CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rikar Gil
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Michel Lemoine



Date et Lieu de naissance : 30 septembre 1922 (Pantin, France)
Date et Lieu de décès : 27 juillet 2013 (Vinon, France)
Nom Réel : Michel Charles Lemoine

ACTEUR

Né le 30 septembre 1922 à Pantin, Michel Lemoine suit des cours de théâtre avec Marcel Herrand qui dirige à l’époque le Théâtre des Mathurins avec Jean Marchat. En 1946, il débute sur les planches dans «Des souris et des hommes» de John Steinbeck au Théâtre Edouard VII puis joue plusieurs pièces au Théâtre des Célestins de Lyon. En 1947, il apparaît pour la première fois au cinéma dans «Après l’amour» de Maurice Tourneur avec Pierre Blanchar. À deux reprises, il est dirigé par Sacha Guitry dans «Le diable boiteux» (1948) et «Le trésor de Cantenac» (1950). Cantonné dans la catégorie des jeunes premiers, il obtient des seconds rôles auprès des vedettes de l’époque: Edwige Feuillère dans «Julie de Carneilhan» (1949) ou Ginette Leclerc dans «Les aventuriers de l’air» (1950). Par la suite, il enchaîne des troisièmes rôles sous la direction de Julien Duvivier ou Jean-Paul le Chanois, entre autres.

Avec un physique quelque peu inquiétant, Michel Lemoine poursuit sa carrière en Italie dans des films de série B et des péplums, pays où il s’installe une décennie. Il obtient le rôle principal du film de science-fiction «Le monstre aux yeux verts» (1961) de Romano Ferrara. Dès lors, il accumule des productions italiennes qui franchissent rarement les Alpes à l’exception du film d’aventure «Hercule contre Moloch» (1963) avec Gordon Scott ou du film d’horreur «Necronimicon» (1967) avec son épouse Janine Raynaud. Dans un registre plus conventionnel, il est le partenaire de Annie Girardot et Raf Vallone dans «Les plaisirs dangereux» (1964). Cette reconnaissance professionnelle transalpine lui vaut de participer en France à «La porteuse de pain» (1963) de Maurice Cloche avec Suzanne Flon ou «Une corde… un colt...» (1968) de Robert Hossein avec Michèle Mercier. À la même époque, il participe à des productions «intello-érotiques» de José Bénazéraf qui laissent présager de la suite de sa carrière.

En 1970, Michel Lemoine amorce un retour en France en se spécialisant dans des films érotiques. Avec son épouse Janine Raynaud, ils tournent successivement «Je suis une nymphomane» (1970) de Max Pécas ou «Frustration» (1971) de José Bénazéraf où figure également la future astrologue Elizabeth Teissier. Libertin à la ville comme à l’écran, il réalise son premier film autobiographique «Les désaxées» sur un couple échangiste avec Janine Raynaud. Dans la même veine érotique, il dirige Olga Georges-Picot dans «Les confidences érotiques d’un lit trop accueillant» (1973). Il tente d’échapper à ce genre cinématographique en réalisant un film d’horreur «Les week-ends maléfiques du Comte Zaroff» (1974) dont il partage l’affiche avec Howard Vernon. Sur une idée du critique Jean-Claude Romer, ce long-métrage récompensé au festival de Sitges en Espagne est censuré en France pour «incitation au meurtre». Interdit aux moins de 18 ans, il n’est distribué que cinq ans plus tard en vidéo mais est considéré depuis comme l’un des meilleurs films du cinéma érotico-horrifique français des années 1970.

