CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Liv Ullmann
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Olga Baclanova



Date et Lieu de naissance : 19 août 1896 (Moscou, Empire Russe)
Date et Lieu de décès : 6 septembre 1974 (Vevey, Suisse)
Nom Réel : Olga Vladimirovna Baklanova (Ольга Владимировна Бакланова)

ACTRICE
Image
1928 Avalanche – de Otto Brower avec Jack Holt, Doris Hill, John Darrow, Dick Winslow & Guy Oliver
Image
1928 Les damnés de l’océan (the docks of New York) de Josef von Sternberg avec George Bancroft
Image
1929 Le démon des tropiques (a dangerous woman) de Rowland V. Lee & Gerald Grove avec Clive Brook & Neil Hamilton
Image
1932 La monstrueuse parade (freaks) de Tod Browning avec Wallace Ford, Leila Hyams & Henry Victor

Celle que l’on surnommera plus tard la Tigresse Russe voit le jour le 19 août 1896 à Moscou, alors que le Tsar Nicolas II Romanov règne sur son immense empire depuis moins de deux ans. Elle grandit dans une famille aisée; son père, Vladimir, est un homme d’affaire; sa mère, Alexandra, s’occupe de ses de six enfants après avoir été une comédienne de théâtre célèbre. Olga Baclanova reçoit une formation classique à l’Institut Tcherniavski, puis en 1912, elle apprend l’art dramatique au théâtre d’Art de Moscou où elle va, par la suite, travailler régulièrement pendant plus de dix ans. Devenue une comédienne très demandée, elle se produit dans toutes les plus grandes salles de l’Empire mais aussi pour des tournées à l’étranger. Parallèlement à son parcours théâtral, elle tourne dans une vingtaine de films où son nom est souvent associé à Michael Chekhov, Victor Tourjansky et Richard Boleslawski.

En 1925, Olga Baclanova part aux Etats-Unis pour une tournée avec la pièce d’Aristophane «Lysistrata» qui remporte un franc succès. Elle profite de son séjour pour renouer avec des exilés russes qu’elle avait bien connus avant la Révolution. Après sept mois, elle décide de ne plus retourner dans son pays natal. En 1927, elle fait une apparition dans son premier film américain, «La colombe», avec Norma Talmadge en vedette et productrice. L’année suivante, la Paramount lui offre le rôle de la Baronne Brings dans «Les trois coupables», un drame adapté de la pièce de Rudolf Österreicher par Rowland V. Lee, avec Pola Negri et Warner Baxter en tête d’affiche. Toujours en 1928, elle joue des rôles plus conséquents dans «L’homme qui rit» de Paul Leni auprès de Conrad Veidt et Mary Philbin et dans «La rue du péché» de Mauritz Stiller avec Emil Jannings. Sa carrière hollywoodienne est lancée.

En 1928, Olga Baclanova enchaîne les premiers rôles dans trois autres productions: «Visages oubliés» de Victor Schertzinger, «Les damnés de l’océan» de Josef von Sternberg et «Avalanche» de Otto Brower. L’année suivante, elle est encore tête de distribution dans «The wolf of Wall Street» avec George Bancroft, «Le démon des tropiques» avec Clive Brooks et «The man I love» avec Richard Arlen, mais, peu convaincante dans ses rôles de femmes fatales, ses derniers films ne déplacent pas les foules. Elle est assez rapidement reléguée aux seconds rôles par les studios, notamment dans «Cheer up and smile» (1931) avec John Wayne ou «Le nouveau chauffeur» (1932) avec John Gilbert. Paradoxalement, c’est pour un rôle dans un film auquel personne ne croit que Olga Baclanova va entrer dans la Grande Histoire du cinéma. En effet, en 1932, la Metro-Goldwyn-Mayer l’emploie pour incarner Cleopatra, la cupide trapéziste, dans «La monstrueuse parade» où Tod Browning dépeint la vie quotidienne d’un cirque et de ses phénomènes de foire. Le film est beaucoup critiqué et rejeté lors de sa sortie, mais au fil du temps, il sera redécouvert et élevé au rang de film culte.

Après un dernier film en 1943, Olga Baclanova abandonne la scène quatre ans plus tard. Elle se retire à Vevey en Suisse et tombe rapidement dans l’oubli. Dans les années soixante, elle accepte quelques interviews, puis sa santé se détériore inexorablement certainement due à la maladie d’Alzheimer. Elle meurt le 6 septembre 1974 à Vevey. Elle repose dans le petit cimetière de Corsier-sur-Vevey. De ses trois mariages, l’actrice avait eut deux enfants. Son premier mari etait le comédien russe Nicholas Soussanin.

