CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Rogers
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Peter Lorre



Date et Lieu de naissance : 26 juin 1904 (Roszahegy, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 23 mars 1964 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : László Löwenstein

ACTEUR
Image
1930 M. le maudit (M) de Fritz Lang avec Ellen Widmann, Inge Landgut, Theodor Loos & Otto Wernicke
Image
1937 L’énigmatique monsieur Moto (think fast, Mr. Moto) de Norman Foster avec Virginia Field & J. Carrol Naish
Image
1940 Le faucon Maltais (the maltese falcon) de John Huston avec Humphrey Bogart, Mary Astor & Gladys George
Image
1954 20000 lieues sous les mers (20,000 leagues under the sea) de Richard Fleischer avec Kirk Douglas

Peter Lorre naît László Löwenstein, le 26 juin 1904 à Roszahegy (Rosenberg), dans l’Empire Austro-Hongrois. À dix-sept ans, il quitte le foyer familial, fermement décidé à devenir acteur. Formé par Jacob Moreno au Stegreiftheater de Vienne, il débute sur scène, au début des années vingt, à Zurich. Comédien itinérant, il court le cachet en Suisse, en Autriche et en Allemagne. En 1929, il fait une apparition discrète au cinéma aux côtés de Ivan Mosjoukine dans «Le diable blanc».

En 1930, après quelques succès sur les planches berlinoises, Fritz Lang l’engage pour le rôle du psychopathe tueur d’enfants dans «M. le maudit». Le film de Lang est un chef-d’œuvre et un énorme succès. Peter Lorre devient rapidement très célèbre. Il est alors au zénith de sa carrière et les portes du vedettariat lui sont désormais grandes ouvertes. Il tourne quelques films pour la UFA, mais en 1933, il fuit la montée du nazisme et s’installe à Paris le temps de tourner «Du haut en bas» (1934) de Georg Wilhelm Pabst. Après un bref passage à Londres et une participation dans «L’homme qui en savait trop» (1934) de Alfred Hitchcock, il débarque finalement à Hollywood en 1935. Après quelques seconds rôles, il interprète en 1937, le rôle titre dans «L’énigmatique monsieur Moto» de Norman Foster, premier film d’une série policière de série B, très populaire.

Au cours des années quarante, Peter Lorre devient, avec Sydney Greenstreet, le second couteau incontournable des films policiers, de guerre ou d’espionnage. Le visage rond, les yeux globuleux et la voix nasillarde font de lui un parfait méchant. Il apparaît notamment dans: «Le faucon maltais» (1940) de John Huston, «Casablanca» (1942) de Michael Curtiz, «La croix de Lorraine» (1943) de Tay Garnett, «Le masque de Dimitrios» (1944) de Jean Negulesco et «La bête aux cinq doigts» (1947) de Robert Florey.

En 1951, Peter Lorre retourne brièvement en Allemagne, le temps de réaliser un drame remarquable: «Un homme perdu». Malgré le prix de la meilleure première œuvre par l’Académie du cinéma Germanique, le film est un échec et Peter regagne les Etats-Unis, terriblement affecté. S’ensuivent alors des problèmes de santé qui l’obligent à freiner la cadence des tournages. Parmi les films qu’il tourne à cette époque, nous pouvons citer: «Mort au diable» (1952) avec Humphrey Bogart, «20.000 lieues sous les mers» (1954) avec Kirk Douglas et «La Belle de Moscou (1958) » avec Cyd Charisse.

Par la suite, Lorre dévoile un certain talent comique dans des adaptations des œuvres de Edgar Allan Poe. Il interprète plusieurs films fantastiques populaires, aux côtés d’autres maîtres de l’horreur tels que Boris Karloff, Bela Lugosi et Vincent Price. En 1964, il termine sa carrière dans «Jerry, souffre douleur», une comédie burlesque de et avec Jerry Lewis.

Dépressif, apathique et très diminué physiquement en raison d’une hypertension chronique, Peter Lorre est retrouvé mort dans la chambre de son domicile hollywoodien, le 23 mars 1964, victime d’une embolie pulmonaire. Son corps repose désormais en Californie, au Hollywood Memorial Cemetery appelé maintenant Hollywood Forever.

