CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jobyna Ralston
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Michel Beaune



Date et Lieu de naissance : 13 décembre 1933 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 24 juillet 1990 (Paris, France)
Nom Réel : Michel Louis Bosne

ACTEUR
Image
1964 Echappement libre – de Jean Becker avec Jean Seberg, Jean-Paul Belmondo & Enrico Maria Salerno
Image
1975 Le faux-cul – de Roger Hanin avec Bernard Blier, Robert Hossein, Marcel Dalio & Roger Hanin
Image
1983 L’indic – de Serge Leroy avec Thierry Lhermitte, Pascale Rocard, Daniel Auteuil & Bernard-Pierre Donnadieu
Image
1986 Le solitaire – de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo, Jean-Pierre Malo & Pierre Vernier

Michel Beaune naît Michel Louis Bosne, le 13 décembre 1933 à Paris. Une enfance heureuse et un goût développé pour la littérature, endeuillés par la mort de son père quand il a dix-sept ans. Avec le soutient de son frère, il entreprend des études d’art dramatique. Il fait son apprentissage chez Charles Dullin et au Conservatoire de Paris où il a pour camarades de promotion: Jean-Pierre Marielle, Annie Girardot, Pierre Vernier, Jean Rochefort et Jean-Paul Belmondo. Tous resteront unis à travers les années par une amitié indestructible. Fort de deux distinctions, il trouve rapidement des emplois dans les théâtres parisiens et donne notamment la réplique à Silvia Monfort et Delphine Seyrig. Puis, il intègre la Comédie Française où il est pensionnaire de 1956 à 1958. Après plus de deux ans dans l’armée pendant la Guerre d’Algérie, il a la chance d’être engagé à son retour dans la troupe de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault pour jouer dans «Le marchand de Venise».

En 1960, Michel Beaune entame son parcours cinématographique sous la direction de Claude Chabrol dans «Les godelureaux», aux côtés de Bernadette Lafond et Jean-Claude Brialy. Quatre ans plus tard, Jean Becker lui offre un petit rôle dans «Echappement libre», avec Jean Seberg et Belmondo avec qui il va encore tourner une dizaine de films jusqu’à «Itinéraire d’un enfant gâté» (1988) de Claude Lelouch. Il va ainsi devenir une figure familière en composant une quarantaine de rôles secondaires aux côtés des plus grands artistes du cinéma français, parmi lesquels nous pouvons citer: Yves Montand et Simone Signoret pour «L’aveu» (1970) de Costa-Gavras; Philippe Noiret, Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort pour «Que la fête commence…» (1974) de Bertrand Tavernier; Lino Ventura et Patrick Dewaere pour «Adieu poulet» (1975) de Pierre Granier-Deferre; Catherine Deneuve pour «Courage fuyons!» (1979) de Yves Robert; Alain Delon pour «Le battant» (1982); Isabelle Huppert et Marie Trintignant pour «Une histoire de femmes» (1988) de Claude Chabrol.

Parallèlement, Michel Beaune travaille beaucoup sur scène et acquiert une belle notoriété en composant de nombreux personnages pour la télévision. Il est notamment un très convaincant Roi Edward II d’Angleterre dans la version de Claude Barma des «Rois Maudits» en 1972. On le voit encore dans des épisodes de séries qui ont fait les beaux jours de la télévision de l’époque: «Les évasions célèbres» (1972), «Messieurs les jurés» (1976), «Richelieu» (1977), «Madame le juge» (1978), «Médecins de nuit» (1983), etc. Michel Beaune participe aussi à la très populaire émission de Pierre Sabbagh «Au Theatre se soir», avec des pièces telles que «Un ami imprévu» (1970) de Robert Thomas avec Simone Valère et Jean Desailly, «Jeux d’esprit» (1974) de Noel Coward avec Daniel Ceccaldi et Madeleine Barbulée, «Tôt dans le jardin» (1979) de Edward Albee et Giles Cooper où il retrouve de couple Desailly-Valère….

