CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Nour El-Sherif
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Moustache



Date et Lieu de naissance : 14 février 1929 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 25 mars 1987 (Arpajon, France)
Nom Réel : François Galepides

ACTEUR
Image
1957 Incognito – de Patrice Dally avec Tilda Thamar, Danik Patisson, Gaby André & André Valmy
Image
1957 Ni vu, ni connu – de Yves Robert avec Louis de Funès, Pierre Mondy, Claude Rich & Madeleine Barbulée
Image
1974 Zorro (el Zorro la belva del Colorado) de Duccio Tessari avec Alain Delon & Stanley Baker
Image
1978 Le maître nageur – de Jean-Louis Trintignant avec Jean-Claude Brialy, Guy Marchand & Stefania Sandrelli

D’origine grecque, François Galepides, est né le 14 février 1929 à Paris. Dans l’immédiate après-guerre, à peine âgé de vingt ans, il intègre l’orchestre de jazz de Claude Luter en tant que batteur et se produit dans les clubs de Saint-Germain-des-Prés accompagnant notamment Sidney Bechet. Il arbore déjà de proéminentes bacchantes et se fait désormais appeler Moustache. Il joue dans ses propres formations: «Les sept complices» et «Les gros minets» ainsi que dans le groupe «Moustache et ses moustachus» pour des parodies de rock’n’roll.

Personnalité du Tout-Paris, Moustache débute au cinéma dans «Ce sacré Amédée» (1956) de Louis Félix avec Françoise Fabian et Amédée, comédie construite autour d’un jeune homme simplet chargée de remplacer au pied levé une joueuse de guitare. Dès lors, il est souvent sollicité par des réalisateurs qui lui demandent d’incarner son propre rôle. À plusieurs reprises, il est le partenaire de Eddie Constantine dans «Le grand bluff» (1957), «Incognito» (1957) et «Chien de pique» (1960). Entre-temps, il apparait dans la comédie policière «Comme un cheveu sur la soupe» (1957) de Maurice Régamey dont Louis de Funès est tête d’affiche. La même année, sa silhouette massive et ses cent trente kilos sied à merveille au garde-chasse Parju dans «Ni vu… ni connu...» de Yves Robert d’après un roman de Alphonse Allais. Dans cette comédie qui obtient un beau succès, Louis de Funès incarne un braconnier qui humilie régulièrement le garde-chasse. En 1962, il côtoie deux autres grands comiques de l’époque, Darry Cowl et Francis Blanche, dans «L’abominable homme des douanes» de Marc Allégret.

Moustache apparaît aux génériques de productions internationales tournées en France, parmi lesquelles «Paris Blues» (1961) de Martin Ritt avec Paul Newman, «Mayerling» (1968) de Terence Young avec Omar Sharif et Catherine Deneuve ou «La puce à l’oreille» (1968) de Jacques Charon avec Rex Harrison. On le retrouve en homme main de Bernard Blier dans «Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques» (1970) de Michel Audiard. Dans les années soixante-dix, il obtient deux rôles importants, celui du Sergent Garcia dans une version italienne de «Zorro» (1974) de Duccio Tessari où Alain Delon a les traits du cavalier masqué et le milliardaire grec qui sollicite Guy Marchand dans «Le maître-nageur» (1978) réalisé par Jean-Louis Trintignant. Par la suite, ses rôles pour le grand écran se limitent à des apparitions, mais Moustache multiplie les activités. Il continue avec un certain succès ses prestations de jazzman et de chanteur, enregistre de nombreux disques et ouvre le restaurant «Chez Moustache» non loin de la Tour Eiffel. Dans les années soixante, il anima le mythique club de jazz de Saint-Germain –des-Près «Le Bilboquet» avant de prendre les rennes de celui de l’Hôtel Méridien en 1976.

