CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrée Brabant
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Peter Sellers



Date et Lieu de naissance : 8 septembre 1925 (Couth Sea, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 23 juillet 1980 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Richard Henry Sellers

ACTEUR

Fils d’un couple de comédiens, Richard Henry Sellers naît le 8 septembre 1925, à Couth Sea en Angleterre, au cours d’une tournée théâtrale de ses parents. Le jeune Richard est très tôt renommé Peter par sa famille, en mémoire de son frère aîné mort à la naissance, l’année précédente. Tout naturellement, le jeune homme trouve sa vocation au contact de ses parents qu’il accompagne dans leurs représentations théâtrales ambulantes. Pendant la seconde guerre mondiale, il est incorporé à la Royal Air Force, et organise des spectacles comiques pour soutenir le moral des troupes.

Peter Sellers débute à la radio de manière plutôt originale et audacieuse. En effet, afin de se faire engager, il téléphone à Roy Speer, producteur d’émissions radiophoniques, se faisant passer pour un imprésario et recommandant expressément un certain… Peter Sellers. La supercherie fonctionne à merveille et il se voit ainsi confier son premier show en 1949: «Crazy People». L’émission connaît un tel triomphe qu’il enchaîne avec «The goon show» jusqu’en 1956. Entre temps, il débute au cinéma en 1950, en doublant la voix anglaise de Alfonso Bedoya dans «La rose noire» de Henry Hathaway. L’année suivante, il fait ses premiers pas devant la caméra, dans «Penny points to paradise» de Tony Young. Il décroche son premier succès personnel auprès de Alec Guinness dans «Tueurs de dames» (1955).

Dès lors, le succès ne le quitte plus. Peter enchaîne les comédies, pour le grand et le petit écran où souvent il incarne plusieurs personnages. Nous pouvons citer: «The case of the Muckkinese battle horn» (1956) un court métrage burlesque de Joseph Sterling, «La souris qui rugissait» (1959) de Jack Arnold et les séries télévisées: «A show called Fred» (1956) et «Yes, it’s the Cathode-Ray tube show!» (1957). Peter Sellers remporte le prix du meilleur acteur britannique pour son double rôle dans «Après moi le déluge» (1959) de John Boulting. Il est alors une des stars les plus populaires de la vie culturelle anglaise.

En 1961, Peter Sellers passe à la réalisation avec «Monsieur Topaze», une adaptation de la pièce de Marcel Pagnol. Cependant, le film est un échec aussi bien critique que public. La même année, Stanley Kubrick lui confie le rôle de Charles Quilty dans «Lolita», un second rôle qui lui donne l’occasion d’orienter sa carrière vers des rôles plus complexes. En 1963, il retrouve Kubrick pour «Docteur Folamour» et décroche sa première nomination aux Oscars. La même année, il tourne le premier épisode des aventures de l’inspecteur Clouzot dans «La panthère rose» réalisé par Blake Edwards. Il enchaîne avec cinq autres films des aventures du policier français gaffeur. En 1968, il atteint les sommets du burlesque avec «La party», un vrai chef-d’œuvre, toujours réalisé par son ami Blake Edwards.

