CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Peter Boyle
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Noël Roquevert



Date et Lieu de naissance : 18 décembre 1892 (Doué-la-Fontaine, France)
Date et Lieu de décès : 6 novembre 1973 (Douarnenez, France)
Nom Réel : Noël Louis Raymond Bénévent

ACTEUR
Image
1942 L’assassin habite… au 21 – de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay, Suzy Delair & Jean Tissier
Image
1943 Pierre et Jean – de André Cayatte avec Renée Saint-Cyr, Jacques Dumesnil, Gilbert Gil & René Génin
Image
1952 Le rideau rouge – de André Barsacq avec Michel Simon, Pierre Brasseur & Jacques Dufilho
Image
1959 Marie-Octobre – de Julien Duvivier avec Danielle Darrieux, Bernard Blier, Lino Ventura & Serge Reggiani

Noël Roquevert naît Noël Louis Raymond Bénévent le 18 décembre 1892, à Doué-la-Fontaine, petite ville à quelques kilomètres de Saumur. Dès sa plus tendre enfance, Noël se voit confier des rôles de figuration dans la troupe où sont engagés ses parents comédiens, Auguste et Marie-Louise Bénévent. Après la première guerre mondiale, il commence à gagner sa vie dans les théâtres parisiens et entame une carrière durant laquelle il participera à près de cent cinquante pièces.

Noël Roquevert ne s’essaie véritablement au cinéma qu’à la quarantaine et encore pour incarner des personnages secondaires. En effet sa brève apparition, au mieux non coupée au montage, dans la série des «Trois mousquetaires» réalisée en 1921 par Henri Diamant-Berger, est loin d’être confirmée. Au début des années trente, il faut vraiment pouvoir le remarquer, notamment en Cosaque dans «Tarass Boulba» (1935) de Alexis Granowsky avec Harry Baur. Dans «Paris-New York» (1939) de Yves Mirande, c’est le tout récent et magnifique paquebot transatlantique «Normandie», qui est bien plus la vedette du film que l’insignifiant policier joué par notre comédien. Pendant l’occupation Roquevert participe à une vingtaine de films dont bien des chefs-d’œuvre de l’époque. Il campe un policier emprunté et rigide face au nonchalant mais perspicace Jean Tissier, dans l’enquête policière «Les inconnus dans la maison» (1941) de Georges Simenon, transposée à l’écran par Henri Decoin, avec Raimu en avocat alcoolique déchu. En 1943 pour «Le corbeau», célébrissime film de Henri-Georges Clouzot, où Pierre Larquey joue pour une fois le méchant, il interprète un ancien combattant de 1914-1918, frère de Ginette Leclerc.

Dans les vingt-cinq années qui vont suivre la seconde guerre mondiale, Noël Roquevert fait partie intégrante du paysage cinématographique français, à un point tel qu’il est sans doute plus simple de se demander dans quels films il n’a pas joué et quels seconds rôles, il n’a pas endossés. Il apparaît dans de nombreuses histoires de cape et d’épée. Pour «Du Guesclin» (1948) de Bernard de Latour, il a comme partenaire Paulette Noizeux qu’il épousera après avoir divorcé de Blanche Rouillon. Il est le sergent qui recrute «Fanfan la tulipe» joué par Gérard Philipe (1951); et bien sûr en 1964, le rôtisseur grognon qui aide Michèle Mercier, l’Angélique de Bernard Borderie. Avec sa mine sérieuse frisant le ridicule et sa façon péremptoire de s’exprimer, il donne la réplique à nos comiques: Noël-Noël, Fernand Raynaud, Bourvil, Fernandel, Darry Cowl, Louis de Funès. Il participe à des opérettes: «Histoire de chanter» (1946) avec Luis Mariano, «Andalousie» (1950) avec Carmen Sevilla. Il tourne aussi en Espagne «La chaste Suzanne» (1962) de Luis César Amadori et en Italie «La mer à boire» (1963) avec Gina Lollobrigida. Il est le partenaire de Paul Meurisse, Jean Gabin, Lino Ventura, et bien d’autres. Les plus grands metteurs en scène ne sauraient se passer de lui y compris ceux de la «Nouvelle Vague» comme Claude Chabrol pour «La ligne de démarcation» (1966).

