CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gabriele Tinti
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Brasseur



Date et Lieu de naissance : 22 décembre 1905 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 16 août 1972 (Brunico, Italie)
Nom Réel : Pierre Albert Espinasse

ACTEUR
Image
1945 Jéricho – de Henri Calef avec Line Noron Pierre Larquey, Gabrielle Fontan & René Génin
Image
1953 Raspoutine – de Georges Combret avec Isa Miranda, Renée Faure, Claude Laydu & Jacques Berthier
Image
1956 Porte des Lilas – de René Clair avec Dany Carrel, Georges Brassens, Henri Vidal & Raymond Bussières
Image
1961 L’affaire Nina B. (affäre Nina B.) de Robert Siodmak avec Nadja Tiller, Walter Giller & Charles Regnier

Pierre Brasseur naît Pierre Albert Espinasse le 22 décembre 1905, à Paris. Il appartient par sa mère, Germaine Brasseur, à une dynastie de comédiens qui a commencé à faire parler d’elle sous la Monarchie de Juillet. Il débute sur les planches à dix-huit ans, avec comme professeurs Harry Baur et Fernand Ledoux. Il se passionne aussi pour la peinture et fréquente les surréalistes.

Côté cinéma, Pierre Brasseur a un premier rôle, en 1924, dans un film de Jean Renoir. Il fait son premier parlant en 1930 et tourne pendant la décennie près d’une cinquantaine de films qui vont du comique le plus farfelu au drame, avec notamment «Quai des brumes» (1938) de Marcel Carné ou «Dernière Jeunesse» (1939) de Jeff Musso. Il interprète souvent des seconds rôles de mauvais garçon arrogant mais il est néanmoins l’étudiant en médecin, héros bougon de «Mademoiselle ma Mère» (1937) que réalise Henri Decoin avec Danielle Darrieux et André Alerme. Pierre Brasseur écrit aussi des pièces de théâtre et rédige le scénario de «Grisou» (1938) de Maurice de Canonge, où il a pour partenaire son épouse Odette Joyeux dont il a eu un fils, Claude (1936). Il interprète également Alexandre Dumas fils dans «La vie passionnée de Verdi» de Carmine Gallone et des rôles patriotiques, en 1939, dans Le chemin de l’honneur» de Jean-Paul Paulin, et «Frères d’Afrique» de Aimée Navarra, film glorifiant les troupes dites indigènes mais resté inachevé du fait de la guerre. Après l’armistice, Pierre se retrouve en zone libre où il tourne «Le soleil a toujours raison» (1941) avec Tino Rossi. Il travaille aussi avec Yves Allégret, André Berthomieu et Jean Grémillon. Puis dans la France entièrement occupée ce sera, aux studios de la Victorine à Nice, «Les enfants du paradis» (1944) de Marcel Carné, avec Arletty et Jean-Louis Barrault.

Après la guerre, Pierre Brasseur se remarie avec la pianiste italienne Maria Magrini. Tout en privilégiant le théâtre, il travaille encore pour le cinéma. Notons notamment sa prestation, face à Maria Montez, dans «Portrait d’un assassin» (1949) de Bernard-Roland, et ses interprétations de «Barbe-Bleue» (1952), de «Raspoutine» (1954) et du Dr Génessier dans «Les yeux sans visage» de Georges Franju, où l’on découvre Claude Brasseur dans un petit rôle.

Dans les années soixante, le comédien partage sa vie avec la chanteuse Catherine Sauvage et continue à interpréter avec panache des rôles même secondaires. Il est notamment le Tonton de «La métamorphose des cloportes» (1965) de Pierre Granier-Deferre avec Lino Ventura et Maurice Biraud; le père de Philippe Noiret dans «La vie de Château» (1966) de Jean-Paul Rappeneau; et l’extravagant général Géranium parmi les aliénés du «Roi de cœur» de Philippe de Broca. Il joue aussi le Fiodor des «Frères Karamazov» dans l’adaptation télévisée de Marcel Bluwal en 1969.

