CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Monique Rolland
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Philip Carey



Date et Lieu de naissance : 15 juillet 1925 (Hackensack, New Jersey, USA)
Date et Lieu de décès : 6 février 2009 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Eugene Carey

ACTEUR
Image
1953 L’homme du Nebraska (the Nebraskan) de Fred F. Sears avec Roberta Haynes & Wallace Ford
Image
1954 Les écumeurs de la prairie (the outlaw stallion) de Fred F. Sears avec Dorothy Patrick, Billy Gray & Roy Roberts
Image
1957 Le messager de la vengeance (return to Warbow) de Ray Nazarro avec Catherine McLeod & William Leslie
Image
1962 La bagarre de la dernière chance (black gold) de Leslie H. Martinson avec Diane McBain & Fay Spain

C’est le 15 juillet 1925, à Hackensack, dans l’état du New Jersey que naît Eugene Carey. Peu après sa naissance, à la suite de la Grande Dépression, ses parents déménagent à Long Island où il intègre le corps des Marines. Il sert durant la Seconde Guerre mondiale, puis la Guerre de Corée. Démobilisé, il décide de continuer ses études et intègre (brièvement) l’université «Mohawk» à New York. Puis, il part pour Miami où il étudie l’art dramatique. Eugene Carey y rencontre Maureen Peppler, une camarade de classe, qu’il épouse en 1949, et qui lui donnera trois enfants.

C’est le 15 juillet 1925, à Hackensack, dans l’état du New Jersey que naît Eugene Carey. Peu après sa naissance, à la suite de la Grande Dépression, ses parents déménagent à Long Island où il intègre le corps des Marines. Il sert durant la Seconde Guerre mondiale, puis la Guerre de Corée. Démobilisé, il décide de continuer ses études et intègre (brièvement) l’université «Mohawk» à New York. Puis, il part pour Miami où il étudie l’art dramatique. Eugene Carey y rencontre Maureen Peppler, une camarade de classe, qu’il épouse en 1949, et qui lui donnera trois enfants.

Alors qu’il joue sur scène dans la pièce de Ruth Gordon «Over 21» présentée au festival théâtral d’été de Nouvelle-Angleterre, le jeune comédien est remarqué par un talent-scout de la Warner Bros. Un contrat est signé et il part pour Hollywood. Après une figuration dans «Three husbands» (1950) de Irving Reis, c’est sous le nom de Philip Carey, en 1950, qu’il joue aux côtés de John Wayne, Patricia Neal et Ward Bond dans «Opération dans le Pacifique» de George Waggner, un film de guerre, genre très prisé à cette époque. L’année suivante, il est le partenaire de Frank Lovejoy pour «I was a communist for the FBI», film-noir de Gordon Douglas, et de Steve Cochran pour «Les révoltés de Folsom Prison» un drame carcéral de Crane Wilbur. Philip Carey enchaine les tournages: «Cette femme est dangereuse» (1951) avec Joan Crawford, «La mission du commandant Lex» (1952) avec Gary Cooper, «La blonde du Far West» (1953) avec Doris Day, «Du plomb pour l’inspecteur» (1953) avec Kim Novak, etc. Ses prestations sont souvent éclipsées par le charisme et la popularité des stars qui l’entourent. Bien qu’il travaille sous la direction de grands cinéastes, tels que John Ford, Michael Curtiz et Raoul Walsh, c’est surtout dans les westerns à petit budget qu’il va réussir a ce faire un nom, comme notamment dans l’excellent «Homme du Nebraska» de Fred F. Sears en 1953.

Comme tant d’autres comédiens mal employés au cinéma, Philip Carey oriente sa carrière vers le petit écran. Pour la chaîne ABC, il interprète le Lieutenant Michael Rhodes dans «Tales of the 77th Bengal lancer» (1956/57) tout en jouant simultanément dans une dizaine d’épisodes de «The Ford television theatre» (1953/57). Il endosse une nouvelle fois l’uniforme militaire du Capitaine Edward Parmalee pour «Laredo» de 1965 à 1967. Il apparaît en «guest star» dans plusieurs séries à succès tels que, «Le Virginien» (1963/65) avec James Drury, «Daniel Boone» (1967) avec Fess Parker, «L’homme de fer» (1968/69, avec Raymond Burr, «Gunsmoke» (1971), avec James Arness ou encore «La petite maison dans la prairie» (1979) avec Michael Landon. Il commente également «Untamed world» (1967/69) une série de documentaires, et c’est en 1988 que l’acteur accède enfin à la notoriété avec la télésuite «On ne vit qu’une fois», dans laquelle il interprète le milliardaire Asa Buchanan, jusqu’en mai 2007, date à laquelle il doit interrompre sa carrière pour soigner un cancer du poumon diagnostiqué quelques mois plus tôt.

Divorcé de sa première épouse, Philip Carey se remarie, en 1976, avec Colleen Welch, une femme beaucoup plus jeune que lui et mère de ses deux autres enfants. Après une chimiothérapie de plusieurs mois, l’acteur perd sa bataille contre la maladie. Il meurt le 6 Février 2009 à son domicile new-yorkais, à l’âge de quatre-vingt-trois ans.

