CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dennis Price
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Michel Duchaussoy



Date et Lieu de naissance : 29 novembre 1938 (Valenciennes, France)
Date et Lieu de décès : 13 mars 2012 (Paris, France)
Nom Réel : Michel René Jacques Duchaussoy

ACTEUR
Image
1969 Que la bête meure – de Claude Chabrol avec Caroline Cellier, Jean Yanne, Anouk Ferjac & Raymone
Image
1981 Un matin rouge – de Jean-Jacques Aublanc avec Claude Rich, Jacques Fabbri, Maurice Garrel & Maurice Ronet
Image
2002 Bienvenue chez les Rozes – de Francis Palluau avec Carole Bouquet, Jean Dujardin & Dominique Pinon
Image
2010 Elle s’appelait Sarah – de Gilles Paquet-Brenner avec Kristin Scott Thomas, Niels Arestrup & Gisèle Casadesus

Michel René Jacques Duchaussoy naît à Valenciennes, le 29 novembre 1938, dans un milieu qui ne le prédestine pas à envisager une carrière artistique, ce qui ne l’empêche pas d’être vite fasciné par ce milieu. Abandonnant ses études littéraires, il étudie l’art dramatique au Conservatoire de Lille. Après une parenthèse militaire (Guerre d’Algérie oblige), il réussit le concours d’entrée du Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique de Paris en 1961. Michel Duchaussoy y est formé par Fernand Ledoux et Robert Manuel, et décroche le prix d’excellence, ce qui lui permet, en toute logique, d’entrer à la Comédie-Française. Jouant le répertoire, de Feydeau à Molière, en passant par Marivaux et Corneille, il est mis en scène par des pointures comme Jacques Charon ou Jean Meyer.

Côté cinéma, il lui faut attendre Alain Jessua et son «Jeu de massacre» (1966) pour attirer l’attention: jeune mordu de BD assez mythomane, véritable «geek» avant l’heure, il se révèle excellent dans ce film d’une grande originalité. Remarqué par Claude Chabrol, on le voit en inspecteur dans «La femme infidèle» (1968), marquant le début d’une belle collaboration. Ainsi, son rôle de père meurtri et ivre de vengeance dans «Que la bête meure» (1969) est inoubliable, et Michel Duchaussoy y livre sans doute sa composition la plus poignante, face à un Jean Yanne terrifiant de brutalité. Jeune comédien à l’allure séduisante, il aborde tous les registres avec beaucoup d’aisance que ce soit sur scène ou à l’écran, pouvant être tour à tour charmeur, désinvolte, veule ou ambigu, n’hésitant pas à casser son image de jeune premier. Médecin énigmatique dans «Traitement de choc» (1972), thriller où il donne la réplique à Alain Delon et Annie Girardot, militaire dans «Le complot» (1973), l’un des premiers film sur la Guerre d’Algérie, professeur de philo anar dans le polar «Nada» (1973), l’acteur prête aussi sa belle voix à Marlon Brando pour la version française du «Parrain» de Francis Ford Coppola (!). Dans le captivant «Armaguedon» (1976), il doit faire face à un redoutable sociopathe incarné par Jean Yanne. Quand à sa carrière sur les planches, elle est toujours aussi riche, interprétant, au sein du «Français», de nombreuses pièces comme «Richard III» de Shakespeare, «Les caprices de Marianne» de Musset, «L’école des femmes» de Molière, «Maître Puntila et son valet Matti» de Brecht...

Alain Corneau le dirige à deux reprises, dans «Fort Saganne» (1984), fresque à gros budget, et «Le môme» (1986). Michel Duchaussoy est Napoléon III dans «Bernadette» (1987), Jean Sylvain Bailly dans «La révolution française» (1989), il apparaît aussi dans «La vie et rien d’autre» (1989), beau film sur la Première Guerre Mondiale, et dans «Milou en mai» (1990), attachante évocation de la bourgeoisie du Sud-Ouest de la France, avec Mai 68 en toile de fond. Michel Duchaussoy est aussi très actif à la télévision et ne délaisse pas le théâtre: s’affranchissant de la Maison de Molière, il travaille avec Roger Planchon, Patrice Chéreau et Jorge Lavelli, puis est récompensé par un Molière en 2003 pour «Phèdre» de Racine.