C’est au cours du tournage en Italie (Sud Tyrol) de son cent quarante-cinquième film, «La plus belle soirée de ma vie» de Ettore Scola avec Alberto Sordi, que Pierre Brasseur décède d’un infarctus le 16 août 1972. C’est un exceptionnel comédien au talent original et à la forte personnalité qui disparaît mais la relève est assurée par son fils Claude Brasseur, puis son petit-fils Alexandre Brasseur (1971) et pourquoi pas un jour par ses arrière-petits enfants Louis et Jeanne.

© Caroline HANOTTE

copyright
1924 Catherine / Une vie sans joie – de Albert Dieudonné & Jean Renoir avec Catherine Hessling
1925La fille de l’eau – de Jean Renoir avec Catherine Hessling
Madame Sans-Gène – de Léonce Perret avec Gloria Swanson
1927Feu ! – de Jacques de Baroncelli avec Dolly Davis
1930Mon ami Victor ! – de André Berthomieu avec Simone Bourday
CM Ce qu’on dit, ce qu’on pense – de ? avec Marguerite Moreno
1931Un trou dans le mur – de René Barberis avec Jean Murat
Circulez ! – de Jean de Limur avec Dorville
Papa sans le savoir – de Robert Wyler avec Françoise Rosay
1932Un rêve blond – de Paul Martin & André Daven avec Lilian Harvey
La chanson d’une nuit – de Anatole Litvak & Pierre Colombier avec Jan Kiepura
I.F.1 ne répond plus / F.P.1 ne répond plus – de Karl Hartl avec Danièle Parola
Moi et l’impératrice – de Friedrich Hollander & Paul Martin avec Charles Boyer
Quick – de Robert Siodmak & André Daven avec Jules Berry
Le vainqueur – de Hans Hinrich & André Daven avec Jean Murat
Voyage de noces / Jacqueline et l’amour – de Erich Schmidt, Joe May & Germain Fried avec Brigitte Helm
CM Une faim de loup – de Germain Fried avec Germaine Michel
1933Incognito – de Kurt Gerron avec Renée Saint-Cyr
Le sexe faible – de Robert Siodmak avec Betty Stockfeld
CM Le médecin de service – de André Cerf avec Robert Le Vigan
CM Vacances conjugales – de Edmond T. Gréville avec Elisabeth Pinajeff
CM Une heure de rêve – de Joseph Tzipine avec Rolla France
CM Je suis un as – de Joseph Tzipine avec Jacqueline Daix
1934L’oncle de Pékin – de Jacques Darmont avec Janine Merrey
Caravane – de Erik Charell avec Annabella
La garnison amoureuse – de Max de Vaucorbeil avec Fernandel
Le miroir aux alouettes – de Hans Steinhoff & Roger Le Bon avec Edwige Feuillère
Quadrille d’amour – de Richard Eichberg avec Mady Berry
CM Etoile filante / Une étoile d’amour – de Jean-Louis Bouquet avec Lisette Lanvin
1935Jonny, haute-couture – de Serge de Poligny avec Mona Goya
Le bébé de l’escadron / Quand la vie était belle – de René Sti avec Michel Simon
Un oiseau rare – de Richard Pottier avec Monique Rolland
Bout de chou – de Henry Wulschleger avec Bach
Jeunesse d’abord – de Jean Stelli & Claude Heymann avec Josette Day
Pattes de mouches – de Jean Grémillon avec Mila Parély
1936Passé à vendre – de René Pujol avec Thérèse Dorny
Une femme qui se partage – de Maurice Cammage avec Odette Joyeux
Le mari rêvé – de Roger Capellani avec Simone Héliard
Prête-moi ta femme – de Maurice Cammage avec Suzanne Dehelly
La reine des resquilleuses – de Marco de Gastyne avec Suzy Prim
Valse éternelle – de Max Neufeld avec Renée Saint-Cyr
1937Vous n’avez rien a déclarer ? – Léo Joannon avec Raimu
Le Schpountz – de Marcel Pagnol avec Orane Demazis
Claudine à l’école – de Serge de Poligny avec Marcel Mouloudji
Hercule / l’incorruptible – de Alexander Esway & Carlo Rim avec Gaby Morlay
Mademoiselle ma mère – de Henri Decoin avec Danielle Darrieux
Gosse de riche – de Maurice de Canonge avec Gina Manès
1938Café de Paris – de Yves Mirande avec Véra Korène
Le roman d’un génie / La vie passionnée de Verdi ( Giuseppe Verdi ) de Carmine Gallone avec Fosco Giachetti