En 1984, Moustache tourne un dernier film «Neuville ma belle» de Mae Kelly avec Christian Marin et Robert Dalban. Peu avant sa disparition, il apparait dans un épisode de la série américaine «War and remembrance» auprès de Robert Mitchum et Jane Seymour. En effet, le 25 mars 1987, au volant de sa Ford, Moustache s’encastre sous un camion sur la RN 20 à Arpajon. Il meurt des suites de cet accident à l’âge de cinquante-huit ans. Père de deux enfants, il est inhumée auprès de sa femme la danseuse Simone Van Lancker au cimetière du Perreux-sur-Marne.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1956Ce sacré Amédée – de Louis Félix avec Françoise Fabian
La châtelaine du Liban – de Richard Pottier avec Gianna Maria Canale
Paris Palace Hôtel – de Henri Verneuil avec Charles Boyer
La loi des rues – de Ralph Habib avec Silvana Pampanini
1957Le grand bluff – de Patrice Dally avec Dominique Wilms
Ariane ( love in the afternoon ) de Billy Wilder avec Audrey Hepburn
Trois jours à vivre – de Gilles Grangier avec Jeanne Moreau
Comme un cheveu sur la soupe – de Maurice Regamey avec Nadine Tallier
Mademoiselle strip-tease – de Pierre Foucaud avec Dora Doll
Ni vu, ni connu / L’affaire Blaireau / Vive Monsieur Blaireau – de Yves Robert avec Louis de Funès
Incognito / Les femmes aiment çà – de Patrice Dally avec Tilda Thamar
1958Ramuntcho – de Pierre Schoendoerffer avec Gaby Morlay
Pêcheur d’Islande – de Pierre Schoendoerffer avec Charles Vanel
1959Y’en a marre ! / Le gars d’Anvers / Ce soir on tue – de Ivan Govar avec Barbara Laage
La nuit des traqués – de Bernard-Roland avec Juliette Mayniel
Le sergent X – de Bernard Borderie avec Noëlle Adam
1960Chien de pique – de Yves Allégret avec Eddie Constantine
Vive Henri IV… vive l’amour ! – de Claude Autant-Lara avec Pierre Brasseur
1961Fanny – de Joshua Logan avec Leslie Caron
Paris Blues – de Martin Ritt avec Paul Newman
1962L’abominable homme des douanes – de Marc Allégret avec Francis Blanche
À la française ( in the french style ) de Robert Parrish avec Jean Seberg
1963Irma la douce – de Billy Wilder avec Shirley MacLaine
La bonne soupe – de Robert Thomas avec Annie Girardot
Hardi, Pardaillan ! – de Bernard Borderie avec Gérard Barray
1964Le plus grand cirque du monde ( circus world / the magnificent showman / the Samuel Bronston’s circus world ) de Henry Hathaway avec Rita Hayworth
1965Lady L. – de Peter Ustinov avec Sophia Loren
Comment voler un million de dollars ? ( how to steal a million ? / how to steal a million dollars and live happily ever after ) de William Wyler avec Peter O’Toole
Gare à la peinture ! / L’art d’aimer ( the art of love ) de Norman Jewison avec Angie Dickinson
1968La puce à l’oreille ( a flea in her ear ) de Jacques Charon avec Rex Harrison
Mayerling – de Terence Young avec Ava Gardner
1969Avalanche – de John Danischewsky avec Tarek Sharif
1970Le cri du cormoran le soir au-dessus des jonques – de Michel Audiard avec Paul Meurisse
1974Zorro ( el Zorro la belva del Colorado / el Zorro ) de Duccio Tessari avec Alain Delon
Au-delà de la peur – de Yannick Andreï avec Michel Bouquet
1975Attention les yeux ! – de Gérard Pirès avec Claude Brasseur
1977Monsieur Papa – de Philippe Monnier avec Nathalie Baye
Banco à Las Vegas ( silver bears / fool’s gold ) de Ivan Passer avec Michael Caine
Le dernier amant romantique – de Just Jaeckin avec Fernando Rey
1978Le maître nageur – de Jean-Louis Trintignant avec Stefania Sandrelli
1982Deux heures mois le quart avant Jésus Christ – de Jean Yanne avec Coluche
1984Neuville, ma belle – de Mae Kelly avec Robert Dalban
Fiche créée le 22 mars 2011 | Modifiée le 24 mars 2011 | Cette fiche a été vue 6204 fois
PREVIOUSMarcel Mouloudji || Moustache || Lisbeth MovinNEXT