Les téléspectateurs le retrouvent dans le feuilleton télé «Jacquou le croquant» (1969). En 1972, il est encore le très fringant patriarche de l’abominable famille Galipeau dans «Le Viager» de Pierre Tchernia, son dernier film. Noël Roquevert, décède le 6 novembre 1973, dans sa résidence de la côte bretonne, victime d’une crise cardiaque. C’est un sacré bonhomme du cinéma français qui disparaît.

© Caroline HANOTTE

copyright
1921Les trois mousquetaires – de Henri Diamant-Berger avec Henri Rollan
    Sérial en 14 épisodes
    1 : L’auberge de Meung
    2 : Les mousquetaires de M. de Tréville
    3 : La lingère du Louvre
    4 : Pour l’honneur de la Rein
    5 : Les ferrets de diamant, 1ère partie
    6 : Les ferrets de diamant, 2ème partie
    7 : Le bal des échevins
    8 : Le pavillon d’Estrées
    9 : Les conquêtes de d’Artagnan
    10 : L’auberge du Colombier Rouge
    11 : Le conseil des mousquetaires
    12 : Milady prisonnière
    13 : Le couvent de Béthune
    14 : La vengeance des mousquetaires
1934Liliom – de Fritz Lang avec Charles Boyer
Cartouche – de Jacques Daroy avec Mila Parély
1935Tarass Boulba – de Alexis Granowsky avec Danielle Darrieux
La Bandera / La grande relève – de Julien Duvivier avec Annabella
1936La terre qui meurt – de Jean Vallée avec Simone Bourday
La porte du large – de Marcel L’Herbier avec Jean-Pierre Aumont
1937Marthe Richard / Marthe Richard, au service de la France – de Raymond Bernard avec Erich von Stroheim
Miarka, la fille à l’ours – de Jean Choux avec Marcel Dalio
1938Les trois valses – de Ludwig Berger avec Yvonne Printemps
Entrée des artistes – de Marc Allégret avec Odette Joyeux
Les otages – de Raymond Bernard avec Mady Berry
Thérèse Martin – de Maurice de Canonge avec Irène Corday
Barnabé – de Alexander Esway avec Fernandel
La belle revanche – de Paul Mesnier avec Pauline Carton
1939Les musiciens du ciel – de Georges Lacombe avec Michèle Morgan
Moulin Rouge – de André Hugon avec Lucien Baroux
Chantons quand même – de Pierre Caron avec Raymond Cordy
Le chasseur de chez Maxim’s – de Maurice Cammage avec Bach
Paris-New York – de Yves Mirande avec Michel Simon
1940La Vénus aveugle – de Abel Gance avec Viviane Romance
Parade en sept nuits – de Marc Allégret avec Jules Berry
Ils étaient cinq pensionnaires – de Pierre Caron avec Ginette Leclerc
1941La symphonie fantastique – de Christian-Jaque avec Renée Saint-Cyr
Mam’zelle Bonaparte – de Maurice Tourneur avec Edwige Feuillère
Les inconnus dans la maison – de Henri Decoin avec Raimu
1942L’assassin habite… au 21 – de Henri-Georges Clouzot avec Suzy Delair
Le comte de Monte Cristo – de Robert Vernay avec Pierre Richard-Willm
Dernier atout – de Jacques Becker avec Mireille Balin
Le journal tombe à cinq heures – de Georges Lacombe avec Pierre Fresnay
Le destin fabuleux de Désirée Clary – de Sacha Guitry avec Gaby Morlay
Le voile bleu – de Jean Stelli avec Elvire Popesco
Picpus / Signé Picpus – de Richard Pottier avec Albert Préjean
La main du diable – de Maurice Tourneur avec Josseline Gaël
1943Vingt-cinq ans de bonheur / 25 ans de bonheur – de René Jayet avec Denise Grey
Le corbeau – de Henri-Georges Clouzot avec Micheline Francey
Pierre et Jean – de André Cayatte avec René Génin
La vie de plaisir – de Albert Valentin avec Claude Géniat
1944Le dernier sou / La merveille blanche – de André Cayatte avec Fernand Charpin
1945L’affaire du Grand Hôtel – de André Hugon avec Léon Bélières
