CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Corinne Calvet
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patrice Chéreau



Date et Lieu de naissance : 2 novembre 1944 (Lézigné, France)
Date et Lieu de décès : 7 octobre 2013 (Clichy-la-Garenne, France)
Nom Réel : Patrice Chéreau

REALISATEUR
Image
1982 L’homme blessé – de Patrice Chéreau avec Jean-Hugues Anglade, Vittorio Mezzogiorno & Roland Bertin
Image
1993 La reine Margot – de Patrice Chéreau avec Isabelle Adjani, Daniel Auteuil, Pascal Greggory & Virna Lisi
Image
1997 Ceux qui m’aiment prendront le train – de Patrice Chéreau avec Jean-Louis Trintignant & Vincent Pérez
Image
2002 Son frère – de Patrice Chéreau avec Eric Caravaca, Bruno Todeschini, Nathalie Boutefeu & Maurice Garrel

C’est à Lézigné, petite commune angevine sur les bords du Loir, que Patrice Chéreau vient au monde le 2 novembre 1944. Quatre ans après sa naissance, ses parents, Jean-Baptiste, artiste peintre, et Marguerite viennent s’installer à Paris avec leurs deux enfants pour travailler comme dessinateurs sur tissus pour les grands couturiers. Scolarisé au lycée Louis-le-Grand du Quartier Latin, et passionné par le théâtre, il intègre la troupe du lycée où, déjà, il fait parler le lui par ses mises en scènes de pièces de Victor Hugo, Lope de Vega et Marivaux. En 1966, il prend la tête du théâtre de Sartrouville. Cinq ans plus tard, c’est la faillite, il part alors au Piccolo Teatro de Milan jusqu’en 1972.

Entre 1972 et 1981, Patrice Chéreau s’associe avec Roger Planchon pour la direction du TNP de Villeurbanne. Entre temps, il acquiert une renommée internationale avec sa mise en scène au Festival de Bayreuth de «L’Anneau du Nibelung», tétralogie de Richard Wagner. Après son départ du TNP, il dirige le théâtre des Amandiers de Nanterre. Il révolutionne l’Art de la Scène en repoussant les codes des pièces de Shakespeare, Anton Tchekhov, Marivaux, mais aussi avec des œuvres contemporaines signées par son ami Bernard-Marie Koltès. Il démissionne des Amandiers en 1990 mais continuera à y monter des pièces jusqu’à la fin de sa vie. Parallèlement, il met en scène plusieurs opéras de Mozart à travers le monde.

En 1974, Patrice Chéreau passe à la réalisation pour le cinéma avec «La chair de L’orchidée», adaptation d’un roman de James Hadley Chase, avec Charlotte Rampling, Simone Signoret, Edwige Feuillère et Alida Valli. Quatre ans plus tard, il retrouve Simone Signoret pour interpréter «Judith Therpauve». En 1982, il aborde de manière frontale l’homosexualité pour «L’homme blessé» un drame poignant avec Jean-Hugues Anglade et Vittorio Mezzogiorno qu’il a coécrit avec son ami Hervé Guibert. Le film présenté à Cannes en 1983 et lauréat du César du meilleur scénario, connaît lors de sa sortie un beau succès public. Après la réalisation d’«Hôtel de France» avec la troupe des Amandiers en 1986, il s’attèle avec Danièle Thompson à l’adaptation du roman de Alexandre Dumas, «La reine Margot». Il réalise ici un film baroque et volcanique où les personnages brulent de folie et de passion, avec Isabelle Adjani dans le rôle-titre, l’étonnante Virna Lisi en Catherine de Médicis, Daniel Auteuil est Henri de Navarre, Jean-Hugues Anglade Charles IX, Pascal Greggory Henri d’Anjou et Vincent Perez La Môle. Le film triomphe au box-office, et remporte cinq Césars et le prix du Jury à Cannes. Patrice Chéreau réalise ensuite «Ceux qui m’aiment prendront le train» (1997) qui lui permet d’être sacré meilleur réalisateur aux Césars; «Intimité» (2000) un drame érotique qui remporte tous les suffrages de la critique, ours d’Or à Berlin; «Son frère» (2002) un drame bouleversant sur les retrouvailles de deux frères dont l’un est atteint d’un mal incurable; «Gabrielle» (2004) avec Isabelle Huppert et «Persécution» (2005) avec Romain Duris et Charlotte Gainsbourg. Il est aussi l’interprète d’autres grands cinéastes: Andrzej Wajda, Youssef Chahine, Michael Mann, Claude Berri et Michael Haneke.

Patrice Chéreau meurt le 7 octobre 2013, emporté par un cancer du poumon. Il laisse derrière lui une carrière exemplaire, couronnée de plusieurs distinctions. Une œuvre empreinte d’exigence et de talent qui marquera pour longtemps l’histoire de la culture française.