Frères Corses – de Géo Kelber avec Jacques Erwin
Grisou / Les hommes sans soleil – de Maurice de Canonge avec Raymond Aimos
    + scénario & dialogues
Le père Lebonnard – de Jean de Limur avec Madeleine Sologne
Quai des brumes / Le quai des brumes – de Marcel Carné avec Jean Gabin
Visages de femmes – de René Guissart avec Meg Lemonnier
Trois argentins à Montmartre – de André Hugon avec Edouard Delmont
1939Dernière jeunesse – de Jeff Musso avec Jacqueline Delubac
Le chemin de l’honneur – de Jean-Paul Paulin avec Roland Toutain
Frères d’Afrique – de Aimé Navarra
    Inachevé
Sixième étage – de Maurice Cloche avec Florelle
1940Tobie est un ange – de Yves Allégret avec Rellys
1941Les deux timides – de Yves Allégret avec Claude Dauphin
Le soleil à toujours raison – de Pierre Billon avec Tino Rossi
1942Promesse à l’inconnue – de André Berthomieu avec Madeleine Robinson
La croisée des chemins – de André Berthomieu avec Josette Day
Lumière d’été – de Jean Grémillon avec Georges Marchal
1943Adieu Léonard – de Pierre Prévert avec Charles Trénet
1944Les enfants du paradis – de Marcel Carné avec Arletty
    Film en 2 parties
    1 : Le boulevard du crime
    2 : L’homme en blanc
1945La femme fatale – de Jean Boyer avec Gaby Sylvia
Jéricho – de Henri Calef avec Line Noro
Le pays sans étoiles – de Georges Lacombe avec Jany Holt
1946L’amour autour de la maison – de Pierre de Hérain avec Julien Carette
L’arche de Noé – de Henri Jacques avec Jacqueline Pierreux
Pétrus – de Marc Allégret avec Simone Simon
Les portes de la nuit – de Marcel Carné avec Yves Montand
1947Rocambole – de Jacques de Baroncelli avec Sophie Desmarets
La revanche de Baccarat – de Jacques de Baroncelli avec Sophie Desmarets
Croisière pour l’inconnu – de Pierre Montazel avec Danièle Delorme
1948La nuit blanche – de Richard Pottier avec Claude Farrell
Les amants de Vérone – de André Cayatte avec Martine Carol
Le secret de Monte-Cristo – de Albert Valentin avec Pierre Larquey
1949Millionnaires d’un jour – de André Hunebelle avec Gabriello
Julie de Carneilhan – de Jacques Manuel avec Jacques Dumesnil
Portrait d’un assassin – de Bernard-Roland avec Maria Montez
1950L’homme de la Jamaïque – de Maurice de Canonge avec Véra Norman
Maître après dieu – de Louis Daquin avec Loleh Bellon
Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec Gérard Philipe
1951Les mains sales – de Fernand Rivers avec Daniel Gélin
Barbe-Bleue – de Christian-Jaque avec Cécile Aubry
Le plaisir – de Max Ophüls avec Madeleine Renaud
    Segment « La maison Tellier»
1952Le rideau rouge / Les rois d’une nuit / Ce soir on joue Macbeth – de André Barsacq avec Michel Simon
La pocharde – de Georges Combret avec Monique Mélinand
DA La bergère et le ramoneur – de Paul Grimault
    Seulement voix
CM Torticola contre Frankensberg – de Paul Paviot avec Daniel Gélin
CM Saint-tropez, devoirs de vacances / Saint-Tropez – de Paul Paviot avec Michel Piccoli
CM Les soliloques du pauvre – de Michel Drach
    Seulement voix & narration
1953Raspoutine – de Georges Combret avec Isa Miranda
Vêtir ceux qui sont nus ( vestire gli ignudi ) de Marcello Pagliero avec Eleonora Rossi Drago
1954Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
Oasis – de Yves Allégret avec Michèle Morgan
La tour de Nesle – de Abel Gance avec Silvana Pampanini
1956Porte des Lilas – de René Clair avec Dany Carrel
    Etoile de Cristal du meilleur acteur aux prix de l’Académie du cinéma Français, France
1957Les amants de demain – de Marcel Blistène avec Edith Piaf
    Seulement scénario
Sans famille – de André Michel avec Gino Cervi
