CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rubén Rojo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Michelangelo Antonioni



Date et Lieu de naissance : 29 septembre 1912 (Ferrare, Italie)
Date et Lieu de décès : 29 juillet 2007 (Rome, Italie)
Nom Réel : Michelangelo Antonioni

REALISATEUR
Image
1959 L’avventura – de Michelangelo Antonioni avec Lea Massari, Monica Vitti & Gabriele Ferzetti
Image
1961 L’éclipse (l’eclisse) de Michelangelo Antonioni avec Alain Delon, Monica Vitti & Francisco Rabal
Image
1966 Blow-up (blowup) de Michelangelo Antonioni avec David Hemmings, Vanessa Redgrave & Sarah Miles
Image
1973 Profession: Reporter (professione: Reporter) de Michelangelo Antonioni avec Jack Nicholson

Michelangelo Antonioni naît sous le règne du roi d’Italie, Victor-Emmanuel III, le 29 septembre 1912 à Ferrare, capitale de la province d’Émilie-Romagne dans la plaine du Pô. Dans les années trente, il suit des cours de commerce et d’économie, mais s’intéresse déjà au Septième Art et publie des critiques cinématographiques pour le journal «Corriere Padano» tandis que l’industrie du film prend un énorme essor sous l’impulsion de Mussolini qui inaugure près de Rome la cité du cinéma, «Cinecittà», et crée le premier festival du cinéma, la «Mostra de Venise».

En 1939 désormais installé dans la capitale italienne, Antonioni collabore à la revue «Cinema». D’après certaines sources il participe pour la première fois à la réalisation d’un film, en 1942, comme stagiaire assistant de Marcel Carné sur le plateau des «Visiteurs du soir». Il écrit aussi ses premiers scénarii très représentatifs de l’époque comme «Un pilote revient» (1942) de Roberto Rossellini, avec Massimo Girotti, en jeune lieutenant aviateur italien interné dans un camp de prisonniers britannique. En 1943, Antonioni tourne un premier court métrage de facture très néoréaliste: «Les gens du Pô». Mais compte tenu des terribles évènements qui secouent la péninsule, ce témoignage sur la vie des paysans de sa province natale ne sortira qu’en 1947. En 1950, il réalise son premier long métrage de fiction: «Chronique d’un amour» avec Lucia Bosè. Le film est un succès et se voit couronné d’un prix par les journalistes italiens. Il enchaîne avec des productions aux sujets contemporains très réalistes comme «La dame sans camélia» (1952) avec Gino Cervi, «Les vaincus» (1952) et «Femmes entre elles» (1955).

Michelangelo Antonioni change de registre en 1956, avec «Le cri», film sur la nouvelle classe italienne sans repère, interprété par Alida Valli. Il tourne alors une série de films sur l’incommunicabilité: «L’avventura» (1959) avec Lea Massari, «La nuit» (1960) avec Jeanne Moreau, «L’éclipse» (1961) avec Alain Delon et «Le désert rouge» (1964) avec Richard Harris. Devenu un cinéaste mondialement reconnu, il réalise en 1966 une pièce maîtresse de sa filmographie: «Blow up» avec David Hemmings, film qui reçoit la Palme d’or au Festival de Cannes. Les années suivantes, de plus en plus discret, Michelangelo réalise cependant quelques chef-d’œuvres couronnés par des dizaines de prix. Citons: «Zabriskie point» (1969) avec Rod Taylor, «Profession: Reporter» (1973) avec Jack Nicholson, «Le mystère Oberwald» (1979) avec Monica Vitti et «Identification d’une femme» (1981) avec Christine Boisson. Après une interruption de treize années, un accident cérébral lui ayant fait perdre un moment l’usage de la parole et l’ayant partiellement paralysé, il coréalise avec Wim Wenders au film «Par-delà les nuages» (1995), avec entre autres Marcello Mastroianni. Il participe également à quelques productions télévisées et documentaires, et il se fait producteur: «Sicilia» (1997), un court métrage très personnel et poétique et «Liv» (1998) avec Elizabeth Guber, un essai dramatique de Edoardo Ponti, fils de Carlo Ponti et Sophia Loren.