© Pascal DONALD

copyright
1967 CM Trotsky – de Jacques Kébadian avec Marcel Maréchal
    Seulement interprétation
1974La chair de L’orchidée – de Patrice Chéreau avec Charlotte Rampling
    + scénario
1978Judith Therpauve / Une femme dangereuse – de Patrice Chéreau avec Simone Signoret
    + scénario
1981Danton – de Andrzej Wajda avec Gérard Depardieu
    Seulement interprétation
1982L’homme blessé – de Patrice Chéreau avec Jean-Hugues Anglade
    + scénario
    César du meilleur scénario original et dialogues, France
1984Adieu Bonaparte ( weda’an Bonapart / وداعا بونابرت ) de Youssef Chahine avec Michel Piccoli
    Seulement interprétation
DO Patrice Chéreau : L’envers du théâtre – de Arnaud Sélignac avec Ann Murray
    Seulement apparition
1985 TV La fausse maîtresse – de Patrice Chéreau avec Jane Birkin
DO François Simon, la présence – de Ana Simon & Louis Moucher avec Jeanne Moreau
    Seulement apparition
1986Hôtel de France – de Patrice Chéreau avec Vincent Perez
    + scénario
DO Il était une fois dix-neuf acteurs – de François Manceaux avec Valeria Bruni Tedeschi
    Seulement apparition
1991 CM Ecrire contre l’oubli – de Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, Jean Becker, Jane Birkin, Jean-Michel Carré, Henri Cartier-Bresson, Patrice Chéreau, Alain Corneau, Costa-Gavras, Dominique Dante, Claire Denis, Raymond Depardon, Jacques Deray, Michel Deville, Jacques Doillon, Martine Francke, Gérard Frot-Coutaz, Francis Girod, Jean-Luc Godard, Romain Goupil, Jean-Loup Hubert, Robert Kramer, Patrice Leconte, Anne-Marie Miéville, Sarah Moon, Philippe Muyl, Michel Piccoli, Alain Resnais, Coline Serreau, Bertrand Tavernier & Nadine Trintignant
1992Le dernier des Mohicans ( the last of the Mohicans ) de Michael Mann avec Daniel Day Lewis
    Seulement interprétation
TV Le temps et la chambre – de Patrice Chéreau avec Anouk Grinberg
1993La reine Margot – de Patrice Chéreau avec Isabelle Adjani
    + scénario
    Prix du jury au festival du cinéma de Cannes, France
1994 TV Wozzeck – de Patrice Chéreau avec Franz Grundherber
CM Bête de scène – de Bernard Nissile avec Bulle Ogier
    Seulement interprétation
1995 TV Dans la solitude des champs de coton – de Patrice Chéreau avec Pascal Greggory
    + interprétation
DO Patrice Chéreau, Pascal Greggory, une autre solitude – de Stéphane Metge avec Ferruccio Furlanetto
    + production
1996Lucie Aubrac – de Claude Berri avec Carole Bouquet
    Seulement interprétation
1997Ceux qui m’aiment prendront le train – de Patrice Chéreau avec Jean-Louis Trintignant
    + scénario
    César du meilleur réalisateur, France

    Etoile d’Or du meilleur réalisateur aux prix de la presse du cinéma français, France
1998Le temps retrouvé ( o tempo reencontrado / il tempo ritrovato / time regained ) de Raoul Ruiz avec John Malkovich
    Seulement voix
2000Intimité ( intimacy ) de Patrice Chéreau avec Marianne Faithfull
    + scénario
    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Ange Bleu au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix Louis Delluc, France

    Prix Lumière du meilleur réalisateur aux Prix Lumière, France

    Prix du meilleur film européen au festival internationnal du cinéma de Rio de Janeiro, Brésil
2001Au plus près du paradis – de Tonie Marshall avec William Hurt
    Seulement interprétation
2002Son frère – de Patrice Chéreau avec Eric Caravaca
    + scénario
    Ours d’Argent du meilleur réalisateur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

Le temps du loup – de Michael Haneke avec Isabelle Huppert
    Seulement interprétation
2003 DO Freedom2speak v2.0 – de Christoph Gampl, Brigitte Kramer, Marc Meyer, Uwe Nagel & Markus Schmidt avec Dustin Hoffman
    Seulement apparition
2004Gabrielle – de Patrice Chéreau avec Isabelle Huppert
    + scénario & production
2007 TV De la maison des morts – de Stéphane Metge avec Eric Stoklossa
    Seulement production
2009Persécution – de Patrice Chéreau avec Charlotte Gainsbourg
    + scénario
2010 DO Patrice Chéreau, le corps au travail / Patrice Chéreau, un artiste au travail – de Stéphane Metge
    Seulement interprétation
AUTRES PRIX :
      
    Grand Prix SACD par la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, France ( 2008 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international de cinéma de Chicago, USA ( 2009 )
Fiche créée le 8 octobre 2013 | Modifiée le 10 février 2014 | Cette fiche a été vue 2124 fois
PREVIOUSGilbert Chénier || Patrice Chéreau || Leslie CheungNEXT