Cependant, la carrière de Peter Sellers s’essouffle peu à peu, notamment à cause de son accoutumance aux drogues, à l’alcool et à sa passion dévorante pour les femmes. En 1979, il revient toutefois au premier plan, avec l’une des plus difficiles compositions de sa carrière, dans «Bienvenue Mister Chance» de Hal Ashby. Pour sa magnifique prestation en tant que jardinier conseiller du President des Etats-Unis, il décroche un Golden Globe ainsi qu’une seconde nomination aux Academy Awards. Peter Sellers, décède le 23 juillet 1980, à Londres (Grande-Bretagne), victime d’une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1950La rose noire ( the black rose ) de Henry Hathaway avec Orson Welles
    Seulement voix – Non crédité
Penny points to paradise – de Anthony Young avec Harry Secombe
1951 CM Let’s go crazy – de Alan Culimore avec Florence Austin
    + scénario
CM Burlesque of Carmen – de Peter Curen
1952Down among the Z men / The goon movie / The goon show movie / Stand easy – de Maclean Rogers avec Carole Carr
DO London entertains – de E.J. Fancey
1953Trois Adam au paradis / 3 Hommes et un bikini ( our girl Friday / the adventures of Sadie ) de Noel Langley avec Joan Collins
    Seulement voix – Non crédité
CM The super secret service – de Charles W. Green avec Graham Stark
1954Orders are orders – de David Paltenghi avec Margot Grahame
1955Le voyageur sans billet ( John and Julie ) de William Fairchild avec Wilfrid Hyde-White
Tueurs de dames ( the ladykillers / the lady killers ) de Alexander Mackendrick avec Alec Guinness
1956L’homme qui n’a jamais existé ( the man who never was ) de Ronald Neame avec Clifton Webb
    Seulement voix
Mon bijou / Sous le plus petit chapiteau du monde ( the smallest show on earth / big time operators ) de Basil Dearden avec Margaret Rutheford
CM The case of the Muckkinese battle horn – de Joseph Sterling avec Spike Milligan
    + scénario additionnel
1957La vérité presque nue ( the naked truth / your past is showing ) de Mario Zampi avec Shirley Eaton
CM Dearth of a salesman – de Leslie Arliss
CM Cold comfort – de James Hill
CM Insomnia is good for you – de Leslie Arliss
1958Les aventures de Tom Pouce ( Tom Thumb ) de George Pal avec Russ Tamblyn
Carlton Browne du Foreign Office / Sois toujours diplomate ( Carlton Browne of the Foreign Office / the man in a cocked hat ) de Jeffrey Dell & Roy Boulting avec Luciana Paluzzi
Up the creek – de Val Guest avec David Tomlinson
1959La souris qui rugissait ( the mouse that roared ) de Jack Arnold avec Jean Seberg
Après-moi le déluge ( I’m all right Jack ) de John Boulting avec Ian Carmichael
    BAFTA du meilleur acteur britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