Sérénade aux nuages – de André Cayatte avec Tino Rossi
1946La rose de mer – de Jacques de Baroncelli avec Fernand Ledoux
Dernier refuge – de Marc Maurette avec Gisèle Pascal
Histoire de chanter – de Gilles Grangier avec Luis Mariano
Le destin s’amuse – de Emil Edwin Reinert avec Dany Robin
1947Le village perdu – de Christian Stengel avec Alfred Adam
Croisière pour l’inconnu – de Pierre Montazel avec Sophie Desmarets
Antoine et Antoinette – de Jacques Becker avec Gaston Modot
1948Scandale aux Champs-Élysées – de Roger Blanc avec Jean Renoir
Du Guesclin – de Bernard de Latour avec Fernand Gravey
Le paradis des pilotes perdus – de Georges Lampin avec Andrée Debar
1949Retour à la vie – de Henri-Georges Clouzot, André Cayatte, Jean Dréville & Georges Lampin avec Louis Jouvet
    Segment « Le retour de Jean » de Henri-Georges Clouzot
La cage aux filles – de Maurice Cloche avec Danièle Delorme
Véronique – de Robert Vernay avec Jean Desailly
Ronde de nuit – de François Campaux avec Tilda Thamar
Adémaï au poteau-frontière / Adémaï au poste frontière – de Paul Colline avec Louis De Funès
Amour et compagnie – de Gilles Grangier avec Maurice Escande
1950Méfiez-vous des blondes – de André Hunebelle avec Martine Carol
Les femmes sont folles – de Gilles Grangier avec Raymond Rouleau
Justice est faite – de André Cayatte avec Valentine Tessier
La passante – de Henri Calef avec Henri Vidal
Andalousie – de Robert Vernay avec Carmen Sevilla
1951Le plus joli péché du monde – de Gilles Grangier avec Georges Marchal
Ma femme est formidable – de André Hunebelle avec Suzanne Dehelly
Fanfan la Tulipe – de Christian-Jaque avec Gérard Philipe
Le trou normand – de Jean Boyer avec Bourvil
Rome-Paris-Rome ( signori, in carrozza ! ) de Luigi Zampa avec Giovanna Ralli
Pas de vacances pour monsieur le Maire – de Maurice Labro avec Grégoire Aslan
Cent ans de gloire – de Serge de Poligny avec Jean Brochard
L’agonie des aigles – de Jean Alden-Delos avec Charles Moulin
CM Un amour de parapluie – de Jean Laviron avec Louis de Funès
1952Le rideau rouge / Ce soir on joue Macbeth / Les rois d’une nuit – de André Barsacq avec Jacques Dufilho
Elle et moi – de Guy Lefranc avec François Périer
Deux de l’escadrille – de Maurice Labro avec Jean Richard
Les détectives du dimanche – de Claude Orval avec Marthe Mercadier
Dortoir de grandes – de Henri Decoin avec Dany Carrel
Un caprice de Caroline chérie – de Jean Devaivre avec Jean-Claude Pascal
1953Capitaine Pantoufle – de Guy Lefranc avec Jane Marken
Maternité clandestine – de Jean Gourguet avec Dora Doll
Mon frangin du Sénégal – de Guy Lacourt avec Raymond Bussières
Le secret d’Hélène Marimon – de Henri Calef avec Carla Del Poggio
Les compagnes de la nuit – de Ralph Habib avec Françoise Arnoul
Sidi-Bel-Abbès – de Jean Alden-Delos avec Raymond Cordy
Mourez, nous ferons le reste – de Christian Stengel avec Suzet Maïs
1954Napoléon – de Sacha Guitry avec Daniel Gélin
Le comte de Monte-Cristo, 1ère époque : La trahison – de Robert Vernay avec Jean Marais
Le comte de Monte-Cristo, 2ème époque : La vengeance – de Robert Vernay avec Lia Amanda
C’est la vie parisienne – de Alfred Rode avec Claudine Dupuis
Le mouton à cinq pattes – de Henri Verneuil avec Fernandel
Cadet-Rousselle – de André Hunebelle avec Bourvil
Les diaboliques – de Henri-Georges Clouzot avec Simone Signoret
Madame du Barry – de Christian-Jaque avec André Luguet
Nana – de Christian-Jaque avec Charles Boyer
