CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Evelyn Brent
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Philippe Noiret



Date et Lieu de naissance : 1er octobre 1930 (Lille, France)
Date et Lieu de décès : 23 novembre 2006 (Paris, France)
Nom Réel : Philippe Pierre Fernand Noiret

ACTEUR
Image
1967 Alexandre le bienheureux – de Yves Robert avec Marlène Jobert, Françoise Brion & Jean Carmet
Image
1976 L’horloger de Saint-Paul – de Bertrand Tavernier avec Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle & Christine Pascal
Image
1981 Coup de torchon – de Bertrand Tavernier avec Isabelle Huppert & Jean-Pierre Marielle
Image
1988 La vie et rien d’autre – de Bertrand Tavernier avec Sabine Azéma, Maurice Barrier & Daniel Russo

Philippe Noiret naît le 1er octobre 1930 à Lille, grande capitale régionale du nord de la France. Rêveur, il manque de pugnacité au lycée et échoue trois fois à son baccalauréat. Mais il développe un goût prononcé pour la littérature et obtient enfin de sa famille de suivre au début des années cinquante des cours d’art dramatique. Il intègre la Compagnie Dramatique de l’Ouest puis du Théâtre National de Paris dirigé par Jean Vilar. Il fait ainsi partie bien modestement de la distribution des pièces des grands classiques français tandis que Gérard Philipe y occupe le premier plan de la scène. Le comédien épousera d’ailleurs une collègue de scène Monique Chaumette. En attendant il se produit aussi dans les cabarets en formant avec Jean-Pierre Darras un duo humoristique. Un tel apprentissage fait de Philippe Noiret malgré son physique rondouillard et son visage de «chien fidèle malheureux», un extraordinaire comédien à la diction parfaite et à la voix aux modulations profondes.

Côté cinéma, il débute comme figurant en 1948 dans «Gigi» avec Gaby Morlay et Franck Villard. En 1954, il se retrouve dans l’œuvre déroutante de Agnès Varda «La Pointe Courte» avec Silvia Monfort. Il enregistre également quelques pièces de théâtre à la télévision, sous la direction de Claude Barma, dont «Cyrano de Bergerac» (1959) avec Daniel Sorano. La même année, il apparaît dans le charmant «Zazie dans le métro» de Louis Malle avec la jeune Catherine Demongeot. Et il devient progressivement une figure incontournable du cinéma français même s’il n’a encore que des rôles secondaires comme dans «Le Capitaine Fracasse» (1960) de Pierre Gaspard-Huit, où il est le comédien ambulant Hérode tandis que Jean Marais de près de vingt ans son aîné interprète le jeune baron de Sigognac! Il campe ensuite avec talent «Alexandre le bienheureux» (1967) de Yves Robert. Il travaille aussi en Italie et joue dans plusieurs productions internationales comme «Le serpent» (1972) de Henri Verneuil d’après le roman d’espionnage de Pierre Nord. Mais il n’hésite pas non plus à casser son image avec la très controversée «Grande bouffe» (1973) de Marco Ferreri. En 1975, il est primé grâce à son interprétation du mari de Romy Schneider dans «Le vieux fusil» (1974) de Robert Enrico. Dans «Que la fête commence…» (1974) de Bertrand Tavernier, il campe avec maestria Philippe d’Orléans, rôle qu’il reprendra en 1997 dans une nouvelle adaptation du «Bossu» par Philippe de Broca, avec Vincent Pérez.

Ah, quel regret de ne pouvoir citer tous les personnages, plus d’une centaine, endossés par Philippe Noiret ! Évoquons cependant son rôle d’assassin dans «L’Étoile du Nord» (1981) de Pierre Granier-Deferre avec Simone Signoret, de l’officier s’acharnant à retrouver les identités des soldats morts sans sépulture pendant la Grande Guerre dans le magnifique film de Tavernier «La vie et rien d’autre» (1988). Mais il a aussi son extraordinaire composition de comédien vieillissant dans «Les Grands Ducs» (1995) de Patrice Leconte avec ses deux complices Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort et parmi l’un de ses derniers films «Les côtelettes » (2002) du toujours provoquant Bertrand Blier.

En 2006, Philippe Noiret retrouve les planches pour une pièce en duo avec Anouk Aimée, mais malade, il doit renoncer à une tournée notamment en Belgique. Il s’éteint le 23 novembre 2006 à soixante-seize ans. Le rideau est définitivement tombé sur cet immense artiste, ce monument du cinéma français.