© Christophe LAWNICZAK & Philippe PELLETIER

copyright
1950Three husbands / Letter to three husbands – de Irving Reis avec Eve Arden
1951Opération dans le Pacifique ( operation Pacific ) de George Waggner avec John Wayne
I was a communist for the FBI – de Gordon Douglas avec Dorothy Hart
Les révoltés de Folsom Prison / La révolte des condamnés ( inside the walls of Folsom Prison ) de Crane Wilbur avec Steve Cochran
Le crime d’un autre / Les amants du crime ( tomorrow is another day ) de Felix E. Feist avec Ruth Roman
Les amants de l’enfer / Retour à la gloire ( force of arms / girl for Joe ) de Michael Curtiz avec William Holden
Les tanks arrivent ( the tanks are coming ) de Lewis Seiler & D. Ross Lederman avec Mari Aldon
Cette femme est dangereuse / La reine du hold-up ( this woman is dangerous ) de Felix E. Feist avec Joan Crawford
1952Panique à l’Ouest ( Cattle Town ) de Noel M. Smith avec Rita Moreno
La mission du commandant Lex ( Springfield rifle ) de André De Toth avec Gary Cooper
La taverne des révoltés ( the man behind the gun ) de Felix E. Feist avec Randolph Scott
1953Le système ( the system ) de Lewis Seiler avec Joan Weldon
    Seulement voix
La blonde du Far West / La terreur blonde ( Calamity Jane ) de David Butler avec Doris Day
    + chansons
Bataille sans merci / L’implacable poursuite ( gun fury ) de Raoul Walsh avec Rock Hudson
L’homme du Nebraska ( the Nebraskan ) de Fred F. Sears avec Roberta Haynes
Du plomb pour l’inspecteur / L’assassin du 423 ( pushover ) de Richard Quine avec Kim Novak
Les renégats du Wyoming ( Wyoming renegades ) de Fred F. Sears avec Martha Hyer
1954La ruée sanglante ( they rode West ) de Phil Karlson avec Donna Reed
Massacre Canyon – de Fred F. Sears avec Audrey Totter
Les écumeurs de la prairie ( the outlaw stallion ) de Fred F. Sears avec Dorothy Patrick
Ce n’est qu’un au revoir ( the long gray line ) de John Ford avec Maureen O’Hara
Permission jusqu’à l’aube ( Mister Roberts ) de John Ford & Mervyn LeRoy avec James Cagney
1955L’étreinte du destin ( count three and pray / the Calico Pony ) de George Sherman avec Joanne Woodward
La haine des yeux bridés / Amour sans frontière ( three stripes in the sun / the gentle sergeant ) de Ralph Murphy avec Aldo Ray
1956Portrait d’une aventurière ( wicked as they come / portrait in smoke ) de Ken Hughes avec Arlene Dahl
Port Afrique – de Rudolph Maté avec Pier Angeli
The shadow on the window – de William Asher avec Betty Garrett
1957Le messager de la vengeance / Retour à Warbow ( return to Warbow ) de Ray Nazarro avec Catherine McLeod
1958Le ballet du désir / La Vénus blonde ( screaming Mimi ) de Gerd Oswald avec Anita Ekberg
Tonka ( a horse named Comanche ) de Lewis R. Foster avec Sal Mineo
1959The trunk – de Donovan Winter avec Julia Arnall
1962La bagarre de la dernière chance ( black gold ) de Leslie H. Martinson avec Diane McBain
CM Red nightmare / The commies are coming, the commies are coming – de George Waggner avec Robert Conrad
1963Opération F.B.I. à Cap Canaveral ( FBI code 98 ) de Leslie H. Martinson avec Jack Kelly
La mort frappe trois fois ( dead ringer / dead image / who is buried in my grave ? ) de Paul Henreid avec Bette Davis
The time travelers / Depths of the unknown / The return of the time traveler / The return of the time travelers / This time tomorrow / Time trap – de Ib Melchior avec Preston Foster
1964Quand parle la poudre ( Town Tamer ) de Lesley Selander avec Terry Moore
1965Le massacre des Sioux ( the great Sioux massacre / the Custer massacre / the great Sioux raid / massacre at the Rosebud ) de Sidney Salkow avec Joseph Cotten
1968Three guns for Texas – de David Lowell Rich, Earl Bellamy & Paul Stanley avec Neville Brand
1969Histoire d’un meurtre ( once you kiss a stranger ) de Robert Sparr avec Carol Lynley
1970Les motos de la violence ( the rebel rousers / moto drivers ) de Martin B. Cohen avec Bruce Dern
1971The seven minutes – de Russ Meyer avec John Carradine
1972Shadow of fear – de Herbert Kenwith avec Anjanette Comer
1976Colère froide ( fighting mad ) de Jonathan Demme avec Peter Fonda
1979Monster / It came from the lake / Monster, the legende that became a terror / Monstroid / Toxic monster – de Kenneth Hartford & Herbert L. Strock avec James Mitchum
Fiche créée le 11 février 2009 | Modifiée le 7 octobre 2017 | Cette fiche a été vue 4363 fois
PREVIOUSMacdonald Carey || Philip Carey || Jicey CarinaNEXT