CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Darling
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patricia Neal



Date et Lieu de naissance : 20 janvier 1926 (Packard, Kentucky, USA)
Date et Lieu de décès : 8 août 2010 (Edgartown, Massachusetts, USA)
Nom Réel : Patricia Louise Neal

ACTRICE

Patricia Neal est née le 20 janvier 1926 à Packard, dans le Kentucky, où son père est directeur d’une mine de charbon et sa mère la fille du médecin de la ville. Elle grandit à Knoxville dans le Tennessee, où elle étudie l’art dramatique à l’Université Northwestern. À vingt ans elle s’installe à New York et décroche un premier emploi à Broadway comme doublure dans la pièce de John William Van Druten «The voice of the turtle». En novembre 1946, elle décroche son premier grand rôle dans «Another part of the forest» écrit et mis en scène par Lillian Hellman. Une prestation qui lui vaut, l’année suivante, le Tony Award du meilleur espoir féminin.

En 1948, Patricia Neal signe son premier contrat avec la Warner Bros Pictures et fait ses débuts à l’écran dans «Le sénateur marie sa fille» en covedette avec Ronald Reagan. Elle tourne ensuite dans «Le rebelle» (1949) de King Vidor avec Gary Cooper pour partenaire. En coulisses, les deux acteurs vivent une tumultueuse histoire d’amour depuis l’arrivée de Patricia à Hollywood. En 1950, l’épouse de Cooper découvre cette relation et exige la rupture immédiate, mais Patricia est enceinte. L’acteur persuade la jeune actrice d’avorter. Quelques temps après, Gary Cooper gifle Patricia après l’avoir surprise avec Kirk Douglas qui essayait de la séduire. Leur histoire se termine après que la fille de Gary Cooper lui ait craché au visage en public. En1951, l’actrice rencontre l’écrivain britannique Roald Dahl au cours d’un dîner organisé par Lillian Hellman. Ils se marient en juillet 1953, auront cinq enfants (Olivia, Chantal, Theo Matthew, Ophelia et Lucy) et finiront par divorcer en 1983.

Côté cinéma, Patricia Neal enchaîne les films de qualité. Son nom est associé à ceux de John Garfield pour «Trafic en haute mer» (1950), John Wayne pour «Opération dans le Pacifique» (1950) ou Tyrone Power dans «Mission à Trieste» (1952). En 1951, elle est à l’affiche du film de science fiction devenu culte «Le jour où la terre s’arrêta» de Robert Wise. En 1957, elle travaille avec Elia Kazan pour «Un homme dans la foule», puis avec Blake Edwards dans «Diamants sur canapé» (1961), avant de remporter l’Oscar de la meilleure actrice pour «Le plus sauvage d’entre tous» (1962) de Martin Ritt. Entretemps, elle revient à Broadway pour jouer dans, entre autres, «Une chatte sur un toit brûlant» où elle remplace Barbara Bel Geddes en mars 1956 et «Miracle en Alabama» entre octobre 1959 et juillet 1961. Patricia Neal poursuit sa carrière au cinéma, à la télévision et au théâtre jusqu’à l’aube du 21ème siècle. En 1965, elle remporte le BAFTA de la meilleure actrice étrangère pour «Première victoire» (1964) de Otto Preminger et elle décroche une seconde nomination pour l’Oscar en 1969 pour son rôle dans «Trois étrangers» de Ulu Grosbard, mais la statuette sera finalement décernée à Katharine Hepburn.

Mais la vie de Patricia Neal est aussi parsemée de drames. En 1960, son fils Theo nourrisson subit des lésions cérébrales lorsque son landau est heurté par un taxi. Deux ans plus tard, sa fille Ophelia meurt à sept ans des complications de la rougeole. Pendant sa dernière grossesse en1965, l’actrice est victime de trois anévrismes cérébraux consécutifs et reste dans le coma pendant trois semaines, sa mort est annoncée à plusieurs reprises dans les journaux. En 2010, quelques mois après s’être convertie au catholicisme, Patricia Neal meurt le 8 août d’un cancer du poumon, à son domicile d’Edgartown au Massachusetts.

