CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frédéric Duvallès
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Per Oscarsson



Date et Lieu de naissance : 28 janvier 1927 (Stockholm, Suède)
Date et Lieu de décès : 31 décembre 2010 (Skara, Suède)
Nom Réel : Per Oscar Heinrich Oscarsson

ACTEUR

Per Oscarsson et son frère jumeau Bjorn sont nés le 28 janvier 1927 à Kungsholmen, une île sur le lac Mälar, district de la ville de Stockholm. Ils sont les derniers d’une fratrie de six enfants. Son père, Ejnar Oscarsson, est ingénieur-entrepreneur; sa mère, Thérèse (née Küppers), est d’origine allemande. Lorsqu’elle meurt en 1933, la famille déménage à Nockeby, quartier de l’Ouest de la capitale suédoise.

Après sa scolarité, Per Oscarsson décide de devenir comédien. Il prend des cours auprès de Gösta Terserus puis s’inscrit à l’Ecole d’Art Dramatique du Théâtre Royal de Stockholm en 1944. Il en sortira diplômé trois ans plus tard. Entre-temps, il a fait ses débuts au cinéma dans «Le prince Gustave» réalisé par Schamyl Bauman. Après sept années au Théâtre Royal, il est engagé au Théâtre de Göteborg en 1953. Il y fait une entrée fracassante avec son interprétation d’«Hamlet», encensée par la critique mais, peu après la première, il disparaît. Il est retrouvé à Oslo après une randonnée de plusieurs jours où il s’est contenté de se nourrir de quelques plantes et de dormir à la belle étoile. L’acteur est en proie à un trac maladif qui l’éloignera de la scène à la fin des années soixante. Il écrira même un livre sur le sujet. Le lendemain de Noël 1966, il provoque un énorme scandale en se déshabillant totalement en direct lors d’une émission de télévision de grande audience, particulièrement suivie par des enfants.

Bien qu’il soit considéré comme l’un des meilleurs comédiens de théâtre de sa génération, Per Oscarsson s’impose rapidement au cinéma dans les années quarante avec des rôles de jeunes premiers. En 1951, il travaille pour Gustaf Molander dans «L’esprit de contradiction» et tourne trois films sous la direction de Alf Sjöberg à la fin des années cinquante. La décennie suivante est marquée par sa collaboration avec Arne Mattsson pour quatre productions. Dans «La faim» (1966) de Henning Carlsen, son personnage de jeune écrivain sans le sous qui tente par tous les moyens de travailler dans un journal, lui rapporte une pluie de récompenses dont le prestigieux prix d’interprétation au Festival de Cannes. Ecrivain, musicien, auteur de scénarios, Per Oscarsson est un artiste complet. Il réalise et produit «Ebon Lundin» en 1972 et «La bataille de Suède» en 1980. Il tourne en Espagne dans «La tanière» (1969) de Carlos Saura et dans plusieurs films en Angleterre, dont «Maldonne pour un espion» (1967) de Anthony Mann et Laurence Harvey et «La nuit qui ne finit pas» (1971) de Sidney Gilliat. Il apparaît dans de nombreuses émissions télévisées et accroît sa popularité avec son rôle du commissaire Jörgensson dans la série «Polisen som vägrade svara» (1982). En 1989, il fait un retour remarqué sur scène à Göteborg avec la pièce de Arthur Miller «Mort d’un commis voyageur». À la fin de sa carrière, il décroche un rôle récurrent dans la trilogie culte «Millénium» auprès de Noomi Rapace et Michael Nyqvist.

Per Oscarsson se marie une première fois en octobre1954 avec l’actrice Gerd Hegnell dont il divorce six ans plus tard. Il épouse Bärbel Krämer en 1962, la mère de son fils, le futur comédien Boman Oscarsson né en 1960. Il divorce en 1973. Il a eu quatre autres enfants et avait adopté une fille, Tatiana, qui fera aussi une brève carrière d’actrice. Dans la nuit du 30 au 31 décembre 2010, Per et sa troisième femme, l’actrice Kia Oestling, meurent brulés vifs dans leur maison de Skara. Les corps calcinés ne seront identifiés par les médecins légistes que plusieurs jours plus tard, grâce aux empreintes dentaires.

