CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Fritz Schulz
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Odette Barencey



Date et Lieu de naissance : 20 août 1893 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 4 mars 1981 (Lyon, France)
Nom Réel : Manuella Bréant

ACTRICE
Image
1936 Le coupable – de Raymond Bernard avec Pierre Blanchar, Madeleine Ozeray & Gabriel Signoret
Image
1942 Mariage d’amour – de Henri Decoin avec François Périer, Juliette Faber, Paul Meurisse & Henri Vilbert
Image
1950 Mon phoque et elles – de Pierre Billon avec François Périer, Moira Lister, Marie Daëms & Jeanne Fusier-Gir
Image
1952 Moineaux de Paris – de Maurice Cloche avec Jean-Pierre Aumont, Robert Lombard & Louis de Funès

Odette Barencey est née le 20 août 1893 à Paris où elle est enregistrée à l’état-civil de la mairie du XVIIème arrondissement sous le nom de Manuella Bréant. À part cela, on ne sait pratiquement rien de sa jeunesse. Elle débute sa carrière au théâtre à la fin de la Première Guerre Mondiale. Parmi les nombreuses pièces dans lesquelles elle se produit, nous pouvons citer: «Elle est faite pour l’amour» (1922), une opérette écrite par Matrat et Max Eddy sur une musique de Raphaël Ascione et Pierre Marges, et «Chair de poule» (1925) une comédie musicale de Yoris d’Hanswick et Ray Delangle.

C’est en 1930, avec l’arrivée du cinéma devenu parlant que Odette Barencey entame son parcours cinématographique dans «Mon gosse de père» de Jean de Limur où elle apparaît aux côtés de la grande vedette hollywoodienne d’origine française Adolphe Menjou; Roger Tréville, Alice Cocéa et Pauline Carton complètent l’affiche. L’année suivante, Raymond Bernard lui offre le rôle de Mademoiselle Elise dans «Faubourg Montmartre», une comédie dramatique sur la destinée de deux sœurs, Gaby Morlay et Line Noro, qui vivent seules rue du Faubourg Montmartre. Le cinéaste sait que la comédienne a plusieurs cordes à son arc et notamment qu’elle est une remarquable chanteuse pour l’avoir vu dans des opérettes, il lui fait interpréter la chanson-titre du film qui sera aussi enregistrée sur disque pour la firme Columbia et va connaître un beau succès populaire au début des années trente.

Par la suite, Odette Barencey va être distribuée dans une soixantaine de longs et court métrages jusqu’en 1958. On l’aperçoit pratiquant toutes sortes de petits métiers: femme de ménage dans «Le coupable» (1936) de Raymond Bernard et «Tapage nocturne» (1951) de Marc-Gilbert Sauvageon; marchande des quatre saisons dans «Montmartre sur Seine» (1941) de Georges Lacombe; habilleuse dans «Mariage d’amour» (1942) de Henri Decoin, «Miroir» (1946) de Raymond Lamy et «Maxime» (1958) de Henri Verneuil; blanchisseuse dans «Antoine et Antoinette» (1946) de Jacques Becker; cuisinière dans «Bal Cupidon» (1948) de Marc-Gilbert Sauvageon; dame Pipi dans «Lady Paname» (1949) de Henri Jeanson; bonne à tout faire dans «Sur le banc» (1954) de Robert Vernay et «Cargaison blanche» (1957) de Georges Lacombe. Mais c’est dans le rôle de concierge qu’elle apparaît le plus souvent, de «Adrien» 1943) de et avec Fernandel au «Petit Jacques» (1954) de Robert Bibal, une dizaine de fois on la voit un chiffon à la main ou appuyée sur un balai devant sa loge. Ses personnages lui permettent de croiser tous les plus grands noms du cinéma français de l’époque: Pierre Blanchar, Pierre Fresnay, Henri Garat, Michel Simon, Albert Préjean, Gérard Philipe, Jean-Pierre Aumont, Yves Montand, Simone Signoret, Martine Carol, Charles Boyer et tant d’autres. Parmi ses autres illustres partenaires, il y a Marlene Dietrich et Jean Gabin dans «Martin Roumagnac» (1946) de Georges Lacombe et Gina Lollobrigida dans «Le grand jeu» (1954) de Robert Siodmak.

Après plus de vingt ans loin des plateaux de cinéma, Odette Barencey meurt le 4 mars 1981 à Lyon. Elle avait 87 ans. Cette comédienne discrète sur sa vie privée, possédait le talent nécessaire pour incarner à la perfection le plus petit des rôles. Avec elle disparaît cette race d’artistes qui en quelques lignes pouvait illuminer de sa présence le plus banal des scénarios.

