CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrée Tainsy
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Olga Tschechowa



Date et Lieu de naissance : 26 avril 1897 (Alexandropol, Empire Russe)
Date et Lieu de décès : 9 mars 1980 (Munich, Allemagne)
Nom Réel : Olga Konstantinowna Knipper

ACTRICE

Nièce de Olga Knipper, une grande actrice de théâtre qui fut l’épouse du célèbre auteur Anton Checkhov, Olga Tschechowa naît le 26 avril 1897 à Alexandropol, en Russie, aujourd’hui Gyumri, en Arménie. Elle tient des petits rôles dans trois films russes en 1917 et 1918 et, en 1920, part en Allemagne, pays d’origine de son père, où, faisant preuve de la débrouillardise qui sera toujours un des traits marquants de sa personnalité, elle réussit à s’introduire dans le milieu du cinéma allemand.

En 1921, sa carrière de star démarre et se poursuit sans temps mort jusqu’au milieu des années 40. Olga Tschechowa est alors la vedette de, entre autres, «La découverte d’un secret» (1920) de Friedrich Wilhelm Murnau, «Nora» (1922) de Berthold Viertel, «Tatiana» (1923) de Robert Dinesen, «Das meer» (1927) avec Heinrich George, «Weib in flammen» (1928) avec Hans Albers, «Diane» (1928) avec Pierre Blanchar, «Panique à Chicago» (1931) de Robert Wiene, «Trenck» (1932) avec Hans Stüwe, «La chorale de Leuthen» (1932) avec Otto Gebühr, «Sylvia et son chauffeur» (1935) avec Wolf Albach-Retty, «Der favorit der kaiserin» (1936) avec Anton Pointner, «Huis clos» (1937) de Paul Wegener, «La fille à la bonne réputation» (1937) avec Atila Hörbiger, «Bel Ami» (1939) de et avec Willi Forst, «Menschen im sturm» (1941) avec Gustav Diessl, «Mit den augen einer frau» (1941) avec sa fille Ada Tschechowa, «Dangereux printemps» (1943) avec Winnie Markus, «Melusine» (1944) de Hans Steinhoff, … En 1936, elle se voit accorder le titre prestigieux d’«Actrice d’Etat». Olga Tschechowa travaille aussi en France pour «Un chapeau de paille d’Italie» (1927) de René Clair et «L’argent» (1936) avec Pierre Richard-Willm et en Grande-Bretagne pour «Moulin Rouge» (1928) Ewald André Dupont et «After the Verdict» (1928). Elle est en outre l’interprète des versions françaises de quelques-uns de ses films allemands ainsi que des versions germanophones de trois productions en langue anglaise. C’est ainsi par exemple que Alfred Hitchcock la dirige dans «Mary» (1930), adaptation de «Murder» destinée au public allemand. Ajoutons enfin que, durant sa carrière, elle se retrouve à plusieurs reprises productrice et qu’elle réalise en 1929 «Poliche», dont l’acteur principal n’est autre que Michael Chekhov, qui fut son époux de 1914 à 1917.

Pour une femme qui pouvait être considérée comme ayant abandonné la Russie et qui était d’ailleurs devenue citoyenne allemande en 1930, Olga Tschechowa est, curieusement, traitée avec bienveillance par les troupes d’occupation soviétiques après la chute de Berlin. Selon certaines sources, elle aurait été recrutée au début des années vingt par les services secrets russes, ce qui expliquerait ce traitement de faveur. Elle aurait accepté cet enrôlement, non par idéalisme politique, mais, de façon plus pragmatique, afin d’obtenir des visas pour que des membres proches de sa famille puissent la rejoindre en Allemagne. Quoiqu’il en soit, il semble établi, jusqu’à preuve du contraire, que son rôle actif en tant qu’«espionne» ait été plutôt anecdotique et peu important.