© Pascal DONALD

copyright
1943Le prince Gustave ( prins Gustaf / umga kjartan ) de Schamyl Bauman avec Mai Zetterling
1944Örnungar – de Ivar Johansson avec Alice Babs
1945Le jeu sérieux ( den allvarsamma leken ) de Rune Carlsten avec Viveca Lindfors
1946Kristin kommenderar – de Gustaf Edgren avec Wanda Rothgardt
Ungdom i fara – de Per G. Holmgren avec Kenne Fant
1947Det vackraste på jorden – de Anders Henrikson avec Marianne Löfgren
1948La rue ( gatan ) de Gösta Werner avec Maj-Britt Nilsson
1949Le fils de la mer ( havets son ) de Rolf Husberg avec Ingrid Thulin
Vi flyger på Rio – de Åke Ohberg avec Inger Juel
1951Vivre dans l’espoir ( leva på hoppet ) de Göran Gentele avec Ingrid Thulin
L’esprit de contradiction ( trots ) de Gustaf Molander avec Harriet Andersson
1952Rencontre avec la vie ( möte met livet ) de Gösta Werner avec Lars Ekborg
1953Barabbas – de Alf Sjöberg avec Ulf Palme
Vi tre debutera – de Hasse Ekman avec Gunnar Björnstrand
1954Karin Månsdotter – de Alf Sjöberg avec Ulla Jacobsson
Les oiseaux sauvages ( vildfåglar ) de Alf Sjöberg avec Sten Ardenstam
1955Kärlek på turné / Ingen så tokig som jag – de Hampe Faustman avec Inga Brink
1958Mademoiselle Avril ( Fröken April ) de Göran Gentele avec Lena Söderblom
1961Ljuvlig är sommarnatten – de Arne Mattsson avec Christina Carlwind
Vaxdockan – de Arne Mattsson avec Gio Petré
Un billet pour le paradis ( biljett till paradiset ) de Arne Mattsson avec Eva Dahlbeck
1962C’est de chez moi qu’il est venu ( det är hos mig han har varit ) de Arne Mattsson avec Elsa Prawitz
1963Adam et Eve ( Adam och Eva ) de Åke Falck avec Per Myrberg
Är du inte riktigt klok ? – de Yngve Gamlin avec Gunnel Lindblom
1965Ma sœur, mon amour ( syskonbädd 1782 / syskonbädd ) de Vilgot Sjöman avec Bibi Andersson
    Prix au festival du cinéma de Thessalonique, Grèce

Myten – de Jan Halldoff avec Eva-Britt Strandberg
1966La faim ( sult / svält ) de Henning Carlsen avec Birgitte Federspiel
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France

    Guldebagge du meilleur acteur, Suède

    Bodil du meilleur acteur, Danemark

    Prix NSFC du meilleur acteur par la Société Nationale des Critiques de Cinéma, USA

Les feux de la vie ( här har du ditt liv ) de Jan Troell avec Max von Sydow
1967Am-Stram-Gram ( ole dole doff ) de Jan Troell avec Ann-Marie Gyllenspetz
    Hugo d’Argent du meilleur acteur au festival international de cinéma de Chicago, USA

