CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rita Jolivet
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nino Manfredi



Date et Lieu de naissance : 22 mars 1921 (Castro dei Volsci, Italie)
Date et Lieu de décès : 4 juin 2004 (Rome, Italie)
Nom Réel : Saturnino Manfredi

ACTEUR

Fils d’un Maréchal de Carabiniers, Saturnino Manfredi, dit Nino, voit le jour le 22 mars 1921, à Castro dei Volsci, près de Rome, en Italie. Après des études de droit, il débute au théâtre juste après la seconde guerre mondiale. Durant cette dernière, il s’engage dans la résistance. À la fin du conflit, il suit des cours d’art dramatique, puis intègre la troupe de théâtre Maltagliati-Gassman. En 1949, il entame sa longue carrière cinématographique dans «Torna a Napoli» de Domenico Gambino et «Monastero di Santa Chiara» de Mario Sequi.

Au début des années cinquante, Nino Manfredi rejoint la compagnie théâtrale romaine des sœurs Nava. En 1954, il épouse Erminia Ferrari, un très joli mannequin qui lui donnera trois enfants. Les années suivantes, il se produit dans de nombreuses pièces et prête sa voix pour plusieurs films étrangers. Il compose aussi une multitude de seconds rôles dans plusieurs comédies, drames ou péplums. De ce fait, il devient une figure très populaire du cinéma italien en travaillant pour les plus grands réalisateurs: Mauro Bolognini dans «Les amoureux» (1955), Vittorio De Sica dans «Le jugement dernier» (1961), Dino Risi dans «Il gaucho» (1964), Luigi Comencini dans «Les russes ne boiront pas de Coca-Cola» (1967) et Ettore Scola dans «Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?» (1968). Eclectique, Nino commence en 1956 à participer à l’écriture des scénarii de ses films, et dès 1962, il s’essaye à la réalisation avec un sketch de «L’amour difficile».

Dès lors, Nino Manfredi est une vedette incontestée dans son pays et l’un des piliers de la comédie italienne avec Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman et Alberto Sordi. En 1970, il dévoile ses multiples talents dans «Miracle à l’italienne»: film qui sera récompensé par le prix de la meilleure première œuvre au festival de Cannes. L’année suivante, il est l’inoubliable Gepetto dans «Les aventures de Pinocchio» de Luigi Comencini aux côtés de Gina Lollobrigida. En 1973, Nino triomphe dans «Nous nous somme tant aimés» de Scola et dans «Pain et chocolat» de Franco Brusati. Toujours pour Scola, il interpréte le truculent Giacinto dans «Affreux, sales et méchants» (1975), puis pour Luigi Magni, il incarne Monseigneur Colombo dans «Au nom du pape roi» (1977), rôle qui lui vaut un prix d’interprétation au Festival du Cinéma de Paris.

En 1980, il interprète son dernier grand rôle important dans «Café express» de Nanni Loy. Avec le déclin du cinéma italien, Nino Manfredi se consacre essentiellement à la scène. Sa cote de popularité reste intacte grâce aussi à de nombreuses apparitions télévisées. Pour le cinéma, il fait des apparitions remarquées, notamment dans «Helsinki-Napoli» (1987) de Mika Kaurismäki, «Alberto Express» (1989) de Arthur Joffé avec Marie Trintignant et «Mima» (1990) de Philomène Esposito avec Virginie Ledoyen.

En 2002, après une impressionnante carrière, Nino Manfredi interprète son dernier rôle dans le film espagnol «La luz prodigiosa» de Miguel Hermoso. Durant l’été 2003, le grand acteur est victime d’une hémorragie cérébrale nécessitant plusieurs mois d’hospitalisation. Il tire sa révérence le 4 juin 2004, à Rome, des suites de ce lourd accident cérébral.

