CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Liane Haid
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Micheline Dax



Date et Lieu de naissance : 3 mars 1924 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 27 avril 2014 (Roinville-sous-Dourdan, France)
Nom Réel : Micheline Josette Renée Etevenon

ACTRICE

Née le 3 mars 1924 à Paris, Micheline Dax, de son vrai nom Micheline Etevenon, suit les Cours Simon puis débute dans la troupe des «Branquignols» de Robert Dhéry et Colette Brosset. Elle participe dès 1946 à l’aventure au théâtre et au cinéma de ces comiques de l’après-guerre. Elle se spécialise dans des rôles de bourgeoises ou de femmes excentriques. Fidèle à cet esprit comique, elle retrouve la troupe lorsqu’elle se reconstitue au début des années soixante-dix.

Tout en se produisant dans les cabarets et les théâtres parisiens, Micheline Dax multiplie les apparitions dans des comédies: partenaire de Fernand Gravey dans «Courte-tête» (1956) ou de Fernand Raynaud dans «C’est pas moi, c’est l’autre» (1962). On la retrouve régulièrement dans des films franchouillards de Raoul André avec les vedettes de l’époque telles que Francis Blanche, Jean Poiret, Michel Serrault et Darry Cowl dans «Le grand bidule» (1967). Un réalisateur essaye en vain de lui donner des contre-emplois: Jean-Daniel Pollet dans un sketch de «Paris vu par…» (1964) en prostituée face à un client timide et dans «L’acrobate» (1975) en bourgeoise qui succombe à un danseur de tango, tous deux avec Claude Melki. En 1964, aux côtés de son époux Jacques Bodoin, père de sa fille, elle double la vache Azalée dans la série animée «Le manège enchanté » puis enchaîne avec Cléopâtre dans «Astérix et Cléopâtre» (1968) et la Castafiore dans «Tintin et le lac aux requins» (1972).

Dans les années soixante-dix, Micheline Dax va acquérir une énorme popularité à la télévision grâce à deux activités complémentaires de son métier de comédienne. D’une part, elle devient une figure emblématique du doublage en devenant, sur les conseils de Roger Carel, la voix de Miss Piggy dans «Le Muppet Show» (1977). D’autre part, elle est régulièrement l’invité des «Jeux de 20 heures» (1976 à 1987) de Jacques Solness ou «L’Académie des 9» (1982 à 1987) avec Jean-Pierre Foucault. Par la suite, Micheline Dax multiplie les apparitions sur scène où elle enchaîne les pièces de boulevard, parmi lesquelles: «Le don d’Adèle» (1983) de Barillet et Grédy, «Quelle famille!» (1988) de Francis Joffo, «La soupière» (2001) de Robert Lamoureux ou «Arsenic et vieilles dentelles» (2006) de Joseph Kesselring. En 1985, elle triomphe dans «N’écoutez, pas mesdames» de Sacha Guitry avec Pierre Dux, pièce reprise avec Pierre Mondy en 1986 puis Dominique Paturel en 1991. Un parcours récompensé par deux nominations aux Molières pour «Frédérick ou le boulevard du crime» (1998) et «Miss Daisy et son chauffeur» (2004). À la fin de sa carrière, elle joue régulièrement «Les monologues du vagin» avec diverses distributions.

