CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Eddie Cantor
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Alcover



Date et Lieu de naissance : 14 mars 1893 (Châtellerault, France)
Date et Lieu de décès : 10 novembre 1957 (Paris, France)
Nom Réel : Pedro Antonio Alcover

ACTEUR
Image
1928 L’argent – de Marcel L’Herbier avec Brigitte Helm, Marie Glory, Yvette Guilbert & Antonin Artaud
Image
1930 La petite Lise – de Jean Grémillon avec Nadia Sibirskaïa, Julien Bertheau & Alexandre Mihalesco
Image
1935 Bourrasque – de Pierre Billon avec Germaine Rouer, Jacques Grétillat, Charles Lamy & Jean Servais
Image
1938 La rue sans joie – de André Hugon avec Dita Parlo, Albert Préjean, Marguerite Deval & Valéry Inkijinoff

D’origine espagnole, Pierre Alcover est né le 14 mars 1893, à Châtellerault sur les bords de la Vienne. Adolescent, passionné de littérature, il rêve de théâtre. Arrivé à Paris, son imposante stature lui permet de travailler comme manutentionnaires aux Halles. En parallèle, il suit les cours du Conservatoire de Paris et en sortira avec un premier prix en 1916. Aussitôt engagé par la Comédie Française où il va jouer dans une multitude de pièces classiques jusqu’en 1920.

Pierre Alcover aborde le cinéma dès 1917. Il tourne plusieurs films sous la direction de Maurice Chaillot, avant de décrocher un rôle majeur en 1920, celui d’un voyou qui se fait passer pour un conducteur de péniche afin de dérober le magot de son patron batelier, dans «L’hirondelle et la mésange» de André Antoine. Mais le film jugé trop réaliste par les producteurs de la Pathé restera dans les cartons et ne sortira qu’en mars 1984 après deux ans de montage par Henri Colpi. À l’époque du muet, il joue encore quelques rôles de premier plan tel que l’industriel Ferraud dans «La maison vide» (1921) de Raymond Bernard, le baron Friedrich dans «La chèvre aux pieds d’or» (1926) de Jacques Robert ou le financier véreux Saccard dans «L’argent» (1928) de Marcel L’Herbier.

Tout se prête alors à ce que son talent vocal s’affirme lors de l’arrivée du cinéma parlant et fasse de lui la vedette qu’il devrait être. Mais hélas, en 1931, l’échec de «La petite Lise» de Jean Grémillon ne lui permettra plus d’accéder aux têtes d’affiche. Pendant les dix années suivantes, ce grand acteur va s’affirmer comme l’un des meilleurs seconds rôles de l’entre deux guerres. Son physique de colosse, son visage bourru le prédispose à jouer des personnages qui en imposent que ce soit du bon ou du mauvais côté de la loi. Il enfile le costume du mauvais garçon dans «Liliom» (1934) le seul film français de Fritz Lang, celui du bandit complice de Louis Jouvet dans «Un carnet de bal» (1937) de Julien Duvivier ou celui d’une brute dans «L’affaire du courrier de Lyon» (1937) de Maurice Lehmann et Claude Autant-Lara. Il change de registre pour devenir gardien de prison dans «Criminel» (1932) auprès de Harry Baur dans cette version française d’un film de Howard Hawks, chef de la police russe dans «Au service du tsar» (1936) de Pierre Billon et inspecteur dans «Drôle de drame» (1936) de Marcel Carné. Il est aussi l’interprète de comédies populaires telles que: «Théodore et Compagnie» (1933) avec Raimu, «Ernest le rebelle» (1938) avec Fernandel ou «Saturnin de Marseille» (1939) avec Gorlett. C’est auprès de Raimu dans «Le colonel Chabert» qu’il fait sa dernière apparition à l’écran en 1943.

Parallèlement à son parcours cinématographique, Pierre Alcover n’a jamais cessé de se produire sur scène. Après avoir joué Shakespeare, Corneille ou Victor Hugo dans la maison de Molière, on le voit entre autres dans des pièces signées Maurice Magre, Henry Bernstein, Charles Méré, Luigi Pirandello ou Maurice Rostand. Au début des années vingt, il avait épousé la comédienne, Gabrielle Colonna-Romano (1888-1981) Sociétaire de la Comédie-Française, veuve du comédien Georges Grand (1864-1921), ancienne élève de Sarah Bernhardt et ex-modèle de Auguste Renoir. Ils resteront unis jusqu’à la mort de Pierre Alcover, après plusieurs années de maladie, le 10 novembre 1957. Il sera inhumé au cimetière ancien de Rueil-Malmaison où Gabrielle viendra le rejoindre en 1981.

