CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Barbara Britton
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Philippe Volter



Date et Lieu de naissance : 23 mars 1959 (Uccle, Belgique)
Date et Lieu de décès : 13 avril 2005 (Neuilly-sur-Marne, France)
Nom Réel : Philippe Wolter

ACTEUR
Image
1988 Le maître de musique – de Gérard Corbiau avec José van Dam, Anne Roussel, Patrick Bauchau & Sylvie Fennec
Image
1990 Simple mortel – de Pierre Jolivet avec Nathalie Roussel, Christophe Bourseiller & Roland Giraud
Image
1991 Aline – de Carole Laganiere avec Dominique Leduc, Véronique Quinn Chasle & Rodrigue Proteau
Image
1993 Dernier stade – de Christian Zerbib avec Anne Richard, Charles Berling, Paul Barge & Martine Sarcey

Né le 23 mars 1959 à Uccle en Belgique, Philippe Volter est un enfant du sérail puisque ses parents sont respectivement Claude Voter, directeur de compagnie théâtrale et metteur en scène et Jacqueline Bir, comédienne. Après un passage discret au Conservatoire d’Art Dramatique de Bruxelles, Philippe préfère apprendre son métier sur les scènes des théâtres de la capitale belge en jouant les classiques (Dumas, Racine, Shakespeare ou Tchékhov). D’ailleurs en 1984, il reçoit «L’Eve du Théâtre» récompense attribuée au meilleur comédien belge de l’année. L’année suivante, il apparaît pour la première fois à l’écran dans «Le lion des Flandres» de Hugo Claus resté inédit en France.

Mais Philippe Volter comprend vite que le paysage cinématographique belge s’avère trop étroit et franchit la frontière pour tenter sa chance en France. De ce fait, le succès du «Maître de musique» (1988) de Gérard Corbiau avec le baryton José van Dam lui permet d’acquérir une certaine notoriété. Il devient le jeune premier à la mode avec des seconds rôles dans «Les bois noirs» (1988) de Jacques Deray avec Béatrice Dalle qui passe inaperçu et dans «Cyrano de Bergerac» (1989) de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu dans le rôle-titre, qui rencontre un succès international. Consécration également l’année suivante avec la comédie dramatique «La double vie de Véronique» de Krzysztof Kieslowski avec Irène Jacob présenté en sélection officielle au Festival de Cannes en 1991. Il accède alors aux premiers rôles dans un film fantastique «Simple mortel» (1990) de Pierre Jolivet et une comédie «Abracadabra» (1992) de Harry Cleven avec Thierry Frémont et Clémentine Célarié, ces deux films se soldent par de terribles échecs commerciaux qui stoppent la carrière cinématographique de l’acteur.

Dès 1994, Philippe Volter se consacre à la télévision. Yves Boisset l’engage dans deux téléfilms de prestige «L’affaire Dreyfus» (1994) avec Thierry Frémont et «Le pantalon» (1996) avec Wadeck Stanczak Il apparait même dans un épisode de la série allemande «Tatort» en 1995. D’ailleurs entre 1997 et 1999, il est le héros récurrent d’une série intitulée «Chercheurs d’héritiers» avec Bernadette Lafont et Christophe Hémon. Le cinéma fait alors de nouveau appel à lui dans des premiers rôles avec films qui restent confidentiels: «La nuit du destin» (1996) de Abdelkrim Bahloul, «Les cinq sens» (1977) production canadienne de Jeremy Podeswa aux côtés de Molly Parker et Mary-Louise Parker, ou «Même Dieu est venu nous voir» (2000) de Peter Popzlatev. De guerre lasse, il poursuit sa carrière sur le petit écran avec «Madame Sans-Gêne» (2001) de Philippe de Broca avec Mathilde Seigner ou «Napoléon» (2001) de Yves Simoneau avec Christian Clavier mais également en apparaissant dans des épisodes de séries à succès comme «Femmes de loi» en 2002 ou «La Crim’» en 2003. En novembre 2002, il revient sur ses terres natales pour prendre la direction artistique de la Compagnie de son père décédé mais des divergences artistiques l’obligent à démissionner en juin 2004.

Alors qu’on le voit une dernière sur les écrans dans «Les gens honnêtes vivent en France» (2004) de Bob Decout avec Victoria Abril, Bruno Putzulu et Hélène de Fougerolles, Philippe Volter décide, le 13 avril 2005, de mettre fin à ses jours à Neuilly-sur-Marne. Incinéré au crématorium de Uccle en Belgique, ses cendres sont remises à sa famille.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1985Le lion des Flandres ( de leeuw van Vlaanderen ) de Hugo Claus avec Linda Lepomme
1986Les roses de Matmata – de José Pinheiro avec Jean-Luc Bideau
1987Issue de secours / Le chant du vent – de Thierry Michel
Macbeth – de Claude d’Anna avec Leo Nucci
1988Le maître de musique – de Gérard Corbiau avec Anne Roussel
Les bois noirs – de Jacques Deray avec Béatrice Dalle
CM 5150 – de Yannick Saillet avec Patrick Gimenez
1989La veillée / La passion Van Gogh – de Samy Pavel avec Irène Jacob
Cyrano de Bergerac – de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu
Trois années – de Fabrice Cazeneuve avec Sabine Azéma
1990La double vie de Véronique ( podwojne zycie Weroniki ) de Krzysztof Kieslowski avec Sandrine Dumas
Simple mortel – de Pierre Jolivet avec Nathalie Roussel
CM Sirènes – de Harry Cleven avec Sabrina Leurquin
1991Les amants du Tage – de David Delrieux avec Coralie Seyrig
Aline – de Carole Laganiere avec Dominique Leduc
1992Abracadabra – de Harry Cleven avec Clémentine Célarié
Trois couleurs : Bleu / Bleu ( trzy kolory : Niebieski ) de Krzysztof Kieslowski avec Juliette Binoche
CM Basse tension – de Yves Buclet avec Michel Smolianoff
1993L’affaire / La dernière carte ( the case ) de Sergio Gobbi avec F. Murray Abraham
Dernier stade – de Christian Zerbib avec Anne Richard
CM Le concert – de Samy Brunett avec Claude Koener
1996La nuit du destin – de Abdelkrim Bahloul avec Marie-José Nat
1997Les cinq sens ( the five senses ) de Jeremy Podeswa avec Mary-Louise Parker
2000Même dieu est venu nous voir ( posseteni ot gospoda / y gospod sleze da ni vidi ) de Petar popzlatev avec Svetla Yancheva
2002Résistance ( resistance ) de Todd Komarnicki avec Sandrine Bonnaire
2004Les gens honnêtes vivent en France – de Bob Decout avec Victoria Abril
Fiche créée le 1 octobre 2009 | Modifiée le 27 février 2017 | Cette fiche a été vue 6025 fois
PREVIOUSGian Maria Volonté || Philippe Volter || Axel von AmbesserNEXT