CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrés Soler
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Peter Caffrey



Date et Lieu de naissance : 18 avril 1949 (Dublin, Irlande)
Date et Lieu de décès : 1er janvier 2008 (Manchester, Royaume-Uni)
Nom Réel : Peter Desmond Caffrey

ACTEUR
Image
1982 Danny boy (angel) de Neil Jordan avec Veronica Quilligan, Stephen Rea, Alan Devlin & Derek Lord
Image
1987 Taffin – de Francis Megahy avec Pierce Brosnan, Ray McAnally, Alison Doody & Patrick Bergin
Image
1997 Irish crime (I went down) de Paddy Breathnach avec Brendan Gleeson, Peter McDonald & Tony Doyle
Image
2000 L’étrange histoire d’Hubert (rat) de Steve Barron avec Imelda Staunton, Pete Postlethwaite & Frank Kelly

Peter Desmond Caffrey naît le 18 avril 1949, à Dublin, l’année même ou cette ville à l’embouchure de Liffey est désignée capitale de la République d’Irlande. Après une enfance studieuse et une scolarité on ne peu plus normal, il intègre le séminaire, se destinant à la prêtrise. Il en sortira deux ans plus tard, résolument athée, étudie l’anglais à l’université de Dublin et enseigne dans une école primaire durant un an. Il quitte l’enseignement et trouve un emploi dans un théâtre de la capitale irlandaise ou travail également Liam Neeson, avec qui il partage un appartement.

Peter Caffrey fait ses premiers pas devant les caméras grâce à Thaddeus O’Sullivan, qui réalise, en 1978, «On a paving stone mounted», avec deux de ses compatriotes, Gabriel Byrne et Stephen Rea. Ce premier film, considéré comme expérimental, raconte l’arrivée d’émigrants irlandais en Angleterre. Il enchaîne ensuite avec plusieurs rôles, dont les principaux sont interprétés pour la télévision irlandaise. Il revient sur les grands écrans pour le thriller «Danny boy» (1982) de Neil Jordan, ou il incarne un manager de groupe de rock aux cotés de Veronica Quilligan. Peter Caffrey déménage à Londres l’année suivante ou il joue à l’«Albery Theatre» lorsque la BBC le contacte pour interpréter l’un des quatre protagonistes alcooliques avec Michael Angelis, Frederick Jaeger et Robert Gillespie de la série «I woke up one morning», qui sera diffusée durant une saison (1985-86) sur la principale chaîne de la télévision anglaise.

Durant les années quatre vingt, Peter Caffrey alterne entre petit et grand écran, privilégiant toujours les productions irlandaises. On peut le voir en 1987 aux côtés de Pierce Brosnan dans «Taffin» de Francis Megahy, puis deux années plus tard dans «Venus Peter» de Ian Sellar, avec Louise Breslin. Au début des années quatre vingt dix, les médecins diagnostiquent chez Peter Caffrey un cancer de la langue. Le verdict est sans appel, il faut que l’acteur subisse une ablation de la langue. Il tente néanmoins une radiothérapie, qu’il supporte très bien et qui le sauve de la terrible opération. Il doit rester au calme, et on lui interdit de parler durant près d’un an. Les producteurs, ne sachant rien de sa maladie, lui proposent le rôle d’un évêque, dans un téléfilm, une comédie ou l’action se situe en Irlande du nord, et produite par la BBC. Il se confie au réalisateur Dany Boyle et lui demande de ne rien dire aux producteurs. Lorsqu’il passe l’audition pour le rôle, ayant des difficultés à parler correctement, Dany Boyle regarde Peter Caffrey et dit «Le fait que vous personnalisiez le rôle de l’évêque en lui donnant un défaut de prononciation ne fera que renforcer l’esprit burlesque du téléfilm… Qu’en pensez vous messieurs les producteurs? ». Le rôle lui est confié. En 1993, il retrouve Michael Angelis, accompagné de Sue Johnston pour un sitcom ayant pour cadre les heurs et malheurs d’une famille aristocrates habitant à Liverpool. Peter Caffrey y interprète le chauffeur du couple.

En 1998, il est victime d’un accident vasculaire cérébral qui le laisse partiellement paralysé, avec une altération de la parole. Il a néanmoins, suite à des séances de kinésithérapie intensives, la force d’interpréter un travesti dans «Night train» (1998) de John Lynch, avec John Hurt. Fatigué, il s’éloigne des plateaux de cinéma et de télévision en 2000. Affaibli et vaincu par la maladie Peter Caffrey décède le 1er janvier 2008, à Manchester, en Grande-Bretagne, emporté par une ultime attaque.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1978On a paving stone mounted / Aisling – de Thaddeus O’Sullivan avec Gabriel Byrne
1980Criminal conversation – de Kieran Hickey avec Deirdre Donnelly
1982Danny boy ( angel ) de Neil Jordan avec Veronica Quilligan
1984 CM The woman who married Clark Gable – de Thaddeus O’Sullivan avec Brenda Fricker
1987Taffin – de Francis Megahy avec Pierce Brosnan
1989Venus Peter – de Ian Sellar avec Louise Breslin
1997Irish crime ( I went down ) de Paddy Breathnach avec Brendan Gleeson
1998Night train – de John Lynch avec John Hurt
A love divided – de Sydney Macartney avec Orla Brady
1999To catch a crow – de Shay Leonard avec Michael Roper
CM Dogsbody – de Karl Golden avec Simon Delaney
2000L’étrange histoire d’Hubert ( rat ) de Steve Barron avec Imelda Staunton
Fiche créée le 16 juin 2008 | Modifiée le 1 juin 2017 | Cette fiche a été vue 3585 fois
PREVIOUSSid Caesar || Peter Caffrey || James CagneyNEXT