L’actrice retrouve le chemin des plateaux de tournage à partir de 1949 et figure au générique d’une quinzaine de productions jusqu’en 1955. Par la suite, elle se consacre principalement à la société de cosmétiques qu’elle fonde en 1958 et qu’elle dirigera jusqu’à sa mort. On ne la voit dès lors plus que dans quatre films pour le grand écran, le dernier en 1974. Olga Tschechowa décède à Munich le 9 mars 1980.

© Marlène PILAETE

copyright
1917Anya Krayeva (Аня Краева ) de Nikandr Turkin avec Aleksandra Rebikova
1918Les dernières aventures d’Arsène Lupin ( posledniye priklyucheniya Arsena Lyupena / Последние приключения Арсена Люпена ) de Mikhail Doronin avec Oleg Frelikh
Cagliostro ( Kaliostro / Калиостро ) de Valdislav Strarevich avec Nicolas Rimsky
1919L’imposteur ( hochstapler ) de Werner Funck avec Paul Hartmann
1920La découverte d’un secret / Château Vogelöd ( schloß Vogeloed / schloß Vogeloed – Die enthüllung eines geheimnisses ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Paul Hartmann
Violet – de Arthur Holz avec Adele Sandrock
1921La danse de mort ( der todesreigen ) de William Karfiol avec Johannes Riemann
1922Cendrillon ( der verlorene schuh ) de Ludwig Berger avec Helga Thomas
Nora – de Berthold Viertel avec Fritz Kortner
Le combat que j’ai perdu ( der kampf ums ich ) de Rochus Gliese avec Theodor Loos
Certificats de décès ( scheine des todes ) de Lothar Mendes avec Alphons Fryland
1923Le voyage vers le bonheur ( die fahrt ins glück ) de Heinrich Bolten-Baeckers avec Leo Peuckert
La pagode ( die pagode ) de Alfred Fekete avec William Dieterle
Tatiana ( Tatjana ) de Robert Dinesen avec Karl Platen
1924Les Bacchantes ( die Bacchantin ) de William Karfiol avec Charlotte Ander
Devoir et avoir ( soll und haben ) de Carl Wilhelm avec Hans Brausewetter
La vénus de Montmartre ( die Venus von Montmartre ) de Frederic Zelnik avec Lya Mara
Die millionenkompagnie – de Fred Sauer avec Olaf Fjord
1925Die stadt versunchung / The city of temptation – de Walter Niebuhr avec Malcolm Tod
Der meister der welt – de Gennaro Righelli avec Xenia Desni
Die gesunkenen – de Rudolf Walther-Fein avec Asta Nielsen
La vieille salle de bal, 1ère partie ( das alte ballhaus.1. Teil ) de Wolfgang Neff avec Paul Otto
La vieille salle de bal, 1ère partie ( das alte ballhaus.2. Teil ) de Wolfgang Neff avec Sybill Morel
Histoires d’amour ( liebesgeschichten / mädels von heute ) de Fritz Feisler avec Hans Thimig
Soll man heiraten ? / Intermezzo einer ehe in sieben tagen – de Manfred Noa avec Vilma Bánky
Der mann aus dem jenseits / Das schicksal eines heimgekehrten – de Manfred Noa avec Hans Albers
1926L’homme de feu ( der mann im feuer ) de Erich Waschneck avec Kurt Verspermann
Le moulin de Sansouci ( die mühle von Sansouci / einspanner Nr. 13 ) de Siegfried Philippi avec Lissi Lind
Le petit chose ( die kleine dingsda / Trude, die sechzehnjährige ) de Conrad Wiene avec Jack Trevor
Der feldherrnhügel – de Hans Otto & Erich Schönfelder avec Harry Liedtke
Le monsieur de six heures ( familie Schimek / Wierner Herzen ) de Alfred Halm avec Livio Pavanelli
Sein großer fall – de Fritz Wendhausen avec Rudolf Forster