© Pascal DONALD

copyright
1917 CM La mort rédemptrice – de Maurice Chaillot avec Jacques Volnys
CM Chiffon de Papier – de ?
CM L’affaire Tisseron – de ?
CM Le sorcier – de Maurice Chaillot avec Jane Ader
1918Marion Delorme / Marion de Lorme – de Henry Krauss avec Jean Worms
Le baron mystère – de Maurice Challiot avec Albert Bras
    Sérial en 8 épisodes
    1 : Fascination
    2 : Fou
    3 : La ferme des ruines
    4 : La passerelle perfide
    5 : La maison mystérieuse
    6 : L’escrimeur masqué
    7 : La grotte au fumeroles
    8 : L’expiation
1920L’hirondelle et la mésange – de André Antoine avec Maguy Dellac
Le drame des eaux mortes – de Joseph Faivre avec Jean Hervé
1921La maison vide – de Raymond Bernard avec Andrée Brabant
Champi-Tortu – de Jacques de Baroncelli avec René Alexandre
Les Roquevillard – de Julien Duvivier avec Nick Mertens
1923La faute des autres – de Jacques Olivier avec Mary Thay
1925Feu Mathias Pascal – de Marcel L’Herbier avec Ivan Mosjoukine
La chèvre aux pieds d’or – de Jacques Robert avec Max Maxudian
1926En plongée / Fragments d’épaves – de Jacques Robert avec Lilian Constantini
1928L’argent – de Marcel L’Herbier avec Brigitte Helm
CM Autour de l’argent – de Jean Dréville avec Alfred Abel
    Seulement apparition
1930La petite Lise – de Jean Grémillon avec Nadia Sibirskaïa
Le million – de René Clair avec Annabella
1932Le mariage de mademoiselle Beulemans – de Jean Choux avec Pierre Dux
Criminel / Le code criminel – de Jack Forrester avec Harry Baur
1933Tout pour rien – de René Pujol avec Françoise Rosay
Théodore et Compagnie – de Pierre Colombier avec Alice Field
1934Liliom – de Fritz Lang avec Madeleine Ozeray
Le billet de mille – de Marc Didier & Jack Forrester avec Gaby Morlay
1935Sous la terreur – de Marcel Cravenne avec Marie Bell
L’heureuse aventure – de Jean Georgescu avec Tania Fédor
Bourrasque – de Pierre Billon avec Jean Servais
Coup de vent – de Jean Dréville avec Yvette Lebon
1936Drôle de drame / Drôle de drame ou l’étrange aventure du docteur Moulyneux – de Marcel Carné avec Louis Jouvet
Au service du tzar – de Pierre Billon avec Suzy Prim
Deuxième bureau – de Pierre Billon avec Véra Korène
Donogoo – de Henri Chomette & Reinhold Schünzel avec Mila Parély
L’homme de nulle part / Feu Mathias Pascal – de Pierre Chenal avec Isa Miranda
1937Un carnet de bal – de Julien Duvivier avec Marie Bell
Le messager – de Raymond Rouleau avec Jean Gabin
La griffe du hasard – de René Pujol avec Germaine Aussey
La citadelle du silence – de Marcel L’Herbier avec Pierre Renoir
L’affaire du courrier de Lyon – de Maurice Lehmann & Claude Autant-Lara avec Dita Parlo
CM Les pauvres gens – de ? avec Claude Roy
1938Nuits de princes – de Vladimir Strijewski avec Milly Mathis
La rue sans joie – de André Hugon avec Valéry Inkijinoff
Ernest le rebelle – de Christian-Jaque avec Fernandel
1939Saturnin de Marseille / Saturnin – de Yvan Noé avec Marcelle Praince
L’étrange nuit de Noël – de Yvan Noé avec André Brulé
Le château des quatre obèses – de Yvan Noé avec Sylvia Bataille
1940Parade en sept nuits – de Marc Allégret avec Elvire Popesco
1943Le colonel Chabert – de René Le Hénaff avec Raimu
Fiche créée le 28 août 2009 | Modifiée le 29 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 4668 fois
PREVIOUSLola Albright || Pierre Alcover || Norman AldenNEXT