CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Ardan
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patachou



Date et Lieu de naissance : 10 juin 1918 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 30 avril 2015 (Neuilly-sur-Seine, France)
Nom Réel : Henriette Eugénie Jeanne Ragon

ACTRICE
Image
1954 French Cancan – de Jean Renoir avec Jean Gabin, Maria Félix, Françoise Arnoul & Giani Esposito
Image
1985 Faubourg Saint-Martin – de Jean-Claude Guiguet avec Françoise Fabian & Marie-Christine Rousseau
Image
1992 Cible émouvante – de Pierre Salvadori avec Jean Rochefort, Marie Trintignant & Guillaume Depardieu
Image
1999 Drôle de Félix – de Olivier Ducastel & Jacques Martineau avec Sami Bouajila & Ariane Ascaride

De son vrai nom Henriette Ragon, Patachou est née le 10 juin 1918 à Paris dans un milieu modeste. Son père est artisan céramiste, sa mère femme au foyer. Elle débute sa carrière professionnelle comme dactylo mais la famille quitte la capitale durant l’occupation allemande. Installée dans le Loir-et-Cher, elle est employée dans une usine où elle rencontre Jean Billon. De cette relation est né le 24 juillet 1946 Pierre Billon, connu pour être l’auteur de chansons pour Michel Sardou ou Johnny Hallyday. De retour à Paris à la Libération, elle enchaîne différents métiers avant d’acquérir en 1948 un cabaret-restaurant sur la butte Montmartre nommé «Patachou» où elle débute comme chanteuse.

Dès 1950, sous le pseudonyme de Lady Patachou, elle commence à chanter dans les cabarets parisiens encouragée par Maurice Chevalier. Outre des reprises de chansons, elle est l’interprète de Georges Brassens qui débuta dans son établissement. En 1951, elle assure la première partie de Henri Salvador à l’ABC et commence à acquérir une certaine notoriété qui lui vaut d’être qualifiée par la presse étrangère comme «Une gamine française avec un nom fascinant». Après des tournées à l’étranger, elle se produit à de multiples reprises sur les scènes parisiennes où elle prend définitivement le pseudonyme de Patachou. Popularité qui lui vaut d’être sollicité par le cinéma en tant que chanteuse. Elle interprète «Brave Margot» de Brassens dans «Femmes de Paris» (1953) de Jean Boyer avec Michel Simon et est dirigée par Sacha Guitry dans «Napoléon» ou Jean Renoir dans «French Cancan» en 1954. Elle se produit également dans des comédies musicales comme «Impasse de la fidélité» au Théâtre des Ambassadeurs.

Eclipsée par la vague des yéyés, Patachou s’expatrie sur les scènes étrangères. Elle effectue un retour discret en France dans les années soixante-dix. Comme sa consœur Line Renaud, elle se reconvertit dans la comédie. En 1985, elle débute au théâtre sous la direction de Jean-Laurent Cochet dans «Le sexe faible» de Edouard Bourdet auprès de Michel Creton et Jeane Manson. Sollicitée par la télévision, elle s’oriente vers un cinéma d’auteur par l’intermédiaire de Jean-Claude Guiguet dans «Faubourg Saint-Martin» (1985) avec Françoise Fabian où elle incarne la tenancière d’un hôtel. En 1986, Roger Hanin lui offre un rôle dans «La rumba» dont il est l’interprète principal avec Michel Piccoli.