Dans les années qui suivent, Michel Duchaussoy se retrouve à l’affiche de films marquants: il est le cardinal d’«Amen.» (2002), remarquable film de Costa-Gavras sur la Shoah et le père de Jacques Mesrine dans le diptyque interprété par Vincent Cassel en 2008. Il a un autre grand succès populaire à son actif grâce au «Petit Nicolas» (2009). Ce grand comédien est mort le 13 mars 2012.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1961Vie privée – de Louis Malle avec Brigitte Bardot
Horace 62 – de André Versini avec Charles Aznavour
1962Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec John Wayne
1965 DO Les deux parts – de Edouard Berne
    Seulement voix & narration
1966Jeu de massacre – de Alain Jessua avec Claudine Auger
1967La louve solitaire – de Edouard Logereau avec Danièle Gaubert
1968La femme infidèle – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
Bye bye, Barbara – de Miche Deville avec Ewa Swann
1969Que la bête meure – de Claude Chabrol avec Caroline Cellier
La main – de Henri Glaeser avec Nathalie Delon
1970La rupture – de Claude Chabrol avec Annie Cordy
Ils – de Jean Daniel Simon avec Alexandra Stewart
Les stances à Sophie – de Moshé Mizrahi avec Bulle Ogier
1971Aussi loin que l’amour – de Frédéric Rossif avec Barbara
L’homme au cerveau greffé – de Jacques Doniol-Valcroze avec Jean-Pierre Aumont
Juste avant la nuit – de Claude Chabrol avec Michel Bouquet
1972Traitement de choc – de Alain Jessua avec Annie Girardot
L’accalmie – de Alain Magrou avec Danièle Ajoret
1973Le complot – de René Gainville avec Jean Rochefort
Nada – de Claude Chabrol avec Viviane Romance
DA Les trois mousquetaires – de John Halas & Franco Cristofani
    Seulement voix
1974La jeune fille assassinée / Charlotte – de Roger Vadim avec Sirpa Lane
Femmes, femmes – de Paul Vecchiali avec Hélène Surgère
Le retour du grand blond – de Yves Robert avec Jean Rochefort
Le lion et la vierge ( lejonet och jungfrun ) de Lars-Magnus Lindgren avec Sven-Bertil Taube
L’important c’est d’aimer – de Andrzej Zulawski avec Romy Schneider
    Seulement voix française de Klaus Kinski
CM La bonne nouvelle – de André Weinfeld avec Mary Marquet
1976Armaguedon – de Alain Jessua avec Alain Delon
1977L’homme pressé – de Edouard Molinaro avec Mireille Darc
Un oursin dans la poche – de Pascal Thomas avec Darry Cowl
1978Je te tiens, tu me tiens par la barbichette – de Jean Yanne avec Micheline Presle
1979La ville des silences – de Jean Marbœuf avec Jean-Pierre Cassel
1981Un matin rouge – de Jean-Jacques Aublanc avec Claude Rich
1982Surprise party – de Roger Vadim avec Christian Vadim
1983Fort Saganne – de Alain Corneau avec Philippe Noiret
1984Partenaires – de Claude d’Anna avec Nicole Garcia
1986Le môme – de Alain Corneau avec Richard Anconina
Suivez mon regard – de Jean Curtelin avec Andréa Ferréol
1987Bernadette – de Jean Delannoy avec Sydney Penny
1988La révolution française : Les années lumières – de Robert Enrico avec Jane Seymour
1989Les bois noirs – de Jacques Deray avec Béatrice Dalle
La vie et rien d’autre – de Bertrand Tavernier avec Sabine Azéma
Milou en mai – de Louis Malle avec Michel Piccoli
1990Equipe de nuit – de Claude d’Anna avec Jean Desailly
Voir l’éléphant – de Jean Marbœuf avec Françoise Arnoul
1991Road to ruin – de Charlotte Brandstrom avec Peter Weller
Le diable à quatre ( caccia alla vedova / l’assedio di Venezia ) de Giorgio Ferrara avec Isabella Rossellini
1992Pas d’amour sans amour ! – Evelyne Dress avec Aurore Clément
1993Cache cash – de Claude Pinoteau avec Jean-Pierre Darroussin
