CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Harold Ramis
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Miyoshi Umeki



Date et Lieu de naissance : 8 mai 1929 (Otaru, Japon)
Date et Lieu de décès : 28 août 2007 (Licking, Missouri, USA)
Nom Réel : Umeki Miyoshi (ミヨシ・ウメキ)

ACTRICE

Benjamine d’une fratrie de neuf enfants, Miyoshi Umeki naît le 8 mai 1929 à Otaru, port industriel japonais situé dans le sud-ouest de l’île d’Hokkaïdo où son père possède une usine de fer. Après la Seconde Guerre Mondiale, la jeune fille commence une carrière de chanteuse de cabaret sous le nom Nancy Umeki. Un début de carrière influencé par le théâtre traditionnel Kabuki et la musique américaine qui s’est bien installée au Japon depuis la défaite du pays et l’occupation par l’armée US. Elle chante en anglais et dans sa langue maternelle et enregistre plusieurs disques de jazz pour «RCA Victor Japon».

En 1953, Miyoshi Umeki fait sa première apparition au cinéma, dans la comédie musicale «Jeune fille du jazz» réalisée par Shûe Matsubayashi. Deux ans plus tard, très populaire dans son pays, elle part au Etats-Unis bien décidée à s’y faire un nom. Aussitôt arrivée, elle est engagée sur le «Arthur Godfrey and his friends», une émission de variétés diffusée en direct où elle chante régulièrement dans les deux langues, habillée en kimono. Son succès lui permet d’enregistrer deux albums et plusieurs singles pour Mercury Records et de se faire remarquer par le réalisateur Joshua Lagan, à la recherche de son actrice pour son prochain film sur les amours interdites entre un américain en poste au Japon et une japonaise pendant la Guerre de Corée. Dans «Sayonara» (1957), elle partage l’affiche avec Marlon Brando, James Garner et Red Buttons qui interprète son mari. Son interprétation est récompensée par une nomination aux Golden Globes et surtout l’Oscar du meilleur second rôle féminin, devenant ainsi la premier artiste asiatique à recevoir la prestigieuse statuette.

Suite à ce triomphe soudain, les propositions affluent et c’est vers théâtre que Miyoshi Umeki va faire son choix. En 1958, elle est distribuée à Broadway dans «Flower drum song», une comédie musicale de Oscar Hammerstein II et Joseph Fields, mise en scène par Gene Kelly, qui va se jouer à guichets fermés pendant deux ans au St. James Theatre. Elle fait son retour au cinéma en 1960 dans «Opération geishas» une comédie de Georges Marshall avec Glenn Ford et Donald O’Connor pour partenaires. Elle enchaîne avec «Au rythme des tambours fleuris» (1961) adaptation cinématographique de son succès théâtral «Flower drum song» dirigé par Henry Koster, puis «La guerre en dentelle» (1962) de Richard Thorpe et «Citoyen de nulle part» (1962) de John Sturges avec Laurence Harvey, son dernier film.

Parallèlement à sa brève carrière au cinéma, Miyoshi Umeki se produit parfois sur scène pour des tours de chant et apparaît régulièrement en tant que vedette invitée dans de nombreuses émissions et séries télévisées jusqu’en 1972. Entre 1969 et 1972, elle interprète le rôle récurrent de la gouvernante de Bill Bixby et Brandon Cruz dans 66 épisodes de la très populaire série «The courtship of Eddie’s father». Après un premier mariage avec le réalisateur de télévision Win Opie (1958 à 1967), elle épouse en octobre 1968, Randall Hood, acteur-producteur-réalisateur qui adopte son fils Michael né de son union précédente. Au début des années soixante-dix, le couple prend la direction d’une entreprise de location de matériel pour les studios de cinéma. Après la mort de Randall en 1976, Miyoshi Umeki se retire dans le quartier de Los Angeles de Sherman Oaks puis part vivre auprès de son fils à Licking dans le Missouri. C’est là qu’elle meurt le 28 août 2007, emportée par un cancer.

© Pascal DONALD

copyright
1953Jeune fille du jazz (seishun jazu musume / 青春ジャズ娘 ) de Shûe Matsubayashi avec Masao Mishima
1956 CM Around the world revue – de George Robinson avec Beryl Davis
1957Sayonara – de Joshua Logan avec Marlon Brando
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA
1960Opération geishas ( cry for happy ) de George Marshall avec Glenn Ford
1961Au rythme des tambours fleuris ( flower drum song ) de Henry Koster avec James Shigeta
    + chansons
1962La guerre en dentelles ( the horizontal lieutenant ) de Richard Thorpe avec Jim Hutton
    + chansons
Citoyen de nulle part ( a girl named Tamiko ) de John Sturges avec Laurence Harvey
Fiche créée le 4 juillet 2013 | Modifiée le 9 juillet 2013 | Cette fiche a été vue 2062 fois
PREVIOUSUltra Violet || Miyoshi Umeki || Claudio UndariNEXT