CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Christopher Lee
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Renoir



Date et Lieu de naissance : 21 mars 1885 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 11 mars 1952 (Paris, France)
Nom Réel : Pierre Renoir

ACTEUR
Image
1936 L’homme sans cœur – de Léo Joannon avec Marie Glory, Raymond Aimos & Jacques Baumer
Image
1938 Le révolté – de Léon Mathot & Robert Bibal avec René Dary, Lucien Dalsace & Jean Témerson
Image
1938 Serge Panine – de Charles Méré & Paul Schiller avec Françoise Rosay, Sylvia Bataille & Denise Grey
Image
1948 La ferme des sept péchés – de Jean Devaivre avec Jacques Dumesnil, Claude Génia & Alfred Adam

Pierre Renoir naît le 15 septembre 1885 à Paris. Il a pour père le peintre Pierre Auguste Renoir. Sa mère est Aline Charigot, celle qui fut d’abord le modèle du célèbre impressionniste avant de devenir sa femme. Son parrain est Gustave Caillebotte. Il est l’aîné de la famille. Neuf ans plus tard naîtra Jean, puis Claude verra le jour en 1901. Après ses études secondaires, Pierre Renoir décide de devenir comédien. Il entre au conservatoire d’art dramatique de Paris où il obtient des premiers prix qu’ils lui permettent d’être engagé dans d’excellentes compagnies théâtrales dont celle de Lucien Guitry, en 1910. Peu de temps après, il devient l’heureux père de Claude, son unique enfant, que lui a donné Véra Sergine, sa consœur et grande tragédienne. Mobilisé en 1914, il sera grièvement blessé. La paix revenue, il retrouve son métier de comédien qu’il exerce avec passion. À la fin des années vingt il rejoint Louis Jouvet dans son théâtre des Champs-Élysées et participe à toutes les créations des auteurs à la mode de cette époque.

Pierre Renoir travaille pour la première fois au cinéma, en 1911, dans un film de Abel Gance «La digue». En 1918, il est Louis XIII dans l’adaptation de la pièce de Victor Hugo «Marion Delorme». Très pris par le théâtre, il prête néanmoins son concours à son frère Jean Renoir qui réalise, en 1924, «La fille de l’eau». Il a pour partenaire Catherine Hessling, sa belle-sœur. Les deux frères tournent encore «La nuit du carrefour» (1932) où Pierre est le premier interprète au cinéma de l’inspecteur Maigret; puis il est le mari de «Madame Bovary» (1934) jouée par Valentine Tessier, avant de devenir Louis XVI dans «La Marseillaise» (1938). À la fin des années trente, Pierre Renoir est à l’affiche de près d’une trentaine de titres. Il est notamment l’officier borgne qui commande Jean Gabin dans «La bandera» (1935) de Julien Duvivier.

Contrairement à son frère Jean qui émigre aux États-Unis en 1940, Pierre Renoir reste en France pendant l’occupation. Il tourne une quinzaine de films. En 1942, il est le partenaire de Mireille Balin dans «Dernier atout» de Jacques Becker. Il retrouve la même année l’actrice et Sessue Hayakawa pour «L’enfer du jeu», version «aryanisée» du film de Jean Delannoy de 1939. Mais toutes les scènes avec le grand Erich von Stroheim sont re-filmées. Pierre Renoir remplace «tout simplement» l’acteur autrichien d’origine juive. Il y aura encore «Les enfants du Paradis» (1944) avec Arletty, «Le voyageur sans bagages» (1943) avec Blanchette Brunoy, «Le mystère Saint-Val» (1944) avec Fernandel et «Le père Goriot» (1944) avec Pierre Larquey dans le rôle titre.

En 1945 Pierre Renoir est à l’affiche de six films. Il joue un colonel dans «Peloton d’exécution» d’après le roman de Pierre Nord, avec Lucien Coëdel en agent double. Il reste dans le monde de l’espionnage pour «Mission spéciale» avec Jany Holt, et donne la réplique à Jean Pâqui devenu «Le Capitan», héros de cap et d’épée. Il y aura aussi «Cargaison dangereuse» (1947) avec Claudine Dupuis et Luis Mariano, «Le jugement de Dieu» (1949) avec Jean-Claude Pascal. En 1952, le comédien retrouve Louis Jouvet pour «Dr Knock» d’après Jules Romains réalisé par Guy Lefranc. Ce sera son dernier film. En effet, Pierre Renoir décède des suites d’une opération, le 11 mars 1952 à Paris. Il repose à Essoyes, ville natale de sa mère, en Champagne.