© Pascal DONALD

copyright
1948Le sénateur marie sa fille ( John loves Mary ) de David Butler avec Ronald Reagan
Le rebelle ( the fountainhead ) de King Vidor avec Gary Cooper
1949Le dernier voyage ( the hasty heart ) de Vincent Sherman avec Richard Todd
Les travailleurs du chapeau ( it’s a great feeling ) de David Butler avec Errol Flynn
Le roi du tabac ( bright leaf ) de Michael Curtiz avec Lauren Bacall
1950Trafic en haute mer ( the breaking point ) de Michael Curtiz avec John Garfield
Secrets de femmes / Les trois secrets ( three secrets / the rock bottom ) de Robert Wise avec Leif Erickson
Opération dans le Pacifique ( operation Pacific ) de George Waggner avec John Wayne
1951L’impasse de la mort ( Raton Pass / Canyon Pass ) de Edwin L. Marin avec Steve Cochran
Le jour où la terre s’arrêta ( the day the earth stood still ) de Robert Wise avec Michael Rennie
Parents apprivoisés ( week-end with father ) de Douglas Sirk avec Van Heflin
1952Matière à scandale ( Washington story / target for scandal ) de Robert Pirosh avec Louis Calhern
Something for the birds – de Robert Wise avec Victor Mature
Mission à Trieste / Courrier diplomatique ( diplomatic courier ) de Henry Hathaway avec Tyrone Power
1953La tua donna – de Giovanni Paolucci avec Massimo Girotti
1954Stranger from Venus / Immediate disaster / The venusian – de Burt Balaban avec Helmut Dantine
1957Un homme dans la foule ( a face in the crowd ) de Elia Kazan avec Andy Griffith
1961Diamants sur canapé ( breakfast at Tiffany’s ) de Blake Edwards avec George Peppard
1962Le plus sauvage d’entre tous ( Hud ) de Martin Ritt avec Paul Newman
    Oscar de la meilleure actrice, USA

    BAFTA de la meilleure actrice étrangère aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation dramatique féminine, USA

    Prix NBR de la meilleure actrice par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1963Le désir ( psyche 59 ) de Alexander Singer avec Curd Jürgens
Le secret du docteur Whitset ( the third secret ) de Charles Crichton avec Stephen Boyd
1964Première victoire ( in harm’s way ) de Otto Preminger avec Kirk Douglas
    BAFTA de la meilleure actrice étrangère aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1968Trois étrangers ( the subject was roses )de Ulu Grosbard avec Martin Sheen
DO Pat Neal is back – de Edward Beyer avec Jack Albertson
    Seulement apparition
1970The night digger / The road builder – de Alastair Reid avec Nicholas Clay
1971R. comme Roger ( Baxter ! ) de Lionel Jeffries avec Jean-Pierre Cassel
1973Hay que matar a B. / B must die – de José Luis Borau avec Stéphane Audran
Happy mother’s day, love, George / Run, stranger, run – de Darren McGavin avec Ron Howard
1977Widow’s nest / Nido de viudas – de Tony Navarro avec Gina Lollobrigida
1979Passeur d’hommes ( the passage ) de Jack Lee Thompson avec Anthony Quinn
1981Le fantôme de Milburn ( ghost story ) de John Irvin avec Fred Astaire
1989An unremarkable life – de Amin Q. Chaudhri avec Shelley Winters
1991 DO Preminger : Anatomy of a filmmaker – de Valerie A. Robins avec Joseph L. Mankiewicz
    Seulement apparition
1998Cookie’s fortune – de Robert Altman avec Glenn Close
1997 DO Gary Cooper: The face of a hero – de Gene Feldman & Suzette Winter avec George C. Scott
    Seulement apparition
1999 DO From Russia to Hollywood:The 100-year odyssey of Chekhov and Shdanoff – de Frederick Keeve avec Gregory Peck
    Seulement apparition
2000For the love of May – de Mary Beth McDonough avec Michael Learned
2002 DO Broadway : The golden age, by the legends who were there / Broadway : The golden age – de Rick McKay avec Hume Cronyn
    Seulement apparition
DO La splendeur des McElwee ( bright leaves ) de Ross McElwee avec Allan Gurganus
    Seulement apparition
2008Flying by – de Jim Amatulli avec Billy Ray Cyrus
2010 DO Hollywood renegade – de Benn Schulberg avec Christopher Plummer
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la National Board of Review, USA ( 1982 )

    Prix pour sa carrière au festival international du cinéma de Providence, Rhodes Island, USA ( 2000 )
Fiche créée le 19 janvier 2009 | Modifiée le 13 septembre 2015 | Cette fiche a été vue 5554 fois
PREVIOUSAnna Neagle || Patricia Neal || Ronald NeameNEXT