19943000 scénarios contre un virus – de Jean Achache, Richard Berry, Jane Birkin, Paul Boujenah, Paul Bérenger, Patrice Cazes, Caroline Champetier, Jacky Cukier, Jacques Deray, Xavier Durringer, Sébastien Grall, Laurent Heynemann, Benoît Jacquot, Gérard Jugnot, Cédric Klapisch, Philippe Lioret, Jean Marbœuf, Tonie Marshall, Ivana Massetti, Laetitia Masson, Michel Meyer, Fernand Moszkowicz, Jean-Daniel Pillault, Jacques Renard, Charlotte Silvera, Florence Strauss, Virginie Thévenet, Bernard Verley, Daniel Vigne & Patrick Volson avec François Cluzet
    Court métrage « L’appel d’un ami »
1998Disparus – de Gilles Bourdos avec Anouk Grinberg
Fait d’hiver – de Robert Enrico avec Charles Berling
1999La veuve de Saint-Pierre – de Patrice Leconte avec Juliette Binoche
T’aime – de Patrick Sébastien avec Annie Girardot
2000Lise et André – de Denis Dercourt avec Isabelle Candelier
Les portes de la gloire – de Christian Merret-Palmair avec Benoît Poelvoorde
2001Amen. – de Costa-Gavras avec Mathieu Kassovitz
Le petit Poucet – de Olivier Dahan avec Catherine Deneuve
    Seulement voix et narration
La mentale – de Manuel Boursinhac avec Samuel Le Bihan
2002Bienvenue chez les Rozes – de Francis Palluau avec Carole Bouquet
Tristan – de Philippe Harel avec Mathilde Seigner
CM La voix de mon fils – de Alexandre Brasseur avec Serge Hazanavicius
2003Dédales – de René Manzor avec Sylvie Testud
Confidences trop intimes – de Patrice Leconte avec Sandrine Bonnaire
Le cadeau d’Eléna – de Frédéric Graziani avec Marie-José Nat
La demoiselle d’honneur – de Claude Chabrol avec Laura Smet
2004Le plus beau jour de ma vie – de Julie Lipinski avec Hélène de Fougerolles
La boîte noire – de Richard Berry avec Marion Cotillard
2005 DA Arthur et les Minimoys ( Arthur and the Minimoys ) de Luc Besson avec Mia Farrow
    Seulement voix dans la version française
2006Poltergay – de Eric Lavaine avec Julie Depardieu
2007Les deux mondes – de Daniel Cohen avec Benoît Poelvoorde
CM Lune de miel – de François Breniaux avec Francis Perrin
2008Mesrine : L’instinct de mort – de Jean-François Richet avec Vincent Cassel
Mesrine : L’ennemi public N°1 – de Jean-François Richet avec Gérard Lanvin
Tricheuse – de Jean-François Davy avec Valérie Kaprisky
Le petit Nicolas – de Laurent Tirard avec Valérie Lemercier
DA Arthur et la vengeance de Maltazard ( Arthur and the revenge of Maltazard ) de Luc Besson avec Freddie Highmore
    Seulement voix dans la version française
CM La volière – de Philippe Landoulsi avec Yannick Renier
2009Mères et filles – de Julie Lopes-Curval avec Catherine Deneuve
Persécution – de Patrice Chéreau avec Charlotte Gainsbourg
La loi de Murphy – de Christophe Campos avec Omar Sy
L’autre Dumas – de Safy Nebbou avec Gérard Depardieu
Imogène McCarthery – de Alexandre Charlot & Franck Magnier avec Catherine Frot
L’âge de raison – de Yann Samuell avec Sophie Marceau
DA Arthur et la guerre des deux mondes ( Arthur 3: The war of the two worlds ) de Luc Besson avec Mia Farrow
    Seulement voix dans la version française
CM Coup de jeune – de Samuel Tudela avec Arnaud Hervé
CM Le lit près de la fenêtre – de Michaël Barocas avec Roger Dumas
2010Elle s’appelait Sarah – de Gilles Paquet-Brenner avec Kristin Scott Thomas
2011Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté – de Laurent Tirard avec Fabrice Luchini
Fiche créée le 13 mars 2012 | Modifiée le 22 mars 2012 | Cette fiche a été vue 3014 fois
PREVIOUSCamille Ducharme || Michel Duchaussoy || Roger DuchesneNEXT