CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Anne Crawford
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Paul Crauchet



Date et Lieu de naissance : 14 juillet 1920 (Béziers, France)
Date et Lieu de décès : 19 décembre 2012 (Rocbaron, France)
Nom Réel : Paul Henri Jean Crauchet

ACTEUR
Image
1968 L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Lino Ventura, Simone Signoret & Paul Meurisse
Image
1972 Les Granges Brûlées – de Jean Chapot avec Simone Signoret, Alain Delon, Miou-Miou & Christian Barbier
Image
1980 La gueule du loup – de Michel Léviant avec Miou-Miou, Anémone, Gérard Sergue & Dominique Marcas
Image
1996 La belle verte – de Coline Serreau avec Vincent Lindonn Coline Serreau, Marion Cotillard & James Thierrée

Né le 14 juillet 1920 à Béziers, Paul Crauchet se passionne pour le rugby et l’aviation avant de s’orienter vers la comédie. En 1945, il s’installe à Paris et devient, pendant trois ans, l’élève de Charles Dullin. En 1949, il débute dans une tournée organisée par Jean Richard. L’année suivante, il rejoint la Compagnie Grenier-Hussenot installée au Théâtre Marigny où il reste sept ans. Parallèlement, il joue dans la troupe du Théâtre National Populaire dirigée par Jean Vilar.

À la même période, Paul Crauchet débute discrètement au cinéma dans «Maître après Dieu» (1950) de Louis Daquin avec Pierre Brasseur où il incarne l’un des passagers juifs. Premiers pas sans lendemain, on le retrouve qu’en 1955 dans «La bande à Papa» de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud et Louis de Funès où il compose l’un des malfaiteurs. En 1959, Eric Rohmer lui offre un second rôle dans «Le signe du lion», dont Jess Hahn a le rôle principal, qui ne sortira qu’en 1962. En 1961, il intègre la distribution de «La guerre des boutons» de Yves Robert, film couronnée du Prix Jean Vigo. En 1965, il est dirigé par Robert Enrico dans «Les grandes gueules» d’après le roman de José Giovanni avec Bourvil et Lino Ventura. Réalisateur qui le sollicite à nouveau dans «Les aventuriers» (1967) avec Alain Delon et Lino Ventura, «Tante Zita» (1968) et «Ho !» (1968) avec Jean-Paul Belmondo.

Pour une génération de spectateurs, la carrière de Paul Crauchet reste marquée par sa composition de résistant dans «L’armée des ombres» (1968) de Jean-Pierre Melville. Cinéaste qui le dirige à nouveau dans «Le cercle rouge» (1970) puis dans «Un flic» (1972). Devenu un second rôle incontournable du cinéma, il est le partenaire des stars de l’époque: Alain Delon et Romy Schneider dans «La piscine» (1968) de Jacques Deray, Lino Ventura et Marlène Jobert dans «Dernier domicile connu» (1969) de José Giovanni, Jean-Paul Belmondo et Marlène Jobert dans «Les Mariés de l’an II» (1970) de Jean-Paul Rappeneau ou Alain Delon et Simone Signoret «Les granges brûlées» (1972). Si les cinéphiles se souviennent de sa prestation du père de Marie Dubois dans «Bof… Anatomie d’un livreur» (1970), le grand public retient son personnage de commissaire dans «L’affaire Dominici» (1972) face à Jean Gabin.