© Philippe PELLETIER

copyright
1929Le diable blanc ( der weiße teufel ) de Alexandre Volkoff avec Ivan Mosjoukine
Die verschwundene frau – de Karl Hans Leiter avec Clementine Plessner
1930 M. le maudit ( M / M – eine stadt sucht einen mörder / M – mörder unter uns ) de Fritz Lang avec Otto Wernicke
Les treize malles de monsieur O.F. ( die koffer des herrn O.F. ) de Alexis Granowsky avec Margo Lion
1931Bombes sur Monte-Carlo / Le capitaine Craddock ( bomben auf Monte Carlo ) de Hanns Schwarz avec Anna Sten
Coup de feu à l’aube ( schuß im morgengrauen ) de Alfred Zeisler avec Theodor Loos
CM Mann ist mann – de Bertolt Brecht & Carl Koch avec Helene Weigel
1932I.F.1 ne répond plus ( F.P.1 antwortet nicht ) de Karl Hartl avec Sybille Schmitz
Fünf von der jazzband – de Erich Engel avec Jenny Jugo
Stupéfiants ( der weiße dämon / das rauschgift ) de Kurt Gerron avec Hans Albers
Stupéfiants – de Kurt Gerron & Roger Le bon avec Jean Murat
    Version française de « Der weiße dämon»
1933Ce que femme rêve ( was frauen traümen ) de Géza von Bolváry avec Nora Gregor
Unsichtbare gegner – de Rudolf Katscher avec Oskar Homolka
Les requins du pétrole – de Henri Decoin & Rudolf Katscher avec Arlette Marchal
1934Du haut en bas – de Georg Wilhelm Pabst avec Michel Simon
L’homme qui en savait trop ( the man who knew to much ) de Alfred Hitchcock avec Leslie Banks
1935Les mains d’Orlac ( mad love / the hand of Orlac ) de Karl Freund avec Frances Drake
Remords / Crime et châtiment ( crime and punishment ) de Josef von Sternberg avec Marion Marsh
Quatre de l’espionnage / Agent secret ( secret agent ) de Alfred Hitchcock avec John Gielgud
1936Sous le masque (crack-up ) de Malcolm St. Clair avec Brian Donlevy
1937Nancy Steele a disparue ( Nancy Steele is missing ! ) de George Marshall avec Victor McLaglen
L’énigmatique monsieur Moto ( think fast, Mr. Moto ) de Norman Foster avec Virginia Field
Amour d’espionne ( lancer spy ) de Gregory Ratoff avec Dolores del Rio
Le serment de monsieur Moto ( thank you, Mr. Moto ) de Norman Foster avec John Carradine
Monsieur Moto court sa chance ( Mr. Moto takes a chance ) de Norman Foster avec Rochelle Hudson
1938Monsieur Moto dans les bas-fonds ( mysterious Mr. Moto ) de Norman Foster avec Henry Wilcoxon
Mr. Moto’s last warning – de Norman Foster avec Ricardo Cortez
Monsieur Moto en péril ( Mr. Moto in danger island / danger island / Mr. Moto on danger island ) de Herbert Leeds avec Jean Hersholt
Monsieur Moto sur le ring ( Mr. Moto’s gamble / Mr. Moto’s diary ) de James Tinling avec Kaye Luke
Pour un million / Millionnaires en haillons / Je donne un million ( I’ll give a million ) de Walter Lang avec Warner Baxter
1939Monsieur Moro en Orient / Les vacances de Mr. Moto ( Mr. Moto takes a vacation ) de Norman Foster avec Lionel Atwill
Le cargo maudit ( strange cargo ) de Frank Borzage avec Clark Gable
1940J’étais une aventurière / Tanya, l’aventurier ( I was an adventuress ) de Gregory Ratoff avec Erich von Stroheim
Island of doomed men – de Charles Barton avec Robert Wilcox
Stranger on the third floor – de Boris Ingter avec John McGuire
Le faucon Maltais ( the maltese falcon ) de John Huston avec Humphrey Bogart
La villa des piqués ( you’ll find out / here come the boogie men ) de David Butler avec Kay Kiser
1941J’accuse cette femme ( Mr. District Attorney ) de William Morgan avec Joan Blair
Le château des loufoques ( the boogie man will get you ) de Lew Landers avec Boris Karloff
The face behind the mask / Behind the mask – de Robert Florey avec Evelyn Keyes
L’aventure commence à Bombay ( they met in Bombay ) de Clarence Brown avec Rosalind Russell
1942Echec à la gestapo ( all throught the night ) de Vincent Sherman avec Conrad Veidt
L’agent invisible ( invisible agent ) de Edwin L. Marin avec Ilona Massey