© Philippe PELLETIER

copyright
1949Torna a Napoli / Simme e’ Napule, paisà – de Domenico Gambino avec Maria D’Ayala
Monastero di Santa Chiara / Napoli ha fatto un sogno – de Mario Sequi avec Edda Albertini
1951Anema e core – de Mario Mattoli avec Bice Valori
Viva el cinema ! – de Giorgio Baldaccini & Enzo Trapani avec Delia Scala
J’ai choisi l’amour ( ho scelto l’amore ) de Mario Zampi avec Marisa Pavan
Les fiancées de Rome / Les jeunes filles devant l’amour / Les fiancés de Rome ( le ragazze di Piazza di Spagna ) de Luciano Emmer avec Cosetta Greco
    Seulement voix doublage de Marcello Mastroianni – Non crédité
1952La prisonnière de la tour de feu ( la prigioniera della torre di fuoco ) de Giorgio Walter Chili avec Milly Vitale
C’era una volta Angelo Musco – de Giorgio Walter Chili avec Rossano Brazzi
1953Canzoni, cansoni, cansoni – de Domenico Paolella avec Franco Interlenghi
La domenica della buena gente – de Anton Guilio Majano avec Sophia Loren
1955Le célibataire ( lo scapolo / el soltero / Alberto il conquistatore ) de Antonio Pietrangeli avec Rosanna Podesta
Les prisonniers du mal ( revelación / prigioneri del male / prigionieri del male / revelation ) de Mario Costa avec May Britt
Les amoureux ( gli innamorati ) de Mauro Bolognini avec Antonella Lualdi
1956Totò, Peppino et la mauvaise femme ( Totò, Peppino e … la malafemmina ) de Camillo Mastrocinque avec Totò
Amours de vacances ( tempo di villeggiatura ) de Antonio Raccioppi avec Abbe Lane
Camping – de Franco Zeffirelli avec Marisa Allasio
    + sujet & scénario
Guardia, guardia scelta, brigadiere e maresciallo – de Mauro Bolognini avec Aldo Fabrizi
1957Guardia, ladro e cameriera – de Steno avec Mario Carotenuto
Susanna à la crème ( Susanna tutta panna / Susana, pura nata ) de Steno avec Paolo Ferrari
Femmine tre volte – de Steno avec Sylva Koscina
1958Sérénade au canon ( pezzo, capopezzo e capitano / kononen-serenade ) de Wolfgang Staudte avec Folco Lulli
Venise, la lune et toi / Les deux gondoliers ( Venezia, la luna e tu ) de Dino Risi avec Ingeborg Schöner
Carmela è una bambola – de Gianni Puccini avec Maria Donati
Caporal de semaine ( caporale di giornate ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Maurizio Arena
Double vie ( il bacio del sole / Don Vesuvio und das haus der strolche ) de Siro Marcellini avec O.W. Fischer
Adorabili e bugiarde / Assassino col botto / Le magnifivhe tre / Ragazze brivido – de Nunzio Malasomma avec Isabelle Corey
I ragazzi dei parioli – de Sergio Corbucci avec Scilla Gabel
1959L’impiegato – de Gianni Puccini avec Anna-Maria Ferrero
    + scénario
Hold-up à la milanaise /Le hold-up de leur vie ( audace colpo dei soliti ignoti ) de Nanni Loy avec Renato Salvatori
1960Totò, Fabrizi et les jeunes d’aujourd’hui ( Totò Fabrizi e i giovani d’oggi ) de Mario Mattoli avec Aldo Fabrizi
    Seulement voix – Non crédité
Les pilules d’Hercule ( le pillole di Ercole ) de Luciano Salce avec Jeanne Valérie
Chacun son alibi / À chacun son alibi ( crimen ) de Mario Camerini avec Franca Valeri
1961Le jugement dernier ( il giudizio universale / the last judgement ) de Vittorio De Sica avec Ernest Borgnine
À cheval sur le Tigre ( a cavallo della Tigre ) de Luigi Comencini avec Gian Maria Volonté
    + chansons
Il carabiniere a cavallo – de Carlo Lizzani avec Peppino De Filippo
1962Les années rugissantes ( anni ruggenti ) de Luigi Zampa avec Michèle Mercier
L’amour difficile ( l’amore difficile ) de Alberto Bonucci, Luciano Lucignani, Nino Manfredi & Sergio Sollima avec Fulvia Franco
    Segment « L’avventura di un soldato » + dialogues & scénario
Un beau chassis ( i motorizzati ) de Camillo Mastrocinque avec Mercedes Alonso
La parmigiana – de Antonio Pietrangeli avec Catherine Spaak
1963Le bourreau ( el verdugo / la ballata del boia ) de Luis García Berlanga avec José Isbert
I cuori infranti – de Gianni Puccini & Vittorio Caprioli avec Paola Quattrini
    + dialogues & scénario
Haute infidélité ( alta infidelità ) de Luciano Salce, Elio Petri, Mario Monicelli & Franco Rossi avec John Phillip Law
    Segment « Scandaloso » de Franco Rosi
Les poupées ( le bambole ) de Dino Risi, Franco Rossi, Mauro Bolognini & Luigi Comencini avec Virna Lisi
    Segment « La telefonata » de Dino Risi
1964Il gaucho – de Dino Risi avec Amedeo Nazzari
Controsesso – de Marco Ferreri, Renato Castellani, Mimo Guerrini, Gianni Puccini, Franco Rossi & Jacques Romain avec Anna-Maria Ferrero
Les complexés ( i complessi ) de Dino Risi, Luigi Fillipo D’Amico & Franco Rossi avec Ilaria Occhini
    Segment « Una giornata decisiva » de Dino Risi
1965Thrilling – de Ettore Scola, Gian Luigi Polidoro & Carlo Lizzani avec Dorian Gray
    Segment « Il vittimista » de Ettore Scola
Questa volta parliamo di uomini – de Lina Wertmüller avec Luciana Paluzzi
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Moi, moi, moi et les autres ( io, io, io... e gli altri ) de Alessandro Blasetti avec Silvana Mangano
Je la connaissais bien ( io la conoscevo bene ) de Antonio Pietrangeli avec Stefania Sandrelli
1966À l’italienne ( made in Italy ) de Nanni Loy avec Anna Magnani
Adulterio all’italiana – de Pasquale Festa Campanile avec Akim Tamiroff
Opération San Gennaro ( operazione San Gennaro ) de Dino Risi avec Claudine Auger
    + dialogues & scénario
1967Une rose pour tous ( una rosa per tutti ) de Franco Rossi avec Claudia Cardinale
    + scénario
Les russes ne boiront pas de coca-cola ( italian secret service ) de Luigi Comencini avec Françoise Prévost
Jeux d’adultes ( il padre di famiglia ) de Nanni Loy avec Leslie Caron
1968Fais-moi mal mais couvre-moi de baisers / Fiançailles à l’italienne ( straziami ma di baci saziami ) de Dino Risi avec Pamela Tiffin
Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ? ( riuscianno i nostri eroi a ritrovare l’amico misteriosamente scomparso in Africa? ) de Ettore Scola avec Bernard Blier
1969Une poule, un train et quelques monstres ( vedo nudo ) de Dino Risi avec Véronique Vendell
    David du meilleur acteur, Italie

