CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Berta Drews
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Odette Talazac



Date et Lieu de naissance : 6 mai 1883 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 29 mars 1948 (Paris, France)
Nom Réel : Odette Pauline Talazac

ACTRICE

Fille du grand ténor Talazac, créateur en autres de «Manon» de Jules Massenet, Odette Talazac voit le jour le 6 mai 1883 à Paris, sous le mandat de Jules Grévy, troisième Président de la Troisième République. Dotée d’une très belle voix, la jeune fille suit, à sa manière, les traces de son père et se produit dans les cabarets et music-halls de la capitale française, puis se tourne vers le théâtre dès le début des années vingt. Elle créée notamment deux pièces auprès de Louis Jouvet : «Knock ou le triomphe de la médecine» de Jules Romains en 1923 et «Tessa» de Jean Giraudoux en 1934, au Théâtre de l’Athénée.

C’est aux alentours de la quarantaine que l’actrice commence à intéresser les cinéastes. Odette Talazac débute à l’écran en 1928, sous la direction de Gaston Rouvel et René Clair. L’année suivant, elle interprète Mère-grand, dans «Le petit chaperon rouge», adaptation du conte de Charles Perrault par Alberto Cavalcanti, avec Catherine Hessling dans le rôle titre et Jean Renoir dans celui du loup. René Clair pense à elle et l’engage pour chanter la partie de la cantatrice dans un duo d’opéra du «Million» (1930). Le cinéaste fait de nouveau appel à Odette pour un petit rôle dans «Quatorze juillet» (1933) auprès de Annabella et Georges Rigaud.

Tout en continuant une prolifique carrière théâtrale au sein de la troupe de Louis Jouvet, Odette Talazac, actrice large et massive abandonne toutes coquetteries et cultive l’originalité. Elle accepte toute les interprétations qui lui sont proposées, même les plus infimes. Après avoir incarnée une princesse autrichienne dans «Le congrès s’amuse» (1931) de Erik Charell, emmitouflée dans de grands châles et de robes sombres, elle devient nourrice dans «Mayerling» (1936) de Anatole Litvak; une tzigane dans «Nuits de feu» (1936) de Marcel L’Herbier; la mère du sultan, alias Marcel Dalio, dans «L’esclave blanche» (1939) de Marc Sorkin; une blanchisseuse dans «Madame Sans-gêne» (1941) de Roger Richebé avec Arletty et une concierge dans «L’aventure est au coin de la rue» (1943) de Jacques Daniel-Norman. Julien Duvivier lui fait chanter «Le temps des cerises» dans «La fin du jour» en 1938, puis Jean Renoir rappelle la comédienne, qu’il avait connue à ses débuts, pour lui faire balayer la cour de l’immeuble du «Crime de Monsieur Lange» (1935) aux côtés de Jules Berry, Florelle et René Lefèvre. En 1939, il l’engage à nouveau pour exécuter la marche turc de Mozart dans «La règle du jeu», un de ses chefs-d’œuvre qu’il interprète auprès de Nora Gregor, Roland Toutain et Julien Carette.

Son rôle au cinéma le plus marquant, reste sans doute celui de la propriétaire de la sinistre pension de «L’assassin habite au 21…» (1942) et sa manière bien singulière de fumer la pipe. Par la suite, Odette Talazac tourne encore dans une douzaine de productions sous la houlette, entre autres, de Jean Anouilh pour «Le voyageur sans bagages» (1943), René Le Hénaff pour «Coup de tête» (1943), Marc Allégret pour «Lunegarde» (1944), Marcel L’Herbier pour «Au petit bonheur» (1945) et Jean-Paul Paulin pour «Le château de la dernière chance» (1946). Excellente comédienne, Odette Talazac apparaît une dernier fois dans «Clochemerle» (1947) de Pierre Chenal. Elle meurt le 29 mars 1948, mais sans nul doute, les cinéphiles avertis n’oublierons pas de si tôt se grand second rôle qui cimenta par son talent le cinéma français de l’entre deux guerres.

