CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Annibale Ninchi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pat Hingle



Date et Lieu de naissance : 19 juillet 1923 (Denver, Colorado, USA)
Date et Lieu de décès : 3 janvier 2009 (Carolina Beach, Caroline du Nord, USA)
Nom Réel : Martin Patterson Hingle

ACTEUR

Fils de Clarence Martin Hingle, entrepreneur, et de Louise Patterson, enseignante et musicienne, Pat Hingle naît Martin Patterson Hingle le 19 juillet 1923, à Denver dans le Colorado. Ses parents divorce quand il est enfant et il ne reverra plus jamais son père. Après sa scolarité, ballotté dans une douzaine de villes à travers les Etats-Unis au grés des affectations de sa mère, il entre à l’Université du Texas. En décembre 1941, après un semestre de cours, il s’engage dans US Navy. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert dans le Pacifique à bord du destroyer «USS Marshall». Démobilisé en 1945, il reprend ses études à Austin. Il en sort diplômé en radiodiffusion et aussi avec une solide formation de comédien pour avoir participé à trente-cinq pièces avec la troupe universitaire. En 1947, il se marie avec Alyce Dorsey, une camarade de classe. Le couple aura trois enfants et finira par divorcer. Pat se remariera en décembre 1979, avec Julia Wright et deux autres enfants viendront compléter la famille.

À la fin des années quarante, Pat Hingle s’installe à New York et cours le cachet. Après quelques mois de galère, il joue des petits rôles au théâtre et fait une apparition dans un épisode de la série télévisée «Suspense» en 1951. Deux ans plus tard, il débute à Broadway, dans la pièce de Calder Willingham «Ends as a man» avec Anthony Franciosa et Ben Gazzara. Dès lors tout s’enchaîne très vite, avec des propositions pour des rôles plus importants pour la télévisons et sur scène. En 1959, il est nommé aux Tony Awards pour sa performance dans «The dark at the top of the stairs», une pièce de William Inge, mis en scène par Elia Kazan. Entre temps, l’acteur commence sa carrière cinématographique sous la direction de Kazan, avec un rôle secondaire dans «Sur les quais» (1954) aux côtés de Marlon Brando et Eva Marie Saint. Il retrouve le cinéaste pour «La fièvre dans le sang» (1960) avec Warren Beatty et Natalie Wood, mais, peu après le tournage, il est victime d’un grave accident d’ascenseur en rentant chez lui qui le laisse entre la vie et la mort pendant quinze jours.

Après plus d’un an de convalescence pour soigner ses traumatismes et multiples fractures, Pat Hingle revient au théâtre. Jusqu’à la fin de sa vie, il va ainsi jouer de nombreuses pièces avec succès. Il devient un visage familier des téléspectateurs en apparaissant dans une multitude de productions pour le petit écrans, notamment dans les séries: «La quatrième dimension» (1963), «Mission impossible» (1967), «Gunsmoke» (1971), «Les rues de San Francisco» (1975/76), «Magnum» (1984) et «Cheers» (1993). Pour le cinéma, il accumule les rôles de juges, de shérifs et de policiers. Il est, entre autres, le juge face à Clint Eastwood dans «Pendez-les haut et court» (1967) et le père de Sally Field dans «Norma Rae» (1979). Il renforce sa popularité en interprétant le commissaire James Gordon dans le «Batman» (1989) de Tim Burton. Personnage qu’il reprend dans les trois suites des aventures du célèbre héros masqué.