En 2004, Michelangelo Antonioni réalise «Il filo pericoloso delle cose», l’un des trois récits du film «Eros», aux côtés des deux autres cinéastes Steven Soderbergh et Wong Kar Wai. Puis, presque centenaire ce grand réalisateur italien aux prestigieuses récompenses, toujours plein de projet, écrit encore des scénarii. Il décède paisiblement dans son sommeil, dans sa résidence romaine, le 30 juillet 2007.

© Philippe PELLETIER & Caroline HANOTTE

copyright
1942Les visiteurs du soir – de Marcel Carné avec Arletty
    Seulement stagiaire assistant réalisateur
Un pilote revient ( un pilota ritorna ) de Roberto Rossellini avec Massimo Girotti
    Seulement scénario
Dans les catacombes de Venise / Les deux Foscari ( i due Foscari ) de Enrico Fulchignoni avec Rossano Brazzi
    Seulement scénario & assistant réalisateur
1943 CM Les gens du Pô ( gente del Po ) de Michelangelo Antonioni
    + scénario
1947Chasse tragique ( caccia tragica ) de Giuseppe De Santis avec Vivi Gioi
    Seulement scénario
1948 DO Roma-Montevideo – de Michelangelo Antonioni
DO Oltre l’oblio – de Michelangelo Antonioni
DO Nettoyage urbain ( nettezza urbana / N.U. ) de Michelangelo Antonioni
    Ruban d’Argent du meilleur documentaire par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1949 CM Superstition ( superstizione ) de Michelangelo Antonioni
    + scénario
CM La rayonne ( sette canne, un vestito ) de Michelangelo Antonioni
    + scénario
DO Ragazze in bianco – de Michelangelo Antonioni
DO Bomarzo – de Michelangelo Antonioni
DO Mensonges amoureux ( l’amorosa menzogna ) de Michelangelo Antonioni avec Anna Vita
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur documentaire par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1950Chronique d’un amour ( cronaca di un amore ) de Michelangelo Antonioni avec Lucia Bosè
    + sujet & scénario
    Ruban d’Argent Spécial par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

CM La villa des monstres ( villa dei mostri ) de Michelangelo Antonioni
    + scénario
DO La funivia del Faloria – de Michelangelo Antonioni
    + scénario
DO Uomini in più – de Nicolò Ferrari & Michelangelo Antonioni
    + production
1951Courrier du cœur ( lo sceicco bianco ) de Federico Fellini avec Alberto Sordi
    Seulement scénario
1952La dame sans camélia ( la signora senza camelie ) de Michelangelo Antonioni avec Ivan Desny
    + scénario
Les vaincus / Jeunesse et perversion ( i vinti ) de Michelangelo Antonioni avec Jean-Pierre Mocky
    + scénario
1953L’amour à la ville ( amore in città ) de Alberto Lattuada, Michelangelo Antonioni, Federico Fellini, Dino Risi, Francesco Maselli, Carlo Lizzani & Cesare Zavattini avec Ugo Tognazzi
    + scénario
1955Femmes entre elles ( le amiche ) de Michelangelo Antonioni avec Eleonora Rossi Drago
    + scénario
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Lion d’Argent au festival du cinéma de Venise, Italie
1956Le cri ( i grido ) de Michelangelo Antonioni avec Steve Cochran
    + scénario
    Prix au festival international du cinéma de Locarno, Suisse
1957 DO Questo nostro mondo – de Ugo Lazzarini, Eros Macchi & Angelo Negri
    Seulement supervision de la réalisation
La tempête ( la tempesta / tempest ) de Alberto Lattuada avec Van Heflin
    Seulement réalisateur de la deuxième équipe
1958Sous le signe de Rome ( nel segno di Roma / sotto il segno di Roma / la regina del deserto ) de Guido Brignone avec Anita Ekberg
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1959L’avventura – de Michelangelo Antonioni avec Lea Massari
    + sujet & scénario
    Prix du jury au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix International du meilleur film étranger aux prix de l’Académie du cinéma Français, France
1960La nuit ( la notte ) de Michelangelo Antonioni avec Jeanne Moreau
    + scénario
    David du meilleur réalisateur, Italie

    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1961L’éclipse ( l’eclisse ) de Michelangelo Antonioni avec Alain Delon
    + dialogues & scénario
    Prix spécial du jury au festival du cinéma de Cannes, France
1964Le désert rouge ( il deserto rosso ) de Michelangelo Antonioni avec Richard Harris
    + scénario
    Lion d’Or au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix FIPRESCI au festival du cinéma de Venise, Italie