© Caroline HANOTTE

copyright
1948Gigi – de Jacqueline Audry avec Danièle Delorme
1950Olivia – de Jacqueline Audry avec Edwige Feuillère
1951Agence matrimoniale – de Jean-Paul Le Chanois avec Rosine Deréan
1955La Pointe Courte – de Agnès Varda avec Sylvia Montfort
1959Zazie dans le métro / Zazie – de Louis Malle avec Catherine Demongeot
1960Ravissante – de Robert Lamoureux avec Sylva Koscina
Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Jean Marais
1961Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Dany Robin
Le rendez-vous / Le rendez-vous de Noël – de Jean Delannoy avec Andréa Parisy
Tout l’or du monde – de René Clair avec Bourvil
Comme un poisson dans l’eau / Pauvre papa – de André Michel avec René Lefèvre
Le crime ne paie pas – de Gérard Oury avec Michèle Morgan
1962Les faux-jetons ( le massaggiatrici ) de Lucio Fulci avec Marisa Merlini
Thérèse Desqueyroux / Thérèse – de Georges Franju avec Edith Scob
Ballade pour un voyou – de Jean-Claude Bonnardot avec Hildegard Knef
Cyrano et d’Artagnan – de Abel Gance avec José Ferrer
1963La porteuse de pain – de Maurice Cloche avec Suzanne Flon
Clémentine Chérie – de Pierre Chevalier avec France Anglade
Mort, où est ta victoire ? – de Hervé Bromberger avec Pascale Audret
1964Monsieur – de Jean-Paul Le Chanois avec Jean Gabin
Les copains – de Yves Robert avec Pierre Mondy
Les amoureux du France / Amour, humour et France – de François Reichenbach & Pierre Grimblat avec Marie-France Pisier
    Seulement voix
1965Lady L. – de Peter Ustinov avec Paul Newman
DO Reportage – de Pierre Prévert avec Peter Ustinov
    Seulement apparition
La vie de château – de Jean-Paul Rappeneau avec Mary Marquet
Le voyage du père – de Denys de La Patellière avec Fernandel
Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? – de William Klein avec Delphine Seyrig
1966La nuit des généraux ( the night of the generals ) de Anatole Litvak avec Omar Sharif
Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
Les sultans – de Jean Delannoy avec Gina Lollobrigida
Tendre voyou – de Jean Becker avec Geneviève Page
L’une et l’autre – de René Allio avec Malka Ribovska
1967Alexandre le bienheureux – de Yves Robert avec Marlène Jobert
Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Kirk Douglas
Adolphe, ou l’âge tendre / Adolphe – de Bernard Toublanc-Michel avec Ulla Jacobsson
Une histoire immortelle ( the immortal story ) de Orson Welles avec Fernando Rey
    Seulement voix française de Orson Welles
1968Assassinats en tous genres ( the assassination bureau / the assassination bureau limited ) de Basil Dearden avec Diana Rigg
Mr. Freedom – de William Klein avec Donald Pleasence
Justine – de George Cukor avec Dirk Bogarde
DO Bruegel – de Paul Haesaerts
    Seulement voix & narration
1969L’étau ( topaz ) de Alfred Hitchcock avec John Forsythe
    Prix NBR du meilleur second rôle masculin par la National Board of Review, USA

Clérambard – de Yves Robert avec Dany Carrel
Les caprices de Marie – de Philippe de Broca avec Marthe Keller
1970La guerre de Murphy ( Murphy’s war ) de Peter Yates avec Peter O’Toole
Les aveux les plus doux – de Edouard Molinaro avec Roger Hanin
Le temps d’aimer ( time for loving / Paris was made for lovers ) de Christopher Miles avec Mel Ferrer
1971La vieille fille – de Jean-Pierre Blanc avec Annie Girardot
    Prix UNICRIT pour son interprétation au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix C.I.D.A.L.C. – Mention d’Honneur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

Nous sommes tous en liberté provisoire ( siamo tutti in libertà provisoria ) de Manlio Scarpelli avec Vittorio De Sica
La mandarine – de Edouard Molinaro avec Madeleine Renaud
1972 DO Jean Villar, une belle vie – de Jacques Rutman avec Maria Casarès
    Seulement apparition
Le trèfle à cinq feuilles – de Edmond Freess avec Ginette Leclerc
L’attentat – de Yves Boisset avec Gian Maria Volontè
Poil de carotte – de Henri Graziani avec Monique Chaumette
Le serpent ( the serpent / night flight from Moscow ) de Henri Verneuil avec Henry Fonda
1973La grande bouffe – de Marco Ferreri avec Michel Piccoli
L’horloger de Saint-Paul – de Bertrand Tavernier avec Jean Rochefort
    Etoile de Cristal du meilleur acteur aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

