CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeanne Eagels
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nour El-Sherif



Date et Lieu de naissance : 28 avril 1946 (Le Caire, Egypte)
Date et Lieu de décès : 11 août 2015 (Le Caire, Egypte)
Nom Réel : Mohamad Geber Mohamad Abdallah (ور الشريف)

ACTEUR
Image
1974 La belle bergère (al raiya al hasna / إمرأة حائرة) de Atef Salem avec Sherifa Fadel, Nahed Sherif & Salwa Saïd
Image
1982 La mémoire (hadduta misrija / حدوتة مصرية) de Youssef Chahine avec Yousra & Mohsen Mohieddin
Image
1986 L’oiseau d’Orient (ousfour al-charq / عصفور الشرق) de Youssef Francis avec Souad Hosni
Image
1996 Le destin (al-massir /لمصير) de Youssef Chahine avec Hani Salama, Laila Eloui & Mahmoud Hemida

Acteur au physique passe-partout, Nour El-Sherif ne correspond pas au prototype du bel oriental aux yeux de braise, mais plutôt un artiste tout en nuances qui s’est imposé par l’intelligence et la sobriété de son jeu. Dans un cinéma égyptien encombré de stéréotypes, il est l’un des rares à savoir tout faire. Nour El-Sherif est né Mohamad Geber Mohamad ِAbdallah, le 28 avril 1946, dans le quartier ouvrier de Sayeda Zaïnab du Caire. Formé à l’Institut supérieur des arts dramatiques du Caire, il se distingue également comme footballer au Sporting Club de Zamalek. Mais la passion du théâtre reste la plus forte. Il abandonne les stades, fait des apparitions sur scène et décroche son diplôme en 1967, major de sa promotion. Un an plus tôt, au cinéma, il apparaît dans un rôle de jeune premier au côté de Nadia Lofti dans «Le palais du désir», une adaptation de l’œuvre de Naguib Mahfouz.

Dès la fin des années 1960, Nour El-Sherif connaît une ascension rapide à l’écran. Que retenir de dans cette prolifique filmographie couronnée de nombreux succès, citons notamment «Mirage» (1970) de Anwar El-Shenawy, où il interprète Adel, un homme impuissant qui va tout tenter par amour pour sa femme; «Les frères ennemis» (1974) de Hossam Eddine Mostafa, librement inspiré des «Frères Karamazoff» de Fiodor Dostoïevski; «Karnak» (1975) de Aly Badrakhan, qui raconte la chasse aux opposants politiques sous la présidence de Gamal Abdel Nasser; «La mosquée al-Aqmar» (1978) de Hisham Abu Alnasr, un film social sur la vie bouillonnante autour du célèbre lieu de culte cairote; «Le chauffeur de bus» (1982) de Atef Taieb, où il campe un pauvre et maladif chauffeur de bus obligé par sa femme, Mervat Amin, de travailler plus pour lui rapporter de l’argent. Il profite aussi de son statut de vedette pour produire des films qui lui tiennent à cœur, comme «La peur» (1972) de Said Marzouk, «La ville silencieuse» (1976) de Kamal Attia, «Mon amour pour toujours» (1980) de Hussein Kamal, avec Mariam Fakhr Eddine, ou «Le temps d’Ahtem Zahran» (1987) de Mohamed El Naggar.

Considéré comme l’un des plus grands acteurs égyptiens, Nour El-Sherif devient une véritable légende du cinéma grâce aux deux films qu’il tourne sous la direction de Youssef Chahine: «La mémoire» (1982) et «Le destin» (1996), mais aussi pour ses rôles dans « À la recherche de Sayed Marzouk» (1990) de Daoud Abdel Sayed, «Une chaude nuit» (1994) de Atef Taieb ou encore «L’immeuble Yacoubian» (2006) de Marwan Hamed. En 2000, il réalise son premier et unique film, «Les amoureux», projeté à l’Institut du Monde Arabe de Paris, dans le cadre de la Biennale des cinémas arabes, un drame sensible sur un couple qui se désagrège. Il est également distribué dans une quinzaine de feuilletons pour la télévision.

