CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Chevrier
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nina Companeez



Date et Lieu de naissance : 26 août 1937 (Boulogne-Billancourt, France)►
Date et Lieu de décès : 9 avril 2015 (Paris, France)
Nom Réel : Nina Hélène Kompaneitzeff

REALISATRICE
Image
1971 Faustine et le bel été – de Nina Companeez avec Muriel Catalá, Georges Marchal & Isabelle Adjani
Image
1973 L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez
Image
1976 Comme sur des roulettes – de Nina Companeez avec Evelyne Buyle, Mathé Souverbie & Francis Huster
Image
1993 Je t’aime quand même – de Nina Companeez avec Pierre Palmade, Roland Giraud & Gérard Hernandez

Née le 26 août 1937 à Boulogne-Billancourt de son vrai nom Nina Kompaneitzeff, Nina Companeez est la fille de Jacques Companeez, scénariste du chef-d’œuvre «Casque d’or» (1951) de Jacques Becker avec Simone Signoret. D’origine juive, sa famille victime du communisme en Russie et du nazisme en Allemagne s’installe à Paris en 1936. Cette famille prise dans la tourmente de l’histoire inspire à la réalisatrice la mini-série «Voici venir l’orage» en 2007.

Sœur cadette de la cantatrice Irène Companeez, Nina Companeez devient assistante monteuse sur «Des femmes disparaissent» (1958) de Edouard Molinaro et «Le farceur» (1960) de Philippe de Broca. Elle se lance ensuite dans une carrière de scénariste dont le nom devient indissociable de celui de Michel Deville. Leur collaboration s’instaure pendant une décennie sur une douzaine de films. Ils décrivent le milieu des artistes dans «Ce soir ou jamais» (1960) avec Anna Karina et Claude Rich, l’art du mensonge dans «Adorable menteuse» (1961) avec Marina Vlady, les mésaventures d’un homme volage accusé à tort de meurtre dans «À cause, à cause d’une femme» (1962) avec Jacques Charrier ou un trafiquant séduisant dans «L’appartement des filles» (1963). Dans un registre plus conventionnel, ils signent des comédies policières «Lucky Jo» (1964) avec Eddie Constantine et «On a volé la Joconde» (1965) avec Georges Chakiris. Entre érotisme et sentiment, leur œuvre majeure repose sur le libertinage du XVIIIème siècle dans «Benjamin» (1967) avec Pierre Clémenti dans le rôle-titre. Ce succès leur permet de solliciter Brigitte Bardot associée à Jean-Pierre Cassel dans une comédie dans l’air du temps «L’ours et la poupée» (1969). Leur collaboration s’achève sur «Raphaël ou le débauché» (1970) où une jeune veuve interprétée par Françoise Fabian s’éprend d’un dandy composé par Maurice Ronet.

En 1971, Nina Companeez se lance dans la réalisation avec «Faustine et le bel été» (1971) qui décrit les premiers émois d’une jeune fille incarnée par Muriel Catala. Ce film marque également sa rencontre avec Francis Huster qui devient son compagnon et l’interprète principal de sa seconde réalisation «L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise» (1973) où Brigitte Bardot fait sa dernière apparition au cinéma. Ses deux autres films «Comme sur des roulettes» (1976) et «Je t’aime quand même» (1993) représentant des œuvres mineures dans sa filmographie.

