CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeanne Helbling
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Moira Shearer



Date et Lieu de naissance : 17 janvier 1926 (Dunfermline, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 31 janvier 2006 (Oxford, Royaume-Uni)
Nom Réel : Moira Shearer King

ACTRICE

Moira Shearer King naît le 17 janvier 1926 à Dunfermline, en Écosse, à une trentaine de kilomètres au nord d’Edimbourg. Son père, Harold King est ingénieur. Sa famille le suit lors de ses déplacements professionnels dans tout le Royaume-Uni mais aussi en Rhodésie du Nord (actuelle Zambie). De retour en Grande Bretagne, à la fin des années trente, Moira, pas vraiment motivée, est inscrite par sa mère à un cours de danse. Mais elle se prend au jeu et progresse très vite. Dès 1941, elle est engagée par le «New International Ballet». Un an plus tard, elle rejoint la célèbre compagnie «Sadler\\\'s Wells» et part en tournée dans tout le pays pendant les années de guerre. Première danseuse du corps de ballet, elle interprète toutes les chorégraphies classiques.

En 1948, Moira Shearer devient une vedette international grâce au cinéma et à son interprétation de Victoria Page surnommée «Vicki» dans «Les chaussons rouges» de Michael Powell et Emeric Pressburger, auprès de l’acteur Autrichien Anton Walbrook et de la grande danseuse étoile française Ludmilla Tchérina. Ce rôle marque à jamais sa carrière. En 1950, Miss Moira King épouse Sir Ludovic Kennedy, qui exerce le métier de journaliste et d’écrivain. Elle n’abandonne pas pour autant «ses chaussons» et le grand écran. Elle retrouve, en 1951, Ludmilla Tchérina et les réalisateurs de son premier film, pour «Les contes d’Hoffman». En 1953, elle fait une tournée aux États-Unis. Vincente Minnelli et Gottfried Reinhardt en profitent pour la diriger dans un film à sketches «Histoire de trois amours» aux cotés de James Mason et Agnes Moorehead. Au milieu des années cinquante, elle quitte la «Sadler’s Welles» mais danse encore occasionnellement.

Moira Shearer poursuit sa carrière cinématographique avec une comédie «L’homme qui aimait les rousses» (1954), une comédie de Harold French, dans laquelle elle interprète quatre personnages. En 1960, elle tourne sous la direction de Terence Young «Les collants noirs». Elle y retrouve le monde de la danse avec quatre chorégraphies de Roland Petit : «Carmen» avec Zizi Jeanmaire, «Deuil en vingt-quatre heures» avec Cyd Charisse, «Cyrano de Bergerac» et «La croqueuse de diamants». Le narrateur n’est autre que Maurice Chevalier. La même année, elle n’hésite pas à jouer l’une des victimes de Karlheinz Böhm. L’ex-gentil Empereur François Joseph de la série des «Sissi» avec Romy Schneider, filme les expressions de terreur de celles qu’il va tuer, dans l’œuvre très controversée de Michael Powell, «Le voyeur».

Mais «Lady Moira» est aussi la mère d’un garçon et de trois filles. Si elle s’éloigne de la scène pour se consacrer à leur éducation, elle reste néanmoins très active dans domaine artistique. Elle travaille pour une télévision écossaise. Elle fait du théâtre. Elle écrit des chroniques dans des revues spécialisées sur la danse et rédige notamment les biographies de grands danseurs classiques.

À la fin de sa vie, Moira Shearer, restée malgré son âge, toujours très élégante, quitte son Écosse natale pour se retirer dans le Wiltshire, tout au sud de l’Angleterre. Alors qu’elle vient de fêter ses quatre-vingts ans, elle s’éteint à Oxford, le 31 janvier 2006.

© Caroline HANOTTE

copyright
1948Les chaussons rouges ( the red shoes ) de Michael Powell & Emeric Pressburger avec Anton Walbrook
1951Les contes d’Hoffmann ( the tales of Hoffmann ) de Emeric Pressburger & Michael Powell avec Robert Helpmann
1953Histoire de trois amours ( the story of three loves / equilibrium / three stories of love ) de Vincente Minnelli & Gottfried Reinhardt avec James Mason
    Segment « The jealous lover » de Gottfried Reinhardt
1954L’homme qui aimait les rousses ( the man who loved redheads ) de Harold French avec John Justin
1960Les collants noirs / Un deux trois quatre ( black tights ) de Terence Young avec Cyd Charisse
Le voyeur ( peeping Tom / face of fear / the fotographer of panic ) de Michael Powell avec Karlheinz Böhm
Fiche créée le 26 avril 2006 | Modifiée le 23 août 2015 | Cette fiche a été vue 5743 fois
PREVIOUSDouglas Shearer || Moira Shearer || Norma ShearerNEXT