CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carlos López Moctezuma
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Paulette Dubost



Date et Lieu de naissance : 8 octobre 1910 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 21 septembre 2011 (Longjumeau, France)
Nom Réel : Paulette Marie Emma Dubost

ACTRICE

Née le 8 octobre 1910 à Paris, Paulette Dubost est la fille naturelle d’une chanteuse de l’Opéra-comique et d’un ingénieur de la Compagnie du gaz, Monsieur Deplanque, qui la reconnaitra en 1929. Enfant, elle intègre l’Ecole des petits rats de l’Opéra et poursuit péniblement sa scolarité jusqu’au certificat d’études. Poussée par sa mère, elle entre au Conservatoire de Paris en section chant et comédie. À dix-sept ans, elle débute dans l’opérette «Le roi Pausolle» qui tient l’affiche aux Bouffes-Parisiens durant deux saisons puis enchaîne les rôles sur scènes. Paulette Dubost entame sa carrière sur le grand écran dans «Le bal» (1931) où Danielle Darrieux fait également sa première apparition. On la retrouve dans des films comiques troupiers tels que «Vive la compagnie» (1933) avec Noël-Noël, «La caserne en folie» (1934) avec Raymond Cordy ou «Le bébé de l’escadron» (1935) avec Michel Simon. Elle est la partenaire de Buster Keaton dans un film tourné à Paris «Le roi des Champs-Elysées» (1934). Entre-temps, elle obtenu le rôle titre dans «Bécassine» (1938) héroïne bretonne imaginée par Pierre Caron. Mais on se souvient surtout de sa participation à deux classiques du cinéma français de l’entre-deux guerres: «Hôtel du Nord» (1938) de Marcel Carné ou elle incarne l’épouse infidèle de Bernard Blier et la femme volage de «La règle jeu» (1939), chef-d’œuvre de Jean Renoir.

La carrière de Paulette Dubost s’interrompt durant la Seconde Guerre Mondiale car elle refuse de travailler pour la Continentale. Elle se partage entre la France et Maroc après avoir épousé un colon français et donne naissance à son unique fille Christiane en 1942. À la Libération, l’actrice est tête d’affiche de sympathiques comédies comme «Le bal des pompiers» de André Berthomieu auprès de Claude Dauphin. Dans les années cinquante, Paulette Dubost s’impose comme l’un des incontournables seconds rôles du cinéma français. Elle tourne aux côtés des vedettes de l’époque: Fernandel, Jean Gabin ou Louis de Funès. Elle apparaît dans «Lola Montès» (1955) personnifiée par Martine Carol et retrouve Jean Renoir pour «Le déjeuner sur l’herbe» (1959). Quelque peu délaissée par la Nouvelle Vague, elle retrouve Jean Gabin dans «Maigret voit rouge» (1963) et «L’âge ingrat» (1964). Elle est également la partenaire de Brigitte Bardot et Jeanne Moreau dans «Viva Maria !» (1965) de Louis Malle. Parallèlement, elle multiplie les apparitions sur le petit écran et au théâtre.

