CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Barbara Kent
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Neige Dolsky



Date et Lieu de naissance : 10 mars 1911 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 31 décembre 2002 (Lausanne, Suisse)
Nom Réel : Lydia de Dolivo

ACTRICE
Image
1982 La mort de Mario Ricci – de Claude Goretta avec Gian Maria Volonté, Magali Noël & Heinz Bennent
Image
1990 Tatie Danielle – de Etienne Chatiliez avec Tsilla Chelton, Catherine Jacob & Patrick Bouchitey
Image
1991 À la vitesse du cheval au galop – de Fabien Onteniente avec Yves Afonso, Alain Beigel & Renée Faure
Image
1996 Comme des rois – de François Velle avec Maruschka Detmers, Stéphane Freiss & Louis Velle

De son vrai nom Lydia de Dolivo, Neige Dolsky est née le 10 mars 1911 à Paris avant de regagner Montreux où elle passe son adolescence. En dépit du refus paternel, elle s’inscrit aux cours de Charles Dullin à Paris où elle côtoie Jean Marais, Madeleine Robinson ou Jacques Dufilho. De retour en Suisse, elle fait ses débuts sur scène dans la troupe de Paul Pasquier «Les compagnons de la Marjolaine» à Lausanne en 1933. Sous le pseudonyme de Nèjedolsky, elle enchaîne les rôles dans des pièces classiques à la Comédie de Genève à la fin des années 1930. Dès l’immédiate après-guerre, elle se consacre exclusivement au théâtre au sein du Centre Dramatique Romand et dans différents théâtres de Lausanne.

Agée de 60 ans, Neige Dolsky débute au cinéma sous la direction du réalisateur suisse Claude Goretta dans «L’invitation» (1972) avec Jean-Luc Bideau. Elle retrouve le réalisateur pour «La provinciale» (1980) avec Nathalie Baye et «La mort de Mario Ricci» (1982) avec Gian Maria Volonté. Dans une autre production helvétique, elle est dirigée par Francis Reusser dans «Le grand soir» (1976) avec Niels Arestrup. À la télévision suisse romande, elle prête sa voix au personnage de Mademoiselle Cassis dans la série enfantine «Babibouchettes» (1981) de Jean-Claude Issenmann. Seule incursion dans le cinéma français, elle obtient un petit rôle dans «Le retour de Martin Guerre» (1982) de Daniel Vigne avec Gérard Depardieu et Nathalie Baye.

En 1989, Neige Dolsky accède à une certaine notoriété, à l’âge de 78 ans, en interprétant Odile Dombasle la gouvernante de «Tatie Danielle» (1989) de Etienne Chatiliez avec Tsilla Chelton dans le rôle-titre. Dévouée à Danielle Billard, elle est martyrisée par cette vieille femme acariâtre et en meurt accidentellement. Reprenant le même principe que «La vie est un long fleuve tranquille», la plupart des comédiens du film sont inconnus du grand public et repérés au théâtre par la directrice de casting Michèle Tollemer. Cette reconnaissance tardive lui permet d’être sollicitée par d’autres réalisateurs pour être une des protagonistes de plusieurs comédies, parmi lesquelles: «À la vitesse d’un cheval au galop» (1991) de Fabien Onteniente, où elle intègre un groupe de retraités prêts à tout pour visiter le Mont-Saint-Michel. Elle est dirigée par le grand cinéaste polonais Krzysztof Kieslowski dans «Trois couleurs : Rouge» (1993), un des trois films de sa trilogie, où elle est la partenaire de Irène Jacob et Jean-Louis Trintignant. Un petit rôle dans «Le cousin» (1997) de Alain Corneau, avec Alain Chabat et Patrick Timsit, marque sa dernière composition au cinéma qui au finale n’a pas su exploiter son talent.

Parallèlement à son parcours théâtrale et cinématographique, Neige Dolsky est aussi sollicitée par la télévision. Elle apparaît dans un épisode de la série «Les cinq dernières minutes» (1992) intitulé «Sous les feux de rampe» qui se déroule au Théâtre de l’Empire dans les coulisses de l’émission de Jacques Martin. Elle obtient un rôle conséquent dans «Le clandestin» (1993) de Jean-Louis Bertuccelli où un travailleur immigré polonais se lie d’amitié avec une vieille dame. Pour son dernier rôle sur le petit écran, elle compose une dame âgée victime d’une agression avec vol à l’arraché dans un épisode de la série «PJ» (1998) avec Bruno Wolkowitch. Agée de 91 ans, Neige Dolsky décède le 31 décembre 2002, dans une maison de retraite à Lausanne, en Suisse.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1968Quatre d’entre elles – de Claude Champion, Francis Reusser, Jacques Sandoz & Yves Yersin avec Jo Baumgartner
    Segment « 16 ans Sylvie » de Claude Champion
1972L’invitation – de Claude Goretta avec Jean-Luc Bideau
1973D’un jour à l’autre – de Ernest Ansorge avec Roderic Leigh
1975Le grand soir – de Francis Reusser avec Niels Arestrup
1980La provinciale – de Claude Goretta avec Nathalie Baye
1982Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Gérard Depardieu
La mort de Mario Ricci – de Claude Goretta avec Gian Maria Volonté
1985Le voyage de Noémie – de Michel Rodde avec Céline Bolomey
1987Qui sont mes juges? – de André Thiéry avec Jean-Pierre Rives
1989 CM L’île d’amour – de Robert Bouvier avec Jacques Michel
1990Tatie Danielle – de Etienne Chatiliez avec Tsilla Chelton
L’amour en deux – de Jean-Claude Gallotta avec Jean-Pierre Darroussin
1991À la vitesse du cheval au galop – de Fabien Onteniente avec Yves Afonso
1993Trois couleurs : Rouge / Rouge ( trzy kolory : Czerwony ) de Krzysztof Kieslowski avec Jean-Louis Trintignant
1994 CM Le bonheur à cloche-pied – de Jacqueline Surchat avec Michel Crémadès
1995XY / XY, drôle de conception – de Jean-Paul Lilienfeld avec Patrick Braoudé
1996Comme des rois – de François Velle avec Maruschka Detmers
Héroïnes – de Gérard Krawczyk avec Saïd Taghmaoui
1997 Le cousin – de Alain Corneau avec Alain Chabat
Fiche créée le 21 avril 2015 | Modifiée le 5 mai 2015 | Cette fiche a été vue 1806 fois
PREVIOUSDora Doll || Neige Dolsky || Faith DomergueNEXT