Die horde – de Erich Waschneck avec Jenny Hasselquist
Brennende grenze – de Erich Waschneck avec Oskar Homolka
L’exil / Les mémoires de feu son Excellence ( die selige exzellenz ) de Wilhelm Thiele & Adolf E. Licho avec Willy Fritsch
1927Le chapeau de paille d’Italie – de René Clair avec Albert Préjean
Das meer – de Peter Paul Felner avec Heinrich George
L’enfer de l’amour / Flammes ( liebeshölle / la grande tormenta / l’inferno dell’amore ) de Carmine Gallone &Viktor Bieganski avec Henri Baudin
Der meister der welt – de Gennaro Righelli avec Xenia Desni
1928Weib in flammen – de Max Reichmann avec Hans Albers
Menschen im feuer – de Erich Waschneck avec Rudolf Ritter
Marter der liebe – de Carmine Gallone avec Hans Stüwe
Moulin Rouge – de Ewald André Dupont avec Eve Gray
After the verdict / Die siegerin – de Henrik Galeen avec Warwick Ward
Diane ( in 1812 ) de Erich Waschneck avec Pierre Blanchar
1929Troika – de Vladimir Strizhevsky avec Hans Adalbert Schlettow
Die liebe der brüder rott – de Erich Waschneck avec Charles Vanel
Poliche ( der narr seiner liebe ) de Olga Tschechowa avec Michael Chekhov
L’inceste ( § 173 St.G.B. Blutschande / strafbare ehen / blutschande § 173 St.G.B. ) de James Bauer avec Erna Morena
L’affaire Hélène Willfüer ( stud. chem. Helene Willfüer ) de Fred Sauer avec Igo Sym
L’espion de l’empereur ( der detektiv des kaisers ) de Carl Boese avec Käthe Haack
DO Rund um die liebe – de Oskar Kalbus avec Georg Alexander
    Seulement apparition
1930Amour dans le ring / La charmeuse du boxuer ( liebe im ring ) de Reinhold Schünzel avec Renate Müller
Le chemin du paradis ( die drei von der tankstelle ) de Wilhelm Thiele avec Heinz Rühmann
Le chemin du paradis – de Wilhelm Thiele & Max de Vaucorbeil avec Henri Garat
    Version française de « Die drei von der tankstelle»
Le chéri des dieux / Aimé des dieux ( liebling der götter /der große tenor ) de Hanns Schwartz avec Emil Jannings
Mary ( Sir john greift ein ! ) de Alfred Hitchcock avec Alfred Abel
Vedettes ( die große sehnsucht ) de Steve Sekely avec Conrad Veidt
Deux cravattes ( zwei krawatten ) de Felix Basch & Richard Weichert avec Michael Bohnen
Ein mädel von der Reeperbahn / Lidé v bouri – de Karl Anton avec Trude Berliner
Liebe auf befehl – de Ernst L. Franck & Johannes Riemann avec Tala Birell
1931Panique à Chicago ( panik in Chicago ) de Robert Wiene avec Hilde Hildebrand
Colonne de nuit ( nachtkolonne / ein kind entführt..! ) de James Bauer avec Oskar Homolka
Die nacht der entscheidung – de Dimitri Buchowetzki avec Conrad Veidt
Das konzert – de Leo Mittler avec Oskar Karlweis
1932Trenck ( der günstling des königs / der roman ener grosen liebe ) de Heinz Paul & Ernst Neubach avec Hans Stüwe
Les faux Fratellini ( spione im Savoy-Hotel / die galavorstellung der Fratellinis ) de Frederic Zelnik avec Alfred Abel
Un certain monsieur Grant ( ein gewisser herr Gran ) de Gerhardt Lamprecht avec Karin Hardt
Un certain monsieur Grant – de Gerhardt Lamprecht & Roger Le Bon avec Jean Murat
    Version française de « Ein gewisser herr Gran»
Um ein bisschen glück – de von Lukawieczky avec Lydia Newerowskaja