Touche pas à la femme blanche – de Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni
Les Gaspards – de Pierre Tchérnia avec Michel Serrault
Un nuage entre les dents – de Marco Pico avec Pierre Richard
1974Le secret – de Robert Enrico avec Jean-Louis Trintignant
Le jeu avec le feu – de Alain Robbe-Grillet avec Anicée Alvina
Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Marina Vlady
Le vieux fusil – de Robert Enrico avec Romy Schneider
    César du meilleur acteur, France

    David du meilleur acteur étranger, Italie
1975Mes chers amis ( amici miei ) de Mario Monicelli avec Ugo Tognazzi
Monsieur Albert – de Jacques Renard avec Dominique Labourier
Le juge et l’assassin – de Bertrand Tavernier avec Michel Galabru
Le sens commun de la pudeur ( il comune senso del pudore ) de Alberto Sordi avec Dagmar Lassander
1976Les désert des tartares ( il deserto dei tartari ) de Valerio Zurlini avec Max von Sydow
Une femme à sa fenêtre – de Pierre Granier-Deferre avec Victor Lanoux
Un taxi mauve – de Yves Boisset avec Fred Astaire
1977Coup de foudre – de Robert Enrico avec Sam Waterston
    Inachevé
La barricade du point du jour – de René Richon avec Danièle Delorme
Tendre poulet – de Philippe de Broca avec Catherine Alric
1978La grande cuisine ( who is killing the great chefs of Europe ? / someone is killing the great chefs of Europe / too many chefs ) de Ted Kotcheff avec George Segal
Le témoin – de Jean-Pierre Mocky avec Alberto Sordi
Deux bonnes pâtes ( due pezzi di pane ) de Sergio Citti avec Luigi Proietti
1979Rue du Pied-de-Grue – de Jean-Jacques Grand-Jouan avec Jacques Dufilho
On a volé la cuisse de Jupiter – de Philippe de Broca avec Francis Perrin
1980Une semaine de vacances – de Bertrand Tavernier avec Nathalie Baye
Pile ou face – de Robert Enrico avec Pierre Arditi
Trois frères ( tre fratelli ) de Francesco Rosi avec Charles Vanel
1981Il faut tuer Birgit Haas – de Laurent Heynemann avec Liza Kreuzer
Coup de torchon – de Bertrand Tavernier avec Isabelle Huppert
    Ruban d’Argent du meilleur acteur étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

L’Etoile du Nord – de Pierre Granier-Deferre avec Simone Signoret
1982Mes chers amis II ( amici miei atto 2 / amici miei atto secondo ) de Mario Monicelli avec Adolfo Celli
L’Africain – de Philippe de Broca avec Catherine Deneuve
L’ami de Vincent – de Pierre Granier-Deferre avec Françoise Fabian
1983Le grand carnaval – de Alexandre Arcady avec Richard Berry
Fort Saganne – de Alain Corneau avec Gérard Depardieu
Souvenirs, souvenirs – de Ariel Zeitoun avec Christophe Malavoy
1984Les ripoux – de Claude Zidi avec Thierry Lhermitte
Aurora / Quelque chose de blond ( qualcasa du biondo ) de Maurizio Ponzi avec Sophia Loren
L’été prochain – de Nadine Trintignant avec Claudia Cardinale
Les rois du gag – de Claude Zidi avec Michel Serrault
    Seulement apparition
1985Le quatrième pouvoir – de Serge Leroy avec Nicole Garcia
Pourvu que ce soit une fille… ( speciamo che sia femmina ) de Mario Monicelli avec Liv Ullmann
Autour le minuit ( ’round midnight ) de Bertrand Tavernier avec Dexter Gordon
La femme secrète – de Sébastien Grall avec Clémentine Célarié
1986Twist again à Moscou – de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier
Masques – de Claude Chabrol avec Bernadette Lafont
Laughter in the dark – de Laszlo Papas avec Maximilian Schell
La famille ( la famiglia ) de Ettore Scola avec Vittorio Gassman
1987Les lunettes d’or ( gli occhiali d’oro ) de Giuliano Montaldo avec Rupert Everett
Noyade interdite – de Pierre Granier-Deferre avec Marie Trintignant
Les chouans ! – de Philippe de Broca avec Sophie Marceau
DA L’homme qui plantait des arbres – de Frédéric Back
    Seulement voix & narration de la version française
1988Toscanini ( young Toscanini / il giovane Toscanini ) de Franco Zeffirelli avec Elizabeth Taylor
La femme de mes amours ( il frullo del passero ) de Gianfranco Mingozzi avec Ornella Muti
La vie et rien d’autre – de Bertrand Tavernier avec Sabine Azéma
    César du meilleur acteur, France