L’amour n’est pas un jeu ( in this our life ) de John Huston avec George Brent
Casablanca – de Michael Curtiz avec Ingrid Bergman
1943Intrigues en Orient ( background to danger ) de Raoul Walsh avec George Raft
Tessa la nymphe au cœur fidèle ( the constant nymph ) de Edmund Goulding avec Charles Boyer
La croix de Lorraine ( the cross of Lorraine ) de Tay Garnett avec Gene Kelly
Cap sur Marseille / Passage pour Marseille / Passage à Marseille ( passage to Marseille ) de Michael Curtiz avec Michèle Morgan
1944Arsenic et vieilles dentelles ( arsenic and old lace ) de Frank Capra avec Cary Grant
Les conspirateurs ( the conspirators ) de Jean Negulesco avec Hedy Lamarr
Le masque de Dimitrios ( the mask of Dimitrios ) de Jean Negulesco avec Zachary Scott
1945Hollywood canteen – de Delmer Daves avec Bette Davis
Hotel Berlin – de Peter Godfrey avec Faye Emerson
Agent secret ( confidential agent ) de Herman Schumlin avec Wenda Hendrix
Trois étrangers ( three strangers ) de Jean Negulesco avec Geraldine Fitzgerald
1946L’évadée ( the chase ) de Arthur Ripley avec Robert Cummings
L’ange noir ( black angel / the black angel ) de Roy William Neill avec Broderick Crawford
Le verdict / La sentence ( the verdict ) de Don Siegel avec Sidney Greenstreet
1947La bête aux cinq doigts ( the beast with five fingers ) de Robert Florey avec Andrea King
La brune de mes rêves ( my favorite brunette ) de Elliott Nugent avec Bob Hope
1948Casbah – de John Berry avec Marta Toren
1949La corde de sable ( rope of sand ) de William Dieterle avec Burt Lancaster
1950Sables mouvants ( quicksand ) de Irving Pichel avec Mickey Rooney
Double confession – de Ken Annakin avec William Hartnell
1951Un homme perdu ( der verlorene ) de Peter Lorre avec Johanna Hofer
    + nouvelle & scénario
    Certificat avec mention de la meilleure première oeuvre aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne
1953Mort au diable / Plus fort que le diable ( beat the devil ) de John Huston avec Gina Lollobrigida
195420000 lieues sous les mers ( 20,000 leagues under the sea / Jules Verne’s 20,000 leagues under the sea ) de Richard Fleischer avec Kirk Douglas
1955Intrigue au Congo / Le carrefour des proscrits ( Congo crossing ) de Joseph Pevney avec Virginia Mayo
1956Le tour du monde en quatre-vingts jours ( around the world in eighty days ) de Michael Anderson avec Cantinflas
Viva Las Vegas ! ( meet me in Las Vegas ) de Roy Rowland avec Agnes Moorehead
P’tite tête de troufion / Le guignard du régiment ( sad sack ) de George Marshall avec Phillys Kirk
L’homme qui n’a jamais ri ( the Buster Keaton story ) de Sidney Sheldon avec Rhonda Fleming
1957L’histoire de l’humanité ( the story of mankind ) de Irwin Allen avec Ronald Colman
Hell ship mutiny – de Lee Sholem & Elmo Williams avec Jon Hall
1958La belle de Moscou ( silk stockings ) de Rouben Mamoulian avec Cyd Charisse
1959Le cirque fantastique ( the big circus ) de Joseph M. Newman avec Victor Mature
Scent of mystery / Holiday in Spain – de Jack Cardiff avec Diana Dors
1961Le sous-marin de l’apocalypse ( voyage to the bottom of the sea ) de Irwin Allen avec Joan Fontaine
Les contes de la terreur / L’empire de la terreur ( tales of terror / Edgar Allan Poe’s tales of terror / Poe’s tales of terror ) de Roger Corman avec Debra Paget
1962Cinq semaines en ballon ( five weeks in a balloon ) de Irwin Allen avec Red Buttons
Le corbeau ( the raven ) de Roger Corman avec Jack Nicholson
1963La comédie de la terreur ( the comedy of terrors / the graveside story ) de Jacques Tourneur avec Vincent Price
Muscle beach party – de William Asher avec Frankie Avalon
1964Jerry souffre douleur / Le souffre-douleur ( the patsy ) de Jerry Lewis avec Jerry Lewis
Fiche créée le 10 juin 2005 | Modifiée le 8 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 10495 fois
PREVIOUSTeala Loring || Peter Lorre || Joan LorringNEXT