Parallèlement, Micheline Dax se voit confier des petits rôles au cinéma où elle est dirigée par Tonie Marshall, Bruno Podalydès, Philippe de Broca ou Josiane Balasko. C’est la télévision qui lui offre des rôles conséquents, notamment dans le feuilleton «Le chef de famille» (1981) de Nina Companeez avec Edwige Feuillère et Pierre Dux et deux téléfilms de la «Nounou pas comme les autres» (1993) avec Mimie Mathy. Le petit écran exploite également ses talents comiques dans la sitcom «Tel père, tel fils» (1988) avec Jacques Balutin puis elle apparaît dans des épisodes de séries à succès comme «Les monos» (2002) ou «Louis la brocante» (2007) avec Victor Lanoux. Elle tourne deux films en 2008 puis figure au générique du téléfilm «La plus pire semaine de ma vie» (2010) avant de mourir le 27 avril 2014 à l’âge de 90 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1949Branquignol / Les Branquignols – de Robert Dhéry avec Christian Duvaleix
1952Femmes de Paris – de Jean Boyer avec Danièle Delorme
CM Magazine de Paris – de Claude Heymann avec Henri Salvador
1953Rue de l’Estrapade – de Jacques Becker avec Louis Jourdan
1954Pas de souris dans le business – de Henri Lepage avec Gérard Séty
M’sieur la Caille – de André Pergament avec Philippe Lemaire
    Seulement chansons
1955Si Paris nous était conté – de Sacha Guitry avec Jean Marais
Don Juan ( el amor de Don Juan ) de John Berry avec Carmen Sevilla
Villa Sans Souci / Mes petites amies et moi – de Maurice Labro avec Lucien Baroux
1956Printemps à Paris – de Jean-Claude Roy avec Jean Tissier
Courte tête – de Norbert Carbonnaux avec Fernand Gravey
Miss Catastrophe – de Dimitri Kirsanoff avec Sophie Desmarets
1957L’ami de la famille – de Jacques Pinoteau avec Raymond Bussières
Ce joli monde – de Carlo Rim avec Darry Cowl
Le septième commandement – de Raymond Bernard avec Jacques Dumesnil
1958Mimi Pinson – de Robert Darène avec André Luguet
Sacrée jeunesse – de André Berthomieu avec Gaby Morlay
1959Messieurs les ronds de cuir – de Henri Diamant-Berger avec Jean Richard
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Noël Roquevert
    Segment « L’enfance » de Henri Decoin
À rebrousse poil / Les piqués / Les mordus – de Pierre Armand avec Noël Roquevert
1962C’est pas moi, c’est l’autre – de Jean Boyer avec Jean Poiret
1964Paris vu par… – de Eric Rohmer, Jean-Luc Godard, Jean Rouch, Claude Chabrol, Jean Douchet & Jean-Daniel Pollet avec Claude Melki
    Segment « Rue Saint-Denis » de Jean-Daniel Pollet
Les mordus de Paris – de Pierre Armand avec Jean Richard
1965À nous deux Paris – de Jean-Jacques Vierne avec Michel Subor
1966Tendre voyou – de Jean Becker avec Philippe Noiret
1967Le grand bidule – de Raoul André avec Jean Poiret
1968La honte de la famille – de Richard Balducci avec Paul Préboist
DA Astérix et Cléopâtre – de René Goscinny, Albert Uderzo & Lee Payant
    Seulement voix
1969Ces messieurs de la gâchette – de Raoul André avec Francis Blanche
1972L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune – de Jacques Demy avec Marcello Mastroianni
DA Tintin et le lac aux requins – de Raymond Leblanc
    Seulement voix
1973La dernière bourrée à Paris – de Raoul André avec Tony Randall
1974Vos gueules les mouettes ! – de Robert Dhéry avec Pierre Mondy
Le pied ! – de Pierre Unia avec Christian Alers
1975Le grand fanfaron / Les bidasses en cavale – de Philippe Clair avec Michel Galabru
L’acrobate – de Jean-Daniel Pollet avec Guy Marchand
1976 DA Les douze travaux d’Astérix – de René Goscinny, Albert Uderzo & Pierre Watrin
    Seulement voix
1982En cas de guerre mondiale, je file à l’étranger – de Jacques Ardouin avec Mario David
Meurtre au soleil ( evil under the sun ) de Guy Hamilton avec Peter Ustinov
    Seulement voix française de Sylvia Miles
DA Les malheurs d’Heidi ( Heidi’s song ) de Robert Taylor
    Seulement voix dans la version française
1983 CM Une nouvelle chaîne – de Eric Bitoun avec Catherine Lachens
1988Pentimento – de Tonie Marshall avec Antoine de Caunes
1989 DA La petite sirène ( the little mermaid ) de Ron Clements & John Musker
    Seulement voix dans la version française
1991Les clés du paradis – de Philippe de Broca avec Gérard Jugnot
1992La joie de vivre – de Roger Guillot avec Michel Bouquet
DA Tom et Jerry ( Tom and Jerry : The movie ) de Phil Roman
    Seulement voix dans la version française
1997Violetta la reine de la moto – de Guy Jacques avec Daniel Prévost
1999 CM Is dead : Portrait incomplet de Gertrud Stein – de Arnaud des Pallières
    Seulement voix
2003L’ex-femme de ma vie – de Josiane Balasko avec Thierry Lhermitte
2007 DA Max & Co – de Frédéric Guillaume & Samuel Guillaume
    Seulement voix
2008Bancs publics [Versailles rive droite] – de Bruno Podalydès avec Pierre Arditi
La femme invisible, d’après une histoire vraie – de Agathe Teyssier avec Charlotte Rampling
Fiche créée le 1 mars 2009 | Modifiée le 21 mai 2014 | Cette fiche a été vue 6711 fois
PREVIOUSJean Dax || Micheline Dax || Alice DayNEXT