En 1989, Michel Beaune joue son dernier rôle au cinéma, celui du Ministre de l’Intérieur, dans le film de Agnès Delarive «Feux sur le candidat» auprès de Michel Galabru et Patrick Chesnais. Comédien discret et courtois, fidèle en amitié et grand amoureux des livres, décède le 24 juillet 1990 à Paris, victime d’une crise cardiaque, quelques jours après les dernières représentations, au Théâtre Marigny, de «Cyrano de Bergerac» où il tenait le rôle de Le Bret face à son complice de toujours Jean-Paul Belmondo.

© Philippe PELLETIER

copyright
1960Les godelureaux – de Claude Chabrol avec Bernadette Lafont
1964Echappement libre – de Jean Becker avec Jean Seberg
1967 CM Vampirisme – de Bernard Chaouat & Patrice Duvic avec Françoise Rastpoit
1969Le temps de mourir – de André Farwagi avec Anna Karina
1970L’aveu – de Costa-Gavras avec Simone Signoret
Sortie de secours – de Roger Kahane avec Jacques Richard
1971L’attentat – de Yves Boisset avec Jean-Louis Trintignant
Paulina 1880 – de Jean-Louis Bertucelli avec Maximilian Schell
1972L’héritier – de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo
1973 CM T’es fou Marcel ? / Hommage irrespectueux comme tous les hommages– de Jean Rochefort avec Yves Montand
    Seulement apparition
1974Stavisky… / L’empire d’Alexandre ( Stavisky, il grande truffatore ) de Alain Resnais avec Charles Boyer
Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Jean Rochefort
Un jour, la fête / Big bazar – de Pierre Sissier avec Michel Fugain
1975L’incorrigible – de Philippe de Broca avec Andréa Ferréol
Adieu, poulet – de Pierre Granier-Deferre avec Lino Ventura
Le faux-cul – de Roger Hanin avec Bernard Blier
1976Le corps de mon ennemi – de Henri Verneuil avec Marie-France Pisier
1977Préparez vos mouchoirs – de Bertrand Blier avec Carole Laure
La question – de Laurent Heynemann avec Nicole Garcia
1978Le mors aux dents – de Laurent Heynemann avec Michel Piccoli
1979Courage fuyons ! – de Yves Robert avec Catherine Deneuve
Flic ou voyou – de Georges Lautner avec Marie Laforêt
1980Le guignolo – de Georges Lautner avec Michel Galabru
1981Il faut tuer Birgit Haas – de Laurent Heynemann avec Philippe Noiret
Le professionnel – de Georges Lautner avec Robert Hossein
Coup de torchon – de Bertrand Tavernier avec Isabelle Huppert
1982Tout le monde peut se tromper – de Jean Couturier avec Fanny Cottençon
Le battant – de Alain Delon avec François Périer
1983L’indic – de Serge Leroy avec Thierry Lhermitte
Les morfalous – de Henri Verneuil avec Jacques Villeret
Mesrine – de André Génovès avec Nicolas Silberg
1984Joyeuses Pâques – de Georges Lautner avec Sophie Marceau
L’arbalète – de Sergio Gobbi avec Daniel Auteuil
Le cowboy – de Georges Lautner avec Aldo Maccione
1985Lune de miel ( hooneymoon ) de Patrick Jamain avec Nathalie Baye
1986Le solitaire – de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo
1988Itinéraire d’un enfant gâté – de Claude Lelouch avec Richard Anconina
Une affaire de femmes – de Claude Chabrol avec Marie Trintignant
1989Feu sur le candidat – de Agnès Delarive avec Michel Galabru
Fiche créée le 17 juin 2008 | Modifiée le 8 mars 2014 | Cette fiche a été vue 9431 fois
PREVIOUSHarry Beaumont || Michel Beaune || Louise BeaversNEXT