Mais derrière cet artiste de talent se cache un homme aux idées controversées. Lors d’interviews télévisées, Nour El-Sherif n’hésite pas à remettre en cause la Shoah, a dénoncer le lobby juif et a déclarer que les attentats du 11 septembre étaient le résultat d’un conflit interne entre la Présidence américaine et la CIA. Au début de l’année 2015, souffrant de problèmes de circulation sanguine, il est hospitalisé dans une clinique de Londres. Quelques mois après son retour en Egypte, atteint d’un cancer du poumon, son état de santé s’aggrave. Admis à l’hôpital Assafa du Caire, il décède le 11 août 2015. Nour El-Sherif a été marié à l’actrice Poussy de 1972 à 2006. Le couple a eu deux filles, Sarah (future réalisatrice) et Maha.

© Pascal DONALD

copyright
1966Le palais du désir ( kasr el shawk / قصر الشوق ) de Hassan Al Imam avec Nadia Lotfi
1968La fille des filles ( bint min el banat / بنت من البنات ) de Hassan Al Imam avec Magda El-Khatib
1969Une femme sans homme ( zawja bela rajol / زوجة بلا رجل ) de Abdul Rahman Sharif avec Nelly
La barrière (الحاجز ) de Mohamed Radi avec Nadia Lutfi
Nadia ( Nadyah / نادية ) de Ahmed Badrakhan avec Ahmed Mazhar
Le puits des privations ( beer al-herman / بئر الحرمان ) de Kamal El Sheikh avec Mahmoud El Meligui
1970Ma femme et le chien ( zawgati walkalb / زوجتى و الكلب ) de Said Marzouk avec Souad Hosni
Une femme et cinq hommes (زوجة لخمسة رجال ) de Seif El Din Shawkat avec Salah Mansour
Choses à ne pas acheter ( asyaa la toree / أشياء لا تشترى ) de Ziauddin Ahmed avec Yehia Chahine
Le miroir ( al miraya / المرايه ) de Ziauddin Ahmed avec Najla Fathi
Le mirage ( al-sarab / السراب ) de Anwar El-Shenawy avec Aziza Helmy
1971Demain l’amour reviendra ( ghaden yahoud hob / غدًا يعود الحب ) de Nader Galal avec Aqeila Rateb
La femme de tous les hommes ( imraa likol rijel / إمرأة لكل الرجال ) de Sayed Tantawi avec Nadia Arslan
Les filles de l’université ( banat fi El-Gamaa / بنات فى الجامعة ) de Atef Salem avec Nabila El Sayed
Un garçon, une fille et le diable ( waled wa bent wa al-shietan /ولد وبنت والشيطان ) de Hassan Yousef avec Najla Fathi
L’innocent ( al-abriyaa / الأبرياء ) de Mohamed Radi avec Imad Hamdi
Les jeunes dans la tempête ( chabab fi asifa / شباب فى عاصفة ) de Abdel Sadek avec Hamid Morsi
Et maintenant le soleil brille ( thoma tousrek shames / ثم تشرق الشمس ) de Ziauddin Ahmed avec Rushdi Abaza
Le plaisir et le tourment ( al mot’a wal’azab / لمتعة والعذاب ) de Niazi Mostafa avec Shams El Baroudi
La maison des secrets ( al boyout asrar / البيوت اسرار ) de Al Sayed Ziada avec Leila Hamdi
La nuit ne reviendra pas ( layali lan taoud / ليالى لن تعود ) de Tayseer Abood avec Nahed Sherif
1972Le mariage forcé ( zawag belikrah / زواج بالاكراه ) de Saleh Zaki avec Sohier Ramzy
Photos interdites, première histoire ( sewer mamnouaah / صور ممنوعة: القصة الأولى ) de Mohammed Abdulaziz avec Fatheia Shahin
La peur ( al khawf / الخوف ) de Said Marzouk avec Zizi Mustafa
    + production
