CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Matti Ranin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Peter O’Toole



Date et Lieu de naissance : 2 août 1932 (Connemara, Irlande)
Date et Lieu de décès : 15 décembre 2013 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Peter Seamus O’Toole

ACTEUR
Image
1962 Lawrence d’Arabie (Lawrence of Arabia) de David Lean avec Anthony Quinn, Alec Guinness & Omar Sharif
Image
1963 Becket – de Peter Glenville avec Richard Burton, John Gielgud, Gino Cervi & Paolo Stoppa
Image
1968 Le lion en hiver (the lion in winter) de Anthony Harvey avec Katharine Hepburn & Anthony Hopkins
Image
1987 Le dernier empereur (the last emperor) de Bernardo Bertolucci avec John Lone, Joan Chen & Ryûichi Sakamoto

Né Peter Seamus O’Toole le 2 août 1932 dans le Connemara en Irlande. Il est le fils d’un père métallier et bookmaker et d’une mère infirmière d’origine écossaise. Il grandit à Leeds, ville du comté anglais du Yorkshire. À quatorze ans, élève médiocre et indiscipliné, Peter O’Toole quitte sa très stricte école catholique pour suivre une formation de journaliste au «Yorkshire Evening Post», mais il découvre très vite que sa vraie passion est le théâtre. Après un bref passage comme opérateur-radio dans la Marine Royale Britannique au cours de la Seconde Guerre Mondiale, il s’inscrit à l’école d’art dramatique de l’«Abbey Theatre» de Dublin. Il est vite remercié pour cause d’incapacité à parler parfaitement irlandais. Humilié, mais sans se laisser décourager, le jeune homme rentre, en 1952, à la Royal Academy of Dramatic Art (RADA). Pendant deux ans, il suit l’enseignement de la prestigieuse institution dans la même classe que Brian Bedford, Albert Finney, Richard Harris et Alan Bates.

Dès le milieu des années 1950, Peter O’Toole s’impose très vite comme l’un des meilleurs comédiens shakespeariens de sa génération, au Bristol Old Vic dans un premier temps puis à la Royal Shakespeare Company de Stratford dans les années 1960. Virtuose de la scène, il met sa belle voix profonde et sa parfaite diction au service des grands auteurs (Becket, Tchekov, Willis Hall, George Bernard Shaw, Brecht), sur la plupart des scènes anglaises et étrangères, jusqu’à la fin du XXème siècle. En 1987, il se produit notamment à Broadway avec la pièce «Pygmalion» de George Bernard Shaw.

Le charismatique comédien entame son parcours cinématographique en 1959, avec des rôles secondaires dans «L’enlèvement de David Balfour» de Robert Stevenson et «Les dents du diable» de Nicholas Ray. En 1962, David Lean choisie Peter O’Toole pour être «Lawrence d’Arabie», chef-d’œuvre épique qui ouvre au jeune acteur les portes de la gloire, de la célébrité et une nomination au Oscars. Il entame ainsi une carrière à l’écran qui s’étale sur cinq décennies, avec une soixantaine de productions à son actif. Sept autres de ses interprétations lui valent des nominations aux Oscars dans la catégorie du meilleur acteur: «Becket» (1963) de Peter Glenville avec Richard Burton, «Le lion en hiver» (1968) de Anthony Harvey avec Katharine Hepburn, «Au revoir, monsieur Chips» (1969) de Herbert Ross, «Dieu est mon droit (1969) de Peter Medak, «Le diable en boîte» (1978) de Richard Rush, «Où est passé mon idole ?» (1982) de Richard Benjamin et «Vénus» (2006) de Roger Michell, sans jamais décrocher une statuette, un record. L’Académie le récompense malgré tout d’un Oscar d’Honneur en 2003 pour couronner l’ensemble de sa carrière.