Les conspirateurs ( nell’anno del signore ) de Luigi Magni avec Enrico Maria Salerno
    David du meilleur acteur, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Rosalino paternò : Soldato – de Nanni Loy avec Jason Robards Jr.
1970Contestation générale ( contestazione generale ) de Luigi Zampa avec Vittorio Gassman
Trastevere – de Fausto Tozzi avec Rosanna Schiaffino
Miracle à l’italienne ( per grazia ricevuta ) de Nino Manfredi avec Mariangela Melato
    + sujet, scénario, musique & chansons
    Meilleure première œuvre au festival du cinéma de Cannes, France

    Ruban d’Argent du meilleur scénario par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Ruban d’Argent du meilleur sujet original par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1971Les aventures de Pinocchio ( le avventure di Pinocchio / Pinocchio ) de Luigi Comencini avec Gina Lollobrigida
Scandale à Rome ( Roma bene ) de Carlo Lizzani avec Senta Berger
La betia : Ovvero in amore per ogni gaudienzia ci vuole sofferenza – de Gianfranco De Boscio avec Rosanna Schiaffino
    + sujet & scénario
1972Lo chiamaremo Andrea – de Vittorio De Sica avec Mariangela Melato
Girolimoni, il nostro di Roma – de Damiano Damiani avec Guido Leontini
1973Pain et chocolat ( pane e cioccolata ) de Franco Brusati avec Anna Karina
    + scénario
    David du meilleur acteur, Italie