La soumission ( imtithal / إمتثال ) de Hassan Al Imam avec Magda El-Khatib
La place de l’amour ( makan lel hob / مكان للحب ) de Saïd Marzouk avec Souad Hosni
De la maison à l’école ( men elbit lil madrasa / من البيت للمدرسة ) de Jamal Damati avec Samira Mohsen
1973Achraf le salaud ( ashref khataah / اشرف خاطئة ) de Abdul Rahman Sharif avec Nahed Sherif
Le retour de la paix ( el-selem el-khalfy /السلم الخلفي ) de Atef Salem avec Mervat Amin
L’amour et le silence ( الحب و الصمت ) de Abdul Rahman Sharif avec Aida Kamel
Sherwal wa mini jub ( شروال ومينى جوب ) de Samir Ghoseini avec Habiba
Le sucrier / Sucré ( al sokkareya / السكرية ) de Imam Hassan avec Hoda Soltan
La femme qui a vaincu le diable ( al-marah allty ghalbet al shitan / المرأة التي غلبت الشيطان ) de Yahia El Alamy avec Shams El Baroudi
Parole d’honneur ( kilmit sharaf / كلمة شرف ) de Hossam Eddine Mostafa avec Hend Rostom
Le désir et la perte ( al-raghbah wa al-dyaha / الرغبة والضياع ) de Ziauddin Ahmed avec Hayatem
La ville silencieuse ( medinet al-samt / مدينة الصمت ) de Kamal Attia avec Nelly
    + production
Mon sang, mes larmes et mon sourire ( dami wa doumoui wa ibtisamati /دمي ودموعي وابتسامتي) de Hussein Kamal avec Hussein Fahmy
Un peu d’amour ( شيء من الحب ) de Ahmed Fouad avec Aziza Rached
L’école de la terreur ( madrasat el-moshaghebeen / مدرسة المشاغبين ) de Hossam Eddine Mostafa avec Youssef Fakhr Eddine
1974Les barrières de verre ( الحواجز الزجاجية ) de Hamada Abdel Wahab avec Samia Mohsen
Les frères ennemis (الاخوة الاعداء ) de Hossam Eddine Mostafa avec Nadia Lofti
Les filles et l’amour ( al banat wa l houbb / البنات والحب ) de Hossam Eddine Mostafa avec Azza Sherif
La belle bergère ( al raiya al hasna / emraa haaereh / إمرأة حائرة ) de Atef Salem avec Sherifa Fadel
Les cinq escrocs ( el-nasabien el-khamsah / النصابين الخمسة ) de Nagdy Hafez avec Poussy
Des demoiselles et des dames ( anisat wa sayyidat / آنسات وسيدات ) de Kamal Salah Eddine avec Waseela Hussein
L’été nous avons besoin d’amour ( fi saif lazem nihib /فى الصيف لازم نحب ) de Mohamed Abdel Aziz avec Salah Zulfikar
Les ruelles ( el-sawara el-khalfia / الشوارع الخلفية ) de Kamal Atteya avec Magda El-Khatib
Les fils du silence ( abnaa al-samet / أبناء الصمت ) de Mohamed Radi avec Mervat Amin
La chérie coquine ( habibti shaqiya geddan / حبيبتى شقية جدا ) de Niazi Mostafa avec Khayria Ahmed
Le petit-fils ( el-hafeed / الحفيد ) de Atef Salem avec Mervat Amin
1975Vendeuse d’amour (بائعة الحب ) de Simon Saleh avec Nahed Sherif
Les louves ( el-ownsae wa el-zeabe / الانثى و الذئاب ) de Niazi Mostafa avec Nawal Abou El Fotouh
Rencontre avec le passé ( leqa ma al-madi / لقاء مع الماضي ) de Yehia El Alami avec Mervat Amin
Allô… je suis le chat ( alo, ana al-ghetta / ألو.. أنا القطة ) de Manoochehr Nozari avec Mahmoud El-Meliguy
Le repenti ( يارب توبة ) de Ali Reza avec Rushdi Abaza
Tout le monde aime Aaoz ( el-kol aawis yeheb / الكل عاوز يحب ) de Ahmed Fouad avec Dina Abdallah
Dimanche sanglant ( youm el-ahad el-damy / يوم الأحد الدامى ) de Niazi Mostafa avec Rushdy Abaza