La soupe à la grimace – de Jean Sacha avec Grégoire Aslan
1955Le dossier noir – de André Cayatte avec Lea Padovani
La Madelon – de Jean Boyer avec Line Renaud
L’impossible monsieur Pipelet – de André Hunebelle avec Paul Azaïs
On déménage le colonel – de Maurice Labro avec Yves Deniaud
Chantage – de Guy Lefranc avec Leo Genn
La bande à Papa – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
Tant qu’il y aura des femmes – de Edmond T. Gréville avec Evelyne Ker
Toute la ville accuse – de Claude Boissol avec Etchika Choureau
1956Fernand cow-boy – de Guy Lefranc avec Jean-Roger Caussimon
Les lumières du soir – de Robert Vernay avec Gaby Morlay
Ah ! Quelle équipe ! – de Roland Quignon avec Jeanne Fusier-Gir
La terreur des dames / Ce cochon de Morin – de Jean Boyer avec Jacqueline Gauthier
Club de femmes – de Ralph Habib avec Nicole Courcel
Nous autres à Champignol – de Jean Bastia avec Jean Richard
L’auberge en folie / L’auberge fleurie – de Pierre Chevalier avec Geneviève Kervine
La vie est belle – de Roger Pierre & Jean-Marc Thibault avec Roger Pierre
Quelle sacrée soirée / Nuit blanche et rouge à lèvres – de Robert Vernay avec Mary Marquet
1957Mademoiselle et son gang / Le goût du massacre – de Jean Boyer avec Philippe Nicaud
Une nuit au Moulin-Rouge – de Jean-Claude Roy avec Jean Tissier
La peau de l’ours – de Claude Boissol avec Sophie Daumier
À pied, à cheval et en voiture – de Maurice Delbez avec Hubert Deschamps
Ce joli monde – de Carlo Rim avec Micheline Dax
Donnez-moi ma chance / Piège à filles – de Léonide Moguy avec Michèle Mercier
Une parisienne – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
Le coin tranquille / Déshabillez-vous, madame – de Robert Vernay avec Marie Daëms
C’est la faute d’Adam – de Jacqueline Audry avec Jacques Sernas
Le désir mène les hommes – de Mick Roussel avec Magali Noël
Fumée blonde – de Robert Vernay avec Sophie Desmarets
La loi c’est la loi ( la legge è legge ) de Christian-Jaque avec Totò
1958Sacrée jeunesse – de André Berthomieu avec André Luguet
La moucharde – de Guy Lefranc avec Pierre Vaneck
À pied, à cheval et en spoutnik – de Maurice Delbez avec Mischa Auer
Suivez-moi jeune homme – de Guy Lefranc avec Fernand Sardou
Soupe au lait – de Pierre Chevalier avec Jean-Marie Proslier
Archimède, le clochard – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
Marie-Octobre – de Julien Duvivier avec Danielle Darrieux
1959Houla-houla – de Robert Darène avec Maximilienne
Faibles femmes – de Michel Boisrond avec Mylène Demongeot
Le gendarme de Champignol – de Jean Bastia avec Nadine Basile
Babette s’en va-t-en guerre – de Christian-Jaque avec Jacques Charrier
Voulez-vous danser avec moi ? – de Michel Boisrond avec Dawn Addams
Nathalie, agent secret – de Henri Decoin avec Félix Marten
Certains l’aime froide / Les râleurs font leur beurre… – de Jean Bastia & Guy Lionel avec Mathilde Casadesus
Marie des Isles – de Georges Combret avec Belinda Lee
1960La française et l’amour – de Michel Boisrond, Christian-Jaque, René Clair, Henri Decoin, Jean Delannoy, Jean-Paul Le Chanois & Henri Verneuil avec Jacqueline Porel
    Segment « L’enfance » de Henri Decoin
Les portes claquent – de Jacques Poitrenaud & Michel Fermaud avec Françoise Dorléac
À rebrousse poil / Les piqués / Les mordus – de Pierre Armand avec Lucien Raimbourg
1961Conduite à gauche – de Guy Lefranc avec Marcel Amont
L’assassin est dans l’annuaire / Cet imbécile de Rimoldi – de Léo Joannon avec Marie Déa
