CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de José Ramón Larraz
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Prévert



Date et Lieu de naissance : 26 mai 1906 (Neuilly-sur-Seine, France)
Date et Lieu de décès : 5 avril 1988 (Joinville-le-Pont, France)
Nom Réel : Pierre André Marie Prévert

REALISATEUR

C’est à Neuilly-sur-Seine que Pierre Prévert naît le 26 mai 1906. Il est le dernier garçon d’une fratrie dont l’aîné, Jean, décédera à l’adolescence et le second, Jacques, deviendra le futur poète. Après ses études, le jeune homme trouve un travail comme archiviste chez «Erka-Prodisco», société de production. Affecté au service publicité, il y rencontre Jean Mitry, alors son responsable, puis il devient assistant projectionniste. À cette époque, les frères Prévert sont très proches du mouvement surréaliste et se lient d’amitié avec André Breton, Tristan Tzara, Paul Eluard, Georges Bataille, entre autres.

En 1928, Pierre Prévert, en collaboration avec son frère Jacques et Marcel Duhamel, tournent «Souvenirs de Paris», un documentaire sur la faune de Montparnasse, supervisé par Alberto Cavalcanti. Le film passe inaperçu mais sera repris et complété en 1959 avec de nouvelles séquences couleurs (il remportera un prix au Festival de Cannes l’année suivante). Souvent dans l’ombre de son frère Jacques Prévert, Pierre va pratiquer plusieurs métiers du cinéma. Il fait l’acteur pour André Cerf, Luis Buñuel, Robert Florey, Jean Vigo, participe à l’écritures de scénarii et assiste de grands réalisateurs, parmi lesquels: Alberto Cavalcanti pour «Le petit chaperon rouge» (1929); Jean Renoir pour «La chienne» (1931) et «On purge bébé» (1932); Marc Allégret pour «La petite chocolatière» (1932) et «Fanny» (1932).

En 1932, Pierre Prévert réalise son premier film: «L’affaire est dans le sac», un moyen-métrage écrit par le Hongrois Ákos Ráthonyi, largement remanié par les frères Prévert. C’est l’histoire loufoque et grinçante du kidnapping d’un milliardaire américain par une bande de petits malfrats. Mal accueilli par la critique, qui n’apprécie pas le côté satyrique, le film remporte malgré tout un succès d’estime du public. Pierre retourne vers l’assistanat. Il travaille avec Richard Pottier, les frères Allégret, Jean Renoir, Maurice Gleize, Robert Siodmak. Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, il part en tournée théâtrale en zone libre et en Afrique du nord avec Pierre Brasseur, Odette Joyeux, Marcel Duhamel et Maurice Baquet. Il joue «Domino» de Marcel Achard et «La huitième femme de Barbe-Bleue» de Alfred Savoir. De retour en France en 1941, il fait des apparitions dans «Les deux timides» (1941) de Yves Allégret, «Le soleil à toujours raison» (1942) de Pierre Billon et «Félicie Nanteuil» (1943) de Marc Allégret. En 1943, Pierre Prévert revient à la réalisation avec «Adieu Léonard», une comédie avec Charles Trenet et Pierre Brasseur en vedettes. À la fin de la guerre, il réalise son dernier long-métrage pour le cinéma, «Voyage surprise» (1946) avec Martine Carol dans l’un de ses premiers grands rôles. Ami de Paul Grimault, il participe au découpage technique du dessin animé poétique «La bergère et le ramoneur» (1949).

