CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Adama Niane
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pier Paolo Pasolini



Date et Lieu de naissance : 5 mars 1922 (Bologne, Italie)
Date et Lieu de décès : 2 novembre 1975 (Ostie, Italie)
Nom Réel : Pier Paolo Pasolini

REALISATEUR
Image
1960 Accattone – de Pier Paolo Pasolini avec Franco Citti, Franca Pasut, Silvana Corsini & Adriana Asti
Image
1964 L’évangile selon Saint Mathieu (il vangelo secondo Matteo) de Pier Paolo Pasolini avec Enrique Irazoqui
Image
1968 Théorème (teorema) de Pier Paolo Pasolini avec Terence Stamp, Silvana Mangano & Laura Betti
Image
1975 Salo ou les 120 journées de Sodome (Salò o le 120 giornate di Sodoma) de Pier Paolo Pasolini

Fils aîné d’un militaire et d’une enseignante, Pier Paolo Pasolini naît le 5 mars 1932, à Bologne, grande ville d’Emilie-Romagne entre le Pô et les Apennins. Passionné de littérature, il passe son enfance au grès des affectations de son père dans le royaume italien. Brillant élève, il entre en 1939 à la faculté de lettres de sa ville natale, devient capitaine de l’équipe de football et s’intéresse au cinéma. Au début des années quarante, il peint et publie ses premières poésies. Tout jeune collégien, il devient rédacteur en chef de «Il setaccio», un magazine culturel créé par une organisation de jeunesse fasciste. Après la guerre, devenu jeune homme, il continue l’écriture et adhère au parti communiste. En 1950, Pier Paolo Pasolini s’intalle à Rome avec sa mère. Il vit difficilement en publiant des articles pour des journaux tout en continuant à écrire des romans. En 1954, il fait ses début dans le monde du cinéma en participant au scénario de «La fille du fleuve», un drame de Mario Soldati avec Sophia Loren et Gérard Oury. Puis il écrit pour Federico Fellini, Mauro Bolognini et Bernardo Bertolucci, pour ne citer que les cinéastes les plus connus. En 1960, poussé par son ami Mauro Bolognini, il tourne son premier film, «Accattone», l’histoire d’un petit proxénète, avec Franco Citti dans le rôle titre. En 1962, il filme Anna Magnani dans «Mamma Roma», un drame émouvant sur une ancienne prostituée qui essaie de récupérer son fils.

Au cours des années soixante, Pasolini réalise des films où il met en avant ses sensibilités contrastées: sa foi catholique, son soutien à l’idéologie marxiste, son goût de la provocation et l’affirmation de son homosexualité. Il réalise ainsi un films sur la vie du Christ «L’évangile selon Saint-Mathieu» (1964), avec sa propre mère dans le rôle de Marie; puis «Des oiseaux petits et grands» (1966) avec l’acteur Totò, une réflexion sur la crise politique interne du parti communiste; et «Œdipe Roi» (1967) transposition moderne de la légende d’Œdipe avec Orson Welles et Silvana Mangano. En 1968, il adapte «Théorème» son propre roman sorti quelques mois plus tôt, l’histoire d’un beau jeune homme, Terence Stamp, qui bouleverse la vie d’une famille bourgeoise. Le film peut offusquer mais il reçoit néanmoins le prix de l’OCIC («Organisation Catholique Internationale du Cinéma») au festival de Venise. En 1969, il filme Maria Callas en «Médée» puis enchaîne avec sa «trilogie sur la vie»: «Le décaméron» (1970) d’après Boccace (1313-1375) avec Silvana Mangano, «Les contes de Canterburry» (1972) adapté de Geoffrey Chaucer (1343-1400) avec Hugh Griffith et Laura Betti, et «Les mille et une nuits» (1974) avec Ninetto Davoli. En 1975, Pier Paolo Pasolini réalise son dernier film, «Salo ou les 120 journées de Sodome», inspiré de l’œuvre du Marquis de Sade transposée dans la ville de Salò siège de la république éphémère instaurée en 1943 par Mussolini. Ce long métrage, où de vieux pervers capturent dix-huit jeunes garçons et filles pour assouvir leurs pulsions sexuelles, présente des images particulièrement crues qui font scandale et seront censurées dans plusieurs pays.