Cartouche – de Philippe de Broca avec Claudia Cardinale
Jusqu’à plus soif – de Maurice Labro avec Bernadette Lafont
Cadavres en vacances / Pas si folles les guêpes – de Jacqueline Audry avec Junie Astor
Snobs ! – de Jean-Pierre Mocky avec Michael Lonsdale
1962Un singe en hiver – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
Les mystères de Paris – de André Hunebelle avec Jill Haworth
Les filles de La Rochelle – de Bernard Deflandre avec Geneviève Cluny
Le Diable et les dix commandements – de Julien Duvivier avec Charles Aznavour
Comment réussir en amour – de Michel Boisrond avec Dany Saval
Les veinards – de Philippe de Broca, Jean Girault & Jacques Pinoteau avec Blanchette Brunoy
Une blonde comme ça / Miss Shumway jette un sort – de Jean Jabely avec Jess Hahn
Règlements de comptes / Peur panique – de Pierre Chevalier avec René Dary
Le coup de bambou – de Jean Boyer avec Micheline Presle
Que personne ne sorte / Dernière enquête de Wens – de Ivan Govar avec Jacqueline Maillan
Le masque de fer – de Henri Decoin avec Claudine Auger
La chaste Susanne ( la casta Susana ) de Luis César Amadori avec Armand Mestral
L’assassin viendra ce soir – de Jean Maley avec Raymond Souplex
1963L’honorable Stanislas, agent secret – de Jean-Charles Dudrumet avec Jean Marais
Clémentine chérie – de Pierre Chevalier avec France Anglade
À toi de faire mignonne / L’agent fédéral Lemmy Caution – de Bernard Borderie avec Elga Andersen
Trois de perdues / Trois blondes à Paris ( tre piger i Paris ) de Gabriel Axel avec Jackie Sardou
La mer à boire ( mare matto ) de Renato Castellani avec Gina Lollobrigida
L’assassin connaît la musique… – de Pierre Chenal avec Maria Schell
1964Patate – de Robert Thomas avec Anne Vernon
L’âge ingrat – de Gilles Grangier avec Fernandel
Les barbouzes – de Georges Lautner avec Lino Ventura
Angélique, marquise des anges – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
Merveilleuse Angélique – de Bernard Borderie avec Jean-Louis Trintignant
Les combinards – de Jean-Claude Roy avec Darry Cowl
Le majordome – de Jean Delannoy avec Paul Meurisse
L’étrange auto-stoppeuse – de Jean Darcy avec Sophie Hardy
Les mordus de Paris – de Pierre Armand avec Jacques Morel
1965L’or du duc – de Jacques Baratier avec Claude Rich
Le jardinier d’Argenteuil / Le faussaire d’Argenteuil – de Jean-Paul Le Chanois avec Liselotte Pulver
Un milliard dans un billard ( diamantenbilliard ) de Nicolas Gessner avec Jean Seberg
Le petit monstre – de Jean-Pierre Sassy avec Michel Serrault
Sursis pour un espion – de Jean Maley avec Jean Servais
Pas de caviar pour tante Olga – de Jean Becker avec Pierre Bertin
1966Le grand restaurant – de Jacques Besnard avec Bernard Blier
La ligne de démarcation – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
1969Un merveilleux parfum d’oseille – de Renaldo Bassi avec Jean Carmet
La honte de la famille – de Richard Balducci avec Rosy Varte
Jeunes filles bien sous tous rapports ( das bumsfidele internat / Charleys tante nackt ) de Norbert Terry avec Renée Saint-Cyr
1970Les novices – de Guy Casaril avec Annie Girardot
1971Mais qui donc m’a fait ce bébé ? – de Michel Gérard avec Denise Grey
1972Le viager – de Pierre Tchernia avec Gérard Depardieu
Fiche créée le 6 juin 2006 | Modifiée le 4 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 10573 fois
PREVIOUSMickey Rooney || Noël Roquevert || Jean-Paul Rosa da CostaNEXT