre Marielle
Est-ce bien raisonnable ! – de Georges Lautner avec Gérard Lanvin
1981Garde à vue – de Claude Miller avec Romy Schneider
    César du meilleur scénario original ou adaptation, France

Le professionnel – de Georges Lautner avec Robert Hossein
Espion, lève-toi – de Yves Boisset avec Bruno Cremer
1982Mortelle randonnée – de Claude Miller avec Isabelle Adjani
Vive la sociale ! – de Gérard Mordillat avec Robin Renucci
1983Canicule – de Yves Boisset avec Lee Marvin
Le marginal – de Jacques Deray avec Henry Silva
1984Réveillon chez Bob – de Denis Granier-Deferre avec Guy Bedos
Les morfalous – de Henri Verneuil avec Michel Constantin
1985On ne meurt que deux fois – de Jacques Deray avec Charlotte Rampling
Sac de nœuds – de Josiane Balasko avec Farid Chopel
La cage aux folles III, elles se marient – de Georges Lautner avec Ugo Tognazzi
Fiche créée le 16 octobre 2005 | Modifiée le 3 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 10210 fois
PREVIOUSMichel Auclair || Michel Audiard || Marie-Françoise AudollentNEXT