CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Peter Yates
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Trabaud



Date et Lieu de naissance : 7 août 1922 (Chatou, France)
Date et Lieu de décès : 26 février 2005 (Versailles, France)
Nom Réel : Pierre Gabriel Vincent Wolf

ACTEUR

C’est à Chatou, dans les Yvelines (France), que Pierre Gabriel Vincent Wolf voit le jour le 7 août 1922. Après des études secondaires, le jeune homme s’inscrit à l’école des Beaux-arts. Parallèlement, il suit des cours d’art dramatique chez René Simon. Au début des années quarante, il entame sa carrière théâtrale. Au cours de sa carrière, il participera notamment aux pièces suivantes: «Le malade imaginaire» de Molière, «L’heure de la vérité», «Anne et le dragon», «Thermidor», «Zoé» de Jean Marsan et «La paix du dimanche» de John Osborne, auteur rebelle du théâtre anglais.

Devenu Pierre Trabaud, il fait ses premiers pas devant la caméra, en 1946, sous la direction de Jacques Becker dans «Antoine et Antoinette», aux côtés de Claire Mafféi et Roger Pigaut. Après des apparitions dans le film inachevé de Marcel Carné «La fleur de l’âge» (1947) puis dans «Manon» (1948) de Henri-Georges Clouzot, il tourne à nouveau pour Becker, en 1949, dans «Rendez-vous de juillet», un film chorales, où il retrouve tous ses copains de théâtre: Daniel Gélin, Maurice Ronet, Brigitte Auber, Nicole Courcel, etc… Entre temps, Pierre épouse un des mannequins vedettes de la maison Dior, Capucine. Elle débute à ses côtés dans «Rendez-vous de juillet» et fera également une carrière cinématographique. Le couple divorce en 1950.

Au cours des années cinquante, Pierre Trabaud joue dans une dizaine de longs métrages. Il y interprète des rôles secondaires mais souvent remarquables, parmi lesquels: le jeune chauffeur Gaston dans «Sans laisser d’adresse» (1950) de Jean-Paul Le Chanois, le prêtre mystique Gérard Lacassagne dans «Le défroqué» (1953) de Léo Joannon, le jeune journaliste dans le film belge «Le petit nuage» (1954), Righetto dans «Tu es mon fils» (1957) de l’italien Luigi Comencini et Janin, le jeune prêtre ouvrier Janin dans «Le désert de Pigalle» (1957) de Léo Joannon.

En 1960, Pierre Trabaud se retrouve à l’affiche de «Normandie-Niemen», une production de Jean Dréville racontant l’action héroïque d’une escadrille française basée en Russie. L’année suivante, il incarne le jeune instituteur dans «La guerre des boutons» de Yves Robert. Par la suite, Pierre s’investit beaucoup dans le doublage. Il interprète entre autres, la voix de Joe Dalton dans les «Lucky Luke» en 1970, 1977 et 1982; celle de Daffy Duck dans plusieurs dessins animés des productions Disney; ou encore celle du petit Hervé Villechaize dans «L’île fantastique » (1978-1983), célèbre série de la télévision américaine.

Après une parenthèse d’une vingtaine d’années dans sa vie d’acteur, Pierre Trabaud réalise en 1983 son premier et unique long métrage, qu’il a également écrit: «Le voleur de feuilles» avec Denise Grey, une tendre comédie dramatique. Mal exploité, le film ne connaîtra pas le succès qu’il mérite. C’est Bertrand Tavernier qui lui donne ses derniers rôles au cinéma, dans «Autour de minuit» (1985) avec Philippe Noiret, puis trois ans plus tard dans «La vie et rien d’autre», toujours aux côtés de Noiret et de Sabine Azéma. Puis Pierre Trabaud s’éloigne progressivement de la vie artistique. Il meurt le 26 février 2005, à Versailles (France). Il avait quatre-vingt-deux ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1946Antoine et Antoinette – de Jacques Becker avec Claire Mafféi
Ouvert pour cause d’inventaire / Assieds-toi, veux-tu ? / Affaire classée – de Alain Resnais avec Danièle Delorme
    Film inédit & disparu
1947La fleur de l’âge – de Marcel Carné avec Anouk Aimée
    Inachevé
1948Manon – de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry
1949 Rendez-vous de juillet – de Jacques Becker avec Brigitte Auber
Lady Paname – de Henri Jeanson avec Suzy Delair
1950Sans laisser d’adresse – de Jean-Paul Le Chanois avec Arlette Marchal
1952Horizons sans fin – de Jean Dréville avec Gisèle Pascal
CM Horizons – de ? avec Michel Piccoli
1953Le défroqué – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
1954Les chiffonniers d’Emmaüs – de Robert Darène avec Gaby Morlay
Le petit nuage / La chasse au nuage / Le nuage atomique – de Antoine Allard, Armand Bachelier & Charles Dekeukeleire avec Paul Frankeur
1955Les indiscrètes – de Raoul André avec Nicole Berger
1956Ah ! quelle équipe ! – de Roland Quignon avec Jeanne Fusier-Gir
1957Le désert de Pigalle – de Léo Joannon avec Annie Girardot
Tu es mon fils ( la finestra sul Luna Park ) de Luigi Comencini avec Lina Galli
1958Y’en a marre ! / Le gars d’Anvers / Ce soir on tue – de Ivan Govar avec Dominique Wilms
1959Normandie-Niémen – de Jean Dréville & Damir Vyatich-Berezhnikh avec Gianni Esposito
1961La guerre des boutons – de Yves Robert avec Michel Galabru
1967 DA Astérix le gaulois – de Ray Goossens
    Seulement voix
1970 DA Lucky Luke – de René Goscinny
    Seulement voix
1974 DA Tarzoon, la honte de la jungle – de Picha & Boris Szulzinger
    Seulement voix
1977 DA La ballade des Dalton – de René Goscinny, Henri Gruel, Morris & Pierre Watrin
    Seulement voix
1982 DA Les Dalton en cavale / Les Dalton en balade – de Bill Hanna, Joe Barbera & Morris
    Seulement voix
1983Le voleur de feuilles – de Pierre Trabaud avec Denise Grey
    + scénario & production
1985Autour de minuit ( ’round midnight ) de Bertrand Tavernier avec Dexter Gordon
1988La vie et rien d’autre – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret
Fiche créée le 7 février 2006 | Modifiée le 16 juin 2013 | Cette fiche a été vue 7807 fois
PREVIOUSFausto Tozzi || Pierre Trabaud || Lee TracyNEXT