La chorale de Leuthen ( der choral von Leuthen / der führer seines volkes ) de Carl Froelich, & Arzen von Cserepy avec Otto Gebühr
1933Liebelei – de Max Ophüls avec Magda Schneider
Une histoire d’amour – de Max Ophüls avec Georges Rigaud
    Version française de « Liebelei»
Wege zur guten ehe / Liebe, wie die frau sie braucht – de Adolf Trotz avec Alfred Abel
L’amour qu’il faut aux femmes – de Adolf Trotz avec Pierre Magnier
    Version française de « Wege zur guten ehe»
Amour de bruyère ( Heideschulmeister Uwe Karsten ) de Carl Heinz Wolff avec Hans Schlenck
Der polizeibericht meldet – de Georg Jacoby avec Paul Otto
Entre deux cœurs ( zwischen zwei herzen ) de Herbert Selpin avec Luise Ullrich
1934Le monde sans masque / La découverte mortelle ( die welt ohne maske ) de Harry Piel avec Anni Markart
Mascarade ( maskerade / masquerade in Vienna ) de Willi Forst avec Paula Wessely
Peer Gynt – de Fritz Wendhausen avec Lucie Höflich
L’aventure ( abenteuer eines jungen herrn in Polen / liebe und trompetenklang / ein gefährliches abenteuer / Reiterlied ) de Gustav Fröhlich avec Gustav Fröhlich
Que suis-je sans toi ? ( was bin ich ohne dich ? ) de Arthur Maria Rabenalt avec Betty Bird
Régine ( Regine / Regine, der roman einer grossen liebe ) de Erich Waschneck avec Anton Walbrook
1935Azew, le lanceur de bombes / Âmes troubles / Azew espion 48 ( lockspitzel Asew ) de Phil Jützi avec Wolfgang Liebeneiner
Sylvia et son chauffeur ( ein walzer um den stephansturm / Sylvia und ihr chauffeur ) de J.A. Hübler-Kahla avec Gusti Huber
Rhapsodie éternelle / Rhapsodie d’amour / À l’ombre de Litz ( liebesträume / die pusztakomtesse ) de Heinz Hille avec Franz Herterich
Künstlerliebe – de Fritz Wendhausen avec Inge Schmidt
L’autre qui est en nous ( die ewige maske ) de Werner Hochbaum avec Peter Petersen
1936Ma fille Pierre ( seine tochter ist der Peter ) de Hans Helbig avec Carl Ludwig Diehl
Maria Walewska ( Manja Valewska / Petersburger romanze ) de Josef Rovensky avec Maria Andergast
Der favorit der kaiserin – de Werner Hochbaum avec Anton Pointner
Burgtheater / Burg Theatre / Vienna Burgtheater – de Willi Forst avec Werner Krauss
Hannerl und ihre liebhaber – de Werner Hochbaum avec Albrecht Schoenhals
L’argent – de Pierre Billon avec Pierre Richard-Willm
Die weissen teufel / Die weisse kompanie – de Alfred Abel & August Kern avec Carsta Löck
1937Huis clos ( unter ausschluß der Öffentlichkeit ) de Paul Wegener avec Iván Petrovich
L’amour suit des chemins étranges ( liebe geht seltsame wege ) de Hans H. Zerlett avec Carl Ludwig Diehl
Le drapeau jaune ( die gelbe flagge ) de Gerhardt Lamprecht avec Lissy Arna
En avion dans la tourmente / Le mystère du Ju-52 ( gewitterflug zu Claudia ) de Erich Waschneck avec Jutta Freybe
La fille à la bonne réputation ( das mädchen mit dem guten ruf ) de Hans Schweikart avec Attila Hörbiger
1938Zwei frauen – de Hans H. Zerlett avec Rudolf Klein-Rogge
L’orchidée rouge ( rote orchideen ) de Nunzio Malasomma avec Albrecht Schoenhals
Aventures amoureuses ( verliebtes abenteuer ) de Hans H. Zerlett avec Paul Klinger
Les étoiles brillent / Vedettes follies ( es leuchten die sterne ) de Hans H. Zerlett avec Vera Bergman
    Seulement apparition