© Pascal DONALD

copyright
1914 CM Symphonie de l’amour et de la mort ( simfoniya lyubvi i smerti / Симфония любви и смерти ) de Victor Tourjansky & S. Yurev avec Alexander Geirot
CM Quand les battements de son cœur se font entendre ( Kogda zvuchat struni serdtza / Когда звучат струны сердца ) de Boris Sushkevich avec Michael Chekhov
CM La femme vampire ( zhenshchina vampir / Женщина-вампир ) de Victor Tourjansky avec Victor Tourjansky
1915 CM Le grand Magaraz ( velikij Magaraz / Великий Магараз ) de Anatoli Kamensky & Victor Tourjansky avec Yevgeni Vakhtangov
CM Le vagabond derrière la tombe ( zagrobnaya skitalitsa / Загробная скиталица ) de Victor Tourjansky avec Victor Tourjansky
CM L’amour masqué ( lyubov pod maskoy / Любовь под маской ) de Victor Tourjansky avec Victor Tourjansky
CM Po trupam k schastyu / По трупам к счастью – de Victor Tourjansky avec A. Michurin
CM La vie est un plaisanterie ( jiszn iz choutka / Жизнь есть шутка ) de Ladislas Starevitch & Alexander Ivanov Gai avec Richard Boleslawski
CM La fille de Nana ( Nana i yo dotch / Нана и ее дочь ) de Alexander Ivanov Gai avec Richard Boleslawski
CM La cape de la mort ( petlia smerti / Петля смерти ) de A. Martov avec V. Brindzinsky
CM Загробная скиталица – de ?
1916 CM Celui qui reçoit des gifles ( Tot, kto polyuchayet poshchechini / Тот, кто получает пощечины ) de Alexander Ivanov Gai avec Illarion Pevtson
CM Le troisième sexe ( trety pol / Третий пол ) de Alexander Ivanov Gai avec Boris Sushkevich
CM La maison sur la Volga ( domik na volga / Домик на Волге ) de Alexander Ivanov Gai avec Boris Sushkevich
CM Je me souviens de la soirée ( ia pomnoiu vetera / Я помню вечера ) de Alexander Ivanov Gai avec Illarion Pevtsov
CM Quand l’amour meurt ( kogda umiraet ljubov / Когда умирает любовь ) de M. Bonch- Tomashevsky
CM Clair de lune ( lunnyi svet / Лунный свет ) de ?
CM Тот, кто прольет кровь – de ?
1917 CM Floraison tardive / Dr. Toporkov ( tsvety zapozdalye / Цветы запоздалые ) de Boris Sushkevich avec Aleksei Bondarev
CM Le passeport jaune ( jaulte Pasaport / Желтый паспорт ) de Alexander Ivanov Gai avec Illarion Pevtsov
1918Pain ( khleb / Хлеб ) de Richard Boleslawski & Boris Sushkevich avec Leonid Leonidov
1927La colombe ( the dove ) de Roland West avec Gilbert Roland
    Seulement apparition
CM The Czarina’s secret – de Roy William Neill avec David Mir
1928Les trois coupables ( three sinners ) de Rowland V. Lee avec Warner Baxter
La rue du péché ( street of sin ) de Mauritz Stiller avec Emil Jannings
L’homme qui rit ( the man who laughs ) de Paul Leni avec Conrad Veidt
Avalanche – de Otto Brower avec Jack Holt
Visages oubliés ( forgotten faces ) de Victor Schertzinger avec William Powell
Les damnés de l’océan ( the docks of New York ) de Josef von Sternberg avec George Bancroft
Soirs d’orage / La femme disputée ( the woman disputed ) de Henry King & Sam Taylor avec Gilbert Roland
    Scènes coupées au montage
1929Le loup de Wall Street ( the wolf of Wall Street ) de Rowland V. Lee avec Paul Lukas
Le démon des tropiques ( a dangerous woman / the woman we needed killing ) de Rowland V. Lee & Gerald Grove avec Clive Brook
L’homme que j’aime ( the man I love ) de William A. Wellman avec Richard Arlen
1930Cheer up and smile – de Sidney Lanfield avec John Wayne
Are you there ? / Exit laughing – de Hamilton MacFadden avec John Garrick
Le grand amour ( the great lover ) de Harry Beaumont avec Adolphe Menjou
1932Le nouveau chauffeur ( downstairs ) de Monta Bell avec John Gilbert
La monstrueuse parade ( freaks / forbidden love / the monster show / nature’s mistake ) de Tod Browning avec Wallace Ford
Billion dollar scandal – de Harry Joe Brown avec Frank Morgan
1935 CM Telephone blues / Mentone brevity : Telephone blues – de Milton Schwarzwald avec Murray Lane
1943Claudia – de Edmund Goulding avec Robert Young
Fiche créée le 27 mai 2009 | Modifiée le 30 août 2015 | Cette fiche a été vue 4587 fois
PREVIOUSVivi Bach || Olga Baclanova || Péter BacsóNEXT