Alors que le cinéma français délaisse quelque peu les seconds rôles, la carrière de Paul Crauchet s’oriente vers la télévision dont il devient l’une des figures familières. Il joue dans des épisodes de séries policières comme «Les cinq dernières minutes», «Commissaire Moulin», «Julien Fontanes, magistrat» ou «Commissaire Maigret». Il devient l’un des interprètes privilégiés de Hervé Baslé dans des feuilletons à succès «Les maîtres du pain» (1993), «Le fils du cordonnier» (1994), «Entre terre et mer» (1996) ou «Le champ dolent, le roman de la terre» (2002). Parallèlement, il poursuit sa carrière sur les planches dans «La folle de Chaillot» (1975) avec Edwige Feuillère ou «Mort d’un commis voyageur» (1988) avec François Périer. Marqués par ces compositions sous la direction de Jean-Pierre Melville, de jeunes réalisateurs font appel à lui. Après «Les herbes folles» (2008) de Alain Resnais au cinéma et «La très excellente et divertissante histoire de François Rabelais» (2009) de Hervé Baslé avec Eric Elmosnino à la télévision, Paul Crauchet cesse ses activités professionnelles. Son décès le 19 décembre 2012 sur la commune de Rocbaron dans le Var à l’âge de 92 ans et annoncé par son fils, passe totalement inaperçu.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1950Maître après dieu – de Louis Daquin avec Pierre Brasseur
1951Foyer perdu / Tu es un imbécile – de Jean Loubignac avec Gaby Morlay
1954Série noire – de Pierre Foucaud avec Erich von Stroheim
1955La bande à Papa – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
1958La moucharde – de Guy Lefranc avec Dany Carrel
1959Le signe du lion – de Eric Rohmer avec Jess Hahn
1961La guerre des boutons – de Yves Robert avec Michel Galabru
À fleur de peau – de Claude Bernard-Aubert avec Françoise Giret
1962 CM Le lit – de Marcel Gibaud avec Annie Lavedan
1963 CM Chroniques anachroniques – de Bernard Deflandre avec Anne Carrère
CM Les idoles – de Paule Senguissen avec Johnny Hallyday
    Seulement voix & narration
1964 CM Aurélia / Aurélia ou la descente aux enfers – de Anne Déstrée avec Clotilde Joano
1965Les grandes gueules – de Robert Enrico avec Bourvil
Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Leslie Caron
Le dimanche de la vie – de Jean Herman avec Danielle Darrieux
La guerre est finie – de Alain Resnais avec Yves Montand
1966Estouffade à la Caraïbe – de Jacques Besnard avec Jean Seberg
DO La Moselle une rivière pour l’Europe – de Monique Chapelle & Robert Ménégoz
    Seulement voix & narration
1967Les aventuriers – de Robert Enrico avec Lino Ventura
CM Les bonne soirées de Madame France – de Bernard Gesbert avec François Maistre
1968Ho ! – de Robert Enrico avec Jean-Paul Belmondo
La piscine – de Jacques Deray avec Romy Schneider
Tante Zita – de Robert Enrico avec Joanna Shimkus
L’armée des ombres – de Jean-Pierre Melville avec Paul Meurisse
1969Lettres de Stalingrad – de Gilles Katz avec Alberto Cavalcanti
Dernier domicile connu – de José Giovanni avec Marlène Jobert
CM Espace vital – de Patrice Leconte avec Pascal Aubier
1970Le cercle rouge – de Jean-Pierre Melville avec Alain Delon
Bof… Anatomie d’un livreur – de Claude Faraldo avec Marie Dubois
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Jean-Paul Belmondo
1971Sans mobile apparent – de Philippe Labro avec Jean-Louis Trintignant
Où est passé Tom ? – de José Giovanni avec Alexandra Stewart
1972Un flic – de Jean-Pierre Melville avec Catherine Deneuve
L’affaire Dominici – de Claude Bernard-Aubert avec Jean Gabin
Les Granges Brûlées – de Jean Chapot avec Simone Signoret
L’impossible objet ( story of a love story / impossible object ) de John Frankenheimer avec Dominique Sanda
1973Un nuage entre les dents – de Marco Pico avec Philippe Noiret
Au-delà de la peur – de Yannick Andreï avec Michel Bouquet
1974Pas si méchant que ça – de Claude Goretta avec Gérard Depardieu
1975La traque – de Serge Leroy avec Philippe Léotard
Flic story – de Jacques Deray avec Renato Salvatori
1977Le beaujolais nouveau est arrivé – de Jean-Luc Voulfow avec Jean Carmet
1978Un papillon sur l’épaule – de Jacques Deray avec Claudine Auger
Félicité – de Christine Pascal avec Dominique Laffin
Le témoin – de Jean-Pierre Mocky avec Alberto Sordi
1980Bobo la tête / À propos de neige fondue – de Gilles Katz avec Michel Robin
La gueule du loup – de Michel Léviant avec Miou-Miou
1982Bancals / Les bancals – de Hervé Lièvre avec Albert Delpy
1983 CM Les veufs – de Patrick Dewolf avec Claudine Delvaux
1984Liste noire – de Alain Bonnot avec Annie Girardot
CM Homicide by night – de Gérard Krawczyk avec Mado Maurin
1985 CM Le poids du ciel – de Laurent Herbiet avec Olivia Brunaux
1987La brute – de Claude Guillemet avec Xavier Deluc
Le complot ( to kill a priest / Popieluszku / zabic ksiedza ) de Agnieszka Holland avec Christophe Lambert
1988À deux minutes prés – de Eric Le Hung avec Charlotte de Turckheim
1989Un été après l’autre / Impasse de la vignette – de Anne-Marie Etienne avec Annie Cordy
La putain du roi ( the king’s whore / the king’s mistress / la donna del re ) de Axel Corti avec Valeria Golino
1990La gloire de mon père – de Yves Robert avec Philippe Caubère
Le château de ma mère – de Yves Robert avec Nathalie Roussel
1991Le coup suprême – de Jean-Pierre Sentier avec Bernard Giraudeau
1992Faut-il aimer Mathilde ? – de Edwin Baily avec Dominique Blanc
CM Privé de vieillesse – de Gaël Collon avec Mathilde Bertrand
1993Dernier jour de la victime – de Bruno Gantillon avec Assumpta Serna
CM Pain perdu – de Tiéri Barié avec Bérénice Bejo
1994Fast – de Dante Desarthe avec Jean-François Stévenin
CM Le rhâdion – de Jean-Pierre Biazotti avec Laura Favali
1995 CM Le poids du ciel – de Laurent Herbiet avec Olivia Brunaux
1996La belle verte – de Coline Serreau avec Vincent Lindon
2000 CM Le centre du monde – de Vivian Goffette avec Vincent Grass
2006Le fils de l’épicier – de Eric Guirado avec Daniel Duval
2007Enfin veuve – de Isabelle Mergault avec Michèle Laroque
CM Prélude de Pan – de Miquèu Montanaro
2008Les herbes folles – de Alain Resnais avec Emmanuelle Devos
Fiche créée le 17 août 2009 | Modifiée le 18 juin 2015 | Cette fiche a été vue 4837 fois
PREVIOUSSusanne Cramer || Paul Crauchet || Wes CravenNEXT