CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bella Darvi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nand Buyl



Date et Lieu de naissance : 12 février 1923 (Anvers, Belgique)
Date et Lieu de décès : 24 mars 2009 (Bruxelles, Belgique)
Nom Réel : Ferdinand Julia Jozef Buyl

ACTEUR
Image
1935 Pour vous seule (alleen voor U) de Jan Vanderheyden avec Pola Cortez, Jef Van Leemput Sr. & Jef Bruyninckx
Image
1956 Mon mari ne fait pas ça (mijn man doet dat niet) de Edith Kiel avec Lia Lee & Magda Lausanne
Image
1957 Rendez-vous au paradis (rendez-vous in het paradijs) de Edith Kiel avec Yvonne Lex & Louisa Lausanne
Image
2005 Vidange perdue – de Geoffrey Enthoven avec Marijke Pinoy, Viviane de Muynck & Kadir Balci

Nand Buyl naît Ferdinand Julia Jozef Buyl le 12 février 1923 à Anvers grand port flamand à l’embouchure de l’Escaut en Belgique. À sept ans, il intègre de chœur de l’Opéra d’Anvers et participe dès lors à plusieurs opéras et opérettes.

En 1934, Nand Buyl fait ses débuts devant la caméra de Jan Vanderheyden pour «De writte» première version cinématographique du roman de Ernest Claes adaptée par Edith Kiel, avec Jef Bruyninckx dans le rôle-titre. Jusqu’en 1940, les deux jeunes garçons sont à nouveau réunis dans six autres films réalisés par le même cinéaste, parmi lesquels nous pouvons citer: «Tyl l’Espiègle vit encore!» (1935), «Trois solides gaillards» (1937), «Janssens contre Peeters» (1938) et sa suite en 1940. Toutes ces productions sont tirées des scénarii de Edith Kiel, En 1941, cette dernière offre un rôle à Nand dans sa première réalisation, «Un drôle de cas», une comédie avec Nini de Boël et Jan Cammans. La même année, il retrouve Jan Vanderheyden pour «Bonne chance, Monique» avec Louisa Colpeyn, film qui marque la fin de sa première partie de carrière à l’écran.

Au début de la Seconde Guerre Mondiale, Nand Buyl est engagé au Théâtre Royal Flamand de Bruxelles (Koninklijke Vlaamse Schouwburg). Pendant plus de soixante ans, il va joué mille-trois-cents personnages différents. Il met également en scène plusieurs dizaine de pièces et, de 1972 à 1992, il occupe le poste de directeur artistique du prestigieux théâtre. Parallèlement, il donne des cours de comédie et d’art dramatique au Conservatoire de la capitale belge (Koninklijk Conservatorium). et voit passer dans sa classe, entre autres, Luk de Konink, Luc Springuel, Jaak van Assche, Tessy Moerenhout, Luk van Mello, Gilda De Bal, Josse de Pauw, Magda de Winter, Chris Cauwenbergs, Tuur de Weert et René Verreth. Dans les années cinquante, il reviens au cinéma avec «L’amour est quelque part» (1956) de Gaston Schoukens, entouré de Jean-Pierre Loriot, Marcel Roels et la Française Claire Maurier débutante. Puis il retrouve Edith Kiel pour deux productions en 1956 et 1957.

À cette époque, la télévision flamande prend de l’essor et Nand Buyl devient alors l’un des acteurs les plus demandés. Par la suite, il accroit considérablement sa notoriété avec des séries comme «Schipper naast Mathilde» de 1955 à 1963 et «Axel Nort» de 1966 à 1967. Interprète au total d’une soixantaine de téléfilms et il rencontre encore quelques jolis rôles au cinéma, comme dans «Pauline & Paulette» (2000) de Lieven Debrauwer et dans «Quand la mer monte…» (2004) de Yolande Moreau et Gilles Porte.