Par la suite, Pierre Prévert travaille sur plusieurs projets qu’il ne parvient pas à concrétiser. De 1950 à 1956, il devient directeur artistique de «La Fontaine des Quatre Saisons», un cabaret de Saint-Germain-des-Prés. Dans les années soixante, il réalise quelques productions télévisées, dont un très beau documentaire sur son frère Jacques Prévert en 1961. Il termine sa carrière avec «Les compagnons de Baal» (1968), une série fantastique en sept épisodes très populaire, avec Gérard Zimmermann et Maurice Champreux. Pierre Prévert, touche-à-tout du septième art, dont le parcours fut souvent effacé par l’œuvre et la célébrité de son aîné, meurt le 5 avril 1988 à Joinville-le-Pont, des suites d’une pneumonie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1928 CM Souvenirs de Paris / Paris Express – de Pierre Prévert, Jacques Prévert & Marcel Duhamel avec Jacques Prévert
    + sujet, scénario, apparition & montage
CM La joie d’une heure – de André Cerf avec Sylvia Bataille
    Seulement interprétation
1929Le petit chaperon rouge – de Alberto Cavalcanti avec Pola Illéry
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
1930L’âge d’or – de Luis Buñuel avec Gaston Modot
    Seulement interprétation
Le blanc et le noir – de Robert Florey avec Raimu
    Seulement interprétation
Les amours de minuit / Les amants de minuit – de Marc Allégret & Augusto Genina avec Josseline Gaël
    Seulement interprétation
1931La chienne – de Jean Renoir avec Janie Marèze
    Seulement assistant réalisateur
Baleydier – de Jean Mamy avec Michel Simon
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
1932La petite chocolatière – de Marc Allégret avec Simone Simon
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
Fanny – de Marc Allégret avec Orane Demazis
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
On purge bébé – de Jean Renoir avec Marguerite Pierry
    Seulement scénario
L’affaire est dans le sac – de Pierre Prévert avec Julien Carette
    + adaptation & scénario – Non crédité
CM Les quatre jambes – de Marc Allégret avec Julien Carette
    Seulement assistant monteur
1933 CM Monsieur Cordon – de Pierre Prévert avec André Cerf
CM La pomme de terre / Prix et profits – de Yves Allégret avec Jacques Prévert
    Seulement interprétation
1934L’hôtel du libre échange – de Marc Allégret avec Fernandel
    Seulement scénario & assistant réalisateur
L’Atalante / Le chaland qui passe – de Jean Vigo avec Dita Parlo
    Seulement apparition
Le disque 413 – de Richard Pottier avec Gaby Basset
    Seulement assistant réalisateur
1935Le crime de monsieur Lange – de Jean Renoir avec Jules Berry
    Seulement assistant réalisateur
Un oiseau rare – de Richard Pottier avec Monique Rolland
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
Fanfare d’amour – de Richard Pottier avec Fernand Gravey
    Seulement adaptation & assistant réalisateur
CM Le commissaire est bon enfant, le gendarme est sans pitié – de Jacques Becker & Pierre Prévert avec Marcel Duhamel
    + interprétation, adaptation & scénario
1936Moutonnet / Moutonnet à Paris – de René Sti avec Noël-Noël
    Seulement assistant réalisateur
27 rue de la Paix – de Richard Pottier avec Jules Berry
    Seulement assistant réalisateur
1937Drôle de drame / Drôle de drame ou l’étrange aventure du docteur Moulyneux – de Marcel Carné avec Louis Jouvet
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
Lumières de Paris – de Richard Pottier avec Tino Rossi
    Seulement assistant réalisateur
Mollenard – de Robert Siodmak avec Harry Baur
    Seulement assistant réalisateur
1938Le récif de corail – de Maurice Gleize avec Jean Gabin
    Seulement assistant réalisateur
1941Les deux timides – de Yves Allégret avec Pierre Brasseur
    Seulement interprétation
1942Le soleil à toujours raison – de Pierre Billon avec Micheline Presle
    Seulement interprétation
1943Félicie Nanteuil – de Marc Allégret avec Claude Dauphin
    Seulement interprétation & assistant réalisateur
Adieu Léonard / La bourse ou la vie – de Pierre Prévert avec Charles Trénet
    + adaptation, dialogues & scénario
1946Voyage surprise – de Pierre Prévert avec Maurice Baquet
    + adaptation, scénario & apparition
1949Lady Paname – de Henri Jeanson avec Suzy Delair
    Seulement scénario – Non crédité
DA La bergère et le ramoneur – de Paul Grimault
    Seulement conseiller technique
1950Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec Yves Montand
    Seulement sujet & scénario
1954 CM Enrico cuisinier – de Paul Grimault avec Max Dalban
    Seulement scénario & montage
1957Le cerf-volant du bout du monde – de Roger Pigaut avec Alain Astié
    Seulement conseiller artistique
1958 CM Paris mange son pain – de Pierre Prévert avec Paul Grimault
1959 DO La belle saison est proche – de Jean Barral avec Jean-Louis Barrault
    Seulement apparition
DO Paris la belle – de Pierre Prévert & Marcel Duhamel avec Catherine Prévert
    + sujet & scénario – Réédition avec de nouvelles scènes du court métrage de 1928 « Souvenirs de Paris »
    Prix du court métrage au festival du cinéma de Cannes, France
1960 CM XYZ – de Philippe Lifchitz avec Jacques Herlin
    Seulement conseiller artistique
1961 TV Mon frère Jacques – de Pierre Prévert avec Jacques Prévert
    + apparition
1962 CM Chantons français : À la claire fontaine – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Anne de Bretagne – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Au clair de la lune – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Il était une bergère – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Le crocodile – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Sur la route de Louviers – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Le chevalier du guet – de Pierre Prévert
CM Chantons français : Le pont du nord – de Pierre Prévert
1963L’abominable homme des douanes – de Marc Allégret avec Darry Cowl
    Seulement adaptation, dialogues & scénario
CM Le Perroquet du fils Hoquet – de Pierre Prévert avec Jane Marken
1964 TV Le petit Claus et le grand Claus – de Pierre Prévert avec Roger Blin
DO Reportage – de Pierre Prévert avec Peter Ustinov
1965 TV La maison du passeur – de Pierre Prévert avec Jean Parédès
    + scénario
1966 CM À la belle étoile – de Pierre Prévert avec Raymond Bussières
    + adaptation & scénario
1968 TV Les compagnons de Baal – de Pierre Prévert avec Gérard Zimmermann
    Série
1979 DA Le roi et l’oiseau – de Paul Grimault
    Seulement conseiller artistique
Fiche créée le 24 juillet 2008 | Modifiée le 28 juin 2015 | Cette fiche a été vue 5402 fois
PREVIOUSRobert Preston || Pierre Prévert || Gisèle PrévilleNEXT