CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Armand Dranem
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Nord



Date et Lieu de naissance : 15 avril 1900 (Le Cateau-Cambrésis, France)
Date et Lieu de décès : 9 décembre 1985 (Monaco, Principauté de Monaco)
Nom Réel : André Léon Brouillard

SCENARISTE

Pierre Nord naît André Brouillard, le 15 avril 1900, au Cateau-Cambrésis, petite bourgade du nord de la France. Envahie à maintes reprises, notamment par les Russes de 1814 à 1816, la ville subit une nouvelle occupation en 1914. Le jeune Brouillard, est arrêté alors qu’il recueille des renseignements sur l’ennemi. Condamné à mort par les Allemands mais gracié du fait de son âge, il est envoyé dans un bataillon disciplinaire. En 1918, il reprend ses études et est admis à l’école des officiers de Saint-Cyr.

Tout en poursuivant une carrière militaire, Pierre André Brouillard se passionne pour l’écriture. Il publie «Double crime sur la ligne Maginot», porté à l’écran, en 1937, par Félix Gandéra avec Victor Francen dans le rôle principal. L’année suivante, Pierre Nord récidive avec le livre et film «Deuxième bureau contre Kommandantur» qui s’inspire de ses souvenirs de la première guerre mondiale. Gabriel Gabrio, campe le lieutenant Heim, qui sert son pays, la France, sous l’uniforme allemand. Junie Astor y est une courageuse Française. Mais alors que le film est prêt à sortir, un incendie détruit les pellicules. Il faut reprendre de nombreuses scènes et le tournage de la suite «Peloton d’exécution» est abandonné.

Fait prisonnier en juin 1940, Pierre Nord s’évade et gagne la zone dite libre. Il organise aussitôt des réseaux de résistance. À la libération, on lui demande d’adapter le scénario de «Peloton d’exécution» aux évènements récents. Le film sort en 1945 sur une mise en scène de André Berthomieu, avec Lucien Coëdel et Robert Dalban, le futur maître d’hôtel des «Tontons flingueurs». En 1946, l’écrivain-scénariste quitte l’armée. Durant près de quarante ans, il rencontre un énorme succès en écrivant une soixantaine de romans d’espionnage extrêmement documentés. L’auteur sait de quoi il parle! Il met en scène des personnages de toutes les nationalités, qui ne pouvant plus combattre selon les méthodes traditionnelles servent leur pays comme agents doubles. Son héros récurrent est tout le contraire d’un James Bond. C’est un vieil officier, chef des services secrets français qui trompe l’adversaire, par son aspect insignifiant et sa fausse lenteur d’esprit. Pierre Nord, avec sa femme Françoise, fait aussi connaître en France la littérature policière anglo-saxonne.

Mais le cinéma ne l’abandonne pas pour autant. En 1951, c’est «Capitaine Ardant» de André Zwoboda avec Yves Vincent et Renée Saint-Cyr qui produit le film et interprète Maria, veuve d’un officier espagnol, dans le Maroc des années vingt. En 1953, dans «La vierge du Rhin» de Gilles Grangier, Jean Gabin qui interprète un prisonnier de retour de captivité, évolue dans une reconstitution très réussie du monde de la batellerie sur le Rhin. En 1957, François Périer est «La Bigorne, caporal de France» authentique soldat au service de Louis XV, qui marin malgré lui, combat l’Anglais et fait la conquête d’une île malgache et de sa belle princesse: Rossana Podesta. En 1972, c’est le grand film d’espionnage «Le serpent» de Henri Verneuil avec Yul Brynner en colonel du KGB, Henry Fonda et Philippe Noiret.

Mais dans les années quatre-vingts, alors que la «guerre froide» est en train de se finir, Pierre Nord n’a plus la cote. Il dérange avec ses affaires d’espions et son regard parfois trop lucide sur l’actualité. Il s’éteint le 9 décembre 1985, sur la côte d’azur où il réside depuis de longues années.

© Caroline HANOTTE

copyright
1937Double crime sur la ligne Maginot – de Félix Gandéra avec Victor Francen
    Seulement roman adapté par Félix Gandéra & Robert Bibal
1938Deuxième bureau contre kommandantur – de Robert Bibal & René Jayet avec Léon Mathot
    + roman & adaptation
1945Peloton d’exécution – de André Berthomieu avec Pierre Renoir
    + roman, dialogues & adaptation
1951Capitaine Ardant – de André Zwoboda avec Renée Saint-Cyr
    + roman & adaptation
1953La vierge du Rhin – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
    Seulement roman adapté par Jacques Sigurd
1957La Bigorne / La Bigorne, caporal de France – de Robert Darène avec Robert Hirsch
    Seulement roman adapté par Robert Darène & Gabriel Arout
1972Le serpent ( the serpent / night flight from Moscow ) de Henri Verneuil avec Henry Fonda
    Seulement roman adapté par Henri Verneuil & Gilles Perrault
Fiche créée le 20 avril 2006 | Modifiée le 30 avril 2009 | Cette fiche a été vue 7993 fois
PREVIOUSClaude Nollier || Pierre Nord || Gaston NorèsNEXT