    David du meilleur acteur étranger, Italie

    Prix du Cinéma Européen du meilleur acteur aux prix du cinéma Européen, Europe

Le retour des mousquetaires ( the return of the musketeers ) de Richard Lester avec Kim Cattrall
1989Cinéma Paradiso ( nuovo cinema Paradiso ) de Giuseppe Tornatore avec Jacques Perrin
    BAFTA du meilleur acteur aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix du Cinéma Européen du meilleur acteur aux prix du cinéma Européen, Europe

    Prix ALFS de l’acteur de l’année par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

Ripoux contre ripoux – de Claude Zidi avec Line Renaud
Oublier Palerme ( dimenticare Palermo ) de Francesco Rosi avec Mimi Rogers
1990Faux et usage de faux – de Laurent Heynemann avec Robin Renucci
Uranus – de Claude Berri avec Michel Blanc
Nous deux – de Henri Graziani avec Monique Chaumette
1991Rossini ! Rossini ! – de Mario Monicelli avec Jacqueline Bisset
J’embrasse pas – de André Téchiné avec Emmanuelle Béart
Ecrire contre l’oubli – de Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, Jean Becker, Jane Birkin, Jean-Michel Carré, Henri Cartier-Bresson, Patrice Chéreau, Alain Corneau, Costa-Gavras, Dominique Dante, Claire Denis, Raymond Depardon, Jacques Deray, Michel Deville, Jacques Doillon, Martine Francke, Gérard Frot-Coutaz, Francis Girod, Jean-Luc Godard, Romain Goupil, Jean-Loup Hubert, Robert Kramer, Patrice Leconte, Anne-Marie Miéville, Sarah Moon, Philippe Muyl, Michel Piccoli, Alain Resnais, Coline Serreau, Bertrand Tavernier & Nadine Trintignant
1992Max et Jérémie – de Claire Devers avec Christophe Lambert
Le dimanche de préférence ( la domenica specialmente ) de Francesco Barilli, Marco Tullio Giordana, Giuseppe Bertolucci & Giuseppe Tornatore avec Jean-Hugues Anglade
Soupe de poisson ( zuppa di pesce ) de Fiorella Infascelli avec Macha Méril
1993Grosse fatigue – de Michel Blanc avec Carole Bouquet
Tango – de Patrice Leconte avec Miou-Miou
La fille de d’Artagnan – de Bertrand Tavernier avec Pascale Roberts
1994Le facteur ( il postino ) de Michael Radford avec Massimo Troisi
DO Veillées d’armes – de Marcel Ophüls avec Bernard-Henry Lévy
    Seulement apparition
Les Milles / Les Milles : Le train de la liberté – de Sébastien Grall avec Kristin Scott Thomas
Le roi de Paris – de Dominique Maillet avec Paulette Dubost
1995Les grands ducs – de Patrice Leconte avec Catherine Jacob
Facciamo paradiso – de Mario Monicelli avec Aurore Clément
Fantôme avec chauffeur – de Gérard Oury avec Gérard Jugnot
Une trop bruyante solitude ( prílis hlucná samota ) de Véra Caïs avec Jean-Claude Dreyfus
1996Les palmes de monsieur Schutz – de Claude Pinoteau avec Isabelle Huppert
Cœur de dragon ( Dragonheart ) de Rob Cohen avec Dennis Quaid
    Seulement voix dans la version française
La vie silencieuse de Marianna Ucria ( Marianna Ucrìa ) de Roberto Faenza avec Emmanuelle Laborit
1997Soleil – de Roger Hanin avec Sophia Loren
Le bossu – de Philippe de Broca avec Daniel Auteuil
1998Le pique-nique de Lulu Kreutz – de Didier Martiny avec Carole Bouquet
2000Un honnête commerçant – de Philippe Blasband avec Yolande Moreau
DO Mario Monicelli, l’artigiano di Viareggio – de Marco Cucurnia avec Mario Monicelli
    Seulement apparition
2001 DA Le chien, le général et les oiseaux – de Francis Nielsen
    Seulement voix
2002Les côtelettes – de Bertrand Blier avec Michel Bouquet
Père et fils – de Michel Boujenah avec Charles Berling
2003Ripoux 3 – de Claude Zidi avec Lorànt Deutsch
2005Edy – de Stéphan Guérin-Tillié avec François Berléand
2006Trois amis – de Michel Boujenah avec Mathilde Seigner
DO Marco Ferreri, il regista che venne dal futuro – de Mario Canale avec Catherine Spaak
    Seulement apparition
CM Voie d’eau – de Matthieu-David Cournot avec Nouritza Emmanuelian
    Seulement voix
AUTRES PRIX :
      
    Ruban d’Argent Européen par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie ( 1991 )
Fiche créée le 23 novembre 2006 | Modifiée le 4 avril 2017 | Cette fiche a été vue 9777 fois
PREVIOUSJosé Noguéro || Philippe Noiret || Mary NolanNEXT