À partir des années soixante-dix, la carrière de Paulette Dubost se cantonne essentiellement à de petits rôles dans des comédies. Elle incarne la mère de Annie Girardot dans «Tendre poulet» (1977) et sa suite «On a volé la cuisse de Jupiter» (1978) de Philippe de Broca. On se souvient également de sa participation au «Dernier métro» (1980) de François Truffaut et de sa composition de la mère de Michel Piccoli dans «Milou en Mai» (1989) de Louis Malle. Avec des personnages plus conséquents, elle partage l’affiche avec Danielle Darrieux du «Jour des rois» (1990) de Marie-Claire Treilhou et dans «Les mamies» (1992) de Annick Lanoë. Peu à peu, ses apparitions se raréfient même si de jeunes réalisateurs la sollicite toujours. Alors qu’elle fête ses cent ans, elle arpente les plateaux des chaînes de télévision où elle évoque sa carrière ainsi que ses rencontres personnelles comme celles de Stavisky qui tombe amoureux d’elle adolescente ou de Hitler au cours d’un dîner au moment de son accession au pouvoir. Retirée à Longjumeau chez sa fille depuis une quinzaine d’années, elle décède le 21 septembre 2011.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1930 CM J’ai quelque chose à vous dire – de Marc Allégret avec Pierre Darteuil
1931Le bal – de Wilhelm Thiele avec André Lefaur
L’amoureuse aventure – de Wilhelm Thiele avec Albert Préjean
Service de nuit / Théodore est fatigué / Les nuits de papa – de Henri Fescourt avec Fred Marche
Un chien qui rapporte – de Jean Choux avec René Lefèvre
Un coup de téléphone – de Georges Lacombe avec Jean Weber
Vous serez ma femme – de Serge de Poligny, Heinz Hill & Carl Boese avec Lucien Baroux
L’ordonnance / Hélène – de Victor Tourjansky avec Georges Rigaud
1932À moi le jour, à toi la nuit – de Ludwig Berger & Claude Heymann avec Fernand Gravey
Le champion du régiment – de Henry Wulschleger avec Bach
L’enfant de ma sœur – de Henry Wulschleger avec Antonin Artaud
L’homme qui ne sait pas dire non – de Heinz Hilpert avec Raymond Cordy
Le martyre de l’obèse – de Pierre Chenal avec Colette Darfeuil
Paris-Soleil – de Jean Hémard avec Claude Dauphin
Rivaux de la piste – de Serge de Poligny avec Fernand Fabre
Stupéfiants – de Kurt Gerron & Roger Le Bon avec Peter Lorre
Un homme sans nom – de Roger Le Bon avec Robert Ozanne
CM La jeune fille d’en face – de Marc Didier avec Jean de Sevin
CM En plein dans le mille – de André Chotin avec Peggy Angelo
CM Noces et banquets / Maison hantée – de Roger Capellani avec Henri Vilbert
CM Riri et Nono chez les pur-sang / Quand on est veinard – de Roger Capellani avec André Pierrel
CM Riri et Nono amoureux – de Marc Didier avec Jacqueline Lerys
CM Riri et Nono se débrouillent – de Marc Didier avec Monette Dinay
1933Cette nuit là – de Marc Sorkin avec Camille Bert
Dans les rues – de Victor Trivas avec Vladimir Sokoloff
Le fakir du Grand Hôtel – de Pierre Billon avec Annie Ducaux
Georges et Georgette – de Reinhold Schünzel & Roger Le Bon avec Meg Lemonnier
Pour être aimé – de Jacques Tourneur avec Suzy Vernon
Le prince de six jours / Popaul et sa danseuse – de Robert Vernay avec Robert Le Vigan
Une fois dans la vie – de Max de Vaucorbeil avec Noël-Noël
Les vingt-huit jours de Clairette – de André Hugon avec Mireille
Vive la compagnie ! – de Claude Moulins avec Madeleine Guitty
CM La tête de veau / On déjeune à midi – de Emil Edwin Reinert avec Robert Clermont
1934L’auberge du petit dragon – de Jean de Limur avec Jim Gérald
Le billet de mille – de Marc Didier avec Gaby Morlay
La caserne en folie – de Maurice Cammage avec Alice Tissot
La cinquième empreinte / Lilas blanc – de Karl Anton avec Jean Max
Le comte Obligado – de Léon Mathot avec Germaine Aussey
Jeunesse – de Georges Lacombe avec Lisette Lanvin
Le roi des Champs-Élysées – de Max Nosseck avec Buster Keaton
Le bonheur – de Marcel L’Herbier avec Michel Simon
CM Studio à louer / Spiritisme – de Jean-Louis Bouquet avec Jeanne Sutter
CM Un cas de nullité – de ? avec Raymond Cordy