Maldonne pour un espion ( a dandy in aspic ) de Anthony Mann & Laurence Harvey avec Mia Farrow
Docteur Glas ( doktor Glas ) de Mai Zetterling avec Ulf Palme
1968Noces suédoises ( vindingevals ) de Åke Falck avec Ann-Mari Adamsson
Oss emellan – de Stellan Olsson avec Bärbel Oscarsson
    + scénario
1969An-Margritt – de Arne Skouen avec Liv Ullmann
Le terrier / La tanière ( la madriguera ) de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin
Miss and Mrs Sweden – de Göran Gentele avec Meg Westergren
1970Love is war – de Ragnar Lasse-Henriksen avec Yvonne Ingdal
La vallée perdue ( the last valley ) de James Clavell avec Omar Sharif
Le visiteur ( the night visitor / Salem come to supper ) de Laslo Benedek avec Trevor Howard
1971Jeux intimes ( secrets / adultery ) de Philip Saville avec Jacqueline Bisset
Le nouveau monde ( nybyggarna ) de Jan Troell avec Liv Ullmann
La nuit qui ne finit pas ( endless night / Agatha Christie’s endless night ) de Sidney Gilliat avec Hayley Mills
1972Ebon Lundin – de Per Oscarsson avec Gudrun Brost
    + scénario & production
The blockhouse – de Clive Rees avec Peter Sellers
1973Ville de rêve ( traumstadt ) de Johannes Schaaf avec Rosemarie Fendel
1974Gangsterfilmen – de Lars G. Thelestam avec Clu Gulager
1975Metamorphosis ( förvandlingen ) de Ivo Dvorák avec Inga-Lill Carlsson
1976Dagny – de Haakon Sandøy avec Daniel Olbrychski
Les frères Lionheart ( bröderna Lejonhjärta ) de Olle Hellbom avec Lars Söderdahl
Victor Frankenstein ( terror of Frankenstein ) de Calvin Floyd avec Nicholas Clay
1977Uppdraget / The assignment – de Mats Aréhn avec Christopher Plummer
Les folles années de Picasso ( Picasso äventyr ) de Tage Danielsson avec Lena Olin
1978Chez nous – de Jan Halldoff avec Ewa Fröling
La maison de Christophe ( Kristoffers hus ) de Lars Lennart Forsberg avec Thommy Berggren
Heja Sverige ! – de ? avec Kalle Sändare
    + scénario
The sleep of death / The flying dragon / Inn of the flying dragon – de Calvin Floyd avec Curd Jürgens
1979Charlotte Löwensköld – de Jackie Söderman avec Gunnel Broström
Tvingad att leva – de Mats Helge avec Marina Lindahl
Outrage ( attentatet ) de Thomas Johansson avec Vivian Falk
1980La bataille de Suède ( Sverige åt svenskarna ) de Per Oscarsson avec Ernst Günther Jr.
    + scénario, montage, décors & production
1981Les fantasmes de Madame Jordan ( Montenegro ) de Dusan Makavejev avec Susan Anspach
Göta kanal / Göta kanal eller Vem drog ur proppen ? – de Hans Iveberg avec Kim Anderzon
1982 DA Historien om lilla och stora kanin – de Johan Hagelbäck
    Seulement voix
1983Henrietta – de Lars Lennart Forsberg avec Malou Berg
1984Ronya, fille de brigands ( Ronja rövardotter ) de Tage Danielsson avec Hanna Zetterberg
1985Da Capo – de Pirjo Honkasalo & Pekka Lehto avec Eeva-Maija Haukinen
1986L’insoumise ( hud ) de Viebeke Løkkeberg avec Terence Stamp
Nattseilere – de Tor M. Tørstad avec Vera Holte
1988Venus 90 – de Jösta Hagelbäck avec Per Mattsson
1939 – de Göran Carmback avec Helene Egelund
1989Kurt Olsson : Filmen om mitt liv som mej själv – de Håkan Wennberg avec Lars Brandeby
Bulan – de Karsten Wedel avec Lars Melin
1991Bel été pour Fanny / La maison des anges ( änglagård ) de Colin Nutley avec Helena Bergström
1992Drömmen om Rita – de Jon Lindström avec Marika Lagercrantz
DO Tvillingarna från Krakow – de Joanna Helander & Bo Persson avec Joanna Bieszczao
    Seulement apparition
1994L’été des secrets / Croix de bois, croix de fer ( ti kniver i hjertet ) de Marius Holst avec Martin Dahl Garfalk
1995Harry et Sonia ( Harry och Sonja ) de Björn Runge avec Stellan Skarsgård
Oratorio de Noël ( Juloratoriet ) de Kjell-Åke Andersson avec Lena Endre
1996Germans – de Zbigniew Kaminski avec Beata Tyszkiewicz
Le dernier Viking ( den sidste Viking ) de Jesper W. Nielsen avec Holger Thaarup
1997Rika barn leka bäst – de Carin Mannheimer avec Lena B. Nilsson
Forbudt for børn – de Jesper W. Nielsen avec Maurice Blinkenberg-Thrane
CM Ogginoggen – de Jesper W. Nielsen avec Stephania Potalivo
1999Järngänget – de Jon Lindström avec Alexander Skarsgård
2000Send mere slik – de Cæcilia Holbek Trier & Philip Zandén avec Bodil Udsen
2002Midsommer – de Carsten Myllerup avec Laura Christensen
2003The bouncer ( manden bag døren ) de Jesper W. Nielsen avec Iben Hjejle
2004Le jeune Andersen ( unge Andersen ) de Rumle Hammerich avec Simon Dahl Thaulow
2006Undskyld ! – de Adam Neutzsky-Wulff avec Kim Bodnia
2008Millenium, les hommes qui n’aimaient pas les femmes ( män som hatar kvinnor ) de Niels Arden Oplev avec Michael Nyqvist
2009Millénium 2 : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette ( flickan som lekte med elden ) de Daniel Alfredson avec Noomi Rapace
Millénium 3 : La reine du palais des courants d’air ( luftslottet som sprängdes ) de Daniel Alfredson avec Annika Hallin
2010Änglagård : Tredje gången gillt- de Colin Nutley avec Helena Bergström
Tysta leken – de Görel Crona avec Maria Lundqvist
Fiche créée le 3 janvier 2011 | Modifiée le 27 avril 2016 | Cette fiche a été vue 4004 fois
PREVIOUSMarie Osborne || Per Oscarsson || Milo O’SheaNEXT