Réalisateur particulièrement attachant et de grand talent, à l’univers esthétique unique, Pier Paolo Pasolini mène parallèlement à sa carrière cinématographique, un parcours artistique varié: peintre, écrivain, poète, photographe, sculpteur. Il meurt prématurément dans la nuit du 1er novembre 1975, assassiné par un jeune prostitué sur la plage d’Ostie, dans des circonstances encore mal élucidées.

© Philippe PELLETIER

copyright
1954La fille du fleuve ( la donna del fiume ) de Mario Soldati avec Sophia Loren
    Seulement scénario
1955Prigioniero della montagna / Flucht in die dolomiten – de Luis Trenker avec Yvonne Sanson
    Seulement scénario
1957Les nuits de Cabiria ( le notti di Cabiria ) de Federico Fellini avec Giulietta Masina
    Seulement dialogues – Non crédité
Marisa la civetta – de Mauro Bolognini avec Marisa Alasio
    Seulement scénario
1958Jeunes mariés / Le mari de ces dames ( giovani mariti ) de Mauro Bolognini avec Antonella Lualdi
    Seulement scénario
    Prix du meilleur scénario au festival du cinéma de Cannes, France

DO Grigio – de Ermano Olmi
    Seulement textes
Morte di un amico – de Franco Rossi avec Gianni Garko
    Seulement sujet
1959Les garçons ( la notte brava ) de Mauro Bolognini avec Laurent Terzieff
    Seulement sujet & scénario
    Ruban d’Argent du meilleur sujet original par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Le bel Antonio ( il bell’ Antonio ) de Mauro Bolognini avec Marcello Mastroianni
    Seulement scénario
Ca c’est passé à Rome ( la giornata balorda ) de Mauro Bolognini avec Jean Sorel
    Seulement sujet & scénario
Il carro armato dell’8 settembre – de Gianni Puccini avec Jean-Marc Bory
    Seulement scénario
1960La longue nuit de 43 ( la lunga notte dell’43 ) de Florestano Vancini avec Gabriele Ferzetti
    Seulement scénario
Le bossu de Rome ( il gobbo ) de Carlo Lizzani avec Gérard Blain
    Seulement interprétation
Accattone – de Pier Paolo Pasolini avec Franco Citti
    + sujet & scénario
1961La fille dans la vitrine ( la ragazza in vetrina ) de Luciano Emmer avec Marina Vlady
    Seulement scénario
La canta del marane – de Cecilia Mangini
    Seulement commentaires
1962Une vie violente ( una vita violenta ) de Paolo Heusch & Brunello Rondi avec Enrico Maria Salerno
    Seulement sujet original
La commare secca – de Bernardo Bertolucci avec Francesca Rulu
    Seulement sujet & scénario
Mamma Roma – de Pier Paolo Pasolini avec Anna Magnani
    + sujet & scénario
1963Ro-Go-Pa-G ( laviamoci il cervello ) de Pier Paolo Pasolini, Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard & Ugo Gregoretti avec Orson Welles
    + sujet & scénario – Segment « La ricotta »
1964Enquête sur la sexualité ( comizi d’amore ) de Pier Paolo Pasolini avec Alberto Moravia
    + scénario, commentaires & voix
L’évangile selon Saint Mathieu ( il vangelo secondo Matteo ) de Pier Paolo Pasolini avec Enrique Irazoqui
    + sujet & scénario
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Prix spécial du jury au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix OCIC au festival du cinéma de Venise, Italie

