CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Donna Douglas
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patrick Guillemin



Date et Lieu de naissance : 13 novembre 1950 (Neuilly-sur-Seine, France)
Date et Lieu de décès : 21 août 2011 (Lège-Cap-Ferret, France)
Nom Réel : Patrice Alain Pierre Guillemin

ACTEUR

Né le 13 novembre 1950 à Neuilly-sur-Seine, Patrick Guillemin se destine très tôt au métier de comédien en s’inscrivant au Conservatoire National d’Art Dramatique où il suit les cours de Louis Seigner, figure emblématique du théâtre français de l’après-guerre.

En 1974, Patrick Guillemin débute sur scène dans une pièce de boulevard qui va devenir un classique «Pauvre France!» Théâtre des Nouveautés. Par la suite, il devient un des interprètes privilégiés de Marc Camoletti au Théâtre Michel. Il va être également associé à de gros succès tels que «Diable d’homme» (1980) de et avec Robert Lamoureux ou «C’est encore mieux l’après-midi» (1987) avec Pierre Mondy et Jacques Villeret. En 1995, il met en scène «Le vison voyageur» de Ray Cooney et John Chapman au Théâtre de la Michodière. Parallèlement, il entame une carrière d’acteur de doublage. Il est devient une des voix récurrentes de «Looney tunes», nom générique donné aux personnages créés par les studios Warner Bros. On se souvient aussi de sa participation aux neuf premières saisons de la série des «Simpsons» où il double Ned Flanders le voisin d’Homer Simpson.

En 1975, Patrick Guillemin débute au cinéma dans «Les vécés étaient fermés de l’intérieur» de Patrice Leconte auprès de Coluche et Jean Rochefort. Il obtient un rôle conséquent dans «Comme une femme» (1979) de Christian Dura, un drame où un transsexuel est condamné à la prostitution pour survivre. Puis il intègre la distribution de films de série B réalisés par le cinéaste suisse Pierre B. Reinhard : le film érotique «Dressage» (1985) où l’on retrouve également Pierre Doris et le film d’horreur «La revanche des mortes vivantes» (1987). Il collabore aussi à «On se calme et on boit frais» de Max Pécas en 1986. Il participe encore à des comédies réalisées par Jacques Monnet et à «Bambou» (2008) de et avec Didier Bourdon qui reste sa dernière apparition à l’écran.

Pour la télévision, Patrick Guillemin participe à des épisodes de «Marie Pervenche» (1987) avec Danièle Evenou. Dans le même registre, il est dirigé à plusieurs reprises par Serge Korber qui lui offre un petit rôle dans une piètre adaptation des «Bidochon» (1995) avec Anémone et Jean-François Stévenin au cinéma. Néanmoins, c’est le petit écran qui va permettre à Patrick Guillemin d’acquérir une certaine notoriété, en 1991, avec le rôle de l’inspecteur Fabre adjoint de Pierre Tornade dans la série «Nestor Burma» où Guy Marchand compose le héros imaginé par Léo Malet. Durant une décennie et au cours d’une trentaine d’épisodes, il devient un visage familier des téléspectateurs. Il convient de souligner que Michel Fortin fait également partie de la distribution. Cette reconnaissance lui permet d’être sollicité pour des épisodes de séries à succès comme «Une femme d’honneur» avec Corinne Touzet ou «La crim’».

Alors qu’il vient d’achever les représentations de la pièce «Le technicien» (2010) avec Roland Giraud au Théâtre da Palais-Royal, Patrick Guillemin décède prématurément à l’âge de soixante ans terrassé par une crise cardiaque le 21 août 2011 au Cap Ferret alors qu’il s’apprêtait à jouer une partie de tennis. Ses obsèques sont célébrées à l’Eglise Saint-Roch. Parallèlement à ses activités de comédien, il gérait un restaurant «Le Bistrot de Charenton» dans le Val-de-Marne.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1975Les vécés étaient fermés de l’intérieur – de Patrice Leconte avec Jean Rochefort
1977New generation – de Jean-Pierre Lowf Legoff avec Lambert Wilson
1979Comme une femme – de Christian Dura avec Perrette Pradier
1985Dressage / Education perverse – de Pierre B. Reinhard avec Véronique Catanzaro
1986On se calme et on boit frais à Saint-Tropez – de Max Pécas avec Brigitte Lahaie
1987La revanche des mortes vivantes – de Pierre B. Reinhard avec Sylvie Novak
1990Hold-up à New York / Fuite de capital ( quick change ) de Howard Franklin & Bill Murray avec Geena Davis
    Seulement voix française de Bill Murray
1991Tableau d’honneur – de Charles Nemes avec Claude Jade
Quoi de neuf Bob ? ( what about Bob ? ) de Frank Oz avec Richard Dreyfuss
    Seulement voix française de Bill Murray
Batman, le défi ( Batman returns ) de Tim Burton avec Michelle Pfeiffer
    Seulement voix française de Christopher Walken
Terminator II, le jugement dernier ( T2 / Terminator II: judgment day ) de James Cameron avec Arnold Schwarzenegger
    Seulement voix française de Joe Morton
1993Demolition man – de Marco Brambilla avec Wesley Snipes
    Seulement voix française
1994La passion turque ( la pasión turca ) de Vincente Aranda avec Ana Belén
1995Les Bidochon – de Serge Korber avec Annie Girardot
1996L’homme qui en savait trop… peu ( the man who knew too little ) de Jon Amiel avec Joanna Whalley
    Seulement voix française de Bill Murray
Space Jam – de Joe Pytka avec Michael Jordan
    Seulement voix française
1997La femme du cosmonaute – de Jacques Monnet avec Victoria Abril
DA Anastasia – de Don Bluth & Gary Goldman
    Seulement voix dans la version française
1999C’est pas ma faute – de Jacques Monnet avec Arielle Dombasle
2003Les Looney Tunes passent à l’action ( Looney Tunes : Back in action ) de Joe Dante avec Brendan Fraser
    Seulement voix française
CM Perles à rebours – de Pierre Excoffier & François Hernandez avec Alain Chabat
2008Bambou – de Didier Bourdon avec Eddy Mitchell
2009Benvenuti al sud – de Luca Miniero avec Alessandro Siani
    Seulement voix française de Fulvio Falzarano
Fiche créée le 30 août 2011 | Modifiée le 23 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 3368 fois
PREVIOUSYvette Guilbert || Patrick Guillemin || Fernando GuillénNEXT