CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paul Amiot
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Paul Naschy



Date et Lieu de naissance : 6 septembre 1934 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 30 novembre 2009 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Jacinto Molina Álvarez

ACTEUR

Jacinto Molina Álvarez, futur Paul Naschy, naît le 6 septembre 1934 à Madrid. Après des études d’architecture, il illustre des pochettes de disques, dessine des bandes dessinées et même écrit des romans sur le Far-West. Mais il est également champion d’Espagne d’haltérophilie à sept reprises. Depuis l’enfance attiré par le cinéma et les films horrifiques de la Hammer, il réussit à se faire engager comme figurant pour «Le roi des rois» (1960) et «Les cinquante-cinq jours de Pékin» (1962), de Nicholas Ray, ou dans «Hercule contre les mercenaires» (1964) de Umberto Lenzi. En 1966, il touche à la technique comme secrétaire de production d’un film de Mariano Ozores, puis il est assistant de réalisation sur le tournage de «Aventura en el palacio viejo» (1967) de Manuel Torres, une histoire destinée aux «enfants sages» de l’époque. Enfin sous le pseudonyme de Paul Naschy en 1968, il interprète le rôle principal d’un film de Enrique López Eguiluz, «Les vampires du Dr. Dracula», un certain comte Waldemar Daninsky qui a la fâcheuse habitude de se transformer en loup-garou!

Pour Jacinto Molina alias Paul Naschy déjà plus que trentenaire, c’est le début de la gloire puisque les poils de Waldemar vont lui coller à la peau pendant au moins une douzaine d’autres films et lui permettre d’interpréter moult êtres bizarroïdes destinés essentiellement à provoquer des délicieux «fais moi peur» aux adeptes du genre. Tout en continuant sa carrière d’acteur, Paul Naschy devient le scénariste de la plupart des films qu’il interprète. En 1975, il se lance dans la réalisation en tournant, on s’en serait douter, un film sanguinolent intitulé «Inquisition» mais qui se passe en France! Il maîtrise d’autant mieux l’affaire qu’il a écrit l’histoire et les dialogues et qu’il est en est aussi le principal interprète en la personne de Bernard de Fossey, un redoutable prédateur de jeunes beautés villageoises! Ses personnages français vont d’ailleurs se retrouver comme dans «Los crímenes de Petiot» (1973) de José Luis Madrid et «El mariscal del infierno» (1974) de León Klimovsky. Dans cette énumération nous n’oublierons pas non plus les Dr Jekyll, les Jack l’éventreur de Londres, etc. Mais pourtant tous les films (près de quatre-vingts qualifiés de navets par certains!) ne semblent guère avoir été diffusés en France. À l’inverse du monde anglo-saxon, le Japon et l’Allemagne, plus friands, semble-t-il de ces films de série B violents, ont donné à Molina-Naschy, une notoriété tardive, accrue par les diffusions vidéo. Nous devons peut-être aussi souligner les quelques rôles et films contemporains de l’acteur qui tente en vain, nous semble-t-il, de devenir un artiste plus «recommandable». Parmi ses quatorze longs-métrages comme réalisateur sous le nom de Jacinto Molina mais apparaissant au générique comme Paul Naschy acteur, nous noterons notamment l’un des premiers et seuls films hispano-japonais, «La bestia y la espada mágica / Ohkami-otoko to samurai» (1983) avec Shigeru Amachi (également chef de production).