Sabrina ( Sabreen / صابرين ) de Hossam Eddine Mostafa avec Imad Hamdi
Rien n’a d’importance ( لا شيء يهم ) de Hussein Kamal avec Zubaida Tharwat
Appartement au centre ville ( shaqqa fe wast el-balad /شقة فى وسط البلد ) de Mohamed Fadel avec Azza Sherif
Deux femmes ( imraatan / امراتان ) de Ramzi Hassan avec Nelly
Les victimes ( dhaqaya / الضحايا ) de Hossam Eddine Mostafa avec Poussy
Chahira ( Chahîrah / Sahira / شهيرة ) de Adli Khalil avec Nahed Sherif
Karnak ( el karnak / الكرنك ) de Aly Badrakhan avec Kamal Al-Shennawi
1976Tout le monde aime ( el-kol yeheb / الكل يحب ) de Mahmoud Farid avec Nahed Sherif
L’union ( tawheda / توحيده ) de Hossam Eddine Mostafa avec Magda El-Khatib
Le cercle de la vengeance ( daerat al-enteqam / دائرة الإنتقام ) de Ali Oraby Ali & Samir Seif avec Youssef Shabaan
    + production
À chaudes larmes ( el-demowa el-sakhena / الدموع الساخنة ) de Yahia El Alamy avec Marvat Amin
La nuit ne reviendra pas ( ليالى لن تعود ) de Ahmad Abdel Wahab avec Poussy
Les amoureux ( العاشقات ) de Mahmoud Farid avec Khadiga Mahmoud
Et la vie est revenue ( la waqt lil-demoue / وعادت الحياة ) de Nader Galal avec Hussein Fahmy
Les pervers ( al-monhrefon / المنحرفون ) de Niazi Mostafa avec Nahed Samir
Pas de temps pour les larmes ( la wat leldmoa / لا وقت للدموع ) de Gamal Emmar avec Hussein Fahmy
Un groupe d’humanité ( shelet al-owns / شلة الأنس ) de Mustafa Mahmoud avec Habiba
Rendez-vous ici ( leqaa honak / لقاء هناك ) de Ahmed Diaa Aldin avec Suhier Ramzi
1977Sonia et le fou ( Sonya wa al-magnoun / سونيا والمجنون ) de Houssam El-Din Mustafa avec Naglaa Fathy
Rendez-vous avec Soussou ( mi’ad ma Sousou / ميعاد مع سوسو ) de Achraf Fahmi avec Houwayda
Le chat sur le feu ( ota ala nar / قطة على نار ) de Samir Seif avec Farid Shawqi
    + production
Une fille en quête d’amour ( فتاة تبحث عن الحب ) de Nader Galal avec Shweikar
Ma fille et le loup ( ابنتى والذئب ) de Sayed Tantawi avec Khadiga Mahmoud
Les diables ( el shayatin / الشياطين ) de Houssam El-Din Mustafa avec Noura
Des chuchotements dans la nuit ( hamasset al layl / همسات الليل ) de Hussein Helmy Elmohandes avec Samir Kamal
La vie est finie, mon fils ( wa da al-omr ya waladi / وضاع العمر ياولدي ) de Atef Salem avec Rushdy Abaza
1978La dernière confession ( al eeteraf al akhir / الاعتراف الاخير ) de Anwar El-Shenawy avec Salah El-Saadany
Le célibat c’est mieux ( bidoun zawag afdal / بدون زواج افضل ) de Ahmed Al-Sabaaw avec Ali Ezz Eldein
La mosquée al-Aqmar ( Aqmar / Al-Aquemer /الاقمر ) de Hisham Abu Alnasr avec Nadia Lofty
Voyage intérieur d’une femme ( Rehla dakhel emraa / رحلة داخل امراة ) de Ashraf Fahmy avec Shokry Sarhan
Certains mariages ne durent pas ( البعض يذهب للمأذون مرتين / al-baadh yathhab lil maathoun maratain ) de Mohamed Abdel Aziz avec Samir Ghanem
L’autre femme ( al maraa al okhra / المرأة الأخرى ) de Ashraf Fahmy avec Leila Gamal
Un sourire suffit ( abtsamah wahedah takfey / ابتسامة واحدة تكفي ) de Mohamed Bassiony avec Yousra