Michel Lemoine mène une carrière prolifique de réalisateur de films pornographiques sous différents pseudonymes jusqu’au moment où la chaîne Canal+ diffuse des films classés X. Séparée de son épouse, il vit auprès de Nicaise Jean-Louis connue pour son rôle de gendarmette dans «Le gendarme et les gendarmettes» (1982), dernier film de Jean Girault et Louis de Funès. Symbole d’un cinéma bis, Michel Lemoine décède à l’âge de 91 ans à Vinon dans le Cher le 27 juillet 2013.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1947Après l’amour – de Maurice Tourneur avec Simone Renant
1948Le diable boiteux – de Sacha Guitry avec Lana Marconi
1949Julie de Carneilhan – de Jacques Manuel avec Edwige Feuillère
1950Le trésor de Cantenac – de Sacha Guitry avec Jeanne Fusier-Gir
Les aventuriers de l’air – de René Jayet avec Ginette Leclerc
Brigades volantes ( il bivio ) de Fernando Cerchio avec Claudine Dupuis
1952La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Dany Robin
Lettre ouverte / Lettre ouverte à un mari / Jaloux comme un tigre – de Alex Joffé avec Geneviève Page
1954Le village magique / Le village imaginaire – de Jean-Paul Le Chanois avec Lucia Bosé
1955Milord l’arsouille – de André Haguet avec Jean-Claude Pascal
1958Le miroir aux alouettes / Côte d’Azur ( Costa Azzura ) de Vittorio Sala avec Elsa Martinelli
1960Suspense au deuxième bureau – de Christian de Saint-Maurice avec Colette Duval
Il suffit d’aimer – de Robert Darène avec Danièle Ajoret
Les filles sèment le vent – de Louis Soulanes avec Scilla Gabel
1961La vengeance du masque de fer ( la vendetta della maschera di ferro ) de Francesco De Feo avec Jany Clair
Le monstre aux yeux verts ( i pianeti contro di noi ) de Romano Ferrara avec Maria Pia Luzi
1962L’éternité pour nous / Le cri de la chair / Femmes sensuelles – de José Bénazéraf avec Sylvia Sorrente
1963La porteuse de pain – de Maurice Cloche avec Suzanne Flon
Le sabre de la vengeance ( i diavoli di Spartivento / arms of the avenger / curse of the haunted forest / the devils of Spartivento / the fighting legions / weapons of vengeance / weapons of war ) de Lopoldo Savona avec John Drew Barrymore
Hercule contre Moloch ( Ercole contro Moloch / Hercules against Moloch / Hercules vs. the Molloch / conquest of Mycene / la conquista di Micene ) de Giorgio Ferroni avec Gordon Scott
Le concerto de la peur / La drogue du vice – de José Bénazéraf avec Yvonne Monlaur
1964Les possédées du démon ( delitto allo specchio ) de Jean Josipovici & Ambrogio Molteni avec Gloria Milland
Arizona Bill / Il était une fois la mort ( la strada per Fort Alamo / the road to Fort Alamo ) de Mario Bava avec Ken Clark
Les plaisirs dangereux ( una voglia da morire ) de Duccio Tessari avec Annie Girardot
1965Les criminels de la galaxie ( i criminali della galassia ) de Antonio Margheriti avec Lisa Gastoni
Mission spéciale à Caracas – de Raoul André avec Louise Carletti
Agent 3S3, massacre au soleil ( agente 3S3, massacro al sole / 3S3, agente especial / agent 353, massacre in the sun / agente 3S3 enviado especial / hunter of the unknown ) de Sergio Sollima avec Frank Wolff
La guerre des planètes ( i diafanoidi vengono da Marte ) de Antonio Margheriti avec Franco Nero
1966Joe Caligula, du suif chez les dabes / Joe Caligula – de José Bénazéraff avec Gérard Blain
La femme perdue ( la mujer perdida ) de Tulio Demicheli avec Sara Montiel
1967Les yeux verts du diable ( necromonion / succubus / necronomicon : Geträumte sünden / necromicron / necronomicon : Dreamt sin ) de Jesus Franco avec Adrian Hoven
Le château des passions sanglantes ( im schloß der blutigen begierde / castle of bloody lust / castle of lust / castle of unholy desires / castle of the creeping flesh / in the castle of bloody lust / das schloß der gehenkten ) de Adrian Hoven avec Janine Reynaud
1968Più tardi Claire / Più tardi, Claire, più tardi – de Brunello Rondi avec Gary Merrill
Une corde, un colt – de Robert Hossein avec Michèle Mercier
El caso de las dos bellezas / Red lips / Rote lippen / Rote lippen, sadisterotica / Sadist erotica / Sadisterótica / The case of the two beauties / Two undercover angels / Der wolf : Horror pervers – de Jesus Franco avec Rosanna Yanni