DO La rabbia – de Pier Paolo Pasolini & Giovanni Guareschi
    + scénario
DO Sopralleroghi in Palestina per il vangelo secondo Matteo – de Pier Paolo Pasolini
    + commentaires & montage
CM Le mura di Sana – de Pier Paolo Pasolini
    + scénario, commentaires, voix & narration
1965 CM Il padre selvaggio – de Pier Paolo Pasolini
1966Requiescant, tel était son nom… / Tue… et fais ta prière ( Requiescant / kill and say your prayers / let them rest ) de Carlo Lizzani avec Mark Damon
    Seulement Interprétation
Des oiseaux petits et gros ( uccellacci e uccellini ) de Pier Paolo Pasolini avec Totò
    + sujet & scénario
    Ruban d’Argent du meilleur sujet original par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

CM Il cenema di Pasolini / Appunti per un critofilm – de Maurizio Ponzi
    Seulement apparition
CM C’est quoi les nuages ? ( che cosa sono le nuvole ? ) de Pier Paolo Pasolini
1967Les sorcières ( le streghe ) de Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini, Franco Rossi & Mauro Bolognini avec Laura Betti
    + sujet & scénario
Œdipe roi ( Edipo re ) de Pier Paolo Pasolini avec Alida Valli
    + interprétation, sujet & scénario
Caprices à l’italienne / La contestation ( capriccio all’italiana ) de Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Franco Rossi, Pino Zac & Steno avec Ninetto Davoli
    + sujet & scénario
1968Théorème ( teorema ) de Pier Paolo Pasolini avec Terence Stamp
    + sujet & scénario
    Prix OCIC au festival du cinéma de Venise, Italie

CM Appunti per un film indiano – de Pier Paolo Pasolini
Tue et fais ta prière / Requiescant, tel était son nom ( Requiescant / mögen sie in frieden ruhen / mögen sie in frieden ruh’n / kill and pray / kill and say your prayers / let the rest ) de Carlo Lizzani avec Lou Castel
    Seulement interprétation
1969La contestation / Evangile 70 ( amore e rabbia / vangelo 70 ) de Marco Bellocchio, Pier Paolo Pasolini, Bernardo Bertolucci, Jean-Luc Godard, Carlo Lizzani & Elda Tattoli avec Rochelle Barbini
    + sujet & scénario
Porcherie ( porcile ) de Pier Paolo Pasolini avec Ugo Tognazzi
    + sujet & scénario
Medée ( Medea ) de Pier Paolo Pasolini avec Maria Callas
    + sujet & scénario
1970Ostia – de Sergio Citti avec Anita Sanders
    Seulement scénario & supervision
Le décaméron ( il decameron ) de Pier Paolo Pasolini avec Silvana Mangano
    + musique, interprétation, sujet & scénario
    Ours d’Argent Prix Spécial du Jury au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1971 DO Carnet de notes pour une orestie africaine ( appunti per un orestiade africana ) de Pier Paolo Pasolini
    + scénario
DO Appunti per un romanzo dell’immondeza – de Pier Paolo Pasolini
DO Pier Paolo Pasolini : A film maker’s life – de Carlo Hayman-Chaffey avec Sergio Citti
    Seulement apparition
1972Les contes de Canterbury ( i racconti di Canterbury ) de Pier Paolo Pasolini avec Hugh Griffith
    + interprétation, sujet & scénario
    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

Dodici dicembre 1972 – de ? avec Gian Maria Volonté
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité & sujet
1973Histoires scélérates ( storie scellerate ) de Sergio Citti avec Nicoletta Machiavelli
    Seulement scénario & supervision
1974Les mille et une nuits ( il fiore delle mille e una notte ) de Pier Paolo Pasolini avec Franco Merli
    + sujet & scénario
    Grand Prix du jury au festival du cinéma de Cannes, France
1975Salo ou les 120 journées de Sodome ( Salò o le 120 giornate di Sodoma ) de Pier Paolo Pasolini avec Hélène Surgère
    + sujet & scénario
DO Anna Magnani, un film d’amour ( io sono Anna Magnani ) de Chris Vermorcken avec Laura Betti
    Seulement apparition
Fiche créée le 3 juin 2007 | Modifiée le 16 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 7653 fois
PREVIOUSRené Pascal || Pier Paolo Pasolini || Fred PasqualiNEXT