CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Francisco Elías
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patrick Straram



Date et Lieu de naissance : 12 janvier 1934 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 5 mars 1988 (Montréal, Québec, Canada)
Nom Réel : Patrick Straram

ACTEUR
Image
1963 À tout prendre – de Claude Jutra avec Johanne Harelle, Victor Désy, Claude Jutra, Tania Fédor & Guy Hoffmann
Image
1964 La terre à boire – de Jean-Paul Bernier avec Geneviève Bujold, Pauline Julien, Patricia Nolin & Gilles Pelletier
Image
1980 À vos risques et périls – de Jean Gagné & Serge Gagné avec Claude Péloquin, Raoul Duguay & Gilles Groulx
Image
1984 La couleur encerclée – de Jean Gagné & Serge Gagné avec Yves Boisvert & Jean-Pierre Cartier

Patrick Straram naît à Paris le 12 janvier 1934. Au cours de sa brève scolarité chaotique, il préfère fréquenter les cafés et les bistros de Saint-Germain-des-Prés. Noctambule averti, où on le sait présent à tous les spectacles de jazz, cumulant les verres de bien des bars du quartier. Il y fait la connaissance de Guy Debord et Ivan Chtcheglov qui le convainc de se joindre à l’Internationale lettriste où il demeure moins d’un an.

Décidé de faire carrière au Québec mais aussi et surtout afin d’éviter la conscription, il arrive à Vancouver en 1954 où Patrick Straram est travailleur forestier. Il écrit son premier roman, puis vient s’installer à Montréal en 1958 et se fait rapidement le défenseur du jeune cinéma européen que représentaient alors les Jean-Luc Godard, Alain Resnais et autres comparses. Trouvant sa place dans le milieu littéraire québécois où il cultive les relations et les amitiés, il passera toute sa carrière à faire connaître au milieu culturel d’ici les nouveaux visages européens et américains. Il fut tout d’abord commis à la salle des nouvelles télévisées de Radio-Canada puis critique pour de nombreuses revues et journaux (Le Devoir, Sept Jours, Point-de-vue, Parti pris, Les Herbes rouges, Chroniques et Hobo-Québec).

Entre 1960 et 1963, Patrick Straram dirige le Centre d’art de l’Elysée qu’il avait fondé avec Jean-Paul Ostiguy. Il en profite pour faire de la radio et publier son roman, «La faim de l’énigme» qu’il avait écrit en Colombie-Britannique. Homme à tout faire, il devient vite un critique de cinéma et de jazz réputé. Sa réputation de critique marginal lui offre des rôles pour le cinéma québécois, notamment dans les films des frères Jean et Serge Gagné «À vos risques et périls» (1980) et «La couleur encerclée» (1986). Son meilleur rôle demeure encore celui de l’ex-mari de Johanne dans le controversé film écrit, réalisé et interprété par Claude Jutra, «À tout prendre» en 1963.

Patrick Straram est le scénariste de quelques films, tels que «La terre à boire» (1964) de Jean-Pierre Bernier, avec Geneviève Bujold et Gilles Pelletier, ou le court-métrage «Fabienne sans son Jules» (1964) de Jacques Godbout avec Pauline Julien. Il signe les commentaires de deux films de Louis Portugais avant de partir pour la Californie pendant quelques années. Il revient au Canada au début des années 1970 pour animer plusieurs émissions radiophoniques dont celle de «Blues clair» de 1978 à 1979 sous le nom de «Bison Ravi». Pseudonyme qu’il utilisera d’ailleurs pour signer toutes ses œuvres ultérieures. Plusieurs des critiques de Patrick Straram sont publiées dans des livres ou des revues comme «Rolling Stones». Il est aussi l’auteur d’un livre sur l’œuvre du cinéaste Gilles Groulx, «Le lynx inquiet», qu’il écrit en collaboration avec Jean-Marc Picotte.

Patrick Straram passe les dernières années de sa vie comme animateur de radio communautaire pour des stations comme «Radio Centre Ville» et «CIBL». Malade depuis le milieu des années 1980, il meurt en mars 1988, pauvre et démuni, rue Saint-Timothée à Montréal, tout près du bar le «Blues Clair», au coin Saint-André et de Maisonneuve, homonyme de sa dernière émission pour laquelle on se souviendra encore longtemps de lui.

© Alexandre CARLE

copyright
1960 DO Saint-Denys Garneau – de Louis Portugais
    Seulement voix & narration
1963À tout prendre – de Claude Jutra avec Tania Fédor
1964La terre à boire – de Jean-Paul Bernier avec Geneviève Bujold
    + dialogues & scénario
CM Fabienne sans son Jules – de Jacques Godbout avec Pauline Julien
    + scénario
1968 DO Voir Pellan – de Louis Portugais
    Seulement voix & narration
1980À vos risques et périls – de Jean Gagné & Serge Gagné avec Claude Péloquin
1984La couleur encerclée – de Jean Gagné & Serge Gagné avec Yves Boisvert
Fiche créée le 21 juin 2014 | Modifiée le 22 juin 2014 | Cette fiche a été vue 1590 fois
PREVIOUSRose Stradner || Patrick Straram || Lee StrasbergNEXT