CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Piéral
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nina Foch



Date et Lieu de naissance : 20 avril 1924 (Leisen, Pays-Bas)
Date et Lieu de décès : 4 décembre 2008 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Nina Consuelo Maud Fock

ACTRICE

Nina Foch, naît Nina Consuela Maud Fock le 20 avril 1924 à Leiden, aux Pays Bas. Elle est la fille de Dirk Fock, chef d’orchestre néerlandais de renom, et de Consuelo Floweron, comédienne de la scène américaine et qui fut la partenaire au cinéma de Rudolph Valentino et Alla Nazimova dans «La dame aux camélias» en 1921. Ses parents divorcent alors qu’elle n’est qu’une enfant. La petite fille s’installe avec sa mère à New York où elle est inscrite dans une école d’art pour apprendre le piano. Adolescente, elle est formée à l’«American Academy of Dramatic Arts», puis suit les cours de Lee Strasberg et Stella Adler au «Group Theatre». À dix-huit ans, elle fait ses premiers pas sur scènes dans des petits théâtres new-yorkais.

En 1943, après une participation dans un court-métrage de B. Reeves Eason, Nina Foch signe un contrat avec la «Columbia Pictures» et débute au cinéma aux côtés de Bela Lugosi dans «Le retour du vampire». Après quelques modestes prestations, elle se fait remarquer, en 1944, dans «La chanson du souvenir» biographie de Frédéric Chopin filmée par Charles Vidor, avec Cornel Wilde dans le rôle du célèbre musicien, Merle Oberon en George Sand et Paul Muni en Docteur Elsner. Puis, elle est la vedette de «My name is Julia Ross» un excellent film-noir de série B de Joseph H. Lewis où elle incarne une secrétaire au bord de la folie victime d’une usurpation d’identité. Cantonnée dans des films policiers et des thrillers, elle donne notamment la réplique à William Holden dans «La fin d’un tueur» (1948 et tourne son dernier rôle pour la Columbia en 1949, dans «L’homme de main», auprès de George Raft.

Par la suite, Nina Foch apparait aux côtés de Gene Kelly et Leslie Caron dans «Un Américain à Paris» (1951) de Vincente Minnelli. Puis, elle interprète, entre-autres, Marie-Antoinette dans «Scaramouche» (1952) réalisé par George Sidney, avec Stewart Granger dans le rôle-titre; la princesse égyptienne Bithiah sauvant Moïse des eaux dans «Les dix commandements» (1956) de Cecil B de Mille; et Helena Glabrus la sœur manipulatrice de Marcus Publius Glabrus, incarné par John Dall dans le «Spartacus» (1960) de Stanley Kubrick. En 1954, elle reçoit une nomination pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa prestation dans «La tour des ambitieux» de Robert Wise. Parallèlement, elle joue sur les planches de Broadway dans de pièces à succès et se produit régulièrement pour l’«American Shakespeare Festival» de Stratford.

Nina Foch est présente dans une cinquantaine de longs métrages, mais aussi une kyrielle de productions télévisées, depuis ses premières apparitions dans les émissions de John Houseman dans les années cinquante, jusqu’à son rôle de la mère de David McCallum, dans la série «NCIS» en 2006. Dans les années quatre-vingts, elle travaille comme consultante indépendante pour plusieurs cinéastes.

Elle fut mariée successivement, à James Lipton de 1954 à 1959, animateur de «Inside the Actors Studio», puis à Dennis Brite de 1959 à 1963, avec lequel elle a un enfant, et enfin au producteur théâtral Michael Dewell de 1967 à 1993. Egalement enseignante à l’école du cinéma de l’Université de Californie du Sud depuis les années soixante, Nina Foch nous quitte le 4 Décembre 2008, des suites de complications de myélodysplasie, une anomalie de la moelle osseuse entrainant des problèmes sanguins.