Dans les coulisses, Peter O’Toole cultive une réputation de buveur invétéré. Dans les années 1970, malade d’un cancer de l’estomac, il frôle la mort. Côté vie privé, il est resté marié pendant vingt ans avec la comédienne galloise Siân Phillips, la mère de ses deux filles, Kate et Patricia. Ils ont divorcés en 1979. Avec sa dernière compagne, le mannequin Karen Brown, il a un fils, Lorcan O’Toole, également comédien. En 2012, l’acteur fait ses adieux à la profession et se retire avec l’intention de se consacrer pleinement à la rédaction de ses mémoires. Malade depuis plusieurs mois, il meurt le 15 décembre 2013, à l’hôpital Wellington de Londres, à l’âge de 81 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1959L’enlèvement de David Balfour ( kidnapped ) de Robert Stevenson avec Peter Finch
Les dents du diable ( the savage innocents ) de Nicholas Ray avec Anthony Quinn
1960Le jour ou l’on dévalisa la banque d’Angleterre ( the day they robbed the bank of England ) de John Guillermin avec Aldo Ray
1961L’agent secret de Churchill ( operation Snatch / top secret ) de Robert Day avec Terry-Thomas
    Seulement production – Non crédité
1962Lawrence d’Arabie ( Lawrence of Arabia ) de David Lean avec Alec Guinness
    BAFTA du meilleur acteur britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    David du meilleur acteur étranger, Italie
1963Becket – de Peter Glenville avec Richard Burton
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA

    Etoile de Cristal du meilleur acteur étranger aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

    Saint Jordi du meilleur acteur étranger aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

Lord Jim – de Richard Brooks avec James Mason
    + production – Non crédité
1964La bible ( la bibbia / the bible / the bible… in the beginning ) de John Huston avec Ava Gardner
Quoi de neuf, Pussycat ? ( what’s new, Pussycat ? ) de Clive Donner avec Romy Schneider
    + chansons
The party’s over – de Guy Hamilton avec Ann Lynn
    Seulement production – Non crédité
Le chevalier des sables ( the sandpiper ) de Vincente Minnelli avec Elizabeth Taylor
    Seulement voix
1965Comment voler un million de dollars ? ( how to steal a million ? / how to steal a million dollars and live happily ever after ) de William Wyler avec Audrey Hepburn
1966La nuit des généraux ( the night of the generals ) de Anatole Litvak avec Omar Sharif
    David du meilleur acteur étranger, Italie

Casino Royale ( Charles K. Feldman’s Casino Royale ) de John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, Val Guest & Joe McGrath avec David Niven
1967La grande Catherine ( great Catherine ) de Gordon Flemyng avec Jeanne Moreau
1968Le lion en hiver ( the lion in winter ) de Anthony Harvey avec Katharine Hepburn
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA
1969Au revoir, monsieur Chips ( goodbye, Mr. Chips ) de Herbert Ross avec Michael Redgrave
    David du meilleur acteur étranger, Italie