Les trois visages ( i tre volti ) de Franco Indovina, Michelangelo Antonioni & Mauro Bolognini avec Soraya
    + scénario – Segment « Il provino »
1966Blow-up ( blowup ) de Michelangelo Antonioni avec David Hemmings
    + sujet & scénario
    Palme d’Or au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix de la critique du meilleur film étranger par le syndicat français de la critique du cinéma, France

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Prix NSFC du meilleur réalisateur par la Société Nationale des Critiques de Cinéma, USA

DO Michelangelo Antonioni storia di un autore – de Gianfranco Mingozzi avec Valentina Cortese
    Seulement apparition
1969Zabriskie point – de Michelangelo Antonioni avec Rod Taylor
    + montage – Non crédité & sujet & scénario
1972 DO La Chine ( Chung Kuo – Cina / Cina / China ) de Michelangelo Antonioni
    + scénario, voix & narration
1973Profession : Reporter ( professione : Reporter / the passenger ) de Michelangelo Antonioni avec Jack Nicholson
    + montage
    Bodil du meilleur film européen, Danemark

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film italien par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1979Le mystère Oberwald ( il misterio di Oberwald ) de Michelangelo Antonioni avec Monica Vitti
    + scénario & montage
1981Identification d’une femme ( identificazione di una donna ) de Michelangelo Antonioni avec Christine Boisson
    + scénario & montage
    Prix du 35ème anniversaire au festival du cinéma de Cannes, France
1982 CM Chambre 666 – de Wim Wenders avec Rainer Werner Fassbinder
    Seulement apparition
1989 DO 12 registi per 12 città – de Mario Soldati, Mauro Bolognini, Michelangelo Antonioni, Bernardo Bertolucci, Alberto Lattuada, Carlo Lizzani, Mario Monicelli, Ermanno Olmi, Gillo Pontecorvo, Francesco Rosi, Lina Wertmuller & Franco Zeffirelli
    Segment « Roma »
CM Kumbha Mela – de Michelangelo Antonioni
1992 DO Noto, mandorli, vulcano, Stromboli, carnevale – de Michelangelo Antonioni & Enrica Antonioni
    + montage
1994Par-delà les nuages ( al di là delle nuvole / beyond the clouds / jenseits der wolken ) de Wim Wenders & Michelangelo Antonioni avec John Malkovich
    + montage, sujet & scénario
    Prix FIPRESCI au festival du cinéma de Venise, Italie

DO Faire un film pour moi c’est vivre ( fare un film per me è vivere ) de Enrica Antonioni avec Fanny Ardant
    Seulement apparition
1997 CM Sicilia – de Michelangelo Antonioni avec Maria Grazia Cucinotta
    + production
1998 CM Liv – de Edoardo Ponti avec Elizabeth Guber
    Seulement production
2003 DO Lo sguardo di Michelangelo – de Michelangelo Antonioni
    + scénario & interprétation
    Prix FIPRESCI du meilleur court métrage au festival international du cinéma de Valladolid, Espagne
2004Eros – de Michelangelo Antonioni, Steven Soderbergh & Kar Wai Wong avec Luisa Ranieri
    + scénario – Segment « Il filo pericoloso delle cose »
AUTRES PRIX :
      
    Prix FIPRESCI pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne (1961)

    Prix Luchino Visconti aux prix David di Donatello, Italie ( 1976 )

    Lion d’Or pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie ( 1983 )

    Prix François Truffaut au festival du cinéma de Giffoni, Italie ( 1991 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma Européen, Europe ( 1993 )

    Grand Prix Spécial des Amériques au festival mondial du cinéma de Montréal, Canada ( 1995 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 1995 )

    Griffon d’Or pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de Giffoni, Italie (1995 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Istanbul, Turquie ( 1996 )

    Prix Pietro Bianchi par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie ( 1998 )

    Prix NSFC Citation Spéciale pour sa carrière par la Société Nationale des Critiques de Cinéma, USA ( 2001
Fiche créée le 15 août 2007 | Modifiée le 28 avril 2013 | Cette fiche a été vue 7104 fois
PREVIOUSLaura Antonelli || Michelangelo Antonioni || Georgette AnysNEXT