1939Je refuse son témoignage ( ich verweigere die Aussage ) de Otto Linnekogel avec Albrecht Schoenhals
Rue du Parc N° 13 ( Parkstrasse 13 / verhör um mitternacht ) de Jürgen von Alten avec Hilde Hildebrand
La peau chagrin ( die unheimlichen wünsche ) de Heinz Hilpert avec Hans Holt
Befreite hände – de Hans Schweikart avec Ewald Balser
Bel Ami ( Bel Ami, der liebling schöner frauen ) de Willi Forst avec Ilse Werner
1940Passion ( leidenschaft ) de Walter Janssen avec Hans Stüwe
Grandison, le félon ( der fuchs von Glenarvon / der wolf von Glenarvon ) de Max W. Kimmich avec Ferdinand Marian
Le prix du silence / Chantage ( Angelika ) de Jürgen von Alten avec Marina von Ditmar
1941Menschen im sturm – de Fritz Peter Buch avec Gustav Diessl
Mit den augen einer frau – de Karl Georg Külb avec Ada Tschechowa
1942Andreas Schlüter – de Herbert Maisch avec Heinrich George
Le son éternel ( der ewige klang / der geiger ) de Günther Rittau avec Rudolf Prack
1943Reise in die vergangenheit – de Hans H. Zerlett avec Hilde Hildebrand
Dangereux printemps ( gefährlicher frühling ) de Hans Deppe avec Siegfried Breuer
1944Melusine – de Hans Steinhoff avec Angelika Hauff
Im tempel der Venus / Mit meinen augen – de Hans H. Zerlett avec Willy Birgel
1949Eine nacht im Separee – de Hans Deppe avec Paul Hörbiger
1950Maharadjah malgré lui / Le joyeux Maharadjah ( Maharadscha wider willen ) de Ákos Ráthonyi avec Rudi Schurike
Une femme de cœur ( eine frau mit herz ) de Rudolf Jugert avec Siegfried Breuer
    + production
Inconnu au paradis ( aufruhr im paradies ) de Joe Stöckel avec Viktor Staal
Der mann, der zweimal leben wollte / Flucht in die berge – de Victor Tourjansky avec Heidemarie Hatheyer
Klein engel ist so rein – de Helmut Weiss avec Paul Kemp
Deux hommes dans un complet ( zwei in einem anzug ) de Joe Stöckel avec Rudolf Vogel
Inkognito im paradies – de Joe Stöckel avec Rudolf Reiff
1951Secret de femme ( geheimnis einer ehe / talent zum glück ) de Helmut Weiss avec Marianne Koch
Begierde / Die perlenkette – de Karl Georg Külb avec Richard Häussler
Mein freund, der dieb – de Helmut Weiss avec Hardy Kruger
1952À l’abri du cloître ( hinter klostermauern / das entweihte haus ) de Haral Reinl avec Philip Dorn
1953Heute nacht passiert’s – de Franz Antel avec Hubert von Meyerinck
    Seulement apparition
Tout pour papa ( alles für Papa ) de Karl Hartl avec Curd Jürgens
1954La porteuse de fleurs / La petite bouquetière ( rosen-resli ) de Harald Reinl avec Paul Klinger
Espion Wronski ( rittmeister Wronski ) de Ulrrich Erfurth avec Volker von Collande
1955Anneliese ( ich war ein häßliches mädchen ) de Wolfgang Liebeneiner avec Karlheinz Böhm
La famille Barring / Les Barring ( die Barrings ) de Rolf Thiele avec Dieter Borsche
1958U47 Scapa-Flow ( U47 – Kapitänleutnant Prien ) de Harald Reinl avec Sabine Sesselmann
1973Die zwillinge vom Immenhof – de Wolfgang Schleif avec Horst Janson
1974Frühling auf Immenhof – de Wolfgang Schleif avec Bettina Westhausen
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1962 )
Fiche créée le 6 juin 2009 | Modifiée le 15 novembre 2015 | Cette fiche a été vue 5555 fois
PREVIOUSTom Tryon || Olga Tschechowa || Keiko TsushimaNEXT