La bataille des sexes ( the battle of the sexes ) de Charles Crichton avec Robert Morley
Quand gronde la colère / Jusqu’au bout ( never let go ) de John Guillermin avec Richard Todd
Paradis des voleurs / Le paradis des monte-en-l’air ( two way stretch ) de Robert Day avec Bernard Cribbins
1960Climb up the wall – de Michael Winner avec Jack Jackson
Les dessous de la millionnaire ( the millionairess ) de Anthony Asquith avec Sophia Loren
CM The running, jumping and standing still film – de Dick Lester & Peter Sellers avec Richard Lester
    + scénario, montage & production
1961Monsieur Topaze ( Mr. Topaze / I like money ) de Peter Sellers avec Nadia Gray
Lolita – de Stanley Kubrick avec James Mason
On n’y joue qu’a deux / L’amour est un jeu à deux ( only two can play ) de Sidney Gilliat avec Mai Zetterling
Les femmes du général / Mademoiselle et son dragon ( waltz of the toreadors / the amourous general ) de John Guillermin avec Dany Robin
    Prix du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne
1962Astronautes malgré eux ( the road to Hong Kong ) de Norman Panama avec Dorothy Lamour
    Seulement apparition
The dock brief / Trial and error – de James Hill avec Richard Attenborough
Les Jules de Londres / Les faux bras de la loi ( the wrong arm of the law ) de Cliff Owen avec Nanette Newman
1963Heavens above ! – de John Boulting & Roy Boulting avec Cecil Parker
La panthère rose ( the pink panther ) de Blake Edwards avec Capucine
Docteur Folamour ( Dr. Strangelove / Dr. Strangelove or: How I learned to stop worrying and love the bomb ) de Stanley Kubrick avec George C. Scott
1964La vie privée d’Henry Orient / Deux copines, un séducteur ( the world of Henry Orient ) de George Roy Hill avec Paula Prentiss
Quand l’inspecteur s’emmêle ( a shot in the dark ) de Blake Edwards avec Elke Sommer
1965Quoi de neuf Pussycat ? ( what’s new Pussycat ? ) de Clive Donner avec Peter O’Toole
Le renard s’évade à trois heures ( after the fox / caccia alla volpe ) de Vittorio De Sica avec Victor Mature
    + chansons
El rey en Londres – de Aníbal Uset avec Dirk Bogarde
1966Un mort en pleine forme / Le corbillard s’emballe ( the wrong box ) de Bryan Forbes avec John Mills
CM Birds, bees and storks – de John Hallas
    Seulement voix
Le bobo ( the bobo ) de Robert Parrish avec Britt Ekland
1967Casino Royale ( Charles K. Feldman’s Casino Royale ) de John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, Val Guest & Joe McGrath avec Ursula Andress
    + scénario – Non crédité
Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
1968La party ( the party ) de Blake Edwards avec Claudine Longet
Le baiser papillon ( I love you, Alice B. Toklas ! / kiss my butterfly ) de Hy Averback avec Jo Van Fleet
1969Un Beatle au paradis ( the magic Christian ) de Joseph McGrath avec Ringo Starr
    + scénario additionnel
1970Une fille dans ma soupe ( there’s a girl in my soup ) de Roy Boulting avec Goldie Hawn
Hoffman – de Alvin Rakoff avec Sinead Cusack
CM Simon, Simon – de Graham Stark avec Michael Caine
    Seulement apparition
1971Un jour sur la plage ( a day at the beach ) de Simon Hesera avec Fiona Lewis
La clinique en folie ( where does it Hurt ? ) de Rodney Amateau avec Kathleen Freeman
1972Alice au pays des merveilles ( Alice’s adventures in wonderland ) de William Sterling avec Ralph Richardson
The blockhouse – de Clive Rees avec Charles Aznavour
1973Les optimistes ( the optimists / the optimists of nine elms ) de Anthony Simmons avec Marjorie Yates
Ghost in the noonday sun – de Peter Medak avec Anthony Franciosa
En voiture Simone ! ( undercovers hero / soft beds and hard battles ) de Roy Boulting avec Lila Kedrova
1974The great McGonagall – de Joseph McGrath avec Julia Foster
1975Le retour de la panthère rose ( the return of the pink panther ) de Blake Edwards avec Christopher Plummer
    Prix du meilleur acteur aux Evening Standard British Film Awards, Grande-Bretagne
1976Un cadavre au dessert ( murder by death ) de Robert Moore avec Maggie Smith
Quand la panthère rose s’emmêle ( the pink panther strikes again ) de Blake Edwards avec Herbert Lom
1977 DO To see such fun – de John Scoffield avec Marty Fledman
    Seulement apparition
DA Kingdom of gifts – de Ted Kneeland
    Seulement voix
1978Le prisonnier de Zenda ( the prisoner of Zenda ) de Richard Quine avec Lionel Jeffries
La malédiction de la panthère rose ( revenge of the pink panther ) de Blake Edwards avec Dyan Cannon
1979Bienvenue mister Chance ( being there / Chance ) de Hal Ashby avec Melvyn Douglas
    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie musical ou comédie, USA

    Prix Spécial pour son interprétation par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1980Le complot diabolique du Dr. Fu Manchu ( the fiendish plot of Dr. Fu Manchu ) de Piers Haggard avec Helen Mirren
    + réalisation de quelques scènes – Non crédité
À la recherche de la panthère rose ( trail of the pink panther ) de Blake Edwards avec David Niven
Fiche créée le 17 octobre 2005 | Modifiée le 10 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 8677 fois
PREVIOUSMarian Seldes || Peter Sellers || David O. SelznickNEXT