© Pascal DONALD

copyright
1930Mon gosse de père – de Jean de Limur avec Adolphe Menjou
CM Une grave erreur – de Joe Francys avec Maguy Roche
1931Les cinq gentlemen maudits – de Julien Duvivier avec Robert Le Vigan
Faubourg Montmartre – de Raymond Bernard avec Pierre Bertin
Le rosier de madame Husson – de Bernard-Deschamps avec Fernandel
1932 CM Léon… tout court – de Jean-Louis Bouquet & Joe Francys avec Olga Valéry
La voix sans visage – de Léo Mittler avec Aimé Clariond
1933 CM Jacqueline fait du cinéma – de Jacques Deyrmon avec Georges Péclet
1934 CM Etoile filante / Une étoile d’amour – de Jean-Louis Bouquet avec Lisette Lanvin
CM Lequel des deux ? – de Pierre Miquel avec Serjius
CM Un bout d’essai – de E.G. de Meyst & Walter Kapps avec Colette Darfeuil
1935 CM Le parapluie de monsieur Bec / Le collier du grand-duc – de Robert Péguy avec Henri Beaulieu
1936Le coupable – de Raymond Bernard avec Madeleine Ozeray
Toi, c’est moi – de René Guissart avec Saturnin Fabre
1937Sœurs d’armes – de Léon Poirier avec Thomy Bourdelle
1938Education de prince – de Alexandre Esway avec Fernand Charpin
1939Brazza ou l’épopée du Congo – de Léon Poirier avec Jean Galland
1940Notre Dame de la Mouise – de Robert Péguy avec Odette Joyeux
Faut ce qu’il faut / Monsieur Bibi – de René Pujol avec Pierre Larquey
1941Ce n’est pas moi – de Jacques de Baroncelli avec Jean Tissier
Le dernier des six – de Georges Lacombe avec Pierre Fresnay
Montmartre sur Seine – de Georges Lacombe avec Edith Piaf
1942Fou d’amour – de Paul Mesnier avec Henri Garat
Le journal tombe à cinq heures – de Georges Lacombe avec Marie Déa
Mariage d’amour – de Henri Decoin avec François Périer
Le voile bleu – de Jean Stelli avec Gaby Morlay
1943Adrien – de Fernandel avec Jean Tissier
Au bonheur des dames – de André Cayatte avec Albert Préjean
L’escalier sans fin – de Georges Lacombe avec Madeleine Renaud
Le voyageur sans bagages / Le voyageur sans bagage – de Jean Anouilh avec Pierre Renoir
1944Farandole – de André Zwoboda avec Lise Delamare
La route du bagne – de Léon Mathot avec Lucien Coëdel
Un ami viendra ce soir – de Raymond Bernard avec Michel Simon
1945Fils de France – de Pierre Blondy avec Lise Bravo
Nuits d’alerte – de Léon Mathot avec Roger Pigaut
Le pays sans étoiles – de Georges Lacombe avec Gérard Philipe
Mission spéciale – de Maurice de Canonge avec Jean Davy
    Film en 2 parties
    1 : L’espionne
    2 : Réseau clandestin
Seul dans la nuit – de Christian Stengel avec Bernard Blier
La nuit de Sybille – de Jean-Paul Paulin avec Lucien Baroux
1946Antoine et Antoinette – de Jacques Becker avec Nicole Courcel
Le charcutier de Mâchonville – de Vicky Ivernel avec Bach
Martin Roumagnac – de Georges Lacombe avec Marlene Dietrich
Miroir – de Raymond Lamy avec Jean Gabin
La revanche de Roger la honte – de André Cayatte avec Maria Casarès
1947Les amants du Pont Saint-Jean – de Henri Decoin avec René Génin
Les condamnés – de Georges Lacombe avec Yvonne Printemps
1948Bal Cupidon – de Marc-Gilbert Sauvageon avec Yves Vincent
Mademoiselle de la Ferté – de Roger Dallier & Georges Lacombe avec Jany Holt
CM Un juré bavard – de Henri Verneuil avec Paul Demange
1949Le furet – de Raymond Leboursier avec Jany Holt
Lady Paname – de Henri Jeanson avec Jane Marken
CM Trente-troisième chambre – de Henri Verneuil avec Raymond Souplex
1950L’amant de paille – de Gilles Grangier avec Jean-Pierre Aumont
Identité judiciaire – de Hervé Bromberger avec Danielle Godet
Ma pomme – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Maurice Chevalier
Mon phoque et elles – de Pierre Billon avec Jeanne Fusier-Gir
Passion – de Georges Lampin avec Paul Frankeur
Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec Yves Montand
CM Radio Cythère – de André Leroux avec Jo Charrier
1951Casque d’or – de Jacques Becker avec Simone Signoret
Poil de carotte – de Paul Mesnier avec Pierre Larquey
Tapage nocturne – de Marc-Gilbert Sauvageon avec Raymond Rouleau
Min vän Oscar / Åkes lilla felsteg – de Pierre Billon & Åke Ohberg avec Barbro Larsson
1952Moineaux de Paris – de Maurice Cloche avec Louis de Funès
Ouvert contre X / L’enquête est ouverte – de Richard Pottier avec Robert Dalban
1953Le grand jeu ( il grande gioco / card of fate / flesh and the woman ) de Robert Siodmak avec Gina Lollobrigida
Leur dernière nuit – de Georges Lacombe avec Madeleine Robinson
Le petit Jacques – de Robert Bibal avec Jean-Pierre Kérien
1954Nana – de Christian-Jaque avec Martine Carol
Sur le banc – de Robert Vernay avec Jane Sourza
1955La Madelon – de Jean Boyer avec Line Renaud
Toute la ville accuse – de Claude Boissol avec Jean Marais
1956L’eau vive – de François Villiers avec Charles Blavette
Paris Palace Hôtel – de Henri Verneuil avec Charles Boyer
1957Cargaison blanche – de Georges Lacombe avec Françoise Arnoul
1958Maxime – de Henri Verneuil avec Arletty
Fiche créée le 24 septembre 2009 | Modifiée le 4 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4339 fois
PREVIOUSCamille Bardou || Odette Barencey || Nadia BarentinNEXT