© Philippe PELLETIER

copyright
1928Figaro – de Gaston Rouvel & Tony Lekain avec Edmond van Duren
Les deux timides – de René Clair avec Pierre Batcheff
1929Le collier de la reine / L’affaire du collier de la reine – de Gaston Ravel & Tony Lekain avec Georges Lannes
Le petit chaperon rouge – de Alberto Cavalcanti avec Catherine Hessling
L’enfant de l’amour – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain
1930Le million – de René Clair avec René Lefèvre
Le sang d’un poète – de Jean Cocteau avec Enrique Rivero
1931Un coup de téléphone – de Georges Lacombe avec Colette Darfeuil
Une nuit au paradis – de Pierre Billon & Carl Lamac avec Marcel Carpentier
Le monsieur de minuit – de Harry Lachman avec Marcel Simon
Le petit écart – de Reinhold Schünzel & Henri Chomette avec Pierre Richard-Willm
Le congrès s’amuse – de Erik Charell & Jean Boyer avec Henri Garat
1932La femme nue – de Jean-Paul Paulin avec Florelle
Baby – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Jean Dax
Barranco, Ltd. / Barranco – de André Berthomieu avec Rosine Deréan
Plaisirs de Paris – de Edmond T. Gréville avec Alice Tissot
CM Tout à la joie – de ? avec Roland Toutain
CM Pan !... Pan !... – de Georges Lacombe avec Georges Bever
1933Quatorze Juillet / 14 Juillet – de René Clair avec Annabella
Georges et Georgette – de Reinhold Schünzel & Roger Le Bon avec Meg Lemonnier
Une femme au volant – de Pierre Billon & Kurt Gerron avec Henri Garat
Un jour viendra – de Gerhardt Lamprecht & Serge Veber avec Käthe von Nagy
C’était un musicien – de Frederic Zelnik & Maurice Gleize avec Lucien Baroux
Faut réparer Sophie – de Alexandre Ryder avec Félicien Tramel
Gonzague ou l’accordeur – de Jean Grémillon avec Julien Carette
CM Je suis un homme perdu – de Edmond T. Gréville avec Jean Gobet
1934Le rosaire – de Tony Lekain & Gaston Ravel avec André Luguet
Antonia, romance hongroise – de Max Neufeld & Jean Boyer avec Marcelle Chantal
Le billet de mille – de Marc Didier avec Armand Bernard
La maison dans la dune – de Pierre Billon avec Madeleine Ozeray
Maternité – de Jean Choux avec Henri Presles
Trois cents à l’heure – de Willy Rozier avec Mona Goya
1935Le crime de monsieur Lange – de Jean Renoir avec Jules Berry
La fille de Madame Angot – de Jean Bernard-Desrone avec Arletty
La marmaille – de Bernard-Deschamps avec Pierre Dux
Promesses – de René Delacroix avec Pierre Mingand
La rose effeuillée – de Georges Pallu avec Jacqueline Francell
Vertige d’un soir / La peur – de Victor Tourjansky avec Gaby Morlay
Mayerling – de Anatole Litvak avec Charles Boyer
CM Le rapide 713 – de René Pujol avec Anthony Gildès
CM Meutes et kangourous – de René Delacroix avec Raymond Rognoni
1936Les petites alliées – de Jean Dréville avec Madeleine Renaud
Courrier Sud – de Pierre Billon avec Jany Holt
Au service du tsar – de Pierre Billon avec Véra Korène
L’argent – de Pierre Billon avec Olga Tschechowa
Paris – de Jean Choux avec Harry Baur
Nuits de feu – de Marcel L’Herbier avec Madeleine Robinson
Anne-Marie – de Raymond Bernard avec Annabella
1937L’affaire Lafarge – de Pierre Chenal avec Pierre Renoir
Monsieur Bégonia – de André Hugon avec Josette Day
Le mariage de Verena – de Jacques Daroy avec Gina Manès
1938L’alibi – de Pierre Chenal avec Jany Holt
Gibraltar – de Fédor Ozep avec Erich von Stroheim
La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen
Entrée des artistes – de Marc Allégret avec Odette Joyeux
1939La règle du jeu – de Jean Renoir avec Marcel Dalio
L’esclave blanche – de Marc Sorkin avec John Lodge
Coups de feu – de René Barberis avec Mireille Balin
Quartier latin – de Pierre Colombier avec Blanchette Brunoy
1941Madame Sans-Gêne – de Roger Richebé avec Albert Dieudonné
Pension Jonas – de Pierre Caron avec Irène Bonheur
1942L’assassin habite… au 21 – de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay
CM Rue Bonaparte – de René Ginet avec Arlette Peters
1943Feu Nicolas – de Jacques Houssin avec Suzanne Dehelly
Coup de tête – de René Le Hénaff avec André Alerme
L’aventure est au coin de la rue – de Jacques Daniel-Norman avec Michèle Alfa
Graine au vent – de Maurice Gleize avec Marcelle Géniat
Le voyageur sans bagages / Le voyageur sans bagage – de Jean Anouilh avec Pierre Fresnay
1944Lunegarde – de Marc Allégret avec Lise Delamare
1945Au petit bonheur – de Marcel L’Herbier avec Danielle Darrieux
Impasse – de Pierre Dard avec Julien Carette
1946Le château de la dernière chance – de Jean-Paul Paulin avec Jean Marchat
Le bateau à soupe – de Maurice Gleize avec Charles Vanel
1946Rendez-vous à Paris – de Gilles Grangier avec Claude Dauphin
1947Clochemerle – de Pierre Chenal avec Saturnin Fabre
Fiche créée le 16 mars 2007 | Modifiée le 2 juin 2014 | Cette fiche a été vue 6825 fois
PREVIOUSHideko Takamine || Odette Talazac || Lyle TalbotNEXT