© Caroline HANOTTE

copyright
1911 La digue / Pour sauver la Hollande – de Abel Gance avec Robert Lévy
1912La robe rouge – de ?
Les deux gosses – de Adrien Caillard avec Vera Sergine
1918Marion Delorme / Marion de Lorme – de Henry Krauss avec Jean Worms
1924La fille de l’eau – de Jean Renoir avec Catherine Hessling
1927Morgane la sirène – de Léonce Perret avec Iván Petrovich
1932La nuit du carrefour – de Jean Renoir avec Winna Winfried
1933L’agonie des aigles – de Roger Richebé avec Antoine Balpêtré
1934Madame Bovary – de Jean Renoir avec Max Dearly
1935Tovaritch – de Jacques Deval, Germain Fried, Jean Tarride & Victor Trivas avec Georges Mauloy
La Bandera / La grande relève – de Julien Duvivier avec Jean Gabin
La route impériale – de Marcel L’Herbier avec Käthe von Nagy
Veille d’armes / Sacrifice d’honneur – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
1936Les loups entre eux – de Léon Mathot avec Renée Saint-Cyr
Quand minuit sonnera – de Léo Joannon avec Marie Bell
L’homme sans cœur – de Léo Joannon avec Marie Glory
Sous les yeux d’Occident / Razumov – de Marc Allégret avec Pierre Fresnay
L’île des veuves – de Claude Heymann avec Marcelle Chantal
1937Les nuits blanches de Saint-Petersbourg – de Jean Dréville avec Gaby Morlay
Mollenard – de Robert Siodmak avec Harry Baur
La citadelle du silence – de Marcel L’Herbier avec Annabella
Boissière – de Fernand Rivers avec Pauline Carton
L’affaire Lafarge – de Pierre Chenal avec Margot Lion
1938Légions d’honneur – de Maurice Gleize avec Charles Vanel
La piste du sud – de Pierre Billon avec Albert Préjean
Le patriote – de Maurice Tourneur avec Suzy Prim
Serge Panine – de Charles Méré & Paul Schiller avec Françoise Rosay
La Marseillaise – de Jean Renoir avec Louis Jouvet
Le récif de corail – de Maurice Gleize avec Jean Gabin
Le paradis de Satan – de Félix Gandéra avec Jean-Pierre Aumont
Le révolté – de Léon Mathot & Robert Bibal avec René Dary
La maison du Maltais – de Pierre Chenal avec Viviane Romance
1939Nord-Atlantique – de Maurice Cloche avec Marie Déa
Pièges – de Robert Siodmak avec André Brunet
Nadia la femme traquée / L’ombre du deuxième bureau – de Claude Orval avec Mireille Perrey
L’embuscade – de Fernand Rivers avec Valentine Tessier
1940Ceux du ciel – de Yvan Noé avec Jean Servais
La loi du printemps – de Jacques Daniel-Norman avec Gilbert Gil
1941Le pavillon brûle – de Jacques de Baroncelli avec Jean Marais
Histoire de rire – de Marcel L’Herbier avec Marie Déa
L’appel du bled – de Maurice Gleize avec Madeleine Sologne
1942Madame et la mort – de Louis Daquin avec Renée Saint-Cyr
Macao, l’enfer du jeu / L’enfer du jeu – de Jean Delannoy avec Mireille Balin
Dernier atout – de Jacques Becker avec Mireille Balin
Le journal tombe à cinq heures – de Georges Lacombe avec Marie Déa
Le loup des Malveneur – de Guillaume Radot avec Gabrielle Dorziat
1943Tornavara – de Jean Dréville avec Léonce Corne
Le voyageur sans bagages / Le voyageur sans bagage – de Jean Anouilh avec Blanchette Brunoy
1944Les enfants du paradis – de Marcel Carné avec Arletty
    Film en 2 parties
    1 : Le boulevard du crime
    2 : L’homme en blanc
Le mystère Saint-Val – de René Le Hénaff avec Fernandel
Le père Goriot – de Robert Vernay avec Claude Génia
1945Marie la misère – de Jacques de Baroncelli avec Madeleine Sologne
Peloton d’exécution – de André Berthomieu avec Lucien Coëdel
Mission spéciale – de Maurice de Canonge avec Jany Holt
    Film en 2 parties
    1 : L’espionne
    2 : Réseau clandestin
Le capitan – de Robert Vernay avec Claude Génia
    Film en 2 parties
    1 : Flamberge au vent
    2 : Le chevalier du roi
1946Coïncidences – de Serge Debecque avec Denise Grey
Les trafiquants de la mer – de Willy Rozier avec Elina Labourdette
1947Cargaison clandestine – de Alfred Rode avec Luis Mariano
La grande volière – de Georges Péclet avec Line Noro
La dame d’onze heures – de Jean Devaivre avec Paul Meurisse
1948Le mystère de la chambre jaune – de Henri Aisner avec Hélène Perdrière
Scandale aux Champs-Élysées – de Roger Blanc avec Françoise Christophe
La ferme des sept péchés – de Jean Devaivre avec Palau
1949Menace de mort / Aventure à Pigalle – de Raymond Leboursier avec Colette Darfeuil
Le jugement de dieu – de Raymond Bernard avec Jean-Claude Pascal
Le furet – de Raymond Leboursier avec Jany Holt
1950Knock / Dr. Knock – de Guy Lefranc avec Jean Carmet
Fiche créée le 3 octobre 2006 | Modifiée le 4 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 10694 fois
PREVIOUSMarguerite Renoir || Pierre Renoir || Jane RenouardtNEXT