Dans les années quatre-vingts, Paul Naschy fait aussi de nombreux documentaires sur l’Espagne qu’il présente lors de plusieurs séjours au Japon. La décennie suivante il est président du Cercle des Écrivains de Cinéma espagnols. En 2001, il est décoré de la médaille d’or espagnole des Beaux-Arts. Et sans partager les goûts cinématographiques de l’artiste, nous lui reconnaissons son savoir faire d’homme-orchestre à défaut d’être un maître du septième art. Infatigable et toujours en activité, il succombe malheureusement d’un cancer le 1er décembre 2009 (Madrid) à l’âge de soixante-quinze ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1960El príncipe encadenado – de Luis Lucia avec Antonio Vilar
Le roi des rois ( king of kings ) de Nicholas Ray avec Hurd Hatfield
1962Les cinquante-cinq jours de Pékin ( fifty-five days at Peking ) de Nicholas Ray avec Ava Gardner
1964Hercule contre les mercenaires ( l’ultimo gladiatore / gladiatore di Messalina ) de Umberto Lenzi avec Lisa Gastoni
1966Operación plus ultra – de Pedro Lazaga avec Luchy Soto
Un doigt sur la gâchette / La furia de Johnny Kid ( dove si spara di più ) de Gianni Puccini avec Peter Lee Lawrence
Crónica de nueve meses – de Mariano Ozores avec José Luis López Vázquez
    Seulement assistant de production
1967Agonizando en el crimen – de Enrique López Eguiluz avec Ángel Soler
Aventura en el palacio viejo – de Manuel Torres avec Diana Sorel
    Seulement assistant réalisateur
CM Plan Jack cero tres – de Cecilia Bartolomé avec Charo López
1968La esclava del paraíso – de José María Elorrieta avec Luciana Paluzzi
Las noches del hombre lobo – de René Govar avec Monique Brainville
    + scénario
Les vampires du docteur Dracula ( la marca del hombre-lobo ) de Enrique López Eguiluz avec Dyanik Zurakowska
    + scénario
1969El vértigo del crimen – de Pascual Cervera avec José Marco
Dracula contre Frankenstein ( los monstruos del terror / el hombre que vino de Ummo / assignment terror/ Dracula vs. Frankenstein / Dracula jagt Frankenstein / the man who came from Ummo / operation terror ) de Tulio Demicheli, Eberhard Meischner & Hugo Fregonese avec Karin Dor
    + sujet & scénario
1970Jack el destripador de Londres – de José Luis Madrid avec Patricia Loran
    + sujet & scénario
1971La furie des vampires ( la noche de Walpurgis ) de León Klimovsky avec Gaby Fuchs
    + scénario
Le grand amour de Dracula ( el gran amor del conde Drácula ) de Javier Aguirre avec Haydée Politoff
    + sujet & scénario
La furia del hombre lobo – de José María Zabalza avec Perla Cristal
    + sujet & scénario
1972Dr. Jekyll y el hombre lobo – de León Klimovsky avec Shirley Corrigan
    + sujet & scénario
L’empreinte de Dracula ( el retorno de Walpurgis / la noche del asesino ) de Carlos Aured avec Fabiola Falcón
    + sujet & scénario
La frayeur surgit de la tombe ( el espanto surge de la tumba ) de Carlos Aured avec Emma Cohen
    + sujet & scénario
La vengeance de la momie ( la venganza de la momia ) de Carlos Aured avec Helga Liné
    + scénario
El asesino está entre los trece – de Javier Aguirre avec Simón Andreu
Disco rojo – de Rafael Romero Marchent avec Mara Cruz
    + sujet & scénario
Tarzán en las minas del rey Salomón – de José Luis Merino avec David Carpenter
1973Les yeux bleus de la poupée cassée ( los ojos azules de la muñeca rota ) de Carlos Aured avec Diana Lorys
    + scénario
La rebelión de las muertas – de León Klimovsky avec Mirta Miller
    + scénario
Los crímenes de Petiot – de José Luis Madrid avec Lucía Prado
    + sujet & scénario
Le bossu de la morgue ( el jorobado de la morgue ) de Javier Aguirre avec Rosanna Yanni
    + sujet & scénario
Les orgies macabres ( la orgía de los muertos ) de José Luis Merino avec Gérard Tichy
L’homme à la tête coupée / Le viol et l’enfer des X ( las ratas no duermen de noche ) de Juan Fortuny avec Olivier Mathot
1974El mariscal del infierno – de León Klimovsky avec Norma Sebre
    + scénario
Une libellule pour chaque mort ( una libélula para cada muerto ) de León Klimovsky avec Erika Blanc
    + scénario
Todos los gritos del silencio – de Ramón Barce avec Rosa Valenty
Dans les griffes du loup-garou ( la maldición de la bestia ) de Miguel Iglesias avec Grace Mills
    + scénario
    Médaille de Sitges en Argent de Ley du meilleur acteur au festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne

Exorcismo – de Juan Bosch avec Maria Perschy
    + sujet & scénario
La diosa salvaje – de Miguel Iglesias avec Blanca Estrada
La cruz del diablo – de John Gilling avec Adolfo Marsillach
    Seulement scénario
1975Muerte de un quinqui – de León Klimovsky avec Carmen Sevilla
    + sujet & scénario
Los pasajeros – de José Antonio Barrero avec Aurora Bautista
Docteur Justice ( doctor Justice / ambición fallida ) de Christian-Jaque avec John Phillip Law
Inquisition ( inquisición ) de Paul Naschy avec Daniela Giordano
    + scénario
1976Secuestro – de León Klimovsky avec Luis Prendes
    + scénario
Muerte de un presidente / Comando Txiquia – de José Luis Madrid avec Tony Isbert
Último deseo – de León Klimovsky avec Alberto de Mendoza
1977Tres días de noviembre – de León Klimovsky avec Mónica Randall
El Francotirador – de Carlos Puerto avec Blanca Estrada
    + scénario
El transexual – de José Jara avec Vincente Parra
Péché mortel ( pecado mortal ) de Miguel Ángel Díez avec Sara Lezana
1978El huerto del francés – de Paul Naschy avec José Calvo
    + scénario
1979El caminante – de Paul Naschy avec Paloma Hurtado
    + scénario
Madrid al desnudo – de Paul Naschy avec Fernando Fernán Goméz
    + scénario
Los Cántabros – de Paul Naschy avec Alfredo Mayo
    + scénario
1980Le retour du loup-garou ( el retorno del hombre-lobo ) de Paul Naschy avec Narciso Ibáñez Menta
    + scénario
    Mention Spéciale au Fantaporto, Portugal