Nous nous sommes tant aimés ( c’eravamo tanto amati ) de Ettore Scola avec Giovanna Ralli
1974Attenti al buffone ! – de Alberto Bevilacqua avec Eli Wallach
    + dialogues & scénario
    David du meilleur scénario, Italie

Gardez le pour vous ! ( basta che non si sappia in giro !… ) de Luigi Magni, Luigi Comencini & Nanni Loy avec Monica Vitti
1975Affreux, sales et méchants ( brutti, sporchi e cattivi ) de Ettore Scola avec Linda Moretti
Mesdames et messieurs bonsoir ( signore e signori, buenanotte ) de Mario Monicelli, Ettore Scola, Luigi Magni, Luigi Comencini & Nanni Loy avec Marcello Mastroianni
Un sorriso, un schiaffo, un baccio in bocca – de Mario Mora avec Ugo Tognazzi
CM Carosello per la campagna referendaria sul divorzio – de Ettore Scola
1976La fiancée de l’évêque ( quelle strane occasioni ) de Luigi Magni, Luigi Comencini & Nanni Loy avec Olga Karlatos
    Segment « Il cavalluccio Svedese » de Luigi Magni
1977Au nom du pape roi ( in nome del papa re ) de Luigi Magni avec Carmen Scarpitta
    David du meilleur acteur, Italie

    Meilleur acteur au festival du cinéma de Paris, France

    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Le pot de vin / Tanche napolitaine ( la mazzetta ) de Sergio Corbucci avec Paolo Stoppa
1978Un jouet dangereux ( il giocattolo ) de Giuliano Montaldo avec Marlène Jobert
    + scénario
1979Gros câlin – de Jean-Pierre Rawson avec Katia Tchenko
1980Café express – de Nanni Loy avec Adolfo Celi
    Ruban d’Argent du meilleur acteur par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1981Nu de femme ( nudo di donna ) de Nino Manfredi avec Eleanora Giorgi
    + scénario
Testa o croce – de Nanni Loy avec Paolo Stoppa
1982Questo e quello – de Sergio Corbucci avec Sylva Koscina
    + scénario
Spaghetti house – de Giulio Paradisi avec Rita Tushingham
1984Il tenente dei carabinieri – de Mauricio Ponzi avec Marisa Laurito
1985Le grand magasin ( grandi magazzini ) de Franco Castellano & Giuseppe Moccia avec Laura Antonelli
1986Secondo Ponzio Pilato – de Luigi Magni avec Lando Buzzanca
1987Helsinki-Napoli ( Helsinki Napoli all night long ) de Mika Kaurismäki avec Wim Wenders
1988Une catin pour deux larrons ( i picari ) de Mario Monicelli avec Giancarlo Giannini
1989Alberto Express – de Arthur Joffé avec Marie Trintignant
Au nom du peuple souverain ( in nome del popolo sovrano ) de Luigi Magni avec Jacques Perrin
1990Mima – de Philomène Esposito avec Virginie Ledoyen
1994 Coup de lune / L’échelle appuyée sur la lune ( colpo di luna ) de Alberto Simone avec Isabelle Pasco
1995Le hollandais volant ( de vliegende hollander / der fliegende holländer / the flying dutchman ) de Jos Stelling avec Daniel Emilfork
1997Grazie di tutto – de Luca Manfredi avec Massimo Ghini
1999La Carbonara – de Luigi Magni avec Lucrezia Lante della Rovere
2000Una milanese a Roma – de Diego Febbraro avec Anna Longhi
2001Apri gli occhi e... sogna – de Rosario Errico avec Isabella Orsini
2002La luz prodigiosa – de Miguel Hermoso avec Alfredo Landa
AUTRES PRIX :
      
    Plaque d’Or aux prix David di Donatello, Italie ( 1968 )

    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 1971 )

    Plaque Spéciale aux Prix David di Donatello, Italie ( 1984 )

    Noisette d’Or au festival du cinéma de Giffoni, Italie (1985 )

    Prix Alitalia aux prix David di Donatello, Italie ( 1990 )
Fiche créée le 22 octobre 2005 | Modifiée le 19 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 10522 fois
PREVIOUSGina Manès || Nino Manfredi || Silvana ManganoNEXT