1935Le bébé de l’escadron / Quand la ville était belle – de René Sti avec Suzy Prim
Ferdinand le noceur – de René Sti avec Jane Marken
La petite sauvage – de Jean de Limur avec José Noguéro
La rosière des halles – de Jean de Limur avec Pierre Larquey
CM Le siège-arrière / J’ai perdu la patronne – de Emil Edwin Reinert avec Pierre Etchepare
1936La brigade en jupons – de Jean de Limur avec Suzanne Dehelly
La reine des resquilleuses – de Marco de Gastyne avec Pierre Brasseur
1937Le mensonge de Nina Petrovna – de Victor Tourjansky avec Isa Miranda
Titin des Martigues – de René Pujol avec Jacques Louvigny
1938L’ange que j’ai vendu – de Michel Bernheim avec Fernand Charpin
Barnabé – de Alexandre Esway avec Marguerite Moreno
Les femmes collantes – de Pierre Caron avec Henri Garat
Hôtel du Nord – de Marcel Carné avec Annabella
Bécassine – de Pierre Caron avec Max Dearly
1939Le paradis des voleurs / Escapade / Avec les chevaux de bois – de L.C. Marsoulet avec Roland Toutain
La règle du jeu – de Jean Renoir avec Marcel Dalio
1941Opéra-Musette – de René Lefèvre & Claude Renoir avec Saturnin Fabre
1942Le bal des passants – de Guillaume Radot avec Emile Drain
1943Adrien – de Fernandel avec Jean Tissier
Je suis avec toi – de Henri Decoin avec Yvonne Printemps
1944Farandole – de André Zwoboda avec André Luguet
1945Au petit bonheur – de Marcel L’Herbier avec François Périer
Roger la honte – de André Cayatte avec Louis Salou
1946La revanche de Roger la honte – de André Cayatte avec Maria Casarès
La dernière chevauchée – de Léon Mathot avec Jacques Dumesnil
Ploum, ploum, tra-la-la – de Robert Hennion avec George Milton
Plume la poule – de Walter Kapps avec Sinoël
Six heures à perdre – de Alex Joffé & Jean Lévitte avec Pierre Larquey
1947Blanc comme neige – de André Berthomieu avec Bourvil
Le dolmen tragique – de Léon Mathot avec Roland Armontel
Et dix de der – de Robert Hennion avec Georges Milton
1948Le bal des pompiers – de André Berthomieu avec Claude Dauphin
Ma tante d’Honfleur – de René Jayet avec Jean Parédès
1949La petite chocolatière – de André Berthomieu avec Bernard Lajarrige
La femme nue – de André Berthomieu avec Yves Vincent
Le quatre-vingt-quatre prend des vacances – de Léo Joannon avec Yves Deniaud
Le roi Pandore – de André Berthomieu avec Mathilde Casadesus
Tire au flanc – de Fernand Rivers avec Maurice Baquet
1950Uniformes et grandes manœuvres – de René Le Hénaff avec Andrex
Quatre dans une jeep ( die vier im jeep / four in a jeep ) de Leopold Lintdtberg avec Ralph Meeker
1951Le chéri de sa concierge – de René Jayet avec André Gabriello
Descendez, on vous demande – de Jean Laviron avec Jacques Dynam
Le plaisir – de Max Ophüls avec Gaby Morlay
    Segment « La maison Tellier »
1952La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Michel Auclair
1953L’œil en coulisses – de André Berthomieu avec Jean-Marc Thibault
Mon frangin de Sénégal – de Guy Lacourt avec Raymond Bussières
1954Le mouton à cinq pattes – de Henri Verneuil avec Dario Moreno
1955Lola Montès – de Max Ophüls avec Anton Walbrook
Les carnets du Major Thompson ( the diary of Major Thompson / the french, they are a funny race ) de Preston Sturges avec Jack Buchanan
Ces sacrées vacances – de Robert Vernay avec Pauline Carton
1956La joyeuse prison – de André Berthomieu avec Lisette Lebon
Le dix mai ( der 10. mai ) de Franz Schnyder avec Yvette Perrin
1957Sans famille – de André Michel avec Gino Cervi
Maigret tend un piège – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
1958Soupe au lait – de Pierre Chevalier avec Geneviève Kervine
Taxi, roulotte et corrida – de André Hunebelle avec Louis De Funès
Jeunes filles en uniformes ( mädchen in uniform ) de Géza von Radványi avec Lilli Palmer
1959Le bossu – de André Hunebelle avec Jean Marais
Le chemin des écoliers – de Michel Boisrond avec Alain Delon
Le déjeuner sur l’herbe – de Jean Renoir avec Paul Meurisse
Mademoiselle Ange ( ein engel auf Erden ) de Géza von Radványi avec Henri Vidal
La main chaude – de Gérard Oury avec Jacques Charrier