    Prix de la Critique Internationale au Fantaporto, Portugal

El carnaval de las bestias – de Paul Naschy avec Eiko Nagashima
    + scénario & production
1981Le mystère de l’île aux monstres ( monster island / misterio en la isla de los monstruos / mystery on monster island ) de Juan Piquer Simon avec Terence Stamp
La batalla del porro – de Joan Minguell avec Victoria Abril
1982Buenas noches, señor monstruo – de Antonio Mercero avec Luis Escobar
Le chevalier d’outre-tombe ( latidos de pánico ) de Paul Naschy avec Julia Saly
    + scénario
1983La bestia y la espada mágica / La bestia y los samourais – de Paul Naschy avec Gérard Tichy
    + scénario & production
El último kamikaze – de Paul Naschy avec Guillermo Murray
    + scénario
1984Operación Mantis : El exterminio del macho / Operación Atlantis : El exterminio del macho – de Paul Naschy avec José Luis López Vázquez
    + scénario
Mi amigo el vagabundo – de Paul Naschy avec Sergio Molina
    + scénario
1985Pez – de Santiago Aguilar, Raúl Barbe & Luis Guridi avec Elena Huércanos
1986Mordiendo la vida – de Martín Garrido avec Marta Flores
1987El aullido del diablo – de Paul Naschy avec Caroline Munro
    + scénario & production
1988El último guateque II – de Juan José Porto avec Conrado San Martín
CM SSS – de Santiago Aguilar & Luis Guridi avec José María Caffarel
1989Aquí huele a muerto... [¡pues yo no he sido!] – de Álvaro Sáenz de Heredia avec Juan Molto
CM La hija de Fu Manchú ’72 – de Santiago Aguilar & Luis Guridi avec Olga Margallo
1991La noche del ejecutor – de Paul Naschy avec Manuel Zarzo
    + scénario
1992State of mind – de Reginald Adamson avec Fred Williamson
1993 CM El ángel más caído – de ? avec Ángeles Martín
1995Cientificament perfectes / Científicamente perfectos – de Francisco Javier Capell avec Silvia Escuder
1996Lycantripus ( Licántropo: El asesino de la luna llena ) de Francisco Rodríguez Gordillo avec Amparo Muñoz
    + scénario
1998Cuando el mundo se acabe te seguiré amando – de Pilar Sueiro avec Juan Becerra
El ojo de la Médusa – de José Cabanach avec Carlos Guglieri
1999Era outra vez / Érase otra vez – de Juan Pinzás avec Monti Castiñeiras
Une vie de rêve ( la grand vida ) de Antonio Cuadri avec Salma Hayek
2000School killer ( el vigilante ) de Carlos Gil avec Carlos Fuentes
2001El lado oscuro – de Luciano Berriatúa avec Óscar Ladoire
2002Octavia – de Basilio Martín Patino avec Margarita Lozano
Mucha sangre – de Pepe de las Heras avec Rodolfo Sancho
2003Rojo sangre – de Christian Molina avec Bibiana Fernández
    + scénario
CM Aldea Muriel – de Israel Calzado avec Asunción Díaz Alcuaz
CM El corazón delator – de Alfonso S. Suárez avec Eladio Sánchez
2004Rottweiler – de Brian Yuzna avec William Miller
2005Um lobisomem na Amazônia – de Ivan Cardoso avec Daiana Amêndola
CM Crímenes ejemplares de Max Aub – de Carlos Grau avec Juan Manuel Berzosa
2007 CM La duodécima hora – de Rodrigo Plaza & Juanma Ruiz avec Luciano Berriatúa
CM Lagrimas de papel – de Angél Gómez Hérnandez avec Elena Martínez
2008 DA O Apóstolo / El apóstol – de Fernando Cortizo
    Seulement voix
DO La sonrisa del lobo – de Javier Perea
DO Coffin of light – de Nacho Cerdà avec Jesus Franco
    Seulement apparition
2009La herencia Valdemar – de José Luis Alemán avec Óscar Jaenada
AUTRES PRIX :
      
    Mention Spéciale au festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne ( 1971 )

    Prix Spécial pour l’ensemble de sa carrière au Fantaporto, Portugal ( 1998 )

    Prix d’Honneur au festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne ( 2004 )
Fiche créée le 2 décembre 2009 | Modifiée le 25 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 4873 fois
PREVIOUSNeil Narbonne || Paul Naschy || Maurice NasilNEXT