Compagnon (et partenaire à plusieurs reprises) de l’actrice Chris Lhomme depuis 1961, Nand Buyl officialise son amour en se mariant en 2001. Les dernières années de sa vie, l’acteur reste toujours très actif à la télévision et au théâtre. En 2005, il joue un rôle majeur dans la série dramatique «Les Kavijaks» et, en 2006, dans «Vidange perdue» de Geoffrey Enthoven, il interprète Lucien, un octogénaire alerte et opiniâtre qui après la mort de sa femme parvient a redémarrer une nouvelle vie. Ce film est son dernier rôle au cinéma. Admis à l’hôpital UZ de Bruxelles à la mi-mars 2009 suite à un accident vasculaire cérébral, Nand Buyl décède le matin du 24 mars à l’âge de quatre-vingt-six ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1934Filasse ( de witte ) de Jan Vanderheyden avec Frida Gonissen
1935Pour vous seule / Rien que pour toi ( alleen voor U / voor u alleen ) de Jan Vanderheyden avec Jef Van Leemput Sr.
Tyl l’Espiègle vit encore ! ( Uilenspiegel leeft nog ) de Jan Vanderheyden avec Jef Van Leemput Jr.
1936Musique de port ( havenmuziek ) de Jan Vanderheyden avec Helena Haak
1937Trois solides gaillards ( drie flinke kerels ) de Jan Vanderheyden avec Polus
1938Janssens contre Peeters ( Janssens tegen Peeters ) de Jan Vanderheyden avec Jef Bruyninckx
1939Né coiffé ( met den helm geboren ) de Jan Vanderheyden avec Tilly Janssens
1940Janssens et Peeters réconciliés ( Janssens en Peeters dikke vrienden ) de Jan Vanderheyden avec Louisa Colpeyn
1941Un drôle de cas ( een aardig geval ) de Edith Kiel avec Nini de Boël
Bonne chance, Monique ( veel geluk, Monika ) de Jan Vanderheyden avec Louisa Colpeyn
1953 TV Het witte schaap van de familie – de Nand Buyl
TV Dertig seconden liefde – de Nand Buyl
1955L’amour est quelque part ( de liefde ergens in België ) de Gaston Shoukens avec Claire Maurier
TV Schipper naast Mathilde – de Mita Bergé & Nand Buyl avec Jetje Cabanier
    Série
1956Mon mari ne fait pas ça / Mon mari ne fait pas cela ( mijn man doet dat niet ) de Edith Kiel avec Lia Lee
1957Rendez-vous au paradis ( rendez-vous in het paradijs ) de Edith Kiel avec Yvonne Lex
1958 TV 30 sekonden liefde – de Nand Buyl avec Senne Rouffaer
    Seulement réalisation
1959 TV Het hemelbed – de Nand Buyl avec Yvonne Lex
1962L’ordonnance / Café sans export ( de ordonnans / café zonder bier ) de Charles Frank avec Eve Eden
1963 TV De kat op de koord – de Mita Bergé & Nand Buyl avec Janine Bischops
    Série
1965 TV Le mari ne compte pas ( de man telt niet mee ) de Nand Buyl avec Gerard Vermeersch
    Seulement réalisation
1966 TV Het dorp der mirakelen – de Nand Buyl avec Gerda Marchand
    Seulement réalisation
1968 TV Toontje heeft een paard getekend – de Nand Buyl avec Gilbert Devaux
    Seulement réalisation
1969 TV Albert de Deken – de Nand Buyl avec Bob van der Veken
    Seulement réalisation
1970 CM Haar Henry – de Nand Buyl avec Dora van der Groen
    Seulement réalisation
CM Als Frank terugkomt – de Nand Buyl avec Denise de Weerdt
    Seulement réalisation
1972 TV Trijntje Cornelis – de Nand Buyl avec Walter Moeremans
    Seulement réalisation
1974 TV Leonard – de Nand Buyl avec Rik Andries
    Seulement réalisation
1977 TV Het hemelbed – de Anton Stevens & Nand Buyl avec Chris Lomme
    Seulement réalisation
1981 TV Het feestkomitee – de Dré Poppe & Nand Buyl avec Marc Bober
    Seulement réalisation
1999The crossing – de Nora Hoppe avec Michel van Dousselaere
CM Gabriel – de Renaat Coppens avec Kai Walgraven
2000Pauline & Paulette – de Lieven Debrauwer avec Ann Petersen
2001Olivetti 82 – de Rudi van den Bossche avec Gijs Scholten van Aschat
2001 CM Mons – de Guy Thys avec Siebren Depraetere
200310 jaar leuven kort – de Vincent Bal, Dirk Beliën, Lars Damoiseaux, Hans Herbots, Evelien Hoedekie, Daniël Lamberts, Erik Lamens, Koen Mortier, Wouter Sel, Reinout Swinnen, Patrice Toye, Fien Troch, Lieven Van Baelen, Dorothée Van Den Berghe, Pieter Van Hees, Joël Vanhoebrouck, Brecht Vanhoenacker, Hilde Van Mieghem, Christophe Van Rompaey, Jakob Verbruggen & Willem Wally avec Ianka Fleerackers
2003 CM Joséphine – de Joël Vanhoebrouck avec Marie Trintignant
2004Quand la mer monte… – de Yolande Moreau & Gilles Porte avec Yolande Moreau
Lune de guerre ( die bluthochzeit / de bloedbruiloft ) de Dominique Deruddere avec Uwe Ochsenknecht
2005Vidange perdue – de Geoffrey Enthoven avec Marijke Pinoy
2008 CM Waterstand – de Dries Meinema avec Steve Aernouts
Fiche créée le 27 mars 2009 | Modifiée le 12 février 2017 | Cette fiche a été vue 4803 fois
PREVIOUSRed Buttons || Nand Buyl || Spring ByingtonNEXT