© Christophe LAWNICZAK & Philippe PELLETIER

copyright
1943 CM Wagon wheels West – de B. Reeves Eason avec Robert Shayne
Le retour du vampire ( the return of the vampire ) de Lew Landers avec Bela Lugosi
Neuf jeunes filles / Crime au pensionnat / Neuf jeunes filles cherchent un assassin ( nine girls ) de Leigh Jason avec Ann Harding
1944She’s a soldier too – de William Castle avec Lloyd Bridges
Shadows in the night – de Eugen Forde avec Warner Baxter
La fille du loup-garou ( cry of the werewolf / daughter of the werewolf ) de Henry Levin avec Stephen Crane
Strange affair – de Alfred E. Green avec Edgar Buchanan
She’s a sweetheart / Hello Mom – de Del Lord avec Larry Parks
La chanson du souvenir ( a song to remember ) de Charles Vidor avec Paul Muni
Les mystères du quartier chinois ( I love a mystery ) de Henry Levin avec Jim Bannon
1945Escape in the fog – de Budd Boetticher avec Otto Kruger
Boston Blackie’s rendezvous / Blackie’s rendezvous – de Arthur Dreifuss avec Chester Morris
Le calvaire de Julia Ross ( my name is Julia Ross ) de Joseph H. Lewis avec George Macready
Aladin et la lampe merveilleuse / Les mille et une nuits ( a thousand and one nights / 1001 nights ) de Alfred E. Green avec Cornel Wilde
    Seulement apparition
1946Prison ship – de Arthur Dreifuss avec Robert Lowery
Coupable ou non coupable / Peter Ibbetson a raison ( the guilt of Janet Ames ) de Henry Levin avec Melvyn Douglas
1947L’heure du crime ( Johnny O’Clock ) de Robert Rossen avec Dick Powell
1948La fin d’un tueur ( the dark past ) de Rudolph Maté avec William Holden
1949Fraudes / Le maître du gang ( the undercover man / Chicago story ) de Joseph H. Lewis avec Glenn Ford
L’homme de main ( Johnny Allegro / hounded ) de Ted Tetzlaff avec George Raft
1950St. Benny the dip / Escape if you can – de Edgar G. Ulmer avec Roland Young
Un américain à Paris ( an american in Paris ) de Vincente Minnelli avec Gene Kelly
1951Un garçon entreprenant ( young man with ideas / young man in a hurry ) de Mitchell Leisen avec Ray Collins
1952Scaramouche – de George Sidney avec Stewart Granger
Sombrero – de Norman Foster avec Vittorio Gassman
1953Course à l’amour ( fast company ) de John Sturges avec Howard Keel
1954La tour des ambitieux ( executive suite ) de Robert Wise avec Walter Pidgeon
    Prix NBR du meilleur second rôle féminin par la National Board of Review, USA

    Prix spécial du jury pour l’ensemble de la distribution du film au festival du cinéma de Venise, Italie

La vallée des ombres / Quatre tueurs et une fille ( four guns to the border / Shadow Valley ) de Richard Carlson avec Rory Calhoun
1955Un témoin à abattre / Illégal ( illegal ) de Lewis Allen avec Edward G. Robinson
Un pitre au pensionnat / Martin et Lewis au collège ( you’re never too young ) de Norman Taurog avec Dean Martin
1956Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Yul Brynner
Je ne suis pas un espion ( three brave men ) de Philip Dunne avec Ray Milland
1958Le journal d’Anne Frank ( the diary of Anne Frank ) de George Stevens avec Richard Beymer
    Seulement assistante réalisateur – Non crédité
1959Cet homme est un requin ( Cash MacCall ) de Joseph Pevney avec James Garner
1960Spartacus – de Stanley Kubrick avec Laurence Olivier
1971Des amis comme les miens ( such good friends ) de Otto Preminger avec Burgess Meredith
1973Salty – de Ricou Browning avec Julius Harris
1975Mahogany – de Berry Gordy avec Anthony Perkins
1977L’horrible carnage / Constrictor ( Jennifer / Jennifer the snake goddess ) de Brice Mack avec John Gavin
1981 Riches et célèbres ( rich and famous ) de George Cukor avec Candice Bergen
1985Nomads – de John McTiernan avec Pierce Brosnan
1988Dixie Lanes ( relative secrets ) de Don Cato avec Hoyt Axton
Getting it right – de Randal Kleiser avec John Gielgud
    Seulement conseillère technique
L’amour est une grande aventure ( skin deep ) de Blake Edwards avec John Ritter
1991California man ( Encino man ) de Les Mayfield avec Sean Astin
    Seulement répétitrice des acteurs
1992Sliver – de Phillip Noyce avec Tom Berenger
1993Morning glory – de Steven Hilliard Stern avec Deborah Raffin
1994Chérie, vote pour moi / Sans parole ( speechless ) de Ron Underwood avec Christopher Reeve
    Seulement conseillère technique
1995Le dernier anniversaire ( it’s my party ) de Randal Kleiser avec Roddy McDowall
    + conseillère technique
The grass harp – de Charles Matthau avec Walter Matthau
    Seulement conseillère technique
The cure – de Peter Horton avec Annabella Sciorra
    Seulement conseillère technique
Moll Flanders ou les mémoires d’une courtisane ( Moll Flanders ) de Pen Densham avec Morgan Freeman
    Seulement conseillère technique
1996L’amour de ma vie ( ’till there was you ) de Scott Winant avec Michael Tucker
TV Family blessings / LaVyrle Spencer’s family blessings – de Nina Foch & Deborah Raffin avec Lynda carter
1997Du venin dans les veines ( hush ) de Jonathan Darby avec Gwyneth Paltrow
La dernière preuve ( shadow of doubt / reasonable doubt ) de Randal Kleiser avec Melanie Griffith
2001Pumpkin – de Anthony Abrams & Adam Larson Broder avec Christina Ricci
2002How to deal, l’école de la vie ( how to deal ) de Clare Kilner avec Trent Ford
Fiche créée le 7 décembre 2008 | Modifiée le 24 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4634 fois
PREVIOUSArnoldo Foà || Nina Foch || Henry FondaNEXT