À partir de 1977, Nina Companeez se consacre exclusivement à la télévision. Elle donne le rôle principal d’un violoncelliste bougon à André Dussollier dans série «Un ours pas comme les autres». Elle enchaîne avec une grande fresque romanesque avec comme arrière-fond la Seconde Guerre mondiale «Les Dames de la côte» (1979) qui permet à Edwige Feuillère de faire sa première apparition dans un téléfilm et révèle Fanny Ardant, interprètes qu’elle retrouve dans une chronique familiale contemporaine «Le chef de famille» (1981). En 1995, elle adapte «L’allée du Roi», un best-seller de Françoise Chandernagor, puis un classique de la littérature «À la recherche du temps perdu» (2010) de Marcel Proust. Entre-temps, elle participe à l’adaptation du roman de Jean Giono «Le hussard sur le toit» (1994) de Jean-Paul Rappeneau. Alors que sa fille Valentine Varela poursuit une carrière de comédienne, Nina Companeez décède à l’âge de 77 ans des suites d’un cancer le 9 avril 2015 à Paris.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1958Des femmes disparaissent – de Edouard Molinaro avec Robert Hossein
    Seulement assistante montage
1960Le farceur – de Philippe de Broca avec Anouk Aimée
    Seulement assistante montage
Ce soir ou jamais – de Michel Deville avec Anna Karina
    Seulement dialogues, scénario & montage
1961Adorable menteuse – de Michel Deville avec Marina Vlady
    Seulement adaptation, dialogues, scénario & montage
1962À cause, à cause d’une femme – de Michel Deville avec Mylène Demongeot
    Seulement adaptation, dialogues, scénario & montage
1963L’appartement des filles – de Michel Deville avec Sylva Koscina
    Seulement adaptation, dialogues, scénario & montage
1964Lucky Jo – de Michel Deville avec Pierre Brasseur
    Seulement adaptation, dialogues, scénario & montage
TV Les petites demoiselles – de Michel Deville avec Françoise Dorléac
    Seulement scénario
1965On a volé la Joconde ( il ladro della Gioconda ) de Michel Deville avec Margaret Lee
    Seulement dialogues & scénario
1966Martin soldat – de Michel Deville avec Robert Hirsch
    Seulement adaptation, dialogues, scénario & montage
Tendres requins ( tender sharks / zärtliche haie ) de Michel Deville avec Gérard Barray
    Seulement scénario
1967Benjamin / Benjamin ou les mémoires d’un puceau – de Michel Deville avec Michèle Morgan
    Seulement adaptation, dialogues, scénario, interprétation & montage
1968Bye bye, Barbara – de Miche Deville avec Ewa Swann
    Seulement dialogues, scénario, chansons, interprétation & montage
1969L’ours et la poupée – de Michel Deville avec Brigitte Bardot
    Seulement dialogues, scénario, interprétation & montage
1970Raphaël ou le débauché – de Michel Deville avec Maurice Ronet
    Seulement adaptation, dialogues, scénario & montage
1971Faustine / Faustine et le bel été – de Nina Companeez avec Isabelle Adjani
    + scénario
1973Colinot / L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez avec Francis Huster
    + scénario
1976Comme sur des roulettes – de Nina Companeez avec Evelyne Buyle
    + scénario
1977 TV Un ours pas comme les autres – de Nina Companeez avec André Dussollier
    Série – + scénario
TV Cinéma 16 : Tom et Julie – de Nina Companeez avec Francine Bergé
    + scénario
1978 TV La nuit et le moment – de Nina Companeez avec Catherine Salviat
1979 TV Cinéma 16 : La muse et la madone – de Nina Companeez avec Françoise Fabian
    + scénario
TV Les dames de la côte – de Nina Companeez avec Edwige Feuillère
    Série – + scénario
1981 TV Le chef de famille – de Nina Companeez avec Fanny Ardant
    Série – + scénario
1983 TV Deux amies d’enfance – de Nina Companeez avec Aurore Clément
    Série – + scénario
1986On a volé Charlie Spencer ! – de Francis Huster avec Béatrice Dalle
    Seulement conseillère technique
1988 TV La grande cabriole – de Nina Companeez avec Robin Renucci
    Série – + scénario
1993Je t’aime quand même – de Nina Companeez avec Pierre Palmade
    + scénario
1994Le hussard sur le toit – de Jean-Paul Rappeneau avec Juliette Binoche
    Seulement dialogues & scénario
TV Adieu les roses – de Philippe Venault avec Maria Pacôme
    Seulement scénario
1995 TV L’allée du roi – de Nina Companeez avec Dominique Blanc
    Série – + scénario
    7 d’Or le la meilleure série ou feuilleton pour la télévision à la Nuit Sept d’Or, France
1998 TV La poursuite du vent – de Nina Companeez avec Bernard Giraudeau
    Série – + scénario
2000 TV Un pique-nique chez Osiris – de Nina Companeez avec Marina Hands
    + scénario
    FIPA d’Argent de la meilleure série télévisée au festival des programmes audiovisuels de Biarritz, France
2002 TV La chanson du maçon – de Nina Companeez avec Michel Duchaussoy
    + scénario
2007 TV Voir venir l’orage – de Nina Companeez avec Anouk Grinberg
    Série – + scénario
2010 TV À la recherche du temps perdu– de Nina Companeez avec Didier Sandre
    + scénario
2013 TV Le général du roi – de Nina Companeez avec Sarah Biasini
    + adaptation & scénario
AUTRES PRIX :
      
    Prix SCAD télévision aux prix de la société des auteurs et compositeurs dramatiques, France ( 1980 )

    Grand Prix SCAD aux prix de la société des auteurs et compositeurs dramatiques, France ( 1993 )
Fiche créée le 10 avril 2015 | Modifiée le 25 février 2018 | Cette fiche a été vue 2271 fois
PREVIOUSDorothy Comingore || Nina Companeez || Betty CompsonNEXT