Installé en Caroline du Nord depuis le tournage de «Maximum overdrive» de Stephen King en 1985, il est honoré d’un prix pour l’ensemble de sa carrière, vingt ans plus tard, lors du festival de Greensboro. Atteint de myélodysplasie depuis 2006, l’acteur se retire dans sa propriété de Carolina Beach et tourne un dernier film en 2008. Entouré par ses proches, Pat Hingle meurt chez lui le 3 janvier 2009, emporté par une leucémie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1954Sur les quais ( on the waterfront ) de Elia Kazan avec Marlon Brando
1957Demain ce seront des hommes ( the strange one / end as a man ) de Jack Garfein avec Ben Gazzara
Les sensuels / L’homme d’en face ( no down payment ) de Martin Ritt avec Joanne Woodward
1960La fièvre dans le sang ( splendor in the grass / splendour in the grass ) de Elia Kazan avec Natalie Wood
1963All the way home – de Alex Segal avec Jean Simmons
Le vilain Américain ( the ugly American ) de George Englund avec Marlon Brando
Le mercenaire de minuit ( invitation to a gunfighter ) de Richard Wilson avec Yul Brynner
1966Nevada Smith – de Henry Hathaway avec Steve McQueen
1967Les corrupteurs ( Sol Madrid / the heroin gang ) de Brian G. Hutton avec Stella Stevens
Pendez les haut et court ( hang’em high ) de Ted Post avec Clint Eastwood
1968Les complices ( Jigsaw ) de James Goldstone avec Harry Guardino
1969WUSA – de Stuart Rosenberg avec Paul Newman
Bloody Mama – de Roger Corman avec Shelley Winters
1970Norwood – de Jack Haley Jr. avec Kim Darby
1971Opération clandestine ( the Carey treatment / emergency ward ) de Blake Edwards avec Jennifer O’Neill
1972Nightmare honeymoon / Deadly honeymoon – de Elliot Silverstein avec John Beck
Happy as the grass was green / The grass was green / Hazel’s people – de Charles Davis avec Geraldine Page
1973Un petit indien ( one little indian ) de Bernard McEveety avec Vera Miles
Running wild / Deliver us from evil – de Robert McMahon avec Gilbert Roland
    + production
1974Les superflics ( the super cops ) de Gordon Parks avec Ron Leibman
1976 CM Independence – de John Huston avec Anne Jackson
1977L’épreuve de force ( the gauntlet ) de Clint Eastwood avec Sondra Locke
1978Norma Rae – de Martin Ritt avec Sally Field
DO America lost and found – de Lance Bird
    Seulement narration
1979Le roman d’Elvis ( Elvis / Elvis : The movie ) de John Carpenter avec Kurt Russell
When you comin’ back, Red Ryder ? – de Milton Katselas avec Candy Clark
1980Le marais de la mort ( running scared / back in the USA / desperate men ) de Paul Glicker avec John Saxon
1982Going Berserk – de David Steinberg avec John Candy
1983Running brave – de D.S. Everett & Donald Shebib avec Robby Benson
Le retour de l’inspecteur Harry ( sudden impact ) de Clint Eastwood avec Bradford Dillman
1984The act / Bless ’em all – de Sig Shore avec Robert Ginty
Comment claquer un million de dollars par jour ? ( Brewster’s millions ) de Walter Hill avec Richard Pryor
1985Le jeu du faucon ( the falcon and the snowman ) de John Schlesinger avec Sean Penn
Maximum overdrive – de Stephen King avec Emilio Estevez
1986Gringo mojado ( in ’n out ) de Ricardo Franco avec Howie Long
1987Baby boom – de Charles Shyer avec Diane Keaton
DA Le petit dinosaure et la vallée des merveilles ( the land before time ) de Don Bluth
    Seulement voix & narration
1989Batman – de Tim Burton avec Michael Keaton
1990Les arnaqueurs ( the grifters ) de Stephen Frears avec Annette Bening
1991Batman, le défi ( Batman returns ) de Tim Burton avec Michelle Pfeiffer
1993Jack l’Eclair ( Lightning Jack ) de Simon Wincer avec Paul Hogan
1994Batman forever ( forever ) de Joel Schumacher avec Nicole Kidman
1995Mort ou vif ( the quick and the dead ) de Sam Raimi avec Sharon Stone
Un éléphant sur les bras ( larger than life ) de Howard Franklin avec Linda Fiorentino
1996Le cercle du silence ( bastard out of Carolina ) de Anjelica Huston avec Jennifer Jason Leigh
Batman & Robin – de Joel Schumacher avec Arnold Schwarzenegger
1997Horror story – de Alexander Johnston avec Kate Finlayson
Secrets ( a thousand acres ) de Jocelyn Moorhouse avec Jessica Lange
1998The hunter’s moon – de Richard Weinman avec Burt Reynolds
1999Les Muppets dans l’espace ( Muppets from space ) de Timothy Hill avec Andie MacDowell
Shaft – de John Singleton avec Samuel L. Jackson
2000Morning – de Ami Canaan Mann avec Annabeth Gish
Road to redemption – de Robert Vernon avec Wes Studi
2001The greatest adventure of my life / American drummer boy / The union drum – de Dorian Walker avec Cody Newton
2002L’ange de Noël ( the angel doll ) de Alexander Johnston avec Betsy Brantley
    + producteur exécutif
2005Two tickets to paradise ( life’s a trip ) de D.B. Sweeney avec John C. McGinley
2006Ricky Bobby, roi du circuit ( Talladega nights : The ballad of Ricky Bobby ) de Adam McKay avec Will Ferrell
Waltzing Anna – de Doug Bollinger & Bx Giongrete avec Betsy Palmer
2007The list – de Gary Wheeler avec Malcolm McDowell
2008Undoing time – de Sheila Brothers & R.R. Gee avec Nick Tarantino
AUTRES PRIX :
      
    Prix Spécial pour sa carrière au festival du cinéma et de la vidéo de Greensboro, Caroline du Nord, USA ( 2005 )
Fiche créée le 5 janvier 2009 | Modifiée le 10 juin 2017 | Cette fiche a été vue 5379 fois
PREVIOUSGregory Hines || Pat Hingle || Barbro Hiort af OrnäsNEXT