1960Arrêtez les tambours – de Georges Lautner avec Bernard Blier
La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Darry Cowl
    Segment « L’enfance » de Henri Decoin
La récréation – de François Moreuil & Fabien Collin avec Jean Seberg
Tendre et violente Elisabeth – de Henri Decoin avec Christian Marquand
Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Claude Brasseur
    Segment « L’envie » de Edouard Molinaro
Seul… à corps perdu / À corps perdu – de Jean Maley & Raymond Bailly avec Gérard Séty
1962La dérive / une fille à la dérive – de Paule Delsol avec Jean-François Calvé
Germinal – de Yves Allégret avec Jean Sorel
Le meurtrier – de Claude Autant-Lara avec Maurice Ronet
Les mystères de Paris – de André Hunebelle avec Jill Haworth
Pourquoi Paris ? – de Denys de La Patellière avec Maurice Biraud
L’assassin viendra ce soir / L’assassin – de Jean Maley avec Raymond Souplex
1963Humour noir ( umorismo nero / humorismo negro / la muerte viaja demasiado / black humor / death travel too much ) de Claude Autant-Lara, José Maria Forqué & Giancarlo Zagni avec Jean Richard
    Segment « La bestiole » de Claude Autant-Lara
Maigret voit rouge – de Gilles Grangier avec Françoise Fabian
Peau de banane – de Marcel Ophüls avec Gert Froebe
1964L’âge ingrat – de Gilles Grangier avec Noël Roquevert
La chance et l’amour – de Charles L. Bitsch, Eric Schlumberger, Bertrand Tavernier & Claude Berri avec Stefania Sandrelli
    Segment « Les fiancés de la chance » de Eric Schlumberger
La dérive – de Paula Delsol avec Pierre Barouh
1965Le dimanche de la vie – de Jean Herman avec Danielle Darrieux
Le dix-septième ciel – de Serge Korber avec Jean-Louis Trintignant
Un milliard dans un billard ( diamantenbilliard ) de Nicolas Gessner avec Claude Rich
Viva Maria ! – de Louis Malle avec Brigitte Bardot
1973Juliette et Juliette – de Remo Forlani avec Annie Girardot
1977La barricade du point du jour – de René Richon avec Julian Negulesco
Tendre poulet – de Philippe de Broca avec Philippe Noiret
1978Vas-y maman ! – de Nicole de Buron avec Pierre Mondy
On a volé la cuisse de Jupiter – de Philippe de Broca avec Francis Perrin
1979La gueule de l’autre – de Pierre Tchérnia avec Michel Serrault
1980Le dernier métro – de François Truffaut avec Catherine Deneuve
1981La vie continue – de Moshe Mizrahi avec Annie Girardot
1982Le retour des bidasses en folie – de Michel Vocoret avec Roger Carel
La femme ivoire – de Dominique Cheminal avec Dora Doll
1983Charlots connection – de Jean Couturier avec Gérard Rinaldi
1985Cent franc l’amour – de Jacques Richard avec Richard Bohringer
1987La comédie du travail – de Luc Moullet avec Roland Blanche
1988 CM La fête à Louisette – de Alain Pigeaux avec Jacques Villeret
1989Feu sur le candidat – de Agnès Delarive avec Michel Galabru
Milou en mai – de Louis Malle avec Michel Piccoli
1990Le jour des rois – de Marie-Claude Treilhou avec Robert Lamoureux
1992Les mamies – de Annick Lanoë avec Sophie Desmarets
1993Le roi de Paris – de Dominique Maillet avec Philippe Noiret
DO Jean Renoir – de David Thompson avec Hurd Hatfield
    Seulement apparition
1994Les cent et une nuits / Les cent et une nuit de Simon Cinéma – de Agnès Varda avec Mathieu Demy
    Scènes coupées au montage
La danse de feu ( h’biba m’sika / حبيبة مسيكة ) de Selma Baccar avec Féodor Atkine
CM Perle noire – de Joseph Kumbela avec Abiba Diarra
1995 CM Heurs et malheurs de « La règle du jeu » – de Christophe Champclaux avec Jacques Maréchal
1998Augustin, roi du kung-fu – de Anne Fontaine avec Maggie Cheung
Les savates du bon dieu – de Jean-Claude Brisseau avec Stanislas Merhar
2005Les yeux clairs – de Jérôme Bonnell avec Marc Citti
2007 CM Curriculum – de Alexandre Moix avec Daniel Prévost
    Remerciements à André Siscot (Les Gens du Cinéma), pour les informations d’état-civil
Fiche créée le 14 janvier 2009 | Modifiée le 20 mai 2014 | Cette fiche a été vue 8397 fois
PREVIOUSMarie Dubois || Paulette Dubost || Jacques DubyNEXT