1958Les grandes familles – de Denys de La Patellière avec Jean Desailly
La loi ( la legge ) de Jules Dassin avec Gina Lollobrigida
Messieurs les ronds de cuir – de Henri Diamant-Berger avec Noël-Noël
La tête contre les murs – de Georges Franju avec Charles Aznavour
La vie à deux – de Clément Duhour avec Lilli Palmer
1959Les yeux sans visage – de Georges Franju avec Alida Valli
Candide / Candide ou l’optimisme au XXème siècle – de Norbert Carbonnaux avec Jean-Pierre Cassel
Carthage en flammes ( Cartagine in fiamme ) de Carmine Gallone avec Anne Heywood
1960Plein feux sur l’assassin – de Georges Franju avec Pascale Audret
Le bel Antonio ( il bell’Antonio ) de Mauro Bolognini avec Marcello Mastroianni
Le dialogue des carmélites – de Raymond Leopold Bruckberger & Philippe Agostini avec Jeanne Moreau
Vive Henri IV… Vive l’amour ! – de Claude Autant-Lara avec Simone Renant
1961Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Suzanne Flon
    Segment « Agnès Bernauer»
L’affaire Nina B. ( affäre Nina B. / the Nina B. affair ) de Robert Siodmak avec Nadja Tiller
Le bateau d’Emile / Le homard flambé – de Denys de la Patellière avec Michel Simon
Le crime ne paie pas – de Gérard Oury avec Paul Guers
    Segment « L’affaire Fenayrou»
Les petits matins / Mademoiselle Stop – de Jacqueline Audry avec Agathe Aëms
Rencontres – de Philippe Agostini avec Gabriele Ferzetti
1962Les bonnes causes – de Christian-Jaque avec Marina Vlady
Un soir… par hasard – de Ivan Govar avec Michel Le Royer
L’abominable homme des douanes – de Marc Allégret avec Francis Blanche
1963Le coq du village ( Liolà ) de Alessandro Blasetti avec Anouk Aimée
Humour noir ( umorismo nero / humorismo negro / la muerte viaja demasiado / black humor / death travel too much) de Claude Autant-Lara, José Maria Forqué & Giancarlo Zagni avec Sylvie
    Segment « La bestiole» de Claude Autant-Lara & Giancarlo Zagni
Le magot de Josefa – de Claude Autant-Lara avec Anna Magnani
CM Les comédiens – de Jacques Thierry
1964Le grain de sable / Le triangle – de Pierre Kast avec Sylva Koscina
Lucky Jo – de Michel Deville avec Claude Brasseur
1965L’or du duc – de Jacques Baratier avec Elsa Martinelli
Deux heures à tuer – de Yvan Govar avec Catherine Sauvage
La métamorphose des cloportes – de Pierre Granier-Deferre avec Lino Ventura
Un monde nouveau / Un monde jeune ( un mondo nuovo ) de Vittorio De Sica avec Françoise Brion
Pas de caviar pour tante Olga – de Jean Becker avec Sophie Daumier
Pas de panique – de Sergio Gobbi avec Pierre Massimi
La vie de château – de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve
1966Le roi de cœur – de Philippe de Broca avec Alan Bates
La petite vertu – de Serge Korber avec Robert Hossein
Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Bruno Cremer
La fille de la Mer Morte ( Fortuna / seduced in Sodom / the girl from the Dead Sea / פורטונה ) de Menahem Golan avec Mike Marshall
1967Le fou du labo IV – de Jacques Besnard avec Jean Lefebvre
Les oiseaux vont mourir au Pérou – de Romain Gary avec Jean Seberg
1968Goto, l’île d’amour – de Walerian Borowcszyk avec Ligia Branice
Sous le signe de Monte-Cristo / Le révolté – de André Hunebelle avec Michel Auclair
1970Macédoine / La femme sandwich – de Jacques Scandelari avec Michèle Mercier
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Marlène Jobert
1972La plus belle soirée de ma vie ( la più bella serata della mia vita ) de Ettore Scola avec Alberto Sordi
Fiche créée le 23 avril 2007 | Modifiée le 5 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 10124 fois
PREVIOUSClaude Brasseur || Pierre Brasseur || Michel BraultNEXT