1969Bésame monstruo / Castle of the doomed / Küß mich, monster / Kiss me, monster – de Jesus Franco avec Ana Casares
Comme il est court le temps d’aimer ( wie kurz ist die Zeit zu lieben ) de Pier A. Caminnecci avec Hans Meyer
    + réalisation de quelques scènes & scénario – Non Crédité
1970La débauche / La débauche ou les amours buissonnières / Amour – de Jean-François Davy avec Karine Jeantet
Je suis une nymphomane / Carole et ses démons – de Max Pécas avec Yves Vincent
Le retour du gladiateur le plus fort du monde ( il ritorno del gladiatore più forte del mondo ) de Bitto Albertini avec Brad Harris
1971Frustration / Les dérèglements d’une jeune provinciale – de José Bénazéraf avec Elizabeth Teissier
    + scénario
Le seuil du vide – de Jean-François Davy avec Jean Servais
1972Les désaxées – de Michel Lemoine avec Claudia Coste
    + scénario
Les chiennes / Le manoir aux louves – de Michel Lemoine avec Janine Reynaud
    + scénario
Les confidences érotiques d’un lit trop accueillant / Les froleuses – de Michel Lemoine avec Olga Georges-Picot
    + scénario
1973L’appel – de Tilda Thamar avec Mara Heidrich
    + adaptation, scénario & conseiller technique
Les petites saintes y touchent – de Michel Lemoine avec Jacques Bernard
    Seulement scénario & réalisation
1974L’amour aux trousses / Piège pour une garce – de Jean-Marie Pallardy avec Corinne Marchand
Les week-ends maléfiques du comte Zaroff / Sept femmes pour un sadique – de Michel Lemoine avec Nathalie Zeiger
    + scénario
1977Excitation au soleil / Viens, je suis chaude ! – de Michel Lemoine avec Olivier Mathot
    Seulement scénario & réalisation
Cuissardes / Cuisses humides – de Michel Lemoine avec Danielle Troger
    Seulement scénario, réalisation & production
1978Tire pas sur mon collant – de Michel Lemoine avec Vanessa Vaylord
    Seulement scénario & réalisation
Langues profondes / Langues étrangères – de Michel Lemoine avec Gabriel Pontello
    Seulement scénario, réalisation & production
1979Contes pervers / Les filles de madame Claude – de Régine Deforges avec Gérard Lauzier
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non Crédité & production
1980Neiges brûlantes / La Vénus des neiges – de Michel Lemoine avec Olinka Hardiman
    Seulement scénario & réalisation
1981L’amour aux sports d’hiver / Alice… tu glisses – de Michel Lemoine avec Dany Berger
    Seulement réalisation
1982Desir under the sun – de Michel Lemoine avec Elaine Baxter
    Seulement scénario & réalisation
Ardeurs perverses – de Michel Lemoine avec Marianne Aubert
    Seulement scénario & réalisation
1983Marilyn, mon amour – de Michel Lemoine avec Gabriel Pontello
    Seulement scénario & réalisation
Rosalie se découvre / La débauche d’une adolescente / L’initiation de Rosalie – de Michel Lemoine avec Virginie Chevrier
    Seulement scénario & réalisation
1984Je t’offre mon corps – de Michel Lemoine avec Laura Clair
    Seulement scénario & réalisation
Love in paradise / Desert lovers – de Michel Lemoine avec Linda Parker
    Seulement réalisation
La maison des milles et un plaisirs / La maison des 1001 plaisirs – de Michel Lemoine avec Dominique Saint Claire
    Seulement scénario & réalisation
L’été les petites culottes s’envolent / Prenez moi ! – de Michel Lemoine avec John Oury
    Seulement scénario & réalisation
1985Échange de femmes pour le week-end ( hot desires ) de Michel Lemoine avec Olivier Mathot
    Seulement réalisation
Mobilhome girls – de Michel Lemoine avec Maria Granada
    Seulement scénario & réalisation
Le retour de Marilyn – de Michel Lemoine avec Marilyn Jess
    Seulement scénario & réalisation
1986L’île des jouissances perverses / Voluptés aux Canaries ( honeymoon in paradise ) de Michel Lemoine avec Christoph Clark
    Seulement scénario & réalisation
Slips fendus et porte-jarretelles / La déchaînée – de Michel Lemoine avec Jean-Pierre Armand
    Seulement scénario & réalisation
1990Full fathom five – de Carl Franklin avec Michael Moriaty
1997 CM Le marquis de Slime – de Quelou Parente avec Tina Aumont
Fiche créée le 19 septembre 2013 | Modifiée le 24 septembre 2013 | Cette fiche a été vue 3255 fois
PREVIOUSJack Lemmon || Michel Lemoine || Meg LemonnierNEXT