Dès lors, Patachou alterne cinéma, théâtre et télévision. Sur le grand écran, elle interprète la mère de Jean Rochefort dans «Cible émouvante» (1992) de Pierre Salvadori, la grand-mère de Sami Bouajila dans «Drôle de Félix» (1999) de Olivier Ducastel et Jacques Martineau ou de Sophie Marceau dans «Belphégor» (2000) de Jean-Paul Salomé. Sur le petit écran, elle enchaîne des compositions de femmes acariâtres dans des sagas estivales qui obtiennent de gros succès «Orages d’été» (1989) avec Annie Girardot et sa suite «Avis de tempête» (1990) avec Annie Cordy ou «Les grandes marées» (1993) avec Nicole Calfan, toutes réalisées par Jean Sagols. Sur scène, elle est dirigée successivement par Paul Vecchiali dans «Poussières» ou Jean-Luc Tardieu dans «Des journées entières dans les arbres» de Marguerite Duras en 1989. Patachou apparaît pour la dernière fois dans «San Antonio» (2003) de Frédéric Auburtin avec Gérard Lanvin et Gérard Depardieu où elle compose une terroriste organisatrice d’enlèvements. Patachou s’éteint le 30 avril 2015, à Neuilly-sur-Seine.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1950 CM La nuit des étoiles – de Louis Fehr-Lutz avec Maurice Chevalier
    Seulement apparition
1952 CM La nuit des cabarets – de Robert Alexandre avec Juliette Gréco
    Seulement apparition & chansons
1953Femmes de Paris – de Jean Boyer avec Michel Simon
    Seulement apparition
1954French Cancan – de Jean Renoir avec Jean Gabin
    + chansons
Napoléon – de Sacha Guitry avec Daniel Gélin
CM Montmartre nocturne – de Jean-Claude Bernard
    + chansons
1955 CM 33 tours et puis s’en vont – de Henri Champetier avec Philippe Clay
    + chansons
1982L’archipel des amours – de Jean-Claude Biette, Cécile Clairval, Jacques Davilla, Michel Delahaye, Jacques Frenais, Gérard Frot-Coutaz, Jean-Claude Guiguet, Marie-Claude Treilhou & Paul Vecchiali avec Françoise Fabian
    Seulement chansons – Segment « La visiteuse » de Jean-Claude Guiguet
1985Faubourg Saint-Martin – de Jean-Claude Guiguet avec Françoise Fabian
1986La rumba – de Roger Hanin avec Michel Piccoli
1987Les matins chagrins – de Jean-Pierre Gallepe avec Michel Vitold
CM Avec sentiment – de Paul Vecchiali avec Pierre Billon
1989Le champignon des Carpathes – de Jean-Claude Biette avec Tonie Marshall
1992Chasse gardée – de Jean-Claude Biette avec Gérard Blain
Cible émouvante – de Pierre Salvadori avec Jean Rochefort
3000 scénarios contre un virus – de Jean Achache, Richard Berry, Jane Birkin, Paul Boujenah, Paul Bérenger, Patrice Cazes, Caroline Champetier, Jacky Cukier, Jacques Deray, Xavier Durringer, Sébastien Grall, Laurent Heynemann, Benoît Jacquot, Gérard Jugnot, Cédric Klapisch, Philippe Lioret, Jean Marbœuf, Tonie Marshall, Ivana Massetti, Laetitia Masson, Michel Meyer, Fernand Moszkowicz, Jean-Daniel Pillault, Jacques Renard, Charlotte Silvera, Florence Strauss, Virginie Thévenet, Bernard Verley, Daniel Vigne & Patrick Volson avec Mathieu Kassovitz
    Segment « La pharmacie » de Philippe Lioret
CM La voisine du dessus – de André Gall avec Dominique Lavanant
1995Portraits chinois – de Martine Dugowson avec Yvan Attal
    Seulement chansons
L’@mour à réinventer – de Merzak Allouache, Françoise Decaux-Thomelet, François Dupeyron, Philippe Faucon, Anne Fontaine, Jean-Claude Guiguet, Pierre Salvatori, Nils Tavernier, Paul Vecchiali & Marion Vernoux avec Philippe Graziano
    Seulement chansons – Segment « Une nuit ordinaire » de Jean-Claude Guiguet
1997Pola X / Pierre ou les ambiguïtés – de Leos Carax avec Guillaume Depardieu
1998Les passagers – de Jean-Claude Guiguet avec Stéphane Rideau
    Seulement chansons
CM Tempus fugit – de Stéphan Carpiaux avec Marc Legein
1999Drôle de Félix – de Olivier Ducastel & Jacques Martineau avec Sami Bouajila
Les acteurs – de Bertrand Blier avec Alain Delon
2000Belphégor : Le fantôme du Louvre – de Jean-Paul Salomé avec Michel Serrault
2003San Antonio – de Frédéric Auburtin avec Gérard Depardieu
Fiche créée le 24 avril 2013 | Modifiée le 1 mai 2015 | Cette fiche a été vue 2482 fois
PREVIOUSJulián Pastor || Patachou || Danik PatissonNEXT