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie musical ou comédie, USA

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

Country dance ( brotherly love / the same skin ) de Jack Lee Thompson avec Susannah York
1970La guerre de Murphy ( Murphy’s war ) de Peter Yates avec Philippe Noiret
1971Au bois lacté ( under the milk wood ) de Andrew Sinclair avec Glynis Johns
Dieu est mon droit ( the ruling class ) de Peter Medak avec Harry Andrews
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1972L’homme de la Manche ( man of la Mancha ) de Arthur Hiller avec Sophia Loren
    + chansons
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1974Rosebud – de Otto Preminger avec Richard Attenborough
L’île du maître / Moi, Vendredi ( man Friday ) de Jack Gold avec Richard Roundtree
1975Foxtrot ( the far side of paradise / the other side of paradise ) de Arturo Ripstein avec Charlotte Rampling
1976Caligula ( Caligola / io, Caligola / Caligula, my son ) de Tinto Brass avec Malcolm McDowell
1977Le jeu de la puissance ( power play / operation overthrow / state of schock ) de Martyn Burke avec David Hemmings
1978Le diable en boîte ( the stunt man ) de Richard Rush avec Barbara Hershey
    Prix NSFC du meilleur acteur par la société nationale des critiques de cinéma, USA
1979L’ultime attaque ( zulu dawn ) de Douglas Hickox avec Burt Lancaster
1982Où est passé mon idole ? ( my favorite year ) de Richard Benjamin avec Jessica Harper
    Saint Jordi du meilleur acteur étranger aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne
1983 DA Sherlock Holmes and the valley of fear – de Ian Mackenzie & Alex Nicholas
    Seulement voix
DA Sherlock Holmes and the sign of four – de Ian Mackenzie & Alex Nicholas
    Seulement voix
DA Sherlock Holmes and the Baskerville curse – de Eddie Graham
    Seulement voix
DA Sherlock Holmes and a study in scarlet – de Ian Mackenzie & Alex Nicholas
    Seulement voix
1984Supergirl ( Supergil : The movie ) de Jeannot Szwarc avec Faye Dunaway
1985Creator ( the big picture ) de Ivan Passer avec Mariel Hemingway
1986Club Paradis ( Club Paradise ) de Harold Ramis avec Robin Williams
1987Le dernier empereur ( the last emperor / l’ultimo imperatore ) de Bernardo Bertolucci avec John Lone
    David du meilleur second rôle masculin, Italie
1988High spirits – de Neil Jordan avec Daryl Hannah
Les ailes de la renommée ( wings of fame ) de Otakar Votocek avec Marie Trintignant
1989Par une nuit de clair de lune / Clair ( in una notte di chiaro di luna ) de Lina Wertmüller avec Nastassja Kinski
DA The Nutcracker prince – de Paul Schibli
    Seulement voix
1990Isabelle Eberhardt – de Ian Pringle avec Mathilda May
Ralph super king ( king Ralph ) de David S. Ward avec John Goodman
1991Le voleur d’arc-en-ciel ( the rainbow thief ) de Alejandro Jodorowsky avec Christopher Lee
1992Rebecca’s daughters – de Karl Francis avec Sue Roderick
The seventh coin / Worlds apart – de Dror Soref avec Alexandra Powers
1996Phantoms ( Dean Koontz’s phantoms ) de Joe Chappelle avec Rose McGowan
1997Le mystère des fées : Une histoire vraie ( fairy tale : A true story ) de Charles Sturridge avec Harvey Keitel
1998The manor – de Ken Berris avec Greta Scacchi
Molokai : The story of father Damien / Father Damien – de Paul Cox avec Kris Kristofferson
1999 TV Jeffrey Bernard is unwell – de Peter O’Toole & Tom Kinninmont avec Sarah Berger
    + production
2001Au cœur du rock ( global heresy / rock my world ) de Sidney J. Furie avec Alicia Silverstone
2002The final curtain – de Patrick Harkins avec Adrian Lester
    Meilleur acteur au festival du cinéma britannique & irlandais de Cherbourg-Octeville, France
2003Bright young things – de Stephen Fry avec Jim Broadbent
Troie ( Troy ) de Wolfgang Petersen avec Brad Pitt
    Prix IFTA du meilleur second rôle masculin aux prix du cinéma et de la télévision irlandais, Irlande
2004 DO Mistic India – de Keith Melton
    Seulement voix & narration
2005One night with the king – de Michael O. Sajbel avec Omar Sharif
Lassie – de Charles Sturridge avec Samantha Morton
2006Vénus ( Venus ) de Roger Michell avec Leslie Phillips
DA Ratatouille – de Brad Bird & Jan Pinkava
    Seulement voix
2007Stardust, le mystère de l’étoile ( stardust ) de Matthew Vaughn avec Ian McKellen
Dean Spanley ( my talks with Dean Spanley ) de Toa Fraser avec Sam Neill
    Prix du meilleur second rôle masculin aux prix du cinéma et de télévision, Nouvelle-Zélande

DO AFI’s 100 Years... 100 greatest movies: 10th anniversary edition – de Gary Smith avec Robin Williams
    Seulement apparition
2008Christmas Cottage – de Michael Campus avec Marcia Gay Harden
2009Eager to die – de Michael Mandell avec Michelle Rodriguez
Eldorado (highway to hell ) de Richard Driscoll avec Daryl Hannah
2011Cristeros ( for greater glory : The true story of Cristiada ) de Dean Wright avec Andy Garcia
2012The whole world at our feet – de Salamat Mukhammed-Ali avec Armand Assante
2013Katherine of Alexandria – de Michael Redwood avec Nicole Keniheart
AUTRES PRIX :
      
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA ( 1963 )

    Laurel d’Or de la meilleure nouvelle personnalité masculine aux prix Laurel, USA ( 1963 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 2003 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma et de la vidéo de Savannah, Géorgie, USA ( 2004 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la société des critiques de cinéma de Las Vegas, USA ( 2006 )
Fiche créée le 19 janvier 2009 | Modifiée le 3 août 2017 | Cette fiche a été vue 6573 fois
PREVIOUSGrande Otelo || Peter O’Toole || Christophe OtzenbergerNEXT