1979Avec préméditation ( maqa sabk al-esrar/مع سبق الإصرار ) de Ashraf Fahmy avec Mervat Amin
Dieu attend mais ne néglige jamais ( يمهل ولا يهمل ) de Abdel Aziz Gado avec Nadia Fahmi
Ne pleure pas, mon amour ( la tabky ya hbieb al-aomer / لا تبكي ياحبيب العمر ) de Ahmed Yehia avec Ragaa El Geddawy
Désir ( al raghba / الرغبة ) de Mohamed Khan avec Madiha Kamel
Coup de soleil / Insolation / Hyperthermie ( darbet shams / ضربة شمس ) de Mohamed Khan avec Noura
    + production
1980Les années de la vengeance ( سنوات الانتقام ) de Mostafa Moharam avec Nadia Lofti
Où cachez-vous le soleil ? ( ayna toukhabioune al chams ? / أين تخبئون الشمس ) de Abdallah El Mesbahi avec Nadia Lofti
L’exécution d’un lycéen ( eadam talb thanouy / اعدام طالب ثانوي ) de Youssef Rezk avec Sohier Ramzy
Je ne suis pas un ange, ni un démon ( lastu shaytanan wala malakan / لست شيطانا ولا ملاكا ) de Henry Barakat avec Hoda Ramzi
Mon amour pour toujours ( habibi naiman / حبيبي دائما ) de Hussein Kamal avec Mariam Fakhr Eddine
    + production
Défier le puissant ( تحدي الأقوياء ) de Anwar El-Shenawy avec Sohier Ramzy
L’amour seul ne suffit pas ( الحب وحده لا يكفي ) de Ali Abdelkhaleq avec Nahed Sherif
Le tyran de Boulaq ( ftwat Bolak / فتوات بولاق ) de Yahia El Alamy avec Said Saleh
Les gens de la haute société ( ahl el qema / اهل القمة ) de Aly Badrakhan avec Souad Hosny
1981Le prêche de satan ( al shaytan yaez / الشيطان يعظ ) de Ashraf Fahmy avec Karima Mokhtar
Je ne pardonnerai jamais ( lan aghfer abadan / لن أغفر أبدا ) de Sayed Tantawi avec Noura
Les voyous ( السفاحين ) de Ahmed Yehia avec Yousra
Arzak Ya Donia ( arzaq don ya / ارزاق يا دنيا ) de Waheed Hamed avec Shweikar
Un étranger à la maison ( gharib fi bayti / غريب فى بيتى ) de Samir Seif avec Hassan Mustafa
Al akmar – de Hisham Abu El-Nasr avec Nadia Lotfi
1982Des paillettes dans les yeux / Les yeux brillants ( bariq ayneyk / بريق عينيك ) de Mohamed Abdel Aziz avec Madiha Kamel
Jalousie mortelle ( alghera elqatalh / الغيرة القاتلة ) de Atef Tayeb avec Yehia El Fakharany
Le chauffeur de bus ( sawak al-utubis / سواق الأتوبيس ) de Atef Taieb avec Nabila El Sayed
    Meilleur acteur au festival international du cinéma de New Delhi, Inde

La mémoire ( hadduta misrija / hadduta misriyya / حدوتة مصرية ) de Youssef Chahine avec Mohsen Mohieddin
Le paon ( al tawous / بحثالطاووس ) de Kamal El Sheikh avec Laila Taher
La honte ( el-aar / العار ) de Ali Abdelkhaleq avec Elham Shahein
1983Les loups ( el-zeab / الذئاب ) de Adel Sadeq avec Farid Shawqi
O dieu bienveillant ( ياما أنت كريم يارب ) de Hussein Omara avec Maha Sabry
La maison de justice ( beit al-qadi / بيت القاضي ) de Ahmed El-Sabawy avec Farouk Al-Fishawy
1984La malédiction ( al la’nah / اللعنة ) de Hussein Al Wakil avec Madiha Kamel
Les rues de feu ( sawara men nar / شوارع من نار ) de Samir Seif avec Layla Olwy
Le dernier homme respectable ( akher al-regal al-mhtermeen / آخر الرجال المحترمين ) de Samir Seif avec Sanaa Younis
Quand les hommes pleurent ( andama yabki al-rRejal / عندما يبكى الرجال ) de Houssam El-Din Mustafa avec Noha El Amrousy
Le monde de Dieu / La parole de Dieu ( donia Allah / دنيا الله ) de Hassan El Emam avec Said Saleh
1985Doux amour amère ( assal el hob el mour / عسل الحب المر ) de Ahmed Yehia avec Abdalla Mahmoud
Perversion ( enhraf / إنحراف ) de Mostafa Moharam avec Noura
Piper ( al-zammar / الزمار ) de Rafik El Saban avec Nahed Samir
Les vagabonds ( al-sa alik / الصعاليك ) de Daoud Abdel Sayed avec Youssra
Le chasseur ( el-motared / المطارد ) de Samir Seif avec Taheya Cariocca
La dernière mesure ( al-hokem akher al-galsah / الحكم آخر الجلسة ) de Mohamed Abdelaziz avec Eman El Tokhi
Mot de passe ( kelmet el-ser / كلمة السر ) de Hussein Omara avec Menirva
La sonnette d’alarme ( agrass al-khater / أجراس الخطر ) de Mohamed Abdelaziz avec Hatem Zu El-fakar
1986Les racines du ciel ( gouzour fi el hawa / جذور فى الهواء ) de Tharwat Abaza avec Hussien El Sherbiny
L’oiseau d’Orient ( ousfour al-charq / عصفور الشرق ) de Youssef Francis avec Souad Hosni
Sakakini ( el Sakakiny / السكاكيني ) de Hossam El Din Mostafa avec Maali Zayed
L’ère du loup ( عصر الذئاب ) de Samir Seif avec Nawal Fahmy
Le stigmate ( wasmat aar / wassmete aar / وصمة عار ) de Ashraf Fahmy avec Mariam Fakhr Eddine
Le train ( el ketaar / el qetar /القطار ) de Ahmed Fouad avec Mervat Amin
Les échappés de Khanka ( الهروب من الخانكة ) de Mohamed Radi avec Magda El-Khatib
Les temps des conquérants ( kaher el-zaman / قاهر الزمن ) de Kamal El Sheikh avec Gamil Ratap
Ibnati wal-zi’b – de Said Tantawi avec Shams El-Barudy
1987Voyage en train ( seket safar / سكة سفر ) de Bashir El Deek avec Noura
La boue ( al-whel / الوحل ) de Ali Abdelkhaleq avec Ragaa El Geddawy
Telle est la trahison ( bear el-khynah / بئر الخيانة ) de Osama Farid avec Dalal Abdelaziz
Le temps d’Ahtem Zahran ( zaman Hatem Zahran / زمن حاتم زهران ) de Mohamed El Naggar avec Noura
    + production
Coup de maître ( darbet malem / ضربة معل ) de Atef Tayeb avec Kamal El Shennawy
La course des monstres ( gry el-wehouch / جري الوحوش ) de Mahmoud Abou Zeid avec Noura
1988Les amis du diable ( asdqaa el-sytan / أصدقاء الشيطان ) de Ahmed Yassin avec Madiha Kamel
Tout cet amour ( shyeh men el-hob / كل هذا الحب ) de Hussein Kamal avec Yehia Chahine
Le couloir de la mort ( عنبر الموت ) de Ashraf Fahmy avec Afaf Shoaib
L’oppresseur et l’opprimé ( al-zalem wa al-mazelom / الظالم والمظلوم ) de Hossam El Din Mostafa avec Elham Shahein
1989Jour de colère ( ayam al-ghadab / ايام الغضب ) de Mounir Radi avec Elham Shahein
Le conflit des petits-enfants ( seraa al ahfad / صراع الأحفاد ) de Abdel Latif Zaky avec Farida Saif Al-Nasr
Alhakona ( Elhaqouna / الحقونا ) de Ali Abdelkhaleq avec Salah Zo El Faqqar
Le peloton d’exécution ( katibat el adam / كتيبه الاعدام ) de Atef El-Tayeb avec Maali Zayed
Le cœur de la nuit ( قلب الليل ) de Atef El-Tayeb avec Mohsena Tawfik
Le diabolique ( el-faty el-sherier / الفتى الشرير ) de Mohamed Abdelaziz avec Salwa Othman
Inar gahined – de ?
1990La nuit des traitres ( ليل و خونة ) de Naguib Mahfouz avec Naeima El Soghaiar
À la recherche de Sayed Marzouk ( al-bahths an Al-Sayyid Marzuq / البحث عن سيد مرزوق ) de Daoud Abdel Sayed avec Athar El-Hakim
1991Zahir Baybars ( الظاهر بيبرس ) de Youssef Wahid avec Abu Reese Khmalinsky
Le cri ( al sarkha / الصرخة ) de Mohamed El Naggar avec Maali Zayed
Du sang sur l’asphalte ( dmaaq ala al asflt / دماء على الأسفلت ) de Atef Tayeb avec Hanan Shawq
1992Mon nom est Ali ( nagi El-Ali /ناجي العلي ) de Amal Bahnasy avec Salim Kallas
Le jeu de la vengeance ( labet al-antcam / لعبة الإنتقام ) de Mohamed Abdelaziz avec Wafaa Amer
Les yeux du faucon ( ayon al-saqwr / عيون الصق ) de Ibrahim El Mougy avec Raghda
Les flammes de la vengeance ( laheib al-entqem / لهيب الانتقام ) de Samir Seif avec Lebleba
1993Les hommes les plus puissants ( aqwa el-regal / اقوى الرجال ) de Ahmed AL-Sabaawi avec Sohier Ramzy
Danse avec le diable ( el-rass ma el-sitan / الرقص مع الشيطان ) de Alaa Mahgoub avec Madiha Yousri
Dur travail 131 ( 131 esghal / 131 أشغال ) de Nader Galal avec Kamal El Shennawy
Karawana ( Caruanh / كروانة ) de Abdul Latif Zaky avec Poussy
Le bon, la belle et la brute ( el-tiab wa el-saress wa el-gamilah / الطيب والشرس والجميلة ) de Medhat El Sebaie avec Manal Afifi
1994Une chaude nuit ( leila sakhina / ليلة ساخنة ) de Atef Taieb avec Sanaa Younes
    Pyramide d’Or du meilleur acteur au festival international du cinéma du Caire, Egypte
1995Fil blanc et fil noir ( خيط أبيض خيط أسود ) de ? avec Safia El Emary
Temps de chiens ( al-zaman wa al-kelab / الزمن والكلاب ) de Samir Seif avec Dalal Abdelaziz
1996Evasion au sommet ( al-herob ila al-kemah / الهروب إلى القمة ) de Adel Alaasar avec Aaidah Riyadh
Le destin ( al-massir / لمصير ) de Youssef Chahine avec Hani Salama
1997Les champignons ( eish el ghurab / عيش الغراب ) de Samir Seif avec Nada Basyouni
Le jour du lutin ( afret el-kehar / عفريت النهار ) de Adel Alaasar avec Elham Shahein
1998La disparition de Gaafar El-Masry ( ikhtefaa Gaafar el-Mas / اختفاء جعفر المصرى ) de Adel El Aassar avec Hussein Fahmy
1999Les paroles interdites ( الكلام في الممنوع ) de Amr Abdel Aziz avec Magda Zaki
2000Les amants ( العاشقان ) de Nour El-Sherif avec Poussy
Première année d’école secondaire ( ola sanawy / أولى ثانوي ) de Mohamed Salah Abo Seif avec Mervat Amin
200211’09’’01 : September 11 – de Youssef Chahine, Amos Gitai, Alejandro González Iñárritu, Shohei Imamura, Claude Lelouch, Ken Loach, Samira Makhmalbaf, Mira Nair, Idrissa Ouedraogo, Sean Penn & Danis Tanovic avec Ahmed Haroun
    Segment « Egypte » de Youssef Chahine
2004Les aigles de la gloire ( نسور المجد ) de ? avec Raghda
2005Le sang de la gazelle ( dam el ghazal / دم الغزال ) de Mohamed Yassine avec Youssra
2006L’immeuble Yacoubian ( omaret yakobean / عمارة يعقوبيان ) de Marwan Hamed avec Khaled Saleh
2008La nuit de la Baby Doll ( laylat el-Baby Doll / ليلة البيبي دول ) de Adel Adeeb avec Laila Eloui
Prisonniers en transit ( masgoon transit / مسجون ترانزيت ) de Sandra Nashaat avec Salah Abdallah
2014Cairo time ( bi tawkit el Kahera / بتوقيت القاهرة ) de Amir Ramses avec Karim Kassem
    Mention Spéciale au festival du cinéma égyptien et européen de Louxor, Egypte
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour sa carrière au festival international du cinéma de Dubaï, Emirats Arabes Unis ( 2014 )
Fiche créée le 14 août 2015 | Modifiée le 16 août 2015 | Cette fiche a été vue 3579 fois
PREVIOUSLahcen